Logo Adicie.com

Tracks compilation Online

Par • 1 mai 2008 • Catégorie: Média

Excellente initiative de la part d’un groupe d’internautes qui ont archivé Tracks, une des rares émissions intéressantes du PAF.

logo tracks J’adore Tracks sur Arte car cette émission démontre que la création artistique n’est pas un vestige du passé. Mon problème est que je ne suis pas scotché sur le programme TV, et que ma notion du temps est toute relative. Du coup, c’est parfois plusieurs heures ou jours après la diffusion du programme que je me rappelle qu’il y avait quelque chose d’intéressant à regarder sur le petit écran. Mon éloignement de toute grande ville rend l’accès à la culture plus difficile, mais le Web, la presse et un soupçon de télévision permettent de ne pas se sentir entouré du néant culturel.

À cause de mon problème de décalage horaire avec la réalité, je loupe allègrement un épisode de Tracks sur cinq. À chaque fois, je m’en veux car la création artistique m’intéresse, et Tracks me permet de visualiser un condensé de quelques créations originales du moment.
La page Tracks sur le site d’Arte donne de bonnes informations sur les divers reportages, mais un site indépendant va beaucoup plus loin car 683 reportages sont désormais en ligne ! Ce site est entièrement dédié au culte de Tracks, et il mérite de s’y attarder. Il s’agit d’Araknid.
C’est un autre exemple de la manière dont le Web libère la télévision puisque je ne suis plus prisonnier d’horaires d’une grille de programmes inflexibles.
J’avais déjà le bonheur de voir à ma guise l’autre émission que j’affectionne : Ce soir ou jamais sur France 3. Sur le site de l’émission (comme pour toutes les chaînes principales françaises), il est possible de visualiser un programme précédemment diffusé à n’importe quel moment souhaité. Bien sûr, rien n’est jamais parfait car la solution technique adoptée par les sites pour diffuser leurs programmes est tout à fait déplorable, mais passons …

Donc voilà, je vais pouvoir me mettre à regarder la TV, mais ça sera sur le Web ! Du coup, je me sens beaucoup moins prisonnier de ce petit écran qui m’obligait à cesser toute activité afin de lui consacrer mon attention absolue. D’ailleurs, cela fait belle lurette que je regarde très peu l’écran Plasma 107cm acheté une petite fortune, il y a deux ans. Comme je dispose de deux écrans d’ordinateur, j’ai simplement branché une clé TNT qui permet d’afficher la TV dans un coin d’un écran pendant que je continue de travailler sur le reste de la surface. Grâce aux sites de partage de contenu vidéo tels Youtube ou DailyMotion, il est également possible de profiter de nombreux programmes qu’il serait impossible de visionner autrement. Malheureusement, les intérêts de droits d’auteurs font que certaines vidéos intéressantes sont retirées très vite, mais il reste tout de même assez de contenu à visualiser pour plusieurs vies d’internaute.
Désormais, la convergence numérique est totale puisque la musique est diffusée dans toute la maison depuis mon ordinateur. Ce même ordinateur a pris le contrôle de la télévision, des enregistrements de films et il ne lui reste plus qu’à gérer le chauffage et la lumière afin de s’occuper entièrement du logement. La domotique guette !

À part Tracks et Ce soir ou jamais, je me distrais également de séries qui me semblent bien plus innovantes que la plupart des films hollywoodiens. David Lynch a libéré la série télé avec Twin Peaks car il a influencé une génération de réalisateurs de talents qui préfèrent s’éclater à créer des séries étonnantes plutôt que de se cantonner au format du cinéma à la sauce Hollywood.

Je sais que c’est mal d’avouer être utilisateur de téléchargement en Peer To Peer, mais le système est trop pratique et économique pour faire le poids contre mes critères moraux. Ainsi, je peux regarder deux jours après la diffusion aux Etats-Unis les séries de mon choix. De plus, le doublage des séries destinées à la télévision est horrible. Ce n’est pas du tout la même série qu’on regarde en français ou en anglais. Au choix pratique et économique, s’ajoute donc un choix qualitatif car je tiens absolument à regarder mes séries préférées en V.O.. Dernier atout, je regarde une saison quasiment en temps réel avec la diffusion aux Etats-Unis, me laissant une année entière pour frimer auprès des copains parce que je sais déjà tout ce qu’ils ne soupçonnent même pas !

Bon voilà, ce billet n’a pas trop de sens, mais j’étais tout excité de la découverte du site dédié à Tracks, me laissant l’occasion de dévoiler un peu de mes habitudes télévisuelles dont tout le monde se fout comme de l’an 40, mais je vais tâcher de rédiger quelque chose de plus profond la prochaine fois. Cela dit, trop de snobs disent que la télévision est nulle, sauf que je ne suis pas entièrement d’accord. Comme pour le reste de ce que produit la société, il y a 99 % de daube diffusée sur le petit écran, mais le 1% qui reste vaut la peine de s’y attarder, surtout que maintenant c’est possible de regarder le programme à sa convenance, sans même posséder une écran de télévision.

[dailymotion x2j7m8 nolink]

PS : je viens de réaliser que je suis tout de même prisonnier des retransmissions des matchs de rugby car ne pas regarder en direct est pêché.

6 reponses »

  1. Voila une experience de la tele qui se rapproche beaucoup de la mienne. Etant expat, mon seul lien avec le PAF reste internet que ce soit par dailymotion, les sites des chaines diffusant leurs emissions ou les videos tournant sur les blogs. Une longue periode de visionnage de strip tease fut un regal par ailleurs, je vais donc dans un autre registre m’empresser de me delecter de tous ces episodes de tracks.
    En revanche pour les series US , si tu veux eviterle peer to peer, jettes un oeil sur le site des chaines, par exemple Lost passe sur abc.com des le lendemain ( cela dit je sais pas si la diff est pas restrainte aux USA uniquement). Concernant twin peaks comme etant un declencheur, je dirai que ce n’est pas le seul et que les series americaine perpetuent une tradition d’originalite anglo saxonne, il suffit de se rappeller le prisonnier vers la fin des annees 60.
    Tu lances le sujet des series qui aujourd’hui presentent une qualite depassant les standard hollywoodiens et je suis tout a fait d’accord ( que ce soit scenaristiquement ou esthetiquement) , mais la il faut que tu balances des titres de series que tu suis ;)… Moi ces derniers tant mon addiction fut pour Dexter.

  2. A l’époque où je vivais aux Etats-Unis comme toi, il n’y avait ni Dailymotion ni presque rien sur le Web.
    Le seul lien TV francophone que j’avais était une chaîne qui diffusait certains programmes d’Antenne 2. Par contre, je ne me rappelle plus le nom de cette chaîne et je sais encore moins si elle existe toujours.

  3. Il s’agissait de TV5, qui est devenu TV5 Monde.

  4. Voilà TV5 !!!
    Le fameux JT d’Antenne 2 qui me permettait de garder un peu le contact avec la France.
    C’est assez étrange car les seuls événements vu sur le JT d’A2 via TV5 dont je me rappelle aujourd’hui sont les décès de Coluche et Serge Gainsbourg.

  5. Tracks est vraiment une émission a part :)
    Je voulais juste conseiller l’émission « j’irais dormir chez vous » (sur les rencontres/voyages) qui est aussi dispo via dailymotion.

  6. Ah oui j’ai vu cette émission qui est vraiment extra. Très bon concept.