Acceuil Santé Les solutions naturelles pour soigner une cystite

Les solutions naturelles pour soigner une cystite

Commentaires fermés sur Les solutions naturelles pour soigner une cystite
Soigner une cystite

Une cystite est une forme de maladie urinaire assez courante. En effet, 4 personnes sur 5 ont déjà subi une telle inflammation. Ce type d’infection urinaire n’est pas vraiment dangereux. Toutefois, il peut être extrêmement gênant. Voici donc quelques informations utiles à connaitre sur la cystite.

Qu’est-ce qu’une cystite ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, une cystite est une infection urinaire. La cystite est une maladie localisée au niveau de la vessie. Elle est causée par la prolifération de plusieurs de micro-organismes. Parmi les plus courants, nous pouvons citer l’Escherichia coli, une bactérie qui entraine une inflammation au niveau de la vessie. Cette bactérie est présente de manière naturelle dans le colon et dans le rectum. Toutefois, il arrive qu’elle migre anormalement dans une partie de l’urètre et s’y multiplie.

Le mode d’apparition d’une infection urinaire

Elle peut être de type aigu, c’est-à-dire qu’elle peut être bénigne et peut donc disparaitre facilement. Mais elle peut également être de type chronique. Dans cette figure de cas, la cystite se produit suite aux effets secondaires de certains médicaments. Autrement dit, la cystite chronique est également une affection de la vessie, mais elle ne provient pas d’une infection, mais plutôt d’une inflammation.

Les autres causes d’une infection urinaire

La cystite est une infection qui touche principalement les femmes. La cystite aiguë se manifeste chez la femme au court de son entrée dans la vie sexuelle. Elle connait également un pic durant la période qui suit la ménopause. Cela est dû à la baisse de l’hormone nommée œstrogène. Et cela accentue d’une manière ou d’une autre le travail des micro-organisme chez le sujet.

La cystite est rarement observée chez les jeunes hommes. Toutefois, les maladies suivantes peuvent favoriser l’apparition d’une infection des voies urinaire.

  • La maladie de la prostate
  • Les maladies de type neurologique
  • Les malformations ou le prolapsus du système urinaire

Une surconsommation de sucre par un sujet diabétique peut également renforcer les activités des micros organismes dans le système urinaire.

Comment se manifeste une cystite ?

Les symptômes d’une cystite diffèrent en fonction du genre de la personne atteinte. Il est tout de même important de noter qu’une cystite n’est pas suivie d’une fièvre ni de maux au niveau lombaire (vers le bas du dos, dans la région où logue les reins). De tels symptômes suggèrent plutôt une infection au niveau des reins. Elle est également nommée pyélonéphrite.

Chez la femme et chez l’homme adulte

Une infection urinaire cystite se manifeste par

  • une douleur ou même une sensation de brûlure des voies urinaires pendant la vidange.
  • Des envies pressantes d’uriner sans avoir la capacité de le faire.
  • Une incapacité de se retenir
  • La présence de sang dans l’urine
  • Une curieuse odeur dégageant de l’urine
  • Une douleur localisée dans le bas du ventre

Chez les préadolescents

Les infections urinaires sont difficiles à détecter chez les préadolescents. En effet, de nombreux autres symptômes de cette infection s’ajoutent à la manifestation de la maladie chez les sujets adultes. Voici les autres symptômes d’une infection du système urinaire chez les enfants :

  • Une baisse de l’appétit
  • Une perte anormale du poids
  • De la fièvre
  • Des sensations nauséeuses et même des vomissements
  • Une étrange coloration de l’urine

Quels sont les remèdes naturels contre une cystite ?

Une infection urinaire ne doit pas être prise à la légère. Il est fortement recommandé de consulter un médecin généraliste en cas de trouble urinaire. Toutefois, voici 8 remèdes naturels pour contrer et anticiper les cystites récidivantes.

Boire une quantité importante d’eau

L’eau est un remède naturel. Il permet de réguler de nombreux maux dans le corps humain. Dans le cas d’une cystite, la consommation massive (sans toutefois dépasser les limites) permet de favoriser la fabrication de l’urine. De ce fait, le corps se débarrasse des micro-organismes néfastes à son bon fonctionnement à l’aide de l’urine. Les bactéries qui ont causé l’inflammation de la vessie vont subir le même sort.

Une consommation importante de l’eau va favoriser l’acte d’uriner. Et la douleur va diminuer peu à peu.

Consommer de la canneberge

Une canneberge est un fruit rouge de la famille des airelles. Elle est disponible chez tous les marchands de fruits et dans les supermarchés. Ce type de fruit est riche en pro anthocyanidines qui sont des flavonoïdes. Ces derniers sont des antibactériens très efficaces qui agissent sur la paroi antérieure du système urinaire. Autrement dit, le flavonoïde de la canneberge permet de stopper l’incrustation des micro-organismes nuisibles sur la muqueuse des voies urinaires.

La canneberge peut être consommée sous la forme de jus ou directement comme elle est. Toutefois, il existe actuellement des dérivés alimentaires à base de canneberge. Ce type de produit peut également servir pour contrer une infection urinaire. Il faut simplement faire attention à sa teneur en sucre.

Boire du « TeaTree »

Le « TeaTree » est une autre forme d’appellation d’une tisane à base de plante mélangée. Une telle tisane est excellente pour réduire les activités des micro-organismes du type Escherichia coli. Pour bien préparer la solution, il faut préparer :

  • Une poignée de cerise (plus précisément les queues de cerise).
  • 4 à 5 cuillères à soupe de bruyère (il est recommandé de prendre ses fleurs et de les sécher pour une meilleure efficacité)
  • Une cuillère à soupe de la canneberge

Pour préparer la tisane, il faut faire bouillir 1 litre d’eau. Par la suite, il fait mélanger les différents ingrédients dans l’eau bouillants. Laisser le mélange sur le feu pendant 20 à 25 minutes avant de le boire.

Consommé du bourgeon d’airelle

Le bourgeon d’airelle est de la même famille que les canneberges. De ce fait, il possède également du flavonoïde nommé pro anthocyanidines. Autrement dit, le bourgeon d’airelle est également un antibactérien ou un antiseptique. Il agit principalement sur les voies urinaires. Mais le flavonoïde a également un effet positif sur la couche muqueuse de voies digestives.

Le bourgeon d’airelle peut-être difficile trouver sur le marché. Il est donc recommandé d’opter pour un produit dérivé de ce bourgeon. Un produit bio du type macérât glycériné, peut bien prendre le relais.

Pour préparer la solution, il faut mélanger 5 à 7 gouttes de macérât glycériné à base de baugeons d’airelle dans l’eau (dans une cuillère à soupe d’eau). Le sujet atteint par l’infection urinaire doit consommer ce mélange 2 fois par jour pendant 1 mois pour obtenir un bon résultat.

Fabriquer un masque à base d’argile verte

L’argile verte possède de nombreuses vertus pour la santé. En effet, l’argile verte est utilisée pour remédier à de nombreux maux du corps humain. Pour contrer l’inflammation de la vessie et des autres voies urinaires, le patient peut boire une solution à base d’argile verte.

En effet, il est possible de diluer de l’argile verte dans de l’eau tiède. Il est également recommandé de consommer de l’argile avec du miel. Cela va agir directement sur les éléments qui ont causé l’inflammation. L’argile verte permet également de soigner plus facilement et plus rapidement les dommages causés par l’infection.

Appliquer une pâte d’argile verte sur la partie vésicale peut également soigner une infection urinaire. Il faut retirer la pâte dès l’apparition d’une sensation de brûlure. Il est recommandé de reproduire plusieurs fois cette action afin d’éliminer au plus vite l’infection.

Utiliser des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un produit volatil obtenu grâce à une forte dilution d’un composant aromatique d’une plante. Elles permettent d’anticiper, mais également de soigner une infection urinaire. Pour ce faire, le concerné doit se procurer :

  • Une huile essentielle à base d’estragon
  • Une huile essentielle à base de santé
  • Une huile essentielle à base de sarriette
  • Une huile essentielle à base de calophylle
  • Une poignée de thym de type Thujanol

La victime d’infection urinaire doit mélanger l’ensemble de ces ingrédients. Par la suite, la personne doit masser son bas de ventre avec les huiles essentielles. Il est recommandé de masser autour du nombril en suivant le sens de l’aiguille d’une montre.

Consommer des produits dits homéopathiques

Les produits homéopathiques sont très efficaces pour lutter contre une infection urinaire. Ces produits peuvent être achetés sans ordonnance, car ils présentent moins d’effet nocif pour les viscères.

Le plus utilisé dans cette lutte est le Formica rufa 15 CH. Ce médicament intervient directement sur la paroi interne des voies urinaires notamment la vessie. Il va interagir avec le métabolisme des bactéries pour stopper l’évolution de cette dernière. Cela permet de réduire la durée de vie de ces micro-organismes.

Le sérum 8 DH est également très efficace pour soigner les infections urinaires. Ce type de médicament agit également très rapidement.

Les remèdes énoncés précédemment sont à moindre prix et sont faciles d’accès. Toutefois, une personne atteinte d’un trouble du système immunitaire doit directement consulter un médecin en cas d’infection. Tel est le cas d’une personne atteint d’un cancer ou du VIH. Les femmes enceintes doivent également se renseigner auprès d’un professionnel afin d’éviter les risques de complication, tout comme une personne qui a subi un greffe de rein.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes naturels pour éliminer un kyste sébacé

En plus de l’acné, les kystes sébacés figurent également parmi les indésirables en matière…