Logo Adicie.com

Scandale chez les chefs du Vatican

Par • 17 octobre 2007 • Catégorie: Monde

Le Figaro fait bien de nous révéler un scandale malheureusement courant au sein de l’Eglise catholique puisque c’est le chef de service à la Congrégation pour le clergé au Vatican qui vient d’être suspendu. L’ecclésiastique dont l’identité demeure inconnue s’est trouvé piégé par une caméra cachée en flagrant aveu d’homosexualité. Tant d’hypocrisie au sein du clergé n’en finira donc jamais ?Dans l’article du Figaro à propos de ce scandale au Vatican, j’apprend que le prêtre affirme ne pas être homosexuel, mais couche avec des hommes afin d’effectuer des « expériences ».

Ce dirigeant du clergé s’est fait suspendre de ses fonctions car il a été interviewé dans son bureau qui a permis de l’authentifier, malgré un visage flouté et une voix modifiée.

Cette affaire est simplement une occasion rêvée pour dénoncer une fois de plus cette Eglise catholique remplie de prêtres homosexuels ou pédophiles, mais qui ne reconnaît même pas le port du préservatif.

J’ai bien de forts sentiments de dégoût par rapport aux pédophiles, mais certainement aucune animosité envers les homosexuels. Par contre, un prêtre qui se veut respectueux de tout un tas de principes alors qu’il s’adonne à la luxure ne mérite pas vraiment le respect. De plus, c’est encore plus dingue de lire que l’ecclésiastique essaye de renommer un acte sexuel en « expérience » !

Le pire est d’imaginer que pour chaque prêtre qui se fait prendre, il doit en rester des milliers qui se prélassent dans le pêché.

6 reponses »

  1. Mince j’avais loupé ce billet. Merci Google 😉

    C’est pas coucher qui est interdit par la religion catholique, c’est de coucher avant le mariage qui est prohibé :)

    Bon d’accord faudrait que l’église catholique devienne un peu moins hypocrite et accepte que les moeurs ont évolué… Y a du boulot !

    – Accepter le préservatif et autres moyens de contraception
    – Accepter le mariage des prêtres (et des religieuses)
    – Accepter l’homosexualité

    Tu penses bien que vu l’âge de ce membre du clergé, il y a longtemps que ses collègues étaient au courant ! Le con, pourquoi est-il s’en vanter ? Il faut l’excuser il perd un peu la boule, donc il se souvenait plus que c’était interdit par l’église.

    Lui il renomme cela comme une « expérience », un ancien président des Etats-Unis considérait : « sucer n’est pas tromper »… Comme quoi, tout le monde n’a pas la même conception de l’acte sexuel.

    Au passage : Il faut pas dire que l’Eglise Catholique ne reconnait pas le port du préservatif, mais plutôt qu’elle le met à l’index…. Evidemment, c’est moins efficace. mdr.

  2. La mise à l’index de l’Eglise n’est pas pour demain mdr

  3. Dernièrement, des scandales d’abus sur des enfants ont été mis à jour en Irlande, Autriche, Pays-Bas, Espagne, Suisse et en Australie par exemple. Radios Canada à que le pape trouve qu’en matière de prêtres pédophiles l’Église a agit avec «rapidité»!!! Cette déclaration est mensongère! Quelques jours après l’affirmatrion du pape, l’Église Irlandaise confirma qu’elle avait comme directive de cacher les faits! Jean-Paul II n’a jamais voulu rencontrer les victime d’abus. Il suffit de consulter les scandales aux États-Unis, au Canada. L’Église se contentait de déplacer les prêtes fautifs, les autorités policières, gouvernementales et même médicales dans plusieurs cas ont même été complice.

    Ceci s’ajoute aux n’ombreuses excuses pour les actes atroces à l’époque de l’inquisition, des croisades et de l’esclavage par exemple. Historiquement la papauté s’est souvent exprimée avec une langue fourchue. Par exemple, d’une part elle s’excuse pour le soutient d’un grand nombre de prêtres et de catholiques au régime nazi et de l’autre, cherche d’atténuer l’inaction de la papauté de cette époque en voulant faire de Pie XII un saint. C’est une tentative pure et simple de blanchiment. De sont vivant Jean-Paul II a voulut le faire et devant les protestations internationales il a reculé. L’actuel pape profitant de l’immense popularité de son prédécesseur propose la canonisation de Jean-Paul II (en lui trouvant tout à coup des miracles) et de Pie XII en même temps!

    On veut imposer Pie XII aux catholiques comme on a imposé le fondateur de l’Opus Dei. Malgré que ce dernier avait un passé pro fasciste, pro nazi. N’oublions pas qu’il est venu en aide au dictateur Pinochet également. C’est aussi d’une langue fourchue que Jean-Paul II s’est excusé pour l’implication de son Église dans le génocide Rwandais. Alors que d’autres parts l’Église protégeaient les prêtres accusés de génocide cachés en France et en Italie.

    Devant ces crimes d’une extrême gravité, je ne sais pas si le mot naïveté est juste… Je pense ici que les fidèles sont victimes d’une propagande d’une incroyable efficacité capable de faire oublier tous cela. On peu se demander si le véritable christianisme passe par cette institution? Un minimum de connaissances des évangiles suffirait de faire le constat suivant. Il y a une totale incompatibilité avec les actions motivée par l’amour du prochain du Seigneur d’une part, et les actions qu’on peu qualifier d’immorales tout au long de l’histoire de l’Église catholique jusqu’à présent d’autre part.

  4. la seule chose qui me viens a coeur est non de juger et condamner les pretres catholiques mais plutot prions pour eux afin quils se repentent de maniere sincere et profonde afin que DIEU dans sa misericorde les pardonnent et les transforment par la puissance du ST esprit.

  5. Personne n’aime ce qui se passe actuellement. Mais rendez-vous compte pour chaque moment d’inaction, pour chaque prêtre abuseur protégé, muté ou caché par l’Église catholique un certain nombre d’enfants s’ajouteront aux victimes. Pour la plus part, ces enfants s’en remettront jamais. De plus un certain pourcentage deviendrons à leur tour abuseurs et ferons également à leur tour des victimes. Combien évaluez la vie détruite d’un enfant ?

    Combien de temps dure ces abus? 100 ans? 200, 300… 1,000 ans etc. Personne ne le sait. L’Église était très puissante et rares sont ceux qui osait parler. Les autorités séculières, les médecins ont souvent été complices hélas. Ainsi les enfants sans défense, les orphelins à travers la terre qui étaient sous le joug de l’Église n’avaient aucun moyen de se faire entendre. Même aujourd’hui un faible pourcentage d’enfants abusés dénonce leurs tortionnaires en soutane. Et les autres membres du clergé qui ont fermés les yeux, ne sont-ils pas coupables de complicité également?

    À part ces abus sexuels, un grand nombre ont été soumis au travail forcés au profit de l’Église. Ils ont été aussi cruellement battus. D’autres ont été s’éparer de leur parents de force. Au Vatican d’autres ont été castrés pour servir comme chanteurs.

    Au cours des années combiens de victimes les prêtres catholiques pédophiles ont t-il fait ? Au moins par dizaine de milliers pour ne pas dire par centaines de milliers! C’est abominable. Ces enfants n’ont fait l’objet d’aucune miséricorde de la part du Église qui prêchait l’amour du prochain. Ce n’est que grâce à la pression exercée par l’opinion public que le Vatican a décidé d’agir… mais là encore, les paroles sont une chose et les actes une autre.

    L’Église avait des siècles pour se repentir et elle ne la jamais faite. Heureusement on dispose de documents écrit et le public sait que le Vatican a menti concernant les prêtres abuseurs. Au moins de Jean XXIII jusqu’à ce jours nous savons que l’Église donnait ordre d’étouffer tout scandale, même sous menace d’excommunication! La protection des victimes n’était jamais considérée!

    C’est avec regret que je li le commentaire d’Angèle. Car toute son attention est porté sur la protection de l’Église catholique est rien n’est consacré aux victimes de l’Église.

    «La seule chose qui me viens a cœur est non de juger et condamner les prêtres catholiques mais plutôt prions pour eux afin qu’ils se repentent de manière sincère et profonde afin que DIEU dans sa miséricorde les pardonnent et les transforment par la puissance du ST esprit.»

    Après des siècles et des siècles de crimes de toutes sortes, ne vous est-il jamais venu à l’esprit que la puissance de l’Esprit en question n’a jamais été en opération au Vatican? Si non comment expliquer qu’un Dieu d’amour aurait agréé de telles infamies sur une si longue durée?

    «…Faudrait que l’Église catholique devienne un peu moins hypocrite» a dit Arlette qui garde l’espoir qu’un jour l’Église se mette à la mode du jour… Elle reconnaît cependant l’hypocrisie de l’Église catholique. Mais là encore elle se contentera que l’Église soit «moins hypocrite». À ce que je sache, l’hypocrisie est le contraire de la franchise. Cette dernière qualité était présente chez l’Église primitive. Or franchise et hypocrisie sont des qualités incompatibles.

  6. Jésus dira, malheur à vous prêtres, vous faîtes porter un joug que vous-mêmes ne portez pas. Qui sont ces prêtres? Je dirais que derrière les religions catholique, juive et musulmane se cache une très ancienne société secrète qui date de l’ère des chamans. Pour les catholiques, l’homosexualité est évidente. Quand on est un vieux monsieur, si nous sommes vivant c’est parce que nous avons eu une vie sexuelle active. Le mâle n’a pas le choix, il doit être actif. Dans l’apocalypse, il y a une phrase qui dit: seuls ceux qui ne se seront pas souillés avec une femme… . On voit donc que les prêtres catholiques se font un point d’honneur de ne pas se souiller avec une femme. Si jamais il était prouvé qu’il existe une vie secrète homosexuelle parmi les juifs et les musulmans, alors nous aurons la preuve qu’à la base ces religions sont le fait d’un groupe d’homosexuels, de gangsters qui sont le réel pouvoir. Il y a les croyants et les manipulateurs.