Acceuil Santé Les remèdes naturels contre la teigne

Les remèdes naturels contre la teigne

Commentaires fermés sur Les remèdes naturels contre la teigne
Les remèdes naturels contre la teigne

Parmi les infections fongiques, on peut citer la teigne, une maladie contagieuse pouvant toucher des personnes de tout âge. Malgré le fait qu’il soit considéré comme bénin, ce type de mycose peut être très nuisible et se propager encore plus, surtout en l’absence de traitement approprié. Heureusement, il existe des remèdes naturels pour guérir ce type d’infection. Mais afin de savoir si vous souffrez vraiment de la teigne ou pas, il est nécessaire de faire le point sur ses causes ainsi que ses symptômes.

La teigne : décryptage

Il s’agit en effet d’une infection sur la peau engendrée par des dermatophytes. Ces derniers désignent des champignons microscopiques appartenant à la famille des Arthrodermataceae. Ces parasites se nourrissent généralement de kératine, des protéines fibreuses localisées dans : la peau, les cheveux, les poils, et les ongles.

De manière générale, on considère la teigne comme une mycose bénigne vu qu’elle ne présente aucune conséquence grave sur la santé. Malgré cela, celle-ci peut être très désagréable pour la victime. Par ailleurs, ses symptômes sont assez handicapants.

Précisons également qu’il s’agit d’une infection très contagieuse. Tous types de personnes (hommes, femmes, enfants, jeunes, adultes) peuvent être contaminés. Mais dans la pratique, la teigne cible fréquemment les enfants. Dans certains pays, cette maladie se fait rare. Mais dans d’autres, comme l’Afrique, les cas d’infection sont plus ou moins nombreux.

La teigne se démarque par sa forme circulaire. En effet, elle apparait sur la partie atteinte sous forme d’une plaque ronde délimitée. Cette dernière est également caractérisée par une zone exempte de cheveux ou de poils. En vrai, c’est la teigne qui provoque cette perte de cheveux qui peut être temporaire, ou même définitive.

Comment la teigne se transmet-elle ?

Les principaux champignons microscopiques qui sont à l’origine de la teigne sont les : Microsporum, Trichophyton et Epidermophyton. Ces derniers sont capables de survivre dans des milieux humides. Il importe donc de faire très attention lorsque vous vous rendez dans les piscines publiques.

Bon à savoir : Ces types de personnes sont susceptibles d’attraper facilement la teigne : ceux qui souffrent d’une maladie de la peau ; les enfants prépubères, notamment les garçons ; et ceux qui sont génétiquement susceptibles.

En outre, ce type de mycose se transmet par :

  • Contact direct : il se peut que vous ayez attrapé la teigne si vous avez eu un contact direct (de peau à peau) avec une personne infectée. Dans le cas où cette infection toucherait une partie de votre corps, sachez qu’elle peut se répandre dans les autres parties.
  • Contact indirect : la teigne se propage également par le biais des objets utilisés par la personne infectée. Cela implique les vêtements, les téléphones, les brosses à cheveux, et même les poignées de porte. Si vous en avez touché, il y a une forte chance que vous êtes également contaminé.
  • Contact avec des animaux : Dans la plupart des cas, la teigne des animaux se caractérise par une zone de peau sans fourrure. Les principaux porteurs de cette maladie sont : les chats, les chiens, les chèvres, les porcs et les chevaux. Il se peut que vous soyez atteint de cette infection simplement en caressant, par exemple, votre chat qui s’avère être infecté. Il en est de même si vous touchez des objets manipulés par l’animal.
  • Contact avec le sol : En effet, le sol peut aussi être infecté si les niveaux de nutriments sont insuffisants. C’est dans ce cas-là que le champignon se répande rapidement. Si un individu se met en contact avec un sol contaminé durant une longue période, il est probable que ce dernier soit infecté. Cependant, ce type de transmission trouve rarement application.

Quels sont les symptômes de la teigne ?

En réalité, il existe plusieurs types de teignes et les symptômes varient selon le type. Les voici :

  • La teigne tondante : Cette forme est la plus fréquente parmi les autres. Ce type d’infection se singularise par : une affection au niveau des zones pileuses du corps (notamment le cuir chevelu), et une apparition de plaques rondes dépourvues de poils et délimitées. Ces plaques sont généralement grandes (environ 3 cm, voire plus) et recouvertes de squames grisâtres. La teigne tondante est due à des espèces de mycose qui proviennent des animaux domestiques. Tels sont les cas des chiens et des chats.
  • La teigne suppurative : connue également sous le nom de kérion, cette forme se caractérise par : une apparition d’érythèmes squameux (des plaques de grande taille), et une manifestation de lésion pustuleuse (après deux semaines) suivie d’un écoulement de pus par l’orifice des poils à la pression. Sachez que ces lésions sont apparemment chauves. On y observe une inflammation accompagnée d’une rougeur et de tuméfaction. Dans la majorité de cas, les hommes barbus sont les victimes. Le bon côté de cette forme s’avère être le fait qu’elle s’estompe toute seule et finit par disparaître.
  • La teigne favique : cette dernière se manifeste par : l’apparition de plusieurs croûtes de couleur jaunâtre, et la perte définitive des cheveux ou des poils (ils ne peuvent plus repousser). Cela est suivi d’un gonflement des ganglions lymphatiques. Le point positif de cette forme réside dans le fait qu’elle ne laisse aucune marque importante après la guérison.

Les traitements naturels contre la teigne : lesquels ?

Avant tout, il est important de préciser que les meilleurs traitements contre ce type d’infection sont les médicaments pharmaceutiques recommandés par les médecins. Effectivement, diagnostiquer et traiter la teigne sont des tâches assez faciles pour un médecin vu que les symptômes de la teigne s’avèrent être très reconnaissables. Pour les cas rares, il se peut que ce dernier soit dans l’obligation d’envoyer un échantillon de peau au laboratoire pour réaliser quelques tests.

Dans la pratique, les médecins recommandent l’usage des médicaments antifongiques que l’on trouve aux pharmacies. Cela implique les onguents et les crèmes topiques. Mais si l’infection est plus résistante ou qu’elle atteint le cuir chevelu et les ongles, des médicaments oraux seront probablement prescrits.

Toutefois, il est également faisable de traiter cette infection par des médications « home-made ». Voici quelques remèdes naturels pour remédier à la teigne :

  • Les huiles essentielles de niaouli (Melaleuca quinquenervia), de saro (Cinnamosma fragrans), et de géranium Bourbon (Pelargonium asperum) : selon les experts, l’utilisation de ces trois produits s’avère être très efficace pour soigner de diverses dermatophytoses, y compris la teigne. Le mode d’emploi de ce type de remède est simple : il suffit d’appliquer une combinaison de ces huiles essentielles sur zone des lésions.
  • Un mélange du souci (Calendula officinalis) avec de l’huile essentielle d’arbre à thé (Tea Tree) : le souci est une plante qui possède des propriétés antimycosiques. Quant à l’huile essentielle d’arbre à thé, celle-ci compte parmi les remèdes les plus efficaces pour traiter de diverses infections fongiques.

Ensemble, ces deux produits sont très commodes pour contrer l’infection due à des champignons microscopiques, comme ceux de la teigne. Pour l’utilisation, vous n’avez qu’à mélanger 5 gouttes de l’huile essentielle de Tea Tree avec 1 cuillère à café d’onguent du souci. Vous devez ensuite appliquer ce remède naturel sur la zone concernée deux fois par jour.

  • L’ail et le Cayenne : ces deux plantes disposent toutes des propriétés antifongiques qui leur permettent de faire face à ce type de dermatophytose. Mélangées ensemble, ces dernières forment un remède naturel pouvant effectivement guérir la teigne.

Pour ce faire, vous devez écraser de l’ail et y ajouter quelques poudres de cayenne. Il est ensuite conseillé d’en mettre sur chaque zone de lésion tous les jours.

Autrement, vous pouvez tout bonnement utiliser l’extrait d’ail pour soigner la teigne. N’oublions pas que l’ail dispose d’un composé appelé « l’ajoène » ayant des propriétés curatives. Celui-ci lui permet de traiter n’importe quelles infections fongiques.

  • Un mélange de miel, d’huile d’olive et de cire d’abeille : rappelons que le miel était toujours considéré comme un remède naturel efficace pour prodiguer des soins à de divers maux. Combiné avec de l’huile d’olive et de la cire d’abeille, ce dernier serait en mesure de prendre en charge les infections de la teigne. Cette assertion a été prouvée par des chercheurs et les résultats de leur recherche semblent de bon augure.

Quelles sont les préventions contre la teigne ?

Si les lésions ne touchent qu’une petite surface de la peau, il est possible de traiter l’infection en étouffant les champignons qui s’y trouvent. Pour ce faire, vous devez simplement mettre en application de l’huile, du vinaigre ou de l’argile sur la zone atteinte.

Étant donné que la teigne est une maladie très contagieuse, il faudra prendre des précautions afin d’éviter la transmission des mycoses, y compris la recontamination. À ce point, le mieux est de privilégier une bonne hygiène. Il faut laver soigneusement et régulièrement les zones de la peau infectées, et même les zones susceptibles d’être touchées. Cela implique généralement les aines, les plis de la peau, et la partie entre les orteils. Cette étape est suivie d’une rigoureuse désinfection des objets pouvant être infectés (vêtements, peignes, chapeau, etc.). Pour faire le nettoyage, il est fortement recommandé d’utiliser l’eau de javel.

Afin d’éviter la propagation de cette infection, il est recommandé de changer de vêtements et de linge-lit tous les jours. D’autre part, il ne faut pas oublier de les laver séparément. Si possible, essayez de ne pas toucher ou gratter la zone infectée. Évitez d’emprunter ou de partager tous objets de type de couvre-chef tels que les peignes, les brosses à cheveux, les chapeaux, etc.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Ulcère à l’estomac : les traitements naturels

L’ulcère à l’estomac peut toucher tout type de personne. Cette maladie est douloureuse et …