Acceuil Santé Fibrome utérin : les traitements naturels les plus efficaces

Fibrome utérin : les traitements naturels les plus efficaces

Commentaires fermés sur Fibrome utérin : les traitements naturels les plus efficaces
Fibrome utérin

Connu également sous l’appellation de « myomes utérins » ou de « léiomyome utérin », le fibrome utérin désigne une tumeur bénigne qui se développe dans les muscles de l’utérus. De manière générale, ce dernier est souvent indétectable, et touche généralement les femmes en âge de procréer ainsi que celles en pré ménopause. Il provoque également, chez la personne atteinte, de divers symptômes désagréables et gênants. Il est possible de faire disparaître les fibromes sans aucun médicament classique et sans chirurgie, en utilisant certains remèdes naturels.

Rappel sur les causes et les symptômes du fibrome utérin

Les fibromes utérins, ou les tumeurs fibromes sont caractérisés par l’apparition des excroissances solides dans l’utérus de la femme. Le déséquilibre hormonal (notamment en œstrogènes et en progestérone) compte parmi les principales causes de cette tumeur. Il peut s’agir d’une production excessive d’œstrogènes ou d’une production insuffisante de progestérones. Toutefois, d’autres facteurs tels que la prise de poids, le stress, et la grossesse peuvent également causer l’apparition de fibrome.

Parmi les principaux symptômes provoqués par le fibrome utérin, on remarque les saignements menstruels abondants, des envies fréquentes d’uriner, les pertes vaginales, des douleurs dans le bas du ventre (lors des rapports sexuels).

À noter que les symptômes des fibromes utérins et ceux de l’endométriose sont tellement semblables que certaines personnes les confondent. D’où la nécessité de consulter un médecin et faire un diagnostic.

Malgré le fait que cette tumeur dans l’utérus soit considérée comme bénigne, elle peut devenir dangereuse. En effet, cette dernière peut engendrer des complications, et, dans les pires des cas, une infertilité. Pour éviter cela, vous pouvez recourir au remède naturel contre le fibrome. Toutefois, cela ne vous empêche pas de suivre un traitement médical chez un médecin.

Bon à savoir : à la ménopause, les fibromes utérins font l’objet d’une régression naturelle. Ce qui est un soulagement pour les femmes de 50 ans. Mais pour les femmes dans la trentaine, il sera nécessaire de rester patiente.

Guérir les fibromes utérins naturellement : équilibrer son taux d’œstrogène

Il faut préciser que les œstrogènes sont les principaux éléments qui favorisent la croissance de ces tumeurs. Donc, la première étape du traitement naturel consiste à priver les fibromes de leur nourriture, c’est-à-dire les œstrogènes. À ce stade, il s’avère nécessaire de réduire les sources d’œstrogènes. Toutefois, cela demeure assez difficile étant donné que les œstrogènes se trouvent un peu partout. Ils sont localisés dans les aliments, les médicaments, voire dans les graisses en trop dans votre corps.

Pour ce faire, il faut mettre en place certaines actions préventives. A priori, vous devez bien choisir le contenu de votre assiette et limiter la consommation des graisses animales (comme les steaks). Il est également conseillé de consommer des aliments riches en phytoœstrogènes (tels que la bière ou le soja), mais toujours avec modération. En outre, il faut aussi perdre du poids, c’est-à-dire se débarrasser des graisses en trop. En procédant de cette manière, vous éliminez les œstrogènes qui y sont stockés et lovés. Hormis cela, il est également recommandé de pratiquer des activités physiques de manière régulière, et effectuer des massages. Cela vous permettra d’éliminer les déchets dans votre corps et de favoriser votre circulation.

Bon à savoir : avant de suivre un traitement, il importe de savoir son taux d’œstrogènes. Pour cela, le mieux est de se rendre chez un médecin et réaliser un bilan hormonal — ce qui permettra de faire une évaluation. Si le résultat montre un taux très élevé d’œstrogènes, le temps est bien placé pour agir.

Soigner le fibrome utérin : utiliser des plantes médicinales

L’usage des plantes médicinales compte également parmi les remèdes 100 % naturels les plus efficaces contre les fibromes utérins et les règles douloureuses. À ce point, le mieux est de préparer des tisanes de plantes. Mais pour cela, il faut bien choisir les plantes à utiliser. Parmi celles qui sont recommandées, on remarque :

  • Le gattilier : sachez que cette plante médicinale est une solution efficace pour stimuler la production de progestérone, et pour rééquilibrer sa balance hormonale de manière naturelle.
  • La vigne rouge : procurant un effet anti-hémorragique, cette dernière permet de remédier à l’insuffisance veineuse, et de réduire les saignements menstruels. Ce qui est bénéfique pour les femmes aux règles abondantes.
  • Le romarin : c’est une plante aromatique à deux actions : le drainage du foie et l’élimination des hormones en surplus.
  • L’achillée : il s’agit d’une plante antioxydante qui possède une action anti-inflammatoire. Grâce à ses qualités, celle-ci offre la possibilité de réduire la congestion du petit bassin.
  • La grande ortie : celle-ci possède de nombreuses qualités : antidouleur, anti-inflammatoire, reminéralisante, et hémostatique. Avec cette plante, vous pouvez guérir les fibromes utérins naturellement et réduire les symptômes.

Bon à savoir : si vous vouliez intensifier l’action de ces traitements naturels contre les fibromes, le mieux est de réaliser une cure de vitamines E. grâce à son effet antioxydant, les vitamines E vous permettent de réguler les troubles hormonaux de manière naturelle.

Autrement, vous pouvez aussi faire recours à des plantes détox pour réduire son taux d’œstrogène et pour équilibrer ses hormones. Parmi ces plantes figurent : l’artichaut, le dock jaune, le chardon-Marie, le trèfle rouge, gattilier (Vitex), et bardane. Hormis ces derniers, il existe d’autres plantes qui s’avèrent efficaces pour guérir les fibromes. Cela implique : la racine de réglisse, le ginseng de Sibérie, les framboises rouges, l’actée à grappes noires, le Dong Quai, et l’échinacée.

Diminuer les douleurs provoquées par un fibrome utérin : quels remèdes naturels ?

Parmi les symptômes de fibromes utérins, on compte les règles douloureuses et les douleurs au niveau du bas de ventre. Pour y remédier, vous pouvez prendre des antidouleurs (non pratique) ou faire recours à des remèdes naturels.

Si vous avez choisi la dernière option, sachez qu’il existe des moyens simples et efficaces pour soulager ces symptômes de manière naturelle. Pour commencer, veillez à appliquer des compresses chaudes au bas du ventre lorsque vous sentez une douleur. Autrement, il est également possible de faire recours à une bouillotte à la place. Ce traitement ne vous coute pas grand-chose et demeure bénéfique pour votre santé, ce qui n’est toujours pas le cas des médicaments. Afin de guérir les fibromes dans les parois musculaires de votre utérus, il est également recommandé de faire une phytothérapie, et d’apporter certains changements dans vos habitudes.  

Guérir les fibromes utérins naturellement : faire usage de l’Aloe Vera

L’Aloe Vera est également l’un des remèdes naturels qui permettent de réduire, voire éliminer les fibromes dans l’utérus. Avec cette plante, vous pouvez préparer un soin « fais maison » et 100 % bio. Le mode d’emploi demeure simple : avant tout, vous devez trouver 3 feuilles d’Aloès adulte et extraire leur gelée. Ensuite, il faut mixer celle-ci avec du miel (100 ml), et y ajouter un peu de whisky (2 cuillères) ainsi qu’une orange pressée. À noter que ce traitement se fait 10 jours par mois durant une année.

Sinon, vous pouvez aussi utiliser un autre remède. Originaire du Mexique, ce traitement consiste à : enlever la partie verte de la feuille d’Aloe Vera ; couper celle-ci en petit morceau pour obtenir une forme de suppositoire ; mettre cette dernière dans le vagin. Il faut appliquer ce remède la nuit, avant de se coucher.

Si cela ne vous tente pas, il est également possible de procéder autrement. Pour ce faire, prenez une feuille d’Aloe Vera et extrayez sa gelée. Ensuite, modelez des ovules et mettez-les au congélateur. Tous les soirs, introduisez une gélule dans votre utérus. Ce traitement s’effectue une semaine sur deux. Arrêtez le traitement durant vos règles et lorsque les fibromes disparaissent.

Privilégier une bonne alimentation pour soigner le fibrome utérin

Afin de combattre une tumeur au niveau de l’utérus, il n’y a rien de mieux qu’une nutrition bien équilibrée. Pour ce faire, vous devez d’abord vous abstenir des aliments contenant des protéines animales. À la place, privilégiez et consommez plus de protéines végétales.

En outre, il est également conseillé de boire des jus de légumes frais 2 fois par jour (au minima). Consommez également 4 gousses d’ail frais hachées ou broyées tous les jours, pour plus d’efficacité, mélangez-les avec du jus de légumes. En sus, vous devez également consommer moins d’alcool et de café, voire les éviter (si possible).

En revanche, optez pour des aliments riches en fibre et ajoutez-en dans tous vos repas. Il importe également de favoriser une alimentation riche en fruits et en légumes à feuilles foncées. La consommation des grains entiers, des noix, des légumineuses, et des poissons (de préférence d’eau froide et de haute mer telle que les thons et les saumons) est également très recommandée.

En cas de fibrome utérin, il faut savoir que certains aliments sont à réduire, voire à bannir de son alimentation et de son régime alimentaire. Cela implique : les aliments riches en gras saturés, les produits laitiers, les aliments riches en sucre, la viande rouge, les œufs, le blé, la caféine, le gluten, et le soja.

Remède naturel contre le fibrome utérin : de l’huile de ricin ?

Bien étendu, l’application d’un cataplasme d’huile de ricin représente également une solution efficace pour l’amélioration de la circulation sanguine au niveau de l’utérus. Ce qui favorise l’élimination du fibrome utérin. Pour l’utilisation, il vous suffit d’imbiber un linge avec de l’huile de ricin, le placer sur l’estomac, et mettre (par-dessus) une bouillotte chaude. Vous devez faire une pause de 30 min. Ce cataplasme doit être appliqué tous les soirs.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes naturels pour éliminer un kyste sébacé

En plus de l’acné, les kystes sébacés figurent également parmi les indésirables en matière…