Acceuil Santé Calcul salivaire : comment le soigner ?

Calcul salivaire : comment le soigner ?

Commentaires fermés sur Calcul salivaire : comment le soigner ?
Calcul salivaire

Il existe plusieurs problèmes qui peuvent toucher les glandes salivaires, parmi lesquels nous pouvons citer les calculs salivaires. Pour soigner cette maladie, il faut commencer par connaître ses causes, et ses symptômes.

Qu’est-ce que le calcul salivaire ?

Le calcul salivaire est aussi connu sous le nom de lithiase salivaire. Dans la cavité buccale, on peut trouver des glandes salivaires. Ces derniers sont les éléments qui sécrètent la salive. Ces glandes salivaires sont constituées de canaux salivaires. Ils ont un rôle essentiel dans le processus de production de salive.

Une personne est atteinte de calcul salivaire lorsqu’un petit caillou se forme dans le canal d’une ou plusieurs glandes salivaires. Ce caillou peut causer une obstruction complète ou partielle du canal salivaire.

La glande sous-maxillaire est souvent la plus atteinte par la lithiase salivaire. Elle peut aussi toucher les glandes parotides et les glandes sous la langue (ou sublinguales). C’est en fonction de l’endroit où l’on rencontre la formation du calcul salivaire qu’on peut identifier la glande touchée.

Qu’est-ce qui cause les calculs salivaires ?

Il existe de nombreux cas qui peuvent causer la formation du calcul salivaire. Parmi ces facteurs, on peut citer la mauvaise quantité de calcium dans le corps par exemple. La formation de calcul peut aussi arriver suite à de fortes déshydratations.

Le patient ne peut pas ressentir instantanément l’obstruction du canal salivaire. En effet, cela se constate après plusieurs mois, car elle se fait lentement.

Dans certains cas, un bouchon des micro-cailloux ou de la muqueuse peut causer l’obstruction du canal salivaire. La pathologie peut déjà apparaitre dès l’âge de 5 ans.

Médecine traditionnelle : Diagnostique des calculs salivaires

Afin de détecter la présence des calculs dans les glandes salivaires comme les glandes submandibulaires, les glandes parotides et les glandes sublinguales, il existe certaines procédures de diagnostic et certains tests possibles.

Un examen physique

L’examen physique est souvent la première étape de diagnostic des calculs salivaires. Cela peut être effectué par un médecin. Ce dernier va essayer de trouver les éventuels calculs, en procédant à un examen de la cavité buccale de son patient.

Une radiographie

Lorsque les calculs salivaires ne sont pas visibles à l’œil nu, il est nécessaire de procéder à la radiographie. Il s’agit d’une autre méthode permettant de détecter des petits signes de calculs salivaires.

Une IRM

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une autre méthode qui permet de détecter le calcul salivaire. Une IRM est effectuée lorsqu’une radiographie n’arrive pas à montrer quelque chose de probant.

C’est un procédé utilisant des ondes radio et des champs magnétiques pour produire des images bien précises et bien détaillées

Une tomodensitogramme

On peut également procéder à la tomodensitométrie afin de trouver la présence de calcul salivaire. Cette méthode nécessite un ordinateur et des radiographies pour avoir des images en coupe de l’intérieur de cou et de la tête. Ces images permettent de trouver les anomalies qui ne sont pas visibles après une radiographie.

Une sialographie

Cette procédure est en fait une radiographie, mais avant de le faire, on doit procéder à l’injection d’un colorant dans les glandes salivaires. Cela permet de monter n’importe quelle anomalie dans la glande salivaire ou dans le conduit salivaire (parotides ou sous-mandibulaire).

Une sialendoscopie

La sialendoscopie est une procédure qui nécessite des outils comme un endoscope, une petite lumière et un tube mince. Ces derniers sont insérés dans le canal salivaire pour permettre à la médecine de procéder à l’inspection de l’intérieur de la glande.

Quels sont les symptômes du calcul salivaire ?

Un calcul salivaire peut être découvert lorsqu’un patient réalise un panoramique dentaire. Le symptôme le plus visible peut être une légère tuméfaction de la glande qui peut être douloureuse (une hernie salivaire). Elle peut être visible à l’orifice salivaire.

Elle est accompagnée par une sensation de tension et de pesanteur. Un jet de salive peut soulager la glande concernée suite à un repas.

Cette douleur intense qui peut être ressentie avant le jet de salive s’appelle colique salivaire.

On peut rencontrer des bruyantes complications infectieuses qui concernent :

  • Le canal salivaire : sialodochite
  • La glande : sialadénite
  • Le plancher buccal antérieur : périsialodochite

Voici les symptômes :

  • Fièvre (peut être élevée)
  • Douleur vive
  • Dysphagie (difficulté à avaler)
  • Hypersialorrhée (salivation intense)
  • Trismus (contraction prolongée et involontaire des muscles de la mâchoire). Cela arrive rarement, mais ce symptôme peut rendre impossible l’ouverture de la bouche.
  • Émission de pus lors de la pression digitale de la glande

Une lithiase salivaire ne constitue pas une urgence sanitaire. Toutefois, elle ne doit pas être négligée, car l’infection peut toucher toute la région de la gorge si aucun traitement n’est effectué. Cela peut engager le pronostic vital.

Comment peut-on traiter le calcul salivaire ?

Dès que vous ressentez les symptômes d’une lithiase salivaire, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic pour évaluer le degré de l’infection. Le plus souvent, les patients effectuent des examens d’imagerie.

Le traitement le plus choisi par les patients est l’extraction du calcul. Cela se fait soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale. Il existe plusieurs techniques possibles pour extraire le calcul salivaire. Cela peut dépendre de la taille de ce dernier :

  • Si le calcul est inférieur à 3 mm, on peut procéder à une sialendoscopie. Il s’agit de l’endoscopie du canal salivaire.
  • Si le calcul est entre 4 mm et 8 mm, on peut procéder à une sialendoscopie qui est plus ou moins lithotripsie.
  • Si le calcul est supérieur à 8 mm, on doit procéder à une petite chirurgie endobuccale.

Un traitement antibiotique est nécessaire en cas d’infection. On peut utiliser l’amoxicilline ou les macrolides.

Les antispasmodiques et les antalgiques simples peuvent aussi être utilisés sur la colique salivaire.

Il est nécessaire de consulter un chirurgien maxillo-facial pour la prise en charge d’un calcul salivaire.

Quelles sont les méthodes naturelles pour contrer le calcul salivaire ?

Citron

Parmi les remèdes naturels pour contrer le calcul salivaire, le citron est particulièrement efficace.

On peut utiliser son jus (naturel, sans ajouter quoi que ce soit). Il est idéal de prendre ce dernier le matin, après avoir dormi (n’ayant encore rien mangé). Ce traitement se fait chaque jour, pendant une semaine.

En effet, le jus de citron est une boisson détoxifiante. Il est aussi utilisé pour alcaliniser le corps.

Le jus de citron peut être utilisé pour effectuer des gargarismes. C’est un traitement efficace pour contrer le calcul salivaire. Cela permet une augmentation de la sécrétion de salive. Afin d’éviter l’étouffement et l’irritation de la gorge, il ne faut pas faire le gargarisme au fond de la gorge.

Le traitement à base de citron est donc efficace. Cela permet de saliver beaucoup plus afin d’emporter le calcul dans les glandes salivaires.

Vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre peut aussi être utilisé pour contrer le calcul salivaire. Il est préférable de trouver un produit bio. Le vinaigre de cidre est aussi utilisé pour traiter plusieurs variétés de maladies. Il est un très bon alcalinisant pour le corps.

Ajouter, dans un verre d’eau siroté, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre ; à prendre plusieurs fois dans une journée.

Teintures mères

Afin de dissoudre le calcul salivaire, les teintures mères sont très souvent prescrites. On peut les trouver dans les pharmacies (comme la teinture de Jaborandi® par exemple).

Huile de ricin

L’huile de ricin est très utilisée pour soulager et pour soigner de nombreuses douleurs. Elle possède des propriétés cicatrisantes. Elle est idéale pour soigner le calcul salivaire.

Pour cela, il est nécessaire d’imbiber un linge avec de l’huile de ricin, et plus d’appliquer ce linge sur la zone gonflée et douloureuse. L’application se fait pendant 20 minutes, et deux fois par jour.

Il est également possible d’effectuer un massage sur la zone enflée et sensible, à l’aide de l’huile de ricin.

Suppléments de vitamine

Pour contrer les calculs des glandes salivaires, il est possible d’utiliser des suppléments vitaminiques (le magnésium et le sel d’Epsom par exemple).

Plantes

Les plantes sont aussi efficaces pour soigner le calcul salivaire. On peut utiliser les herbes lithotrophiques (comme la Chanca piedra, la racine de gravier ou Eutrochium purpureum, le pissenlit, etc.). Ces herbes sont utilisées en guise d’aide à la dissolution des calculs des glandes salivaires.

Il est possible de prendre ces herbes en capsules ou sous forme de tisanes.

Curcuma

Le curcuma est une racine qui est utilisée pour soulager l’infection, la douleur et l’inflammation. Pour cela, il faut mélanger du lait d’amande, du lait, et une cuillère à café de curcuma.

Ce mélange peut être pris deux fois par jour.

Épices

Il est conseillé d’utiliser les épices pour expulser les calculs de manière naturelle (paprika, poivre, menthe, muscade, clou de girofle, etc.).

On peut les utiliser dans des plats. On peut aussi les utiliser pour faire des bains de bouche, des infusions, et des gargarismes. Pour cela, il est possible d’utiliser de la réglisse, du thym, du gingembre, du tilleul, etc.

L’ail est aussi efficace pour soigner le calcul salivaire. Pour cela, il faut mettre 5 gousses d’ail dans 50 cl d’eau bouillante. Il faut ensuite couvrir cela et le laisser en infusion pendant 30 minutes. Il faut ensuite filtrer l’infusion à l’aide d’une passoire lorsque l’eau devient tiède. L’idéal est de prendre 4 tasses par jour.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …