Acceuil Maison Quoi planter en limite de propriété ?

Quoi planter en limite de propriété ?

Commentaires fermés sur Quoi planter en limite de propriété ?
Une haie pour délimiter sa propriété

Pour délimiter votre propriété, ou tout simplement pour vous protéger des regards indiscrets du voisinage, vous avez le choix entre de nombreuses plantes persistantes pour servir de clôture végétale. Il faut tout de même savoir que la plante à choisir pour votre haie dépend du type de clôture végétale que vous voulez construire, mais également de sa fonction.

La limite de propriété encadrée par le code civil

Si vous êtes libre de faire pousser des plantations et arbres sur votre terrain, et de construire une haie en troène, cyprès, forsythia… pour limiter votre propriété, sachez que le code civil met en place certaines règles concernant la distance de vos plantations à proximité de la propriété de votre voisin, leur entretien et la cueillette des fruits.

Règle de distance par rapport à la propriété de votre voisin :

Si votre mairie ne prévoit pas de règles locales concernant la distance minimum à respecter par rapport à la propriété de votre voisin, la loi définit la distance minimale selon la hauteur de la plantation :

  • 0,5 mètre de distance pour une limite de propriété d’une hauteur inférieur ou égale à 2 mètres ;
  • 2 mètres de distance minimum pour une haie de plus de 2 mètres de hauteur.

Règle d’entretien des arbres et plantations

Si les branches de vos arbres dépassent la limite de votre propriété et avancent vers celle de votre voisin, l’entretien relève de votre responsabilité. Votre voisin peut vous contraindre à couper les branches qui sont sur sa propriété, mais il n’a pas le droit de les couper lui-même.

Ce n’est pas le cas des plantations mitoyennes comme une haie, dont l’entretien est à la charge des deux côtés. Si des racines ou ronces de vos arbres passent du côté de votre voisin, ce dernier a le droit de les couper librement, à la limite de sa propriété.

Règle de cueillette des fruits et fleurs des plantations

Votre voisin n’a pas le droit de cueillir les fruits et fleurs qui débordent sur sa propriété. En revanche, il peut ramasser ceux qui tombent naturellement sur sa propriété.

Pour les plantations mitoyennes, les fruits et fleurs produits appartiennent pour moitié à chacun des deux côtés.

Quelles plantes ou arbres planter en limite de propriété ?

Pour que votre haie soit opérationnelle pour le prochain hiver, vous devez préparer la plantation environ 4 à 6 mois à l’avance, c’est-à-dire à la fin de l’été ou au début de l’automne. Vous vous demandez sûrement quelle plante envisager pour votre haie en limite de propriété ? Cela varie du type de haie que vous voulez, mais également de sa fonction.

Choisir l’arbre selon le type de haie

Nous pouvons distinguer deux types de haie que vous pouvez choisir selon vos envies :

  • La haie régulière, qui est toujours verte l’année et surtout parfaitement taillée. A cet effet, ce type de haie nécessite de l’attention, avec du taillage régulier toute l’année : en mai, en juillet et en septembre. Idéal pour les abords d’une piscine ou pour clôturer un terrain, la haie régulière présente généralement une hauteur de 1,5 mètres.

Pour ce type de haie, il est important de choisir des arbres ou arbustes qui supportent bien les tailles régulières. Vous pouvez privilégier des arbustes à feuillage persistant ou des conifères, comme l’aubépine, ou le troène pour une haie régulière.

  • La haie libre, qui nécessite peu d’entretien et d’attention, car comme son nom l’indique, la haie libre n’est pas taillée régulièrement. Il suffit de le tailler sur l’épaisseur si vous en avez envie.

Une haie libre est généralement composée d’arbres à feuillage caduc et à feuillage persistant, respectivement suivant un ratio de deux tiers et un tiers. Si vous voulez une haie occultante, vous ne devez utiliser que des arbres à feuillages persistantes.

Choisir l’arbre selon la fonction de votre haie

Vous avez probablement votre raison pour planter une haie. Et selon ces raisons les arbres que vous devez planter pour que votre haie remplisse bien sa tâche :

  • Une haie pour vous protéger du vis-à-vis du voisinage

Et oui, l’intimité avant tout. Même si vous vous entendez bien avec votre voisin, vous aimez également passer du bon temps dans votre jardin en été et dans l’intimité. Pour cela vous devez non seulement planter une haie occultante mais également une haie suffisamment haute.

Pour obtenir une haie de 2 mètres de hauteur et 80 centimètres de large, utiliser le cyprès ou le laurier du Portugal, qui sont des arbustes persistants. Pour gagner en densité, il est nécessaire de les tailler régulièrement.

  • Une haie pour accueillir les auxiliaires de votre jardin

Vous voulez accueillir dans votre jardin les oiseaux, lézards, hérissons, abeilles ? Vous devez alors planter une haie composée majoritairement d’arbustes fleuris ou fruitiers : genévrier, cotonéaster, groseilliers, sorbier, houx, etc.

Attention à ne pas trop tailler votre haie, car cela peut déloger vos auxiliaires de jardin.

  • Une haie pour éviter les intrusions dans votre propriété

Vous pouvez également avoir besoin d’une haie défensive pour éviter que le chien, le chat ou des personnes de mauvaise foi viennent faire intrusion dans votre propriété. Si tel est le cas, vous devez planter des arbustes à épines, comme le rosier rugueux ou encore le berberis.

Ces arbustes sont également parfaits pour accueillir les oiseaux et les hérissons.

  • Une haie pour vous protéger du vent

Vous pouvez également vous construire un rempart contre les rafales de vent, si vous habitez dans une zone venteuse. Si la haie brise-vent vous permet de réduire la vitesse des rafales, elle vous permet également d’atténuer le bruit, étant donné qu’elle est occultante.

Pour construire votre haie brise-vent, vous devez privilégier les arbustes comme le troène ou encore le cyprès.

Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Maitrise d’oeuvre : définition

La mise en œuvre d’un projet de construction n’est pas toujours aussi simple, qu’il s’agis…