Acceuil Santé Les remèdes naturels pour soigner la phlébite

Les remèdes naturels pour soigner la phlébite

Commentaires fermés sur Les remèdes naturels pour soigner la phlébite
phlébite

Chaque année, entre 50 et 100 000 phlébites sont recensées en France. Tandis qu’il y a environ 250 000 cas de paraphlébites (phlébites superficielles) dans le pays chaque année. Bien que la phlébite puisse disparaître d’elle-même, ses symptômes peuvent gêner au quotidien. Alors, comment soulager cette maladie ? Voici des remèdes naturels efficaces pour soigner la phlébite !

Qu’est-ce qu’une phlébite ? Et comment apparaît-elle ?

Également appelée « thrombose veineuse », la phlébite est une maladie engendrée par la formation d’un thrombus (caillot de sang) dans une veine suite à une mauvaise circulation sanguine. Elle atteint généralement les membres inférieurs, plus précisément dans une veine du mollet.

En cas de phlébite, il y a d’abord inflammation d’une veine associée à la formation d’un caillot, ce qui va obstruer la circulation sanguine au niveau de la veine. Au début, rien ne se passe, mais la zone affectée deviendra par la suite très sensible, voire douloureuse. Vous souffrirez également de rougeurs et de démangeaisons (accompagnées ou non de légère fièvre) en cas de phlébite.

Ensuite, la maladie sera aussi importante qu’un œdème et engendrera beaucoup de douleurs. À ce stade, un cordon veineux dur et long se forme et remonte le long de la jambe. En général, la phlébite survient suite à une infection ou une blessure (après un accouchement difficile ou une intervention chirurgicale, par exemple). Enfin, une phlébite pourrait survenir chez une personne qui a des varices.

Quels sont les symptômes d’une phlébite  ?

Les symptômes d’une phlébite superficielle

En cas de phlébite superficielle, les vaisseaux apparaissent serrés et durs, telle une corde en plus d’être très sensibles à la pression. De plus, la zone environnante est chaude au toucher et érythémateuse (rouge). Tandis que le reste du membre malade peut paraître froid, pâle et enflé.

Les symptômes d’une phlébite profonde

Si vous souffrez de thrombophlébite profonde, vous souffrirez de picotements douloureux et de douleurs, notamment au niveau du talon quand vous fléchissez votre pied sur dos ou lorsque vous marchez.

Quelles sont les causes de la phlébite ?

Les caillots sanguins obstruant la circulation sanguine constituent la principale cause de la phlébite ou thrombose veineuse. Ils peuvent avoir diverses principales causes :

  • Irritation chimique.
  • Traumatisme vasculaire.
  • Infection.
  • Hypercoagulation sanguine.
  • AVC.
  • Obésité.
  • Position debout ou assise prolongée.
  • Immobilité pendant des périodes prolongées.

Mais la phlébite ou la thrombophlébite des membres inférieurs peut également avoir d’autres causes :

  • Traumatisme qui touche les vaisseaux sanguins.
  • Blessures dans les vaisseaux sanguins, notamment causées par des cathéters veineux ou des aiguilles.

Comment soigner la phlébite ou thrombose veineuse ?

La phlébite (paraphlébite ou phlébite profonde) pourrait disparaître d’elle-même, mais il s’agit toujours d’une vraie urgence. En effet, si elle est tardivement traitée, vous pourrez souffrir d’embolie pulmonaire. C’est pourquoi nous avons sélectionné les meilleurs remèdes naturels afin de soulager et d’accélérer la guérison de la phlébite.

Les préconisations de Hildegarde pour soigner la phlébite

Les compresses de chanvre et le jus d’ortie

Vous pouvez utiliser du jus d’ortie ainsi que des compresses de chanvre dans le but de lutter contre les varices, la phlébite, la gangrène diabétique, l’insuffisance veineuse, etc. Nous vous conseillons de diluer le jus d’ortie avec de l’eau à parts égales si vous avez des peaux sensibles.

Ainsi, pour ce remède naturel pour soulager ou soigner la phlébite :

  • Versez le jus d’ortie dans un flacon vaporisateur pour fleurs ou un autre accessoire destiné à la vaporisation.
  • Vaporisez du jus d’ortie sur la zone à traiter (les jambes, les plantes des pieds, etc.).
  • Puis, posez une compresse de chanvre sur la zone qui souffre de phlébite avant de la revaporiser.
  • Surélevez ensuite votre membre inférieur atteint de thrombose veineuse avant de le laisser reposer pendant 1 heure.

Pour soulager la phlébite, effectuer ce remède naturel durant 5 jours successifs. Pour les peaux sensibles, vaporisez du jus d’ortie pur pendant les 2 derniers jours.

La suite du traitement naturel de la phlébite

Hildegarde de Bingen conseille également aux patients de prendre 3 comprimés de galanga, répartis en 3 prises par jours (1-1-1) en laissant chaque comprimé fondre dans votre bouche. Selon eux, la phlébite disparaît suite à ce traitement. À défaut, vous devez renouveler cette suite de remède naturel une semaine après.

Enfin, pour limiter la migration du caillot dans votre circulation sanguine, frictionnez du jus de chardon Marie sur la zone atteinte de phlébite de votre corps.

Les autres plantes souveraines utilisées comme remèdes naturels efficaces contre la phlébite

Le citron

Du fait de sa richesse en vitamines PP, le citron assure la protection vasculaire, ce qui en fait un remède naturel efficace contre toute forme de déséquilibre de la circulation sanguine. Ainsi, le citron peut être utilisé pour soulager la phlébite. De plus, cette plante souveraine est un puissant tonique veineux.

Ainsi, faites des cures de jus de citron ou prenez de la citronnade pour soulager la phlébite. Nous vous conseillons d’augmenter progressivement la quantité de citrons utilisés sur environ 20 jours au total :

  • Commencez par un remède naturel à raison de citron par jour.
  • Puis, augmentez progressivement jusqu’à en arriver à 10 citrons par jours.
  • Enfin, revenez à la dose initiale.

Choisissez des citrons bio et bien mûrs pour soulager votre phlébite. Enfin, la dose d’entretien de ce remède naturel est de 1 à 2 citrons par jour.

Le Ginkgo biloba

Vous pouvez utiliser le Ginkgo biloba pour prévenir la phlébite des veines ou en guise de traitement d’entretien de cette maladie des veines. Sa teneur élevée en antioxydants et en flavonoïdes lui permet d’améliorer la circulation du sang et de limiter la formation de caillots. Ainsi, nous vous conseillons de prendre une infusion de Ginkgo biloba pour soigner la phlébite :

  • Placez les sachets ou feuilles de Ginkgo biloba dans une tasse d’eau chaude avant de les y laisser infuser durant environ 5 minutes.
  • Buvez votre infusion en milieu d’après-midi.
  • Et nous vous conseillons de ne pas boire plus de 2 tasses chaque jour.

La place de la phytothérapie dans le traitement de la thrombose veineuse

Selon des études scientifiques, le jus d’ortie a sa place en phytothérapie pour le traitement de cette maladie des veines. Riche en bioflavonoides, en huiles essentielles, en vitamines B, en vitamine C, en acides formiques, en chlorophylle et en acides d’histamine, le jus d’ortie a des propriétés anti-inflammatoires. Or, en cas de phlébite, l’inflammation est assez importante.

Les huiles essentielles pour soigner la phlébite

4 huiles essentielles peuvent être utilisées pour soulager la phlébite des jambes ou d’une autre zone du corps : carotte, cyprès, romarin, et hélices. Vous pouvez par ailleurs masser vos jambes avec de l’huile essentielle de romarin, de lavande officinale et de l’huile essentielle sur huile de noisettes à 3 %.

Les autres traitements naturels efficaces contre la phlébite des jambes

Les compresses froides ou chaudes

Les compresses froides ou chaudes peuvent soulager les douleurs et l’inflammation causées par la phlébite. Ainsi, placez des chiffons de cotons ou des compresses de gaze dans de l’eau froide ou chaude avant de les appliquer sur la zone affectée. Vous pouvez répéter ce geste plusieurs fois en une journée, mais intercalez chaque application d’au moins 10 minutes.

L’infusion de prêle

Grâce à son effet diurétique, l’infusion de prêle éliminera toute fluide retenue dans votre corps. Ainsi, ce remède naturel vous soulagera en cas de gonflement ou de douleurs au niveau de vos jambes qui souffrent de phlébite. De plus, l’infusion de prêle peut réduire l’inflammation.

Nous vous conseillons de ne pas boire plus de 2 tasses d’infusion de prêle chaque jour afin de soigner la phlébite. Enfin, vous pouvez également prendre un bain relaxant avec cette infusion en guise de traitement de cette maladie des veines des jambes.

L’arnica

Il s’agit d’une plante florale dotée de propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, ce qui lui permet de soulager tout inconfort causé par la phlébite. Par ailleurs, l’huile d’arnica est un traitement adjuvant de la thrombose veineuse.

L’ananas

La bromélaïne, une enzyme contenue dans l’ananas peut accélérer la décomposition des protéines. Par ailleurs, l’ananas est un anti-inflammatoire naturel très efficace. Ce fruit est même utilisé en guise de prévention d’œdème suite à des traitements postopératoires. Pour ce remède naturel contre la phlébite :

  • Coupez une pelure d’ananas en petits morceaux.
  • Placez cette pelure coupée dans un récipient rempli d’eau bouillante avant de l’y laisser infuser pendant 30 minutes.
  • Vous pouvez consommer cette infusion d’ananas pendant la journée, mais avec modération.

En guise de traitement de cette maladie du sang, vous pouvez également manger des ananas durant les moments de collation.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Phénomène des jambes sans repos : comme le traiter naturellement ?

En France, 2% de la population souffre quotidiennement du syndrome des jambes sans repos (…