Acceuil Santé Maladie de Parkinson : les remèdes naturels pour soulager les symptômes

Maladie de Parkinson : les remèdes naturels pour soulager les symptômes

Commentaires fermés sur Maladie de Parkinson : les remèdes naturels pour soulager les symptômes
maladie-de-parkinson

Durant ces 25 dernières années, la prévalence de la maladie de Parkinson a doublé. Il y a environ 25 000 nouveaux cas chaque année et 17 % d’entre eux sont des individus de moins de 65 ans. La maladie de Parkison est une affection qui mène progressivement les malades à l’invalidité, jusqu’au décès. Heureusement qu’il existe des remèdes naturels efficaces pour ralentir cette dégénérescence. Focus sur ces fameux remèdes !

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ?

Il s’agit d’une maladie neurodégénérative qui se caractérise notamment par la destruction d’une population bien déterminée des neurones (les neurones à dopamine). Pour information, ces derniers assurent le contrôle des mouvements du corps.

Ainsi, afin de diagnostiquer la maladie de Parkinson, les médecins vérifient l’existence d’au moins 2 des symptômes principaux suivants :

  • Rigidité.
  • Lenteur des mouvements.
  • Tremblements du corps au repos.

Il est à préciser qu’aucun traitement ne peut stopper l’effet dégénératif de la maladie de Parkinson. Par contre, des traitements (naturels et non) peuvent améliorer la qualité de vie des patients atteints de cette maladie en ralentissant ses effets.

Quels sont les remèdes et traitements naturels contre la maladie de Parkinson ?

Les suppléments alimentaires

Le monohydrate de créatine, un remède naturel luttant contre la maladie de Parkinson

Souvent utilisé en culturisme, le monohydrate de créatine est également efficace contre la maladie de Parkinson. Il est à souligner que la créatine préserve efficacement la création de dopamine dans notre cerveau. Ainsi, nous vous conseillons de prendre 2 à 5 g de monohydrate de créatine chaque jour, sur avis médical bien évidemment.

La vitamine D, un remède naturel utilisé en cas de maladie de Parkinson

Selon certaines études, la maladie de Parkinson engendre une carence en vitamine D. De plus, une étude japonaise qui date de 2013 a prouvé qu’une supplémentation en vitamine D ralentit la progression des symptômes de cette maladie invalidante.

Nous vous conseillons de consommer 4 000 UI de vitamine D3 chaque jour (jaune d’œuf, abats, huître, poissons, etc.).

Les vitamines B, un supplément efficace contre Parkinson

Prenez des doses de vitamines B12 et B9 afin d’atténuer les symptômes de la maladie de Parkinson. Vous pouvez par exemple prendre des compléments vitaminiques qui contiennent ces vitamines B.

Le coenzyme Q10, un remède naturel efficace contre la maladie de Parkinson

Plusieurs études ont démontré qu’en cas de maladie de Parkinson, il y a altérations de la fonction d’organites impliqués dans la production d’énergie et des mitochondries, d’où l’intérêt de consommer du coenzyme Q10. Ce dernier peut atténuer les symptômes liés au handicap, réduire la progression de la maladie, et améliorer la qualité de vie des malades. Les médecins conseillent aux patients atteints de maladie de Parkinson de prendre entre 300 et 1200 mg de coenzyme Q10 par jour.

La vitamine E et la vitamine C, des suppléments utilisés contre Parkinson

Ces vitamines contribuent au retardement de l’utilisation de médicaments et à l’évolution de la maladie de Parkinson. Des études ont révélé qu’à des doses très élevées, la vitamine E (800 UI par jour) et la vitamine C (1000 mg/j) peuvent lutter contre cette maladie. Tandis qu’à doses faibles, elles assurent la protection de nos cellules nerveuses contre le stress oxydatif.

Les pratiques physiques

L’activité physique, un remède naturel efficace contre Parkinson

Les médecins recommandent principalement 3 types d’activité physique pour les personnes atteintes de maladie de Parkinson : équilibre, endurance et souplesse. Toutefois, la musculation est plus efficace contre les maladies neurologiques puisque le système nerveux central est fortement stimulé par les efforts aigus de cet exercice.

Selon les résultats d’études récentes, un malade du Parkinson qui soulève des charges lourdes 2 à 3 fois par semaine durant plusieurs mois connaîtra une importante diminution des symptômes de cette maladie.

En revanche, les personnes très malades et celles les plus âgées ne peuvent plus faire de la musculation.

Le Tango, un traitement naturel pour améliorer la maladie du Parkinson

Des études et expérimentations ont pu démontrer que le fait de danser du Tango avec équilibre et souplesse améliore considérablement la mobilité et l’équilibre des personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

Pour information, cette danse irlandaise associe des exercices de souplesse et d’équilibre à l’aérobic. Par ailleurs, les musiques rythmées du Tango ont un effet positif considérable sur la maladie de Parkinson.

La place du Tai chi chuan et du yoga dans le traitement de la maladie de Parkinson

Vous pouvez également atténuer les symptômes de la maladie en pratiquant du yoga et du Tai chi chuan. L’intégration de mouvements calibrés et lents avec des exercices de  méditation et de respiration améliorent les altérations de la sphère psychoémotionnelle (dépression, anxiété, etc.) et plusieurs symptômes neuromusculaires (difficultés à maintenir l’équilibre, tremblements, etc.).

Les remèdes naturels à base de plantes

La cannelle de Ceylan, une épice efficace contre le Parkinson

En 2014, des chercheurs ont pu prouver que la cannelle de Ceylan pourrait potentiellement guérir la maladie de Parkinson en inversant ses symptômes. Pour information, il s’agissait toutefois d’effets observés sur des souris. Notons qu’il s’agit d’une épice non toxique et délicieuse.

Le pois Mascate, une plante efficace contre la maladie de Parkinson

Depuis longtemps, cette plante tropicale est utilisée en médecine traditionnelle du fait qu’elle soit une source de lévodopa, le fameux précurseur de la dopamine. Or, les personnes qui souffrent de maladie de Parkinson sont en carence de dopamine. Plusieurs études suggèrent que le pois Mascate peut traiter efficacement cette maladie neurodégénérative. Certains chercheurs souhaitent même introduire ce remède naturel dans le traitement classique de la maladie de Parkinson.

Pour information, la Mucuma pruriens libère plus de dopamine, ce qui améliore l’humeur du patient en plus de prévenir la maladie de Parkinson. Rappelons que parmi les médicaments utilisés pour traiter cette dernière, il y a la Lévodopa.

Le Bacopa monnieri, une plante intéressante contre le Parkinson

Cette plante utilisée en médecine traditionnelle indienne est un tonique cérébral utilisé dans l’amélioration de la concentration et de la mémoire en plus de son rôle dans le soutien de notre fonction cognitive. De plus, des études menées sur des animaux ont mis en évidence que le Bacopa ou Brahmi est un remède naturel contre la maladie de Parkinson puisqu’il prévient la dégénérescence des neurones touchés.

Vous devez consommer 300 à 400 mg de bacosides pour que cette plante soit efficace contre la maladie de Parkinson. Il est à souligner que les bacosides sont les plus importants principes actifs contenus dans cette plante. Tandis que les médecins phytothérapeutes conseillent aux malades de prendre 3 à 4 comprimés d’extrait sec de Bacopa chaque jour (standardisé et titré à 50 % de bacosides) pour traiter la maladie de Parkinson.

La place du Ginkgo biloba dans le traitement de la maladie de Parkinson

Le Ginkgo biloba contribue également à la bonne santé des patients atteints de la maladie de Parkinson puisqu’il a des effets sur les fonctions cognitives et la circulation sanguine cérébrale. Vis-à-vis de cette maladie dégénérative, cette plante exerce notamment une action protectrice des neurones qui assurent la production de dopamine.

Toutefois, la consommation de Ginkgo biloba a des interactions avec des médicaments et des effets secondaires. Nous vous conseillons de consulter un phytothérapeute avant de débuter une supplémentation en Ginkgo biloba pour ralentir les symptômes de la maladie de Parkinson.

Les aliments intéressants

L’huile de poisson comme remède naturel du Parkinson

En consommant de l’huile de poisson, vous apportez des acides gras et des oméga-3 à votre organisme. Grâce à ses effets antidépresseurs, l’huile de poisson peut améliorer la santé des personnes atteintes de maladie de Parkinson. Nous vous conseillons notamment de préférer l’huile de krill puisqu’elle est mieux absorbée.

Les flavanols de cacao pour traiter la maladie de Parkinson

Contenus dans le chocolat, les flavanols de cacao sont riches en antioxydants, ce qui en font un remède naturel efficace contre Parkinson. Certains patients se sentent heureux en mangeant du chocolat, ce qui a déjà un impact positif sur leur santé, tandis que les flavanols de cacao stimulent la production de dopamine par le cerveau.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Phénomène des jambes sans repos : comme le traiter naturellement ?

En France, 2% de la population souffre quotidiennement du syndrome des jambes sans repos (…