Acceuil Santé Maladie de Morton : les remèdes naturels

Maladie de Morton : les remèdes naturels

Commentaires fermés sur Maladie de Morton : les remèdes naturels
Maladie de Morton

La maladie de Morton ou syndrome de Morton se caractérise par une inflammation du pied entre le troisième et le quatrième orteil. Touchant principalement les femmes, elle entraine chez elles un certain gène et de l’inconfort. Cette inflammation est bénigne et non contagieuse. Il est possible de soigner cette affection sans recourir à des médicaments classiques, grâce à certaines méthodes naturelles.

La maladie de Morton, c’est quoi exactement ?

La maladie de Morton connue sous les appellations névrome de Morton, syndrome de Morton ou encore métatarsalgie de Morton est dû à une compression du nerf interdigital situé au niveau du 3e et 4e orteil du pied. Cela entraine son épaississement et une douleur intense, particulièrement sur le dessus du pied.

Les personnes d’âge mûr sont les plus touchées par ce mal et principalement les femmes de plus de 50 ans. Dans certains cas, les douleurs peuvent être ressenties dans d’autres endroits comme les orteils ou le dos du pied. Le syndrome de Morton est une maladie bénigne et il n’existe pas de risque d’aggravation. Pourtant, elle cause de l’inconfort et une difficulté à marcher chez la personne touchée. Les traitements naturels permettent de guérir facilement ce mal.

Quels sont les causes et les symptômes de la maladie de Morton ?

Les causes

Nombreuses sont les causes connues du syndrome de Morton ou névrome de Morton. L’une d’elles est le fait de porter des chaussures non adaptées, des chaussures trop serrées ou des talons hauts. Cela déclenche un épaississement du nerf interdigital. Une autre cause connue de la maladie de Morton est la pratique de certaines activités sportives comme la course à pied, le ski alpin ou l’escalade. Ces dernières nécessitent le port de chaussures étroites et peu adaptées.

Soumettre les pieds à des chocs répétitifs pendant un exercice physique est aussi à l’origine de ce malaise.

À part les causes naturelles, des origines pathologiques peuvent déclencher le syndrome. Il s’agit par exemple du surpoids ou des déformations du pied comme l’hallux valgus ou l’oignon. Ces problèmes de santé entrainent un épaississement du nerf à cause d’une surcharge à cet endroit.

Les symptômes

Une fois que les nerfs commencent à s’épaissir, les symptômes commencent également à se faire sentir. Ils sont souvent bénins, mais ennuyeux et inconfortables pour le patient. En général, un seul pied est concerné. Parmi les signes récurrents de la maladie, il y a :

  • La douleur dans les parties antérieures des pieds et plus précisément entre les orteils
  • La sensation de brulure sur un endroit déterminé ou sur plusieurs zones
  • Les picotements
  • La présence d’ampoules
  • La difficulté à marcher et à se tenir sur ses jambes
  • L’impression de marcher sur un objet dur

Quels traitements naturels contre la maladie de Morton ?

Les traitements à base de produits naturels

Au lieu de recourir à une intervention chirurgicale pour soigner le syndrome de Morton, les remèdes à base de produits naturels sont efficaces. En plus d’être faciles à trouver, ils permettent d’avoir d’excellents résultats assez rapidement.

  • La griffe du diable

Une cure de griffe du diable permet de soulager la douleur causée par le névrome de Morton. Cette plante est utile également pour réduire les symptômes de la maladie. Pour avoir des résultats rapidement, il est possible d’ajouter à la griffe du diable d’autres plantes comme la reine-des-prés, la prêle ou le pissenlit. La cure doit être effectuée pendant 6 à 8 semaines. Durant le traitement, il est important de boire beaucoup d’eau entre les repas.

  • Le curcuma

Le curcuma est connu pour être un anti-inflammatoire naturel. Il est apprécié pour sa faculté à soulager les douleurs. Utilisée seule ou mélangée avec du poivre, cette épice offre des résultats satisfaisants contre la maladie de Morton.

  • Le cataplasme d’argile

Un cataplasme d’argile permet de soigner de façon naturelle les inflammations du pied. Ce traitement doit être réalisé pendant deux semaines au moins pour avoir les résultats souhaités. La méthode consiste à l’appliquer le cataplasme sur l’inflammation. Ensuite, il faut bander les zones touchées et laisser agir toute une nuit.

  • Le gel d’arnica

L’utilisation du gel d’arnica est efficace pour réduire l’inflammation et les douleurs causées par le syndrome de Morton. Pour ce faire, il suffit de mettre une noix du gel sous le pied atteint par la maladie. Ensuite, couvrir cette partie avec un film alimentaire et laisser poser toute la nuit pour bien agir.

  • Les huiles essentielles

L’application d’huiles essentielles sur le pied est un moyen pour soigner les symptômes de la maladie. La menthe poivrée est choisie grâce à ses vertus antalgiques. Ce traitement naturel permet d’atténuer les douleurs. L’astuce consiste à enduire la zone touchée avec de l’huile essentielle.

Il est également possible de guérir le névrome de Morton avec un bain de pieds. Dans ce cas, il faut ajouter du sel de mer gris et de l’huile essentielle dans l’eau du bain. Ce traitement doit être effectué pendant 10 jours au minimum. Plusieurs types d’huiles peuvent être utilisées dont : l’huile essentielle de genévrier, l’huile essentielle de romarin camphré, l’huile essentielle de cyprès ou l’huile essentielle de gaulthérie.

Quels conseils naturels pour soigner la maladie de Morton ?

À part l’utilisation de produits naturels, les conseils naturels constituent également des méthodes efficaces pour traiter naturellement la maladie de Morton.

Les chaussures

Rien de plus simple que le choix des chaussures pour soigner naturellement la maladie de Morton. Porter des chaussures larges et plus souples permet de diminuer les risques d’avoir cette maladie. C’est également une solution pour apaiser les douleurs. Pour les talons hauts, il vaut mieux les éviter si l’on souhaite guérir ce malaise.

Le froid

Pour soigner la maladie de Morton, un traitement naturel simple consiste à mettre un sac de glace sur les zones douloureuses. Il doit être réalisé pendant une quinzaine de minutes et trois fois par jour au minimum. À l’inverse, l’application d’une source de chaleur sur les zones douloureuses permet également de réduire ce symptôme.

L’ostéopathie

Pour les personnes souffrant de maladie de Morton, consulter un ostéopathe est vivement recommandé. Ce professionnel effectue plusieurs traitements pour soulager les symptômes. Son rôle consiste à enlever les tensions que subissent les pieds et toucher certaines zones du corps pour assurer l’équilibre des points d’appui.

Un massage des pieds

Lors des douleurs intenses causées par la maladie, un remède de grand-mère efficace pour les soulager consiste à masser le dessus du pied. Il suffit de tirer les orteils vers le dessus du pied pendant quelques secondes et répéter l’opération, si nécessaire. Cette méthode apaise immédiatement les douleurs. Après l’opération, la plante des pieds devient un peu chaude. Poursuivez le traitement en massant cette zone.

Ne pas pratiquer certains sports

Certaines activités physiques comme la course à pied, la danse ou la marche prolongée ne conviennent pas aux personnes qui souffrent de la maladie de Morton. Il est plus approprié de les éviter pour ne pas aggraver les symptômes. Porter des chaussures de sport pour le ski et l’escalade n’est pas non plus convenable.

Les semelles orthopédiques

Une autre astuce pour soulager les douleurs causées par le névrome de Morton est de porter des semelles orthopédiques. Un podologue peut les confectionner sur mesure. En même temps, un séparateur de doigt de pied est conseillé. Ces deux méthodes aident à réduire la pression sur les pieds et permettent aux patients de se tenir debout plus aisément.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes naturels pour éliminer un kyste sébacé

En plus de l’acné, les kystes sébacés figurent également parmi les indésirables en matière…