Acceuil Business Que faire de votre bateau que vous n’utilisez plus ?

Que faire de votre bateau que vous n’utilisez plus ?

Commentaires fermés sur Que faire de votre bateau que vous n’utilisez plus ?

Vous êtes propriétaire d’un bateau qui occupe inutilement une place dans un port, un entrepôt ou votre garage et vous ne savez pas quoi en faire puisque vous ne vous en servez plus depuis longtemps. Peu importe les motifs de son immobilisation, ne le laissez surtout pas devenir une source de dépenses inutiles ou de tracas. Voici ce que vous pouvez faire d’un bateau que vous n’utilisez plus.

Pensez à la gestion-location de votre bateau

Si vous ne souhaitez plus vous soucier des contraintes liées à la propriété classique de votre bateau, il existe une option intéressante : « la gestion-locative ». L’idée est de confier à une société spécialisée la gestion de votre nouveau bateau afin que cette dernière puisse par la suite le louer à sa clientèle. Cette solution s’avère avantageuse à bien des niveaux. La gestion-location vous permet d’optimiser les coûts liés à votre bateau, dont le prix d’achat et les frais d’entretien ou de maintenance, entre autres. Cela est possible grâce aux revenus locatifs que vous percevrez tous les mois sur votre compte bancaire. Selon la nature du contrat, ils peuvent être garantis (fixes) ou variables.

Pour profiter des formules de gestion-location proposées, la société spécialisée peut vous proposer, parmi un panel de marques, des modèles de bateaux qui seront configurés pour répondre à la demande locative.

Cela dit, cette solution vous donne la possibilité de faire de votre future acquisition une source de revenus passifs. Notez que la société qui loue votre bateau via ses différents programmes prend en charge tous les frais d’exploitation lors de la gestion de la location de bateau, dont la maintenance, l’assurance et la place dans le port.

Miser sur ce dispositif, c’est aussi vous engager pour l’environnement. La raison est qu’en confiant votre voilier à une société spécialisée, vous évitez le gaspillage tout en optimisant l’utilisation de ce dernier. La gestion-location permet de surcroît de naviguer en toute sérénité jusqu’à 12 semaines par an, en famille ou entre amis, dans environ une cinquantaine de destinations paradisiaques partenaires.

Pour bien choisir la société spécialisée dans ce genre de solution, vous devez tenir compte d’un certain nombre de points. On note notamment sa réputation, sa clientèle et son expérience dans le domaine. Pensez ensuite à considérer son panel de services ainsi que les honoraires demandés, lesquels sont calculés au prorata du loyer perçu. N’oubliez surtout pas de vérifier l’existence ou non de frais supplémentaires. Il est aussi conseillé de prendre en considération la proximité géographique : ne choisissez qu’un organisme qui est implanté près de chez vous ou qui s’appuie sur un réseau d’agences. La disponibilité de l’interlocuteur est aussi l’un des éléments auquel vous devez prêter attention, sans oublier sa réactivité.

N’hésitez pas à mettre en concurrence plusieurs organismes pour trouver le plus intéressant. Puis, avant de signer votre contrat, prenez le temps de le lire attentivement pour éviter les mauvaises surprises.

Gestion-location bateau

Vendez les pièces en bon état de votre bateau

Dans le cas où votre voilier serait trop endommagé ou trop vieux pour être proposé à la location ou être vendu tel quel, pensez à en extraire toutes les pièces en bon état. Il convient par la suite de les vendre à des professionnels ou à des particuliers qui veulent améliorer ou réparer leur bateau. Vous pouvez également vous orienter vers les enseignes spécialisées dans la vente de pièces détachées d’occasion.

Pour que les composants en bon état extraits de votre embarcation puissent rapidement trouver preneur, veuillez exploiter le maximum de canaux. Vous pouvez dans un premier temps faire jouer le bouche-à-oreille : il s’agit de demander à vos proches s’ils connaissent des acheteurs potentiels. Pensez ensuite à diffuser des annonces sur les sites spécialisés, les forums et les réseaux sociaux qui s’articulent autour du nautisme.

Quoi qu’il en soit, la vente de pièces vous permet de récupérer une partie de la valeur de votre voilier tout en faisant le bonheur d’autres passionnés. Vous devenez ainsi un acteur de l’économie circulaire et vous participez à la préservation de la planète. Parmi les composants que vous pouvez commercialiser, on note l’hélice, le safran, le moteur, la voile, le mât, le winch, le gréement, la batterie, le GPS, les sièges, le réservoir, le gouvernail…

Transformez-le en maison flottante

Si votre bateau est déjà en fin de vie et que vous avez déjà vendu tous les composants qui étaient encore utilisables, vous pouvez lui redonner une seconde vie en le transformant en maison flottante. Ainsi, vous pourrez profiter du confort ainsi que du charme d’une habitation atypique, tout en conservant une partie de votre embarcation. Vous pouvez rénover cette dernière dans l’esprit d’un véritable bateau. Il s’agit de garder les éléments qui font son charme et de l’alléger de tout l’aspect mécanique.

Les éléments mécaniques et les accessoires de navigation hors d’usage doivent être enlevés. Pensez ensuite à les déposer auprès d’un recycleur. Après, il ne vous reste plus qu’à réaménager l’intérieur du bateau selon vos envies et vos besoins pour en faire une maison confortable. Toutefois, assurez-vous que votre habitation insolite soit conforme aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Lors de l’aménagement, pensez à l’isolation phonique et thermique, à la climatisation, au chauffage, à l’électricité, à l’eau potable, à l’évacuation des eaux usées, à l’ameublement, à la cuisine et à la salle de bain, entre autres.

Soyez très attentif au choix de l’emplacement, à savoir sur une rivière, sur un lac ou dans un port. Vous pourrez y vivre comme dans une véritable maison et y passer de bons moments en famille ou entre amis. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel.

Vendez-le à un particulier

Si votre voilier est toujours dans un état satisfaisant, mais que vous désirez vous en débarrasser puisqu’il ne vous sert plus, pourquoi ne pas le vendre à un particulier ? Cependant, avant de procéder à une vente, il est impératif de le faire réviser par un professionnel en la matière. Ce dernier se charge de le diagnostiquer pour ensuite le remettre en état. Il peut ensuite procéder à sa mise en valeur de sorte qu’il puisse rapidement susciter l’intérêt de passionnés. Si vous vous y connaissez parfaitement en mécanique marine, vous pouvez faire tout cela vous-même.

Vente bateau de plaisance

L’étape suivante consiste à photographier le bateau que vous souhaitez vendre. Les photos que vous prendrez devront permettre aux prospects de visualiser l’embarcation sous tous ses angles. Assurez-vous qu’elles soient les plus qualitatives possibles.

Fixez ensuite un prix de vente en tenant compte de la réalité du marché, de l’état et des caractéristiques du voilier. Lors de cette étape, vous pouvez faire estimer ce dernier par un professionnel. Ainsi, vous pouvez éviter de le surestimer ou de le sous-estimer et de le proposer au prix le plus juste.

Une fois ces étapes effectuées, il vous faudra rédiger une annonce attractive, puis la diffuser sur des journaux, des médias sociaux et des sites spécialisés. Il est conseillé d’être très vigilant et d’être transparent pour éviter les arnaques et les litiges. N’oubliez surtout pas les formalités administratives obligatoires.

Charger plus dans Business
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Comment choisir la bonne voix off masculine pour votre projet ?

La voix off masculine joue un rôle important dans les campagnes de communication d’u…