Acceuil Maison Pose de carrelage en diagonale : les étapes à suivre

Pose de carrelage en diagonale : les étapes à suivre

Commentaires fermés sur Pose de carrelage en diagonale : les étapes à suivre
Pose de carrelage en diagonale

Parmi les différents types de revêtements de sol qui existe, le carreau fait partie des plus utilisés. Cela est dû au fait que le carrelage est facile à poser et à entretenir. Les carreaux sont de plus en plus utilisés pour revêtir les sols d’une maison (cuisine, salon, couloir, etc.). Il faut tenir compte qu’il existe plusieurs manières de poser le carrelage. Il y a la pose droite et la pose en diagonale. Particulièrement esthétique, cette dernière nécessite toutefois un certain savoir-faire. Voici quelques étapes à suivre pour poser des carreaux en diagonale.

Les étapes à suivre pour poser du carrelage en diagonale

Toute personne peut poser son propre carrelage. Il faut tout de même respecter quelques étapes pour ne pas risquer d’échouer.

Préparer le sol

Comme tous travaux de rénovation ou de construction, il faut toujours commencer par préparer le sol. Principalement, la préparation du sol consiste à niveler la base pour la pose du carreau. Pour cela, il faut tenir compte du type de sol à préparer.

Sol en ciment

La pose d’un carrelage sur un sol en ciment se fait assez facilement. La préparation du sol en ciment n’est pas une tâche très difficile. En effet, ce type de sol est déjà assez solide et rugueux. Il ne reste plus qu’à corriger les petits défauts, et à boucher les éventuels trous.

Sol en moquette ou en PVC

Pour pouvoir carreler une surface où il y a déjà un revêtement en PVC ou en moquette, il faudrait d’abord retirer cela. La pose de carrelage sur une moquette ou un PVC n’assure pas la stabilité de la structure.

Sol déjà carrelé

Pour remplacer un sol déjà carrelé par un nouveau carreau (cette fois-ci en diagonale). Cette procédure n’est pas très difficile. Il suffit de décoller les anciens carreaux, et d’effectuer un contrôle du sol (nivelage, lissage, etc.). Il est également possible de coller le nouveau carreau au-dessus de l’ancien, si la surface est suffisamment lisse et propre.

Sol en parquet

Il est également possible de poser du carrelage en diagonale sur un sol en parquet. Il faut commencer par retirer les clous. Il faut aussi effectuer les diverses réparations s’il y a des fissures ou des trous. La pose d’un carrelage en diagonale doit toujours se faire sur une surface propre, solide et lisse. Cela est nécessaire pour que la colle puisse bien adhérer au type de sol.

Il est également important de savoir que la mise en place d’un carrelage se fait toujours sur un sol sec.

Préparer la pose

Une fois que la préparation du sol est achevée, il faut bien suivre les étapes pour la pose du carrelage en diagonale. La préparation de la pose est nécessaire pour effectuer un travail bien précis (savoir le nombre de carreaux nécessaire, déterminer les emplacements exacts, etc.). Il faut savoir que la pose d’un carrelage en diagonale nécessite la discipline et la précision.

Le calcul du nombre de carreaux nécessaire

Cette étape est nécessaire pour ne pas risquer d’acheter trop peu ou beaucoup trop de carreaux. Pour cela, il faut mesurer le sol (en m²) à carreler.

Pour une surface rectangulaire, mais non simple, il faut la diviser en aires rectangulaires. Une fois cela fait, il suffit de mesurer ces aires rectangulaires et de les additionner.

Pour réussir à diviser la surface, vous pouvez consulter le croquis. En ce qui concerne les angles non droits, il suffit de les isoler dans des triangles rectangles.

Si la surface à carreler est de forme circulaire, vous pouvez isoler cette forme dans un carré qui peut la contenir. Ensuite, il faut calculer la surface de ce carré.

Pour calculer la surface d’un carreau, il faut multiplier la longueur par la largeur. Cela permet d’obtenir un résultat en m².

Afin de déterminer le nombre exact de carreaux nécessaires pour la pièce, il faut diviser la surface à carreler (en m²) sur la surface d’un carreau (en m²).

Il faut savoir que des carreaux peuvent s’abîmer ou se casser durant la pose du carrelage en diagonale (au moment du découpage par exemple). Pour cela, il est nécessaire de prévoir d’acheter 10 % de carreaux supplémentaires (nombre de carreaux à acheter et égal au nombre exact de carreaux multiplié par 1,1).

Division de la surface à carreler

Une fois le nombre de carreaux nécessaire déterminé, il faut procéder par la division de la surface à carreler. La division se fait en 4 secteurs autour du centre. Les étapes à suivre sont les suivantes :

  • Il faut trouver le centre de la pièce. Cela peut se faire en traçant des médiatrices. Pour les tracer, il faut partir du milieu des côtés. Les médiatrices doivent se croiser au centre de la pièce.
  • Il faut ensuite tracer des diagonales. Pour cela, il faut procéder au traçage des bissectrices des angles droits. On trouve ces derniers sur l’intersection des médiatrices. Une bissectrice d’un angle est une droite. Cette droite doit diviser un angle en deux (deux angles égaux).
  • Pour les angles non droits, cela peut conduire à un croisement non droit des angles des médiatrices. Pour cela, il faut choisir l’axe principal de la pièce. À partir de cela, des diagonales peuvent être tracées afin d’obtenir un angle droit.

Si la pièce est rectangulaire, les diagonales doivent diviser la pièce en 4 secteurs qui ont les mêmes dimensions. Si la pièce n’est pas rectangulaire, la division de la pièce peut être non égale, mais très proche.

Planification de la pose en diagonale

La pose de carrelage en diagonale consiste à placer les carreaux en les tournant. Il faut commencer la pose sur le centre de la pièce. Cette technique est assez rapide.

C’est à partir de l’intersection de deux diagonales qu’il faut effectuer la pose du premier carreau. Le deuxième carreau doit être posé sur le long de l’une de ces deux diagonales (toujours à gauche du premier). Le troisième carreau se pose à droite du premier carreau (le long du second diagonal). Le quatrième carreau se pose à gauche du second, le cinquième carreau à droite du troisième. C’est ainsi que le reste des carreaux doivent être posés.

Il est préférable de commencer à poser le carrelage par le côté qui est à l’opposé de la porte. Le mieux c’est de terminer au niveau de la porte.

Pose à blanc

La pose à blanc, c’est la pose des carreaux et des croisillons afin de délimiter l’espacement des joints de carrelage (sans avoir à les coller). Cela permet la planification de la pose des carreaux en obtenant un aperçu du résultat.

Pour cela, il faut commencer par placer une règle en aluminium sur le long d’une diagonale. Après cela, il faut poser les carreaux sur le long de la règle sans les coller. Il faut respecter l’ordre de pose qui a été établi au préalable.

La pose à blanc est nécessaire, afin d’éviter les erreurs lors de la pose du carrelage. Cela permet également de rectifier tout ce qui n’est pas conforme.

Numérotation des carreaux

La numérotation des carreaux est également nécessaire. Cela est surtout nécessaire si les carreaux sont identiques. Cela permet de faciliter la pose du carrelage en diagonale.

La numérotation peut se faire à l’aide d’un feutre. Cela se fait généralement sur le dos des carreaux. Il faut ensuite faire une pile de carreaux, les premiers carreaux à poser se placent en haut de chaque pile.

Pose du carrelage en diagonale

Une fois que toutes les étapes sont achevées, il faut procéder par la pose du carrelage en diagonale. Pour cela, il faut commencer par préparer le mortier-colle. Ensuite, il faut appliquer la colle sur le sol et effectuer la pose, tout en respectant l’ordre de pose établi.

Quels sont les outils nécessaires pour la pose de carrelage en diagonale ?

Il existe des outillages professionnels qui permettent de faciliter la pose de carrelage an diagonale. Il existe aussi des outils à main comme des kits de pose pour permettre l’installation de tout type de carrelage.

Outils pour le traçage et la mesure

Il faut utiliser les bons outils pour être précis sur la détermination du nombre de carreaux, ainsi que l’implantation des joints de carrelage. Pour cela, il faut se munir d’un cordeau à poudre, d’une équerre, d’un mètre, ainsi que d’un crayon à mine grasse.

Outils pour la découpe

La découpe est toujours nécessaire lors de la pose de carrelage en diagonale. L’utilisation d’un outil de découpe est également nécessaire pour la manipulation des carreaux grand-formats.

Le choix de ce type d’outil se fait en fonction de la situation qui se présente. Il suffit d’une coupeuse manuelle ou d’une carrelette pour les petits travaux comme le parement ou la crédence. Elle peut aussi être utilisée pour réaliser un biseau.

Une scie électrique ou un coupe-carreau électrique est nécessaire pour les chantiers moyens. En ce qui concerne les gros travaux, il faut utiliser une scie radiale ou un coupe-carreaux radial.

Outils pour l’encollage et la pose

Il existe plusieurs outils nécessaires pour l’encollage et la pose de carrelage en diagonale. Pour la préparation du mortier-colle homogène, le mieux est d’utiliser un malaxeur ou un mélangeur.

L’utilisation d’un maillet en caoutchouc et d’une truelle est également nécessaire pour la pose de carrelage. Une spatule ou un peigne à colle est aussi utile pour étaler la colle à carrelage.

Un croisillon est nécessaire pour laisser un espace pour le ciment à joint. Sans oublier le niveau à bulle pour s’assurer que les dalles seraient bien planées.

Outils pour le jointement22

Pour le jointement, il est nécessaire d’avoir des éponges, des abrasifs et des taloches.

Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Maitrise d’oeuvre : définition

La mise en œuvre d’un projet de construction n’est pas toujours aussi simple, qu’il s’agis…