Acceuil Business Comment devenir naturopathe ?

Comment devenir naturopathe ?

Commentaires fermés sur Comment devenir naturopathe ?
Naturopath

La naturopathie est une médecine non-conventionnelle qui prend de plus en plus de place dans la société d’aujourd’hui. Il consiste à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme, en utilisant des techniques et des remèdes naturels. Il doit considérer la santé de l’être humain dans sa globalité, tant dans sa forme physique, spirituelle, émotionnelle que mentale. Pour exercer le métier de naturopathe, il est nécessaire d’acquérir des compétences et un savoir-faire spécifiques. Dans cet article, nous vous délivrons toutes les informations que vous devez connaître pour devenir naturopathe.

Quelles sont les missions d’un naturopathe ?

Le naturopathe peut être assimilé à un médecin, dans la mesure où il soigne et donne des conseils à ses patients. Toutefois, contrairement à un médecin conventionnel, il ne fait pas le diagnostic de ses patients et ne leur prescrit pas des ordonnances. Il analyse, certes, l’état de santé avant de donner les soins naturels adéquats, mais il ne se réfère pas aux médicaments. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la naturopathie est aussi appelée « médecine traditionnelle ». Elle fait appel à la sagesse de l’esprit, du corps, des plantes et de l’eau pour prévenir et guérir les maladies de leurs patients.

La principale mission du naturopathe est de prodiguer des conseils à ses patients pour leur permettre de se sentir mieux dans leur corps. Ses conseils peuvent concerner une bonne hygiène de vie, une activité physique ou respiratoire, ou sur les choix nutritionnels et alimentaires.

Le naturopathe peut également aider son patient à soulager certaines douleurs et lui donnant des remèdes naturels. Toutes ses missions sont apprises dans le cadre d’une formation professionnelle de naturopathe.

Les principales techniques utilisées par un naturopathe pour réaliser sa mission sont :

  • l’homéopathie (utilisation des plantes médicinales) ;
  • l’aromathérapie (utilisation des plantes aromatiques à des fins curatives) ;
  • l’hydrothérapie et l’hydrologie (utilisation des soins par l’eau) ;
  • la phytothérapie (utilisation des plantes à des fins thérapeutiques) ;
  • les techniques de gestion de stress et de relaxation ;
  • la luminothérapie (utilisation de la lumière) ;
  • les massages, etc.

Le naturopathe peut intervenir dans différents types de troubles et de déséquilibres de l’être humain. En fait, les compétences d’un naturopathe sont surtout recherchées par ceux qui veulent privilégier la nature et les méthodes naturelles pour prévenir une maladie ou obtenir une stabilité dans leur vie. Les seuls problèmes qui échappent à leur champ d’application sont les maladies et les pathologies qui requièrent l’intervention d’un médecin diplômé d’État, d’un chirurgien ou d’une médication bien précise.

Où travaillent les naturopathes ?

Les naturopathes peuvent exercer leur métier dans les magasins bios, les parapharmacies ou toute autre entreprise s’appliquant dans la remise en forme naturelle. Ils peuvent également exercer leur métier dans le milieu libéral, et ouvrir leur propre cabinet de naturopathie. Ils peuvent aussi choisir de devenir Freelance, et travailler pour les clients qui réclament leurs compétences. La consultation se fait alors à distance ou à domicile, tout dépend de la préférence du naturopathe.

Toutefois, les naturopathes doivent travailler en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé, tels que :

  • les médecins ;
  • les kinésithérapeutes ;
  • les pharmaciens ;
  • les dentistes ;
  • les psychologues ;
  • les magasins bios ;
  • et les psychothérapeutes.

Ils doivent rediriger les patients qui échappent à leurs compétences et recevoir ceux qui ont reçu la recommandation de ses collaborateurs.

Quelles sont les compétences requises pour devenir naturopathe ?

Le métier de naturopathe est réservé aux personnes qui sont dotées de certaines qualités, connaissances et compétences, acquises ou non lors d’une formation en naturopathie.

Tout d’abord, il faut que l’aspirant ait un tempérament doux et calme. Comme le métier de naturopathe fait partie des métiers de bien-être, il faut que le naturopathe l’incarne avant de l’enseigner à ses patients.

Ensuite, il faut que le future naturopathe ait une logique holistique. Cela signifie qu’il devrait savoir traiter les troubles de leurs patients par leurs causes, et non par les symptômes. C’est ce qui le différencie des médecins conventionnels. Contrairement à eux, il analyse les conditions de vie du patient pour savoir si elles sont assez saines ou pas. Il doit savoir comprendre que tout trouble, déséquilibre ou mal-être vient d’une hygiène de vie exécrable. Hygiène de vie qu’il faut restaurer pour retrouver le bien-être, l’équilibre et la santé.

Le naturopathe doit aussi savoir valoriser son travail, ses services et ses produits. Il doit savoir expliquer de manière structurée et rationnelle les différents mécanismes physiques et psychologiques.

En dehors de ses qualités, la naturopathie requiert aussi de l’empathie, de la communication et du sens de l’écoute de la part du naturopathe.

Enfin, le naturopathe doit avoir des connaissances sur les remèdes traditionnels et naturels, ainsi que sur toutes les techniques qu’il devra utiliser pour aider ses patients. La réalisation d’une formation professionnelle est nécessaire pour apprendre toutes ses qualités, ses compétences et ses techniques.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir naturopathe ?

Il faut préalablement passer dans une école de naturopathie pour pouvoir exercer ce métier. Il existe différentes écoles de naturopathie et de centres de formation spécialisés qui apprennent les techniques de médecine douce en France. Bien que le métier de naturopathe soit encore non-réglementé, certaines de ses formations ont obtenu l’agrément de la Fédération Française des Écoles de Naturopathie (FENA). Il s’agit notamment de l’Institut Alain Rousseaux Isupnat, du Collège de naturopathie rénovée, d’ISOstéo Naturo, d’ISOstéo Lyon, de l’Institut Euronature, etc.

Ses formations sont sanctionnées par l’obtention d’un diplôme de naturopathe. Ce diplôme n’est pas validé par l’Etat de France, mais est indispensable pour rassurer les éventuels patients.

La formation professionnelle en naturopathie peut se faire sous deux méthodes différentes :

  • soit la formation est réalisée à distance;
  • soit la formation est réalisée en présentiel.

L’important, c’est que le cursus d’enseignement soit complet et que la formation ait été achevé par un stage en entreprise.

Il est toutefois important d’informer qu’une école particulière a mis en place une formation de naturopathe de niveau Master II en France. C’est Isostéo Lyon, l’école de naturopathie qui a ouvert ses portes en septembre 2020. Les études seront donc étaler sur une période de 5 ans, subdivisée en 4 000 heures de cours.

L’école a voulu établir une formation la plus complète possible, en mettant à la disposition de ses élèves : des connaissances approfondies en sciences fondamentales et sémiologies ainsi que des connaissances pratiques. Des travaux dirigés ainsi que de réelles pratiques naturopathiques sont proposés par l’école. Cette dernière a également comme objectif d’inciter l’Etat à valider les diplômes de naturopathie, comme l’Organisation Mondiale de la Santé l’a reconnu en 2001.

Quel est le salaire d’un naturopathe ?

A l’issue de sa formation, un naturopathe peut percevoir entre 50 et 200 euros par heure. Leurs honoraires sont principalement convenus à l’avance avec les clients.

Il est important de noter que comme dans tous les autres métiers de bien-être, la rémunération exacte d’un naturopathe dépend du nombre de ses clients. Si son cabinet est connu et qu’il attire de nombreux clients, il percevra aussi de nombreux honoraires.

Vice-versa. C’est l’importance majeur de la formation en naturopathie : un naturopathe diplômé d’une formation professionnelle sera nettement mieux vu qu’un naturopathe sans diplôme.

Selon les récentes estimations, un naturopathe célèbre peut gagner entre 2 500 euros et 3 500 euros bruts mensuels. S’il travaille en structure, il pourra même percevoir des primes et des indemnités.

Charger plus dans Business
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Qu’est-ce qu’un DevOps ?

Si vous lisez cet article, vous avez probablement entendu parler du métier d’ingénie…