Acceuil Santé Les solutions naturelles pour arrêter de fumer

Les solutions naturelles pour arrêter de fumer

Commentaires fermés sur Les solutions naturelles pour arrêter de fumer
Arrêter de fumer

Stress, plaisir corporel, manque de concentration… plusieurs raisons peuvent inciter des personnes à fumer. Mais au fur et à mesure, ils prennent conscience des effets néfastes du tabac sur la santé. De nombreux fumeurs ont donc décidé de s’abstenir de cette pratique malsaine même si cette besogne semble vraiment difficile à réaliser. Si tel est votre cas, sachez que vous avez fait un très bon choix et que vous pouvez y arriver. Mais pour vous donner un coup de pouce, de diverses méthodes naturelles suivies de quelques conseils avisés sont mises à votre disposition.

Quels sont les facteurs causant l’addiction aux cigarettes ?

Le tabac compte parmi les drogues les plus consommées dans le monde. Cette plante est généralement utilisée pour la production des cigarettes. La nicotine qu’elle contient provoque de nombreux changements dans le corps. Cela implique :

  • L’augmentation du rythme cardiaque
  • La montée d’adrénaline
  • La sensation de plaisir
  • L’augmentation de la pression artérielle

Grâce à ces changements, les fumeurs peuvent mieux supporter le stress et l’anxiété. De même, cela les aide à booster leur concentration. Tellement ils se sentent mieux qu’ils sont devenus dépendants de la nicotine. Quoi qu’il en soit, fumer des cigarettes demeure une pratique néfaste pour la santé. Mais comment s’abstenir ?

Arrêter de fumer : quelles méthodes naturelles à employer ?

Malgré le fait que l’envie d’arrêter de fumer est présente, des fois, cela ne suffit pas. Le mieux est de s’abstenir petit à petit et de manière naturelle. Pour vous aider à parvenir, voici quelques techniques naturelles :

  • L’hypnose : il s’agit d’une technique très connue qui se base sur le principe d’autosuggestion. Durant la séance d’hypnose, le thérapeute va faire usage de la volonté du patient pour l’aider à s’abstenir du tabac. Dans cette optique, ce dernier fera découvrir au patient tous les bénéfices dont il pourra profiter en se défaisant des cigarettes. Cela implique : les bienfaits sur la santé, le sentiment de liberté, et les économies réalisées. Avec cette méthode, vous n’aurez besoin que d’une seule séance pour vaincre une dépendance aux cigarettes.
  • La sophrologie : avant tout, il faut noter que la sophrologie ne représente pas un traitement pour arrêter de fumer. C’est une méthode complémentaire visant à dominer ses états émotionnels et à gérer son stress. Contrairement à l’hypnose, celui-ci nécessite la pratique de plusieurs exercices. La sophrologie est idéale pour les personnes qui fument lorsqu’elles sont nerveuses et anxieuses.
  • L’homéopathie : c’est une méthode thérapeutique consistant à soigner des troubles (comme les addictions) par le biais des remèdes administrés à faibles doses. Pour favoriser le sevrage tabagique, les thérapeutes utilisent souvent des granules telles que :
  • TABACUM 5CH : pour maîtriser l’envie de fumer des cigarettes.
  • GELSEMIUM 9CH : pour lutter contre le stress.
  • L’acupuncture : très célèbre, cette médecine chinoise permet de stimuler de divers points énergétiques du corps au moyen des aiguilles spéciales. Durant la séance, le thérapeute va toucher les points des méridiens du corps pour aider le patient à ôter ses envies de fumer. Il est vrai que le bienfait de l’acupuncture n’est pas encore prouvé scientifiquement sur l’arrêt de tabac. Mais ce qui est sûr, c’est qu’elle est déjà plébiscitée dans ce domaine.
  • La mésothérapie : ici, on parle d’une technique médicale qui consiste à introduire localement des doses infimes de médicaments, de manière superficielle. Il vous suffit de suivre une séance de mésothérapie pour lutter contre les symptômes dus au manque de cigarette. Dans la pratique, les thérapeutes utilisent des substances médicinales telles que la vitamine B1, la procaïne, et le pidolate de magnésium.

Lutte contre le tabac : quelles plantes utiliser pour le traitement bio ?

La phytothérapie est une technique consistant à faire usage des plantes pour traiter une maladie. Cependant, elle s’avère également être une bonne alternative pour contrer les addictions au tabac. Voici quelques exemples des plantes à utiliser :

  • Le Kudzu : ce dernier s’avère être un remède bio très efficace dans votre lutte. Rappelons que le Kudzu est une plante grimpante native d’Extrême-Orient (une vigne japonaise). Cette plante est très célèbre pour ses capacités à lutter contre les acouphènes et les vertiges. Selon une étude effectuée par des chercheurs américains, les racines de cette plante contiennent des flavonoïdes, une substance vitaminique permettant contrer l’addiction aux drogues.
  • La valériane : il s’agit d’une plante herbacée possédant des propriétés sédatives et apaisantes permettant d’accélérer le processus de sevrage tabagique. La valériane peut aider à lutter contre les insomnies et l’anxiété provoquées par l’arrêt de cigarette. L’utilisation est simple : il suffit de prendre 2 gélules de 100 mg de valériane deux fois par jour (matin/soir) durant 1 mois.
  • L’ortie : cette plante possède des propriétés équilibrantes et drainantes. L’utilisation de l’ortie ne sert pas à lutter contre la dépendance liée au tabac. Néanmoins, celle-ci offre la possibilité de réaliser une détoxification du corps et d’augmenter son taux de fer. L’ortie s’avère donc être la plante idéale pour remédier aux fatigues dues au sevrage tabagique. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, il est conseillé de la combiner avec d’autres plantes sédatives telles que la valériane, l’aubépine, voire la passiflore.
  • Un mélange à base de plantes : cette solution bio permet de soulager les effets dus à l’arrêt du tabac. Cette infusion comporte des propriétés détoxifiantes et expectorantes (nettoyant pulmonaire). Ce qui permet d’éliminer les toxines dans le corps par miction. Par la même occasion, ce mélange offre la possibilité de contrer l’afflux anormal de sang.

Concernant les ingrédients, il vous faut de la fumeterre, de la molène, du sureau, du pissenlit, de la réglisse, et de la menthe. Prenez 15 g de chacun de ces plantes et mélangez-les. Puis, mettez 1 cuillère à soupe de ce mélange pour 1 verre d’eau (6 verres d’eau = 6 cuillères à soupe). Ensuite, vous devez faire le bouillir durant quelques minutes et faire une pause de 10 min. Avant d’en consommer, vous pouvez mettre un peu de miel de thym. Il est également conseillé d’en boire 3 verres par jours durant 2 semaines.

Par ailleurs, il est également possible d’utiliser d’autres plantes dont les propriétés peuvent être bénéfiques. Tels sont les cas du gingembre et de la menthe poivrée. Ces plantes stimulent des effets calmants ; ce qui s’avère être très utile pour stabiliser les nausées provoquées par le manque de nicotine. Pour ce faire, vous n’avez qu’à les ajouter dans les plats que vous cuisinez. Autrement, vous pouvez également consommer du ginseng. Possédant des qualités toniques, cette plante originaire d’Asie peut diminuer le stress dû à l’arrêt de cigarettes.

En outre, l’utilisation de l’avoine verte s’avère également être très pratique pour contrer l’addiction aux drogues, dont le tabac. Selon une étude réalisée, l’absorption de 1 ml d’extrait alcoolique d’herbe d’avoine verte (3 fois par jour) offre la possibilité de réduire le nombre de cigarettes fumées au quotidien. Pour obtenir cette solution, vous devez ajouter 15 parts d’herbes d’avoine vertes fraîches dans 5 parts d’alcool à 90 °. Ensuite, il faut les laisser macérer durant 3 jours à température ambiante. Pendant ce temps, il est nécessaire de les remuer de manière régulière. Pour finir, vous devez filtrer la solution et la conserver dans une bouteille en verre.

Quelles huiles essentielles utiliser pour contrer l’addiction aux cigarettes ?

Sachez que les huiles essentielles ne désignent pas un remède de sevrage tabagique. Toutefois, elles peuvent aider à contrer les avant-coureurs dus au manque de tabac. Pour ce faire, vous devez simplement trouver celles qui procurent des effets calmants ou stimulants. Tels sont les cas des huiles essentielles d’orange douce, d’encens, d’eucalyptus, et de menthe poivrée.

Comment bien réussir à arrêter de fumer ?

Afin de garantir votre succès, vous devez vous contrôler mentalement. Dans ce cas, vous devez essayer de trouver une bonne motivation. Pour ce faire, vous pouvez penser aux avantages que vous apporte l’arrêt de nicotine.

Prenez le temps de réfléchir à l’énergie et aux bienfaits que cela procure sur votre corps et votre santé : vous aurez une peau magnifique et des dents plus saines ; vous allez retrouver le plaisir de sentir et de gouter les aliments. Gardez à l’esprit que vous vous faites du bien et surtout à votre entourage.

Quid de la cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques représentent une bonne alternative dans cette lutte. En effet, les taux de nicotine dans ces derniers sont considérablement faibles vis-à-vis des cigarettes classiques. De plus, la cigarette électronique est dépourvue des agents de texture et de saveurs comme le monoxyde de carbone, l’arsenic, l’acétone, etc. Par ailleurs, il existe des cigarettes électroniques sans nicotine telles que Joytech, Pixnor, Smoktech, et bien d’autres.

Un conseil, essayez de trouver une cigarette électronique dont les saveurs et l’épaisseur de la fumée sont semblables à ceux de vos cigarettes. De cette manière, il y aura la même sensation ; ce qui facilitera l’arrêt de tabac.

Quelques conseils avisés

  • Veillez à boire beaucoup d’eau durant une journée.
  • Cherchez un loisir (lecture, randonnée, etc.) ou d’autres occupations.
  • Pratiquez des activités sportives régulièrement pour rendre votre corps plus actif. Cela vous aidera également à oublier le besoin de fumer.
  • Dans le cas où l’envie de fumer une cigarette vous tenterait, essayez de manger un fruit à la place. Sachez qu’il y a des vitamines C dans ces fruits ; un élément pouvant simuler l’excitation apportée par une cigarette.
  • Vous devez également changer vos vieilles habitudes qui peuvent vous inciter l’envie d’allumer une cigarette.
  • Pour que ces remèdes et techniques fonctionnent à merveille, vous devez vous armer de bonne volonté, de forte motivation, et de patience.
  • Vous aurez également besoin d’aide d’un médecin et de ses conseils.
Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …