Logo Adicie.com

Vidéo d’Ingrid Betancourt vivante

Par • 30 novembre 2007 • Catégorie: Monde

Nous étions sans preuve de la survie d’Ingrid Betancourt depuis août 2003. Une vidéo vient juste de faire le tour du Web et des médias, prouvant qu’Ingrid Betancourt est toujours vivante, malgré un état très affaibli.

ingrid betancourtPetit rappel pour ceux qui ne connaissent pas Ingrid Betancourt : c’est une franco-colombienne prisonnière des Forces Armée Révolutionnaires Colombiennes (FARC) depuis 2002 dans la forêt amazonienne, près de la frontière brésilienne. Elle a été kidnappée alors qu’elle menait la course à l’élection présidentielle. Les FARC sont des rebelles qui revendiquent la démilitarisation de deux communes du Sud-Ouest de la Colombie. Contre la libération d’Ingrid Betancourt, les FARC demandent la libération de 500 prisonniers du gouvernement colombien. Les rebelles posent seulement des revendications politiques, contrairement aux habituelles rançons en argent demandées par les kidnappeurs du reste du monde. En effet, les FARC sont aussi des puissants trafiquants de cocaïne qui engrangent assez de millions de dollars pour se concentrer uniquement sur leur cause politique. Pour compliquer la situation, le président de la Colombie adopte une ligne de fermeté qui évite les négociations afin de privilégier les opérations armées, mais la dernière s’est soldée par l’exécution de 2 otages et la mort de 8 policiers. Il faut savoir que les FARC sont puissamment armés grâce à leur budget conséquent et ils sont bien cachés dans la dense forêt amazonienne qu’ils connaissent comme le fond de leur poche.Depuis 4 ans, les FARC refusaient de donner une quelconque preuve de la survie d’Ingrid Betancourt, mais 5 rebelles auraient été capturés en possession de vidéos et documents prouvant qu’Ingrid et d’autres otages sont toujours en vie. Comme vous pourrez constater sur la vidéo, elle est vraiment maigre et complètement muette. Ces images renversent l’estomac quand on imagine les conditions de captivité que les otages subissent et pour Ingrid cela fait 5 ans que cela dure.

Sarkozy avait promis de mettre la libération de la franco-colombienne parmi les hautes priorités, mais le droit d’ingérence possède ses limites qui font que la situation est totalement bloquée. Hugo Chavez, président du Vénezuela, était chargé de la médiation jusqu’à ce qu’il soit démis récemment de cette fonction par Uribe, son homologue colombien.

Les éléments contre la libération des otages sont extrêmement nombreux et la situation a duré depuis trop longtemps pour Ingrid Betancourt. La Colombie est un état dangereux où le kidnapping est monnaie courante puisque 30 000 otages sont recensés depuis 10 ans et 3000 sont actuellement retenus dans la jungle. Le président Uribe ne facilite pas les événements puisqu’il joue habilement avec les subtilités diplomatiques des divers intervenants comme Sarkozy ou Chavez, mais finalement rien n’avance et nous assistons à l’habituel relais d’hypocrisie politicienne et de complications diplomatiques.

[dailymotion wrssesXgowG7kpyNl nolink]

A notre humble niveau, il reste à signer la pétition sur le site du comité de soutien à Ingrid Betancourt. Le reste est entre les mains des puissants de ce monde.

Edit 1/12/07 : je viens de lire sur le site du Nouvel Observateur des extraits boulversants d’une lettre d’Ingrid Betancourt qui est parvenue aux autorités en même temps que la vidéo.

6 reponses »

  1. À en lire ce billet, j’ai l’impression que les FARC représentent le mal.
    Pourtant, si nous, occidentaux, nous focalisons sur Ingrid Bettencourt et sa petite grippe, il faut savoir qu’il s’agit bien d’une guerilla, d’un conflit ouvert.
    Il faut savoir que face à un pouvoir corrompu, certains ont pris les armes.
    Il y a actuellement un combat sanglant et horrible entre le gouvernement de droite assez dur d’Uribe, allié aux groupes para-militaires d’extrême-droite réputés pour des exactions cauchemardesques, face à des loqueteux qui ne sont pas si riches que ça, les FARC, qui ne sont pas non plus des tendres.
    Au milieu de ces deux camps, il y a la population, qui est enrolée de force de part et d’autre, décimée au milieu des vengences et des combats, appauvrie par le pouvoir corrompu d’Uribe, et les riches/occidentaux, qui, eux, servent de monnaie d’échange contre les prisonniers, les guerrilleros qui se sont faits prendre et qui sont communément condamnés à la perpétuité (même si légalement la perpétuité n’existe pas en Colombie).
    D’une certaine manière, c’est de bonne guerre, non ?

    Je ne pense pas qu’on puisse avoir un point de vue aussi manichéen, chacun est impliqué dans cette guerre, et Bettencourt le savait très bien elle aussi. Ca n’excuse rien, mais si on tape sur les FARC il faut aussi taper en face.

  2. Je n’ai pas été très virulent avec le président Uribe, mais j’ai tout de même signifié qu’il jouait une carte hypocrite et adoptait une ligne dure néfaste aux négociations.
    Quand aux FARC, ça reste une milice armée couplée de trafiquants de coke. Leur lutte armée est conditionnée par le fait que les négociations ont échouées, mais il faut dire que leurs revendications sont difficilement acceptables par le gouvernement.

  3. [Joke]Bon, je mérite au moins 40 coups de fouets… Car je m’étais promis de ne pas intervenir sur ce billet, et voilà que poste :( [/Joke] :)

    Là c’est une vision vraiment hors politique, je ne connais pas assez le problème de la Colombie pour m’exprimer.

    Et si on prenait le problème à l’envers ?

    Pourquoi les FARC gardent Ingrid Betancourt ? Ne serait-ce pas plutôt parce qu’ils voient que le monde entier est focalisé sur elle ?

    Je m’explique, pour ne pas qu’il y est de mauvaises interprétations. ;)

    Imaginons que je prenne en otage le Laurent parce qu’il a pas été sympa avec moi.

    Si tout le monde entier parle de cette affaire : Cela me donne du poids. Par contre, si on me répond : « Ah oui, et bien gardez-le, nous on est bien contents qu’il ne vienne plus sur Internet pour squatter les premières pages ».

    Je pense que je vais vite le libérer assez vite. Car il faut le supporter le Laurent ! mdr !!!!
    En plus il va falloir le nourrir, le loger, le cacher (et quand on connait Laurent ce sera pas une mince affaire).

    Donc, je me demande parfois si c’est pas plus la desservir la pauvre Ingrid Betancourt que de parler dans le monde entier d’elle, plutôt que de faire savoir :
    « Après, tout gardez là si cela vous chante, c’est votre problème, pour nous elle est plus française vu que son objectif était de prendre le pouvoir de la Colombie et non de la France ».

    Tant qu’on parlera d’elle dans le monde entier, on donne du pouvoir à ses ravisseurs. Vous ne pensez pas ?

    Cela étant dit : Je me met à la place de toute sa famille (et vraiment je compati) qui sont sans nouvelle d’elle, et même à sa place pour qui la vie ne doit pas facile. Et je serais content, le jour où elle pourra être libérée.

    Parce que tant qu’il y aura un 1 seul être sur terre qui est « pris en otage » ou « martyrisé » , je trouve qu’il faudra se mobiliser.

    Mais parfois je me surprend à penser autrement. A savoir, me mettre à la place des bourreaux. C’est à dire : « Pourquoi ne pas la libérer ? »… Qu’est-ce qu’ils y gagnent ? … Actuellement que l’on parle de leur combat.

    Et, je trouve que libérer 500 prisonniers contre la vie d’une femme (voire négocier Ingrid + d’autres otages) , pourquoi attendre 5 ans pour négocier ?

    A la limite, si elle est tellement dérangeante, exiger qu’elle soit libérée contre une promesse d’interdiction de territoire en Colombie non ? Mais là je pense que si demain (et vraiment je le lui souhaite), elle est libérée, elle ne partira pas là dans ce pays pour ces prochaines vacances ;)

  4. Je viens de reçevoir un mail du comité de soutien. Il y a une action prévue :

    Samedi 22 décembre : Venez déposer une bougie à…

    En France et dans le monde, nous appellons les citoyens à montrer leur soutien sur des lieux symboliques, le samedi 22 décembre. Dans plusieurs villes, venez déposer une bougie pour faire briller de mille feux, la flamme de l’espoir. Symbole de solidarité et d’espoir, cette action sera d’autant plus fort trois jours avant Noël.

    A Paris : Sur le Parvis de Notre-Dame entre 12H00 et 18H00
    A Pau : Sur la Place de la Libération entre 15H00 et 17H00
    La même initiative est en cours d’organisation à Metz, Genève, Lille et Grasse. Plus d’informations prochainement, sur notre site.
    http://www2.agirpouringrid.com/

  5. Acidifié le 1 décembre, 2007 à 21:44:

    Vous êtes un individu ignoble pour oser dire que Ingrid Betancourt à une petite Grippe, et encore je reste poli ! On devrait vous couper la langue pour que vous ne puissiez plus dire de telles saloperies !

  6. Ma pauvre =’(