Logo Adicie.com

Le président Sarkozy augmente son salaire de 140%

Par • 9 novembre 2007 • Catégorie: France, Politique

J’aime bien la décision gonflée du président Sarkozy qui augmente son salaire de 140%. Il savait que cela entraînerait une polémique, mais il assume. En tout cas, les 19 000€ net qu’il gagne par mois sont tout à fait dans la moyenne des autres chefs d’états. Ce qui m’intrigue est plutôt de savoir pourquoi il a fallu une telle augmentation afin d’entrer dans la moyenne mondiale. Encore une fois, l’action de Sarkozy tranche par le style de ses prédécesseurs et cette fois c’est plutôt dans le bon sens. Il faut bousculer les mentalités pour insuffler une évolution culturelle et sociale. Sarko n’a pas peur du fric et ses concitoyens devraient opter pour la même attitude. Finalement, « travailler plus pour gagner plus » est un excellent slogan.

Nicolas SarkozySi je devais suggérer un geste classieux de la part de Sarkozy à propos du salaire du président français, j’abonde dans le sens de Christophe Barbier dans l’éditorial de L’Express du 8 au 14 novembre 2007 quand il souffle que la charité bien ordonnée engagerait d’augmenter le salaire de son successeur (ou lui-même dans un second mandat) plutôt que le sien actuel. Il y aurait une autre possibilité qui consiste à procurer une retraite supérieure au salaire du président en activité. Bien sûr, c’est simple pour le président d’augmenter son salaire car il décide lui-même. Tous les français aimeraient certainement bénéficier du même privilège, mais ne rêvons pas car le libéralisme au sein de l’entreprise n’atteindra jamais de tels sommets.

Cela dit, c’est bénéfique pour la France que son président montre un visage décomplexé par rapport à l’argent. Le slogan du « travailler plus pour gagner plus » est tout à fait approprié lorsqu’il s’agit de se confronter à la réalité économique mondiale. L’implacable logique capitaliste implique expressément qu’il faille travailler beaucoup pour augmenter ses revenus. Le mal français tire à l’inverse de cette logique afin d’encourager la honte de gagner de l’argent. L’autre mal concerne l’assistanat social de plus en plus populaire au sein de la population. L’évolution culturelle est nécessaire pour la France car ceux qui possèdent un revenu confortable ne l’ont pas forcément volé et il n’y a pas de raison qu’ils occultent des goûts de luxe. De plus, j’ai lu quelque part que les trente-cinq heures officielles se transforment finalement en vingt heures effectives de travail. Je me pose juste la question de savoir ce qu’il est possible d’effectuer professionnellement en vingt heures hebdomadaires ? Pour ma part, j’effectue ces vingt heures sur deux jours et ma semaine compte sept jours plutôt que cinq. Logiquement, je ne me plains pas de mon revenu, mais je ne crois pas que j’ai à rougir de l’argent que je gagne. Je suppose que mon éducation américaine compte pour beaucoup dans cette mentalité.

Il faut s’aider soi-même en travaillant plus, en prenant des risques et des initiatives. C’est à ce prix que le français va se sortir du marasme économique actuel. En tout cas, la solution n’est pas le crédit à la consommation qui est pourtant une option de plus en plus retenue par les ménages français. La recette du succès n’est pas non plus le Loto, mais c’est simplement le travail et rien d’autre qui permet de vivre plus confortablement. C’est sûr que c’est un peu plus compliqué que d’espérer le bonheur en cochant sept cases de la grille du Loto ou de remplir un formulaire de demande de crédit à la consommation, mais au final il est évident que la réussite professionnelle se révèle gratifiante.

Ensuite, c’est vrai que l’argent ne sert qu’à consommer plus et ne rend pas plus heureux. Pour finir, je cite Alexandre Dumas : « n’estime l’argent ni plus ni moins qu’il ne vaut : c’est un bon serviteur, et un mauvais maître. ».

12 reponses »

  1. Bravo Laurent, enfin quelqu’un qui ne dénigre pas cette décision. Enfin une parole qui nous sort de cette minable et médiocre mentalité ambiante qui veut que l’argent soit sale et que ceux qui en ont l’aient gagné malhonnêtement ou sur le dos de leurs ouvriers ou employés. Les seules personnes qui ont le droit d’avoir de l’argent en France sont les vedettes du showbizz ou les sportifs… ils n’ont pas honte eux, de faire payer les places de leurs concerts des sommes exorbitantes ! Joli paradoxe dans ce pays…
    Que le Président de la République Française perçoive un revenu correspondant à ses équivalents européens, quoi de plus normal ! Mais il ne faut pas s’arrêter la : il faudrait aussi contrôler les dépenses de la Présidence et de nos Ministres de la même façon que dans les autres pays… et arrêter les caisses noires et autres pratiques dignes des romans feuilletons à la Dumas, les français s’y retrouveraient peut être mieux.

  2. Salut la poupée russe,
    Tu as raison de souligner que le salaire du président n’est pas le fond du problème, mais plutôt l’énorme gaspillage, détournement et corruption que subit le budget de l’Etat et donc le contribuable.
    Le plan d’action du gouvernement est de réduire la dépense publique de moitié d’ici 5 ans et je crois que cela serait vraiment indispensable afin de redresser économiquement le pays.
    Les citoyens ont voté Sarko pour du changement et maintenant, pour avancer, il faut l’assumer sans faire grève à tout bout de champ, fonctionnaires y compris… Malheureusement, je crois que nous sommes bien partis pour un mois de novembre plein de contestations sociales. :(

  3. « De plus, j’ai lu quelque part que les trente-cinq heures officielles se transforment finalement en vingt heures effectives de travail. Je me pose juste la question de savoir ce qu’il est possible d’effectuer professionnellement en vingt heures hebdomadaires ? »…

    La réponse à ta question est : Tout simplement ils sont fonctionnaires :)

    Sans vouloir cracher dans la soupe, j’ai travaillé dans le privé 15 ans et autant dans la fonction publique (ok, j’aurais du m’écouter et démissionner au bout de 6 mois :( )… Enfin, nul n’est parfait. Donc, je peux dire : « Je sais de quoi je parle ».

    Le jour ou l’on demandera des preuves de la rentabilité aux fonctionnaires on s’apercevra que l’on peut faire des économies.

    Pour ce qui est des grèves actuelles, je n’espère qu’une chose : Que Sarko soit ferme sur ces points :
    – Ok, la grève est un droit mais il faut savoir l’assumer. Donc retirer réellement 1/30e de salaire par jour de grève
    – Ne pas céder à la pression de quelques « casse-burnes » qui vont immobiliser le pays. De toute les façons, les lois sont votées ou en passe de l’être, et il n’y a aucune raison que l’on demande aux travailleurs du privé de cotiser 40 ans alors que sous prétexte que l’on est fonctionnaire on devrait cotiser moins. Ca c’est l’égalité.

    Oui, cela risque de durer, mais si Nico tu m’entends, cela permettra de faire réfléchir les grévistes, et au moins entre Noel et le jour de l’an on aura la certitude que l’on aura la possibilité de prendre le train, l’avion, ou recevoir la carte de voeux de la tante Lulu 😉

    19 000 € d’argent de poche : Et après ? Il faut voir qu’en qualité de président de la république il ne peut pas aller incognito au resto du coin, je dirais même aller pisser contre un arbre en toute liberté. C’est une fonction qui prend votre vie 24/24 h, sans intimité. Oui, mais c’est limité dans le temps, et je ne parle pas des responsabilités. Pour une fois que l’on a un président qui assume sans complexe… Mince alors ! Son prédécesseur gagne 3 fois plus que lui en cumulant les diverses retraites et ses nouvelles fonctions.

    Au moins lui il dit : Je ne veux pas d’autres indemnités. Je cumule tout, et c’est mon salaire. Un point c’est tout. C’est tout de même plus transparent.

    Contrôler les dépenses des ministres je suis pour, mais faudrait déjà montrer l’exemple. A savoir, commencer par contrôler les dépenses de la fonction publique en général. Parce que là j’aurais beaucoup à dire…

    Bon, Adicie pourra remarquer que je ne fais pas la grève des commentaires :)

  4. A propos des 20 heures effectives, j’ai bien peur que ce ne sont plus seulement les fonctionnaires qui sont en cause, mais bel et bien toute la force de travail du pays. Le plus étonnant est de voir la réaction interloquée des étrangers lorsque le sujet est abordé, alors qu’en France cela paraît désormais normal de travailler si peu.

    Quand aux grèves, c’est un élément essentiel de toute démocratie qui représente en fait un réel frein à la croissance. A l’heure de l’apogée du capitalisme, la France paye un lourd tribut économique à cause de ce droit fondamental.
    Cela dit, il me semble difficile d’éradiquer le droite de grève, mais je crois, comme toi, qu’il faut remettre à plat les règles fondamentales de la protestation. Dans un rêve, j’imagine les grèvistes français porter un brassard noir pendant leur travail. Ce rève est pourtant réalité au Japon !
    EDIT : je viens de parler de mon rêve sur le sixième commentaire de cet article :
    http://www.rue89.com/2007/11/14/une-premiere-ag-de-greve-qui-en-appelle-dautres

    Pour finir, je crois que le cumul des retraites et du salaire de Chirac était plus ou moins égal au salaire de Sarkozy. Quand à aujourd’hui, je ne sais pas si Chirac gagne effectivement 3 fois plus que l’actuel président.

    Tu me fais un billet quand tu veux 😉

  5. Entendons nous bien : Je suis pour le droit de grève. Mes ancêtres se sont battus pour l’obtenir, donc je ne vais surtout pas le remettre en cause. La seule chose que l’on oublie un peu c’est qu’il y a différentes façons de faire la grève….

    La grève du zèle par exemple, la grève perlée, la grève à la japonaise etc…

    Les services médicaux lorsqu’ils font grève ils sont tenus tout de même a assurer un service minimum.

    Ce que je n’admet pas c’est de priver des non-grévistes de leur moyens de transport, ou de les empêcher d’aller travailler ou étudier. J’aimerai voir un jour la réaction d’un de ces bloqueurs de gréviste aller aux urgences à l’hôpital pour eux ou pour un proche et s’entendre dire : « Désolé Monsieur (ou Madame), on ne peut rien pour vous l’hôpital est en grève. Allez vous faire soigner par vos propres moyens. On trouverait cela inadmissible. Pourtant, au nom de l’égalité il n’y a aucune raison pour que les métiers tels que les pompiers, les médecins, les infirmières et cie n’est pas le même droit : Cesser le travail et immobiliser le pays.

    Donc, la grève OUI, mais le blocage NON !

    Pour ce qui est du salaire du président actuel : Il a clairement expliqué qu’il ne souhaitait pas avoir divers indemnités de retraite et autres comme il en avait le droit, mais avoir un salaire dit : « Salaire du président » qui regroupe le tout. D’où cette forte augmentation. Mais il a plus d’à côté.

    Si j’arrive à retrouver l’émission sur Internet, je viendrais te mettre le lien 😉 Mais j’ai vu récemment à la TV que Jacques Chirac avec justement toutes les retraites + le salaire en qualité de membre du Conseil Constitutionnel de droit avec des revenus 3 fois supérieurs à celui de Sarkozy. C’était au moment ou Bernadette avait déclaré que « Jacques Chirac » était un retraité comme les autres…

    Donc, pour moi le salaire du président en fonction n’est pas démesuré vu que lui n’a aucune retraite qui se rajoute à ses émoluments. Et on ne peut donc pas dire qu’il est « amplement payé » pour la fonction qu’il occupe, à comparer à un président qui est redevenu un citoyen lambda. (Enfin en théorie 😉 ).

  6. Je suis completement abasourdi quand je vois le salaire de sarkozi du fait de son hausse spectaculaire 140% il peut sortir avec carla bruni, nous on paye

  7. oups , c’est fou !!! vive la République  » liberté fraternité égalité  » vie l’Europe et la mondialisation … et les cartons solides pour SDF … re oups !

  8. C’est vraiment dingue. Quand on sait qu’on doit se battre pour avoir une augmentation de 1 à 5 %!

  9. Faut arrêter de délirer, toujours se comparer aux autres… à ce compte là on est en train de perdre la fraternité devenu quasiment inexistante, l’égalité n’en parlons pas et la liberté n’appartient qu’aux plus riche. Tout ce qui faisait de la France un exemple pour le monde à déja disparu.
    Dans notre pays, au moment ou la classe moyenne est en train de disparaitre, soit sur 10 personnes, 2 nouveaux riches et 8 nouveaux pauvres, de manière à créer l’endettement et à faire fonctionner les crédits à la consommation nécessaires au fonctionnement du capitalisme, vous écrivez et affirmez ne pas être choqués par cette augmentation absolument inqualifiable….ouvrez les yeux.
    Quand les salaires des enseignants chercheurs seront-ils réévalués ? même pas 1900 euros net avec un bac + 8 en début de carrière ! dans ce cas il faut augmenter les salaires par 140% pour toute la fonction publique tant qu’on y est…pourquoi juste les ministres et le président ?
    La fonction de président de la république est une vocation, sarkozy vivrait très bien avec 3 fois moins en salaire, de plus il vit une vie tout frais payés. Pendant que des smicars ont du mal à boucler leur fin de mois, vous osez dire que ce n’est pas choquant….alors dans ce cas à quand le smic à 2000 euros pour tout le monde, on va attendre l’inflation ?
    Cet article me donne envie de gerber, décidément l’égoïsme et l’individualisme qui sont les fers de lance de notre nouveaux système, liberté pour les plus riches, égalité et fraternité pour les plus pauvres et les laisser pour compte, auront bien fait leur travail, car ces remarques ne peuvent venir que de gens aisés qui en veulent toujours plus….

  10. que dire que dire je crois qu il n’y a plus rien à dire les chiffres parlent d’eux même

  11. thanks a lot for the psot! liked it!

  12. c dingue d entendre ca , c les media qui colport ca,sarko qui n est pas ma tasse de thé,na jamais augmenté son salaire ,mais il l a créé,chirac lui il se servait,alors avant de dire n importe quoi relechisser 1 peu