Acceuil Maison Tous les avantages et les inconvénients de la chaudière électrique

Tous les avantages et les inconvénients de la chaudière électrique

Commentaires fermés sur Tous les avantages et les inconvénients de la chaudière électrique
chaudiere-electrique

La chaudière électrique est la solution de chauffage la plus plébiscitée en France. Selon le chiffre d’OpinionWay, 35% des Français qui possèdent une chaudière utilisent un modèle électrique. Elle est suivie de près par le chauffage au gaz ou au fioul qui est utilisé par 32% de Français. Mais avant de faire un choix, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la chaudière électrique : fonctionnement, prix, consommation énergétique, avantages et inconvénients, etc.

Fonctionnement de la chaudière électrique

Système de chauffage très prisé, la chaudière électrique permet de produire non seulement du chauffage, mais également de l’eau chaude sanitaire. Ce modèle de chaudière s’avère très facile à installer, car il suffit de le raccorder directement sur l’installation existante, notamment un raccordement électrique et un kit hydraulique.

Sur le marché, 3 types de chaudières électriques au choix s’offrent à vous :

  • La chaudière électrique classique : c’est le modèle de chaudière le plus courant. Elle fonctionne au moyen de résistances immergées qui chauffent l’eau du chauffage central.
  • La chaudière à induction : il s’agit d’un modèle de chaudière qui fonctionne comme une plaque de cuisson à induction. Ainsi, un électroaimant produit de la chaleur qu’il transmet au liquide caloporteur alimentant vos émetteurs de chauffage.
  • La chaudière ionique : connu également sous l’appellation « chaudière électrolyse », ce type de chaudière ne dispose ni de résistance ni de corps de chauffe. La chaudière ionique fonctionne sur le principe de l’électrolyse, c’est-à-dire qu’un champ électrique se crée entre les électrodes, ce qui permet de produire de l’eau chaude.

Bien que les chaudières électriques se caractérisent par leur capacité à fournir à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, certains modèles ne permettent pas cette seconde fonctionnalité. Si telle est votre cas, vous pouvez compléter son utilisation avec un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau électrique.

Quel modèle de chaudière électrique choisir ?

Outre les différents types de chaudières électriques à énumérer ci-dessous, elles se déclinent également en de nombreux modèles.

Une chaudière murale ou au sol

Très légère et très compacte, la chaudière électrique murale est un équipement qui n’est pas encombrant. Vous pouvez l’installer dans n’importe quelle pièce de votre maison et même la dissimuler dans un placard. Il est toutefois conseillé de l’installer dans un endroit facile d’accès.

Quant à la chaudière électrique au sol, elle est beaucoup plus massive. Ce modèle est très encombrant par rapport à la chaudière électrique murale. C’est pourquoi il est préférable de l’installer dans votre garage ou votre cellier afin de ne pas encombrer votre intérieur.

Une chaudière standard ou basse température

Pour la puissance, vous avez le choix entre la chaudière électrique standard et le modèle à basse température. Ce dernier vous permet d’économiser environ 15% de votre facture d’énergie.

Cependant, si vous optez pour une chaudière électrique à basse température, il faut que vos radiateurs soient compatibles et à basse température également.

Pourquoi choisir une chaudière électrique ?

La chaudière électrique est plébiscitée pour ses innombrables avantages. Parmi ces points forts, nous pouvons citer :

  • Son prix à l’achat : à puissance équivalente, le prix d’une chaudière électrique est beaucoup moins élevé que celui d’une chaudière à bois, d’une pompe à chaleur, d’un poêle à granulés, etc.
  • Sa simplicité d’installation et d’utilisation : l’installation d’une chaudière est non seulement simple et rapide, mais elle ne nécessite par ailleurs aucune maintenance obligatoire contrairement aux autres types de chaudières (chaudière à gaz, à bois, etc.). De plus, cet équipement s’installe facilement autant dans une maison neuve qu’en rénovation. Une chaudière ne nécessite pas non plus de cuve électrique, ce qui est parfait même dans une petite maison.
  • Sa sécurité : avec une chaudière électrique, vous ne courrez aucun risque d’intoxication au monoxyde de carbone. En effet, c’est un système de chauffage qui ne rejette pas de gaz à effet de serre ni aucune forme de pollution dans la maison. La chaudière électrique n’émet pas non plus d’odeur.
  • Son confort : C’est un appareil très silencieux, beaucoup plus qu’une chaudière à gaz par exemple. On peut également noter que les chaudières électriques ne présentent aucune perte d’énergie lors de la production de chaleur, ce qui génère un excellent confort thermique pour un rendement proche des 100%.
  • Sa rapidité : cet appareil affiche une excellente rapidité de chauffe des planches chauffantes et du radiateur. Et comme nous l’avons évoqué précédemment, la chaudière peut également produire de l’eau chaude lorsque vous la reliez avec un ballon d’eau chaude, même de grande capacité.
  • Son entretien reste minimaliste : contrairement au chauffage à bois, au fioul, à gaz, au charbon, il n’y a pas d’obligation légale à entretenir votre chaudière électrique. Vous êtes ainsi dispensé de souscrire à un contrat de maintenance.

Quels sont les points faibles d’une chaudière électrique ?

Bien que les chaudières électriques présentent énormément d’avantages, elles affichent également quelques inconvénients qui méritent d’être analysés avant de faire un choix.

  • Un coût élevé sur le long terme : si la chaudière électrique est moins chère à l’achat, la source d’énergie utilisée rend son usage plus onéreux sur la durée. Son prix augmente chaque année, contrairement aux chaudières à bois par exemple. Il s’agit d’un appareil qui est considéré comme un équipement de chauffage très énergivore. Selon l’utilisation et la surface à chauffer, les factures d’électricité peuvent vite grimper.
  • Peu écologique : l’électricité est considérée comme une énergie propre dans le sens où elle ne rejette pas de polluant. Toutefois, l’électricité utilisée pour alimenter la chaudière électrique provient principalement d’une exploitation électrique ou du charbon, réputés polluants pour la planète.
  • Des performances moindres : la chaudière électrique affiche une performance peu satisfaisante en comparaison avec d’autres modes de chauffage, notamment la pompe à chaleur. C’est pourquoi elle ne bénéficie pas des aides à la rénovation énergétique comme la prime énergie, les aides de l’ANAH, le crédit d’impôt transition énergétique ou encore l’éco-PTZ.

Quel budget prévoir pour une chaudière électrique ?

Le prix est l’un des facteurs le plus déterminants lorsqu’on choisit sa chaudière. Certaines chaudières sont plus beaucoup plus onéreuses que d’autres et certaines nécessitent l’intervention d’un professionnel pour l’installation.

  • Le moins cher de notre liste est la chaudière électrique parce que son prix se situe entre 800 et 4 500 euros. C’est le seul appareil qui ne nécessite une installation par un professionnel.
  • Pour une chaudière électrique au sol, il faut compter entre 2 000 et 6 000 euros, hors pose.
  • Prévoyez entre 4 000 et 15 000 euros pour une chaudière ionique, sans prendre en compte l’intervention d’un professionnel.
  • Si vous optez pour une chaudière électrique à basse température, le prix moyen est d’environ 4 000 à 10 000 euros, hors pose.

Chaudière électrique : Quelle est sa consommation ?

La consommation en électricité d’une chaudière électrique varie en fonction de son utilisation et de sa puissance. Cette dernière est déterminée par les différents éléments de consommation suivants :

  • La superficie des pièces à chauffer.
  • La température souhaitée dans les pièces.
  • L’isolation thermique de la maison.
  • Le lieu d’habitation.

La puissance de chauffe en kWh est fixée en fonction du besoin énergétique de votre logement. Vous pouvez calculer la puissance de votre chaudière électrique au moyen de la formule suivante :

Puissance de la chaudière électrique = DP x C x V x (TV + indice ITE)

  • DP désigne les déperditions d’énergie dans votre maison, dont la valeur moyenne générale est de 1,3.
  • C correspond au coefficient de consommation d’énergie. Une maison bien isolée correspond à une valeur moyenne de 1,5, et 1,6 pour un logement isolé normalement, puis 2,0 pour une passoire énergétique.
  • V : c’est le total de volume à chauffer, qui n’est autre que la surface habitable de votre maison.
  • TV signifie « température voulue » dans la pièce à vitre de la maison.
  • L’indice ITE désigne l’indice de température extérieure. Si vous habitez en montagne, sa valeur est évaluée à 15, tandis que dans le nord de la France, elle descend à 12. Si votre habitation se situe dans le centre, la valeur de l’indice ITE est de 9, et 7 dans le sud.
Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Comment faire vous-même le dosage du béton ?

Le dosage du béton varie en fonction de son utilisation : fondation, dalle de terrasse, bé…