Logo Adicie.com

Dur d’être un opposant politique en Chine à l’orée des Jeux Olympiques

Par • 12 janvier 2008 • Catégorie: Monde

Les lecteurs réguliers d’Adicie savent peut-être qu’un de mes principaux chevaux de bataille est la liberté d’expression et la liberté de la presse en particulier.
Or, je n’avais encore jamais parlé de la Chine et de l’augmentation drastique de la répression contre les opposants au régime. Dans la perspective des Jeux Olympiques qui arrivent au mois d’août 2008, les dirigeants mettent la pression pour endiguer tout mouvement protestataire qui viendrait gâcher la fête.

Arrestation d'un opposant politique en Chine avant les Jeux OlympiquesC’est mon édition électronique du Monde d’hier qui m’apprend que les dirigeants communistes de la République populaire de Chine mettent en priorité du calendrier la chasse aux opposants politiques.
Le 27 décembre dernier, Hu Jia, un ardent défenseur des droits de l’homme, s’est fait arrêter en incarcérer.
Il s’agit d’un message fort de la part des autorités car Jia était le pivot central du mouvement de la défense des droits de l’homme en Chine. Cette arrestation n’était que la première d’un défilé croissant d’opposants politiques dans les geôles chinoises. Plusieurs avocats et activistes chinois ont rejoint Jia en prison et même le bloggueur Wang Dejia s’est fait arrêter pour avoir posté des billets parlant du non-respect des droits de l’homme dans son pays.
En réaction à ces arrestations, 57 activistes ont signé une pétition qui demande  « aux pays libres et aux organisations internationales des droits de l’homme de faire pression sur le gouvernement chinois pour que la loi soit respectée et les promesses tenues. »

Le régime de Pékin ne veut pas que les Jeux Olympiques deviennent un prétexte aux opposants d’afficher leurs revendications. C’est bien logique si l’on se place dans la position des dirigeants et nous ne pouvons que déplorer ce malheureux constat qui veut que les Jeux Olympiques aillent se dérouler dans un pays qui n’a pas les standards moraux pour les accueillir.
Tout simplement, les Jeux n’auraient jamais dû avoir lieu en Chine et je propose le boycott total. Il ne faut pas aller en Chine pour assister aux Jeux et ne pas les regarder à la télévision car tout cela me rappelle un peu trop la mascarade olympique de 1936 en Allemagne, sous le régime nazi.

Une reponse »

  1. […] comprend mieux maintenant les voyages aux Emirats Arabes, la visite de Kadhafi, la visite en Chine… Il va prendre des conseils auprès de ceux qui imposent leurs décisions contre vents et […]