Acceuil Insolite Ces tatouages qui ornent le corps de Julien Doré

Ces tatouages qui ornent le corps de Julien Doré

Commentaires fermés sur Ces tatouages qui ornent le corps de Julien Doré
Tatouage Julien Doré

Avec son look grunge, son ukulélé et son incroyable talent de chanteur, Julien Doré est monté sur la plus haute marche du podium lors de la cinquième saison de la Nouvelle Star. Le fondateur du groupe The Jean D’Ormesson Disco Suicide, ou Jean D’Omersson’s, s’est fait connaître du grand public par son style peu typique, sa voix, mais aussi par ses albums et les magnifiques tatouages qui ornent ses bras, ainsi que d’autres parties de son corps. À l’instar de grandes personnalités telles que David Beckham ou Justin Bieber, le chanteur voue une affection particulière pour les dessins dermiques et n’hésite pas à les exposer fièrement dans ses photos et lors de ses concerts.

Les tatouages de Julien Doré et leur signification

Les tatouages sont des créations artistiques qui ont généralement une ou des significations bien précises. Dans le cas de Julien Doré, les nombreuses inscriptions et les images qui agrémentent son corps (bras, torse, etc.) sont, dans la majorité des cas, des hommages.

Tatouage Julien Doré

Tatouage Julien Doré

Tatouage Julien Doré

Les tatouages sur ses bras et ses avant-bras

Le célèbre chanteur porte sur son bras gauche le nom The Jean’s D’Omersson et la représentation d’une croix celtique.

Le tatouage The Jean’s D’Omersson est un hommage au groupe The Jean D’Omersson Disco Suicide qu’il a créé avec Guillaume de Molina, et à l’écrivain surnommé Jean D’O, né à Paris le 16 juin 1925. La croix, quant à elle, a été réalisée pour cacher un ancien dessin dermique et est inspirée de celle de Dave Gahan, le leader du groupe Depeche Mode. Ce chanteur anglais a complètement changé la vision de la musique du vainqueur de l’émission Nouvelle Star, lors de son concert aux Arènes de Nîmes.

Outre la croix celtique et le nom de son groupe, son bras gauche, plus précisément son avant-bras, accueille le tatouage d’un cœur portant l’inscription Baie des Anges, un de ses titres préférés.

Sur son bras droit, la nouvelle star de la scène rock française porte l’inscription Rrose Sélavy, un personnage fictif créé par Marcel Duchamp qu’elle apprécie particulièrement. En dessous de ce tatouage, au niveau de son avant-bras, le chanteur a inscrit Dig Up Elvis pour, d’une part, rendre hommage au King et, d’autre part, mettre le nom de son groupe en exergue.

Pour finir, sur sa poignée, on peut voir un tatouage faisant référence au mouvement Dada. Né au début du XXe siècle, ce dernier est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique ayant pour principal objectif de remettre en question les contraintes, ainsi que les conventions politiques, esthétiques et idéologiques.

Les tatouages sur son torse et son dos

Hormis ses bras, Julien Doré s’est fait tatouer quelques inscriptions et des images au niveau de son torse et de son dos.

Sur une partie de son thorax, le chanteur français a inscrit le nom de Marcel Duchamp. Ce grand littéraire et peintre originaire de Blainville-Clevon compte parmi ses principales sources d’inspiration.

D’autre part, dans son dos, la star porte un tatouage assez simple, mais décrivant avec précision ce qu’il est et ce qu’il a toujours voulu être. Cette partie de son corps accueille le mot Artist.

À titre d’information, Julien Doré a réalisé un dernier dessin dermique représentant un colibri et a confié, durant une émission sur France 2, que son corps ne devrait plus accueillir aucun tatouage.

Julien Doré : l’histoire d’une nouvelle star

Né le 7 juillet 1982 dans le Gard, Julien Doré a passé une grande partie de son enfance et de son adolescence à Lunel et à Nîmes. Après l’obtention de son baccalauréat, il a poursuivi ses études à l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes.

En 2002, poussé par son amour pour la musique et l’art, il a créé son premier groupe baptisé Dig Up Elvis, en français Déterrez Elvis, en compagnie de Guillaume de Molina, de Céline Linsay et de Julien Francioli.

Pendant quelques années, il a joué avec ses amis dans les bars nîmois puis, en 2006, il a décidé de créer un autre groupe à savoir The Jean D’Ormesson Disco Suicide, ou Jean D’Ormesson’s. Cette nouvelle formation s’est spécialisée dans le réarrangement de titres disco phares tels que Born to be Alive ou Les Démons de minuit d’Images.

En 2007, un an après la création de The Jean D’Ormesson Disco Suicide, il a participé à l’émission Nouvelle Star et a remporté la première place grâce aux votes du public. Cette même année, alors que sa popularité grandit, il a été élu « homme le plus sexy » par le célèbre magazine ELLE.

Le 16 juin 2008, le chanteur a sorti son premier album solo intitulé Ersatz. Certifié disque d’or, son album s’est vendu à plus de 100 000 unités.

Quelques mois après la sortie d’Ersatz, la star montante du rock français a commencé une tournée d’un an avec Arman Méliès, Julien Noël, Jeff Boudreaux et Édouard Marie. Cette formation baptisée The Bash a ensuite enregistré un EP comprenant cinq titres.

En 2011, soit trois ans après la sortie de son premier album, Julien Doré a publié un second disque : Bichon. Certifié disque d’or, à l’instar d’Ersatz, ce dernier a été réalisé grâce à la collaboration du chanteur avec l’incontournable Arman Méliès et d’autres artistes célèbres comme Françoise Hardy, Yvette Horner ou Biyouna.

Deux ans après Bichon, Love a fait son entrée sur le marché et s’est vendu à 400 000 exemplaires, ce qui lui a valu un triple disque de platine. Grâce au succès de son troisième album, mais aussi son talent et ses interventions réussies sur de grandes scènes telles que celle des Francofolies, la star a été élue artiste masculin de l’année aux Victoires de la musique de 2015.

En 2016, le vainqueur de la cinquième saison de l’émission Nouvelle Star a sorti son quatrième album intitulé &. Ce dernier chef-d’œuvre du chanteur a été certifié disque de diamant et s’est écoulé à plus de 500 000 exemplaires.

Il est important de noter que, parallèlement à ses projets solos, Julien Doré chante avec ses amis dans son groupe Dig Up Elvis. Avec cette formation, le jeune artiste a enregistré différentes chansons comme Melodrama Helsinki ou Bloody Protection, et a réalisé différents concerts sur de grandes scènes de Paris et de Belgique.

Charger plus dans Insolite
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Comment enlever l’odeur d’essence sur les vêtements ?

Vous avez été à la station-service prendre du carburant ou vous avez effectué une quelconq…