Acceuil Culture La calligraphie avec un stylo normal, c’est possible

La calligraphie avec un stylo normal, c’est possible

Commentaires fermés sur La calligraphie avec un stylo normal, c’est possible
Calligraphie et écriture

Vous restez admiratif devant les images de superbes lettres postées sur Instagram ?

Vous avez envie de vous lancer dans la calligraphie, mais vous n’avez ni le temps ni le matériel nécessaire ?

Et si on vous disait que vous pouvez parfaitement réaliser de superbes lettres calligraphiées avec un stylo normal et seulement quelques minutes d’apprentissage ?

Non, ce n’est pas une promesse en l’air : il est tout à fait possible de s’initier à la calligraphie avec les outils et connaissances dont vous disposez déjà !

Cela vous intéresse ? On vous explique tout !

La fausse calligraphie, ou l’art de l’imitation

L’histoire de la calligraphie est longue et passionnante et elle est marquée par les évolutions et l’apparition de nouveaux styles.

Calligraphie arabe, chinoise, persane, gothique, espagnole, romaine, caroline, enluminures… ne sont que quelques exemples de calligraphie.

La dernière évolution en date est récente, et est venue avec l’apparition de l’informatique.

Comment faire de la calligraphie sans plume ni stylo ?

Les logiciels actuels vous permettent d’écrire dans un style calligraphique sans effort, mais vous êtes vous déjà demandé d’où viennent ces caractères ?

Alors que la calligraphie implique de jouer sur la pression et l’orientation de la plume (ou du feutre, du pinceau, de la brosse) pour déterminer l’épaisseur, ce qui est maintenant appelé la fausse calligraphie est un art qui consiste à dessiner les lettres !

Le résultat est impressionnant, et il est aujourd’hui quasiment impossible de différencier un texte écrit en calligraphie d’un autre en fausse calligraphie (au grand dam des puristes qui ont du mal à accepter cette nouvelle technique, accessible à tous.)

Bien débuter en calligraphie

Si vous savez écrire et que vous savez colorier, vous pouvez faire de la calligraphie. Cet art est donc à la portée de la majorité de ceux qui ont terminé le CP !

Attention cependant : cela ne signifie pas que tout le monde peut devenir un expert capable de réaliser des œuvres d’art incroyables… Pour cela, il faut du talent et du travail. Mais, si votre objectif est de vous faire plaisir et d’exprimer votre côté créatif et que vous n’avez pas la patience d’apprendre le violon, la sculpture ou la menuiserie, la calligraphie est faite pour vous.

Le matériel dont vous avez besoin

En soi, vous n’avez besoin de rien de spécial : un simple crayon et un bout de journal sont suffisants. Il est d’ailleurs probable que vos premiers essais n’utilisent rien de plus.

Mais, pour pouvoir prendre du plaisir et vous exprimer librement, nous vous conseillons :

  • Un stylo noir à pointe fine agréable à prendre en main. Pas besoin de débourser des dizaines d’euros, un simple stylo personnalisé gravé type cadeau publicitaire fait l’affaire.
  • Un véritable papier blanc, d’épaisseur suffisante. Encore une fois, ne dépensez pas votre argent pour rien : du papier d’imprimante convient parfaitement (si vous avez le choix, préférez le 90 g au 80 g).

Vous êtes équipé ? Alors on est parti !

La fausse calligraphie en 3 étapes

  • Écrire un mot, ou un texte

Ne vous stressez pas à cette étape, votre style d’écriture n’a aucune importance. Vous pouvez d’ailleurs être aussi original que vous le souhaitez.

Plus vous avancerez dans la calligraphie, plus vous aurez envie d’essayer d’autres styles de base. Vous pouvez choisir l’écriture attachée ou détachée, les traits courbes ou les lettres droites… La seule limite, c’est votre imagination.

  • Doubler les traits descendants

C’est l’étape clé et peut être la plus compliquée… Mais elle reste incroyablement simple. Repassez tous les traits descendants (quand votre main va vers le bas) et doublez-les, en laissant un espace entre les deux lignes.

Au début, cela peut vous aider de tracer en l’air avant de doubler les traits.

Plus tard, vous pourrez jouer sur l’espacement entre les lignes, selon les effets que vous souhaitez donner.

  • Colorier les espaces

Si vous arrivez à rester dans les lignes des cahiers de coloriages, vous n’aurez aucun problème à remplir l’espace intérieur laissé à l’étape précédente à l’aide de la pointe de votre stylo noir.

Vous verrez votre texte prendre forme sous vos yeux ébahis. Oui, c’est bien vous qui avez fait ça !

Un dernier mot

Maintenant que vous avez découvert le « secret » de la calligraphie, résistez à la tentation d’inonder les réseaux sociaux avec vos créations…

Il est probable que vos amis ne soient pas vraiment intéressés par les 17 manières différentes de calligraphier votre prénom !

Charger plus dans Culture
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Culture : les différentes prières de l’Islam

Dans la religion islamique, la prière représente un acte de louange et d’adoration q…