Acceuil Santé Les remèdes naturels contre la rétention d’eau

Les remèdes naturels contre la rétention d’eau

Commentaires fermés sur Les remèdes naturels contre la rétention d’eau
Rétention d'eau

La rétention d’eau est due à une accumulation de liquide dans les tissus. Les personnes atteintes ont les jambes ou les chevilles enflées. Cela est accompagné par d’autres symptômes. Ce problème de santé touche aussi bien les femmes que les hommes. Avec des traitements naturels, il est possible de réduire la rétention de liquide dans l’organisme.

Comment reconnaître une rétention d’eau ?

Une rétention d’eau ou œdème est facilement reconnaissable. Les symptômes les plus remarquables sont les gonflements dans certaines parties du corps tels les jambes, les chevilles, les bras ou l’abdomen. Le plus souvent, les enflures sont visibles au niveau des membres inférieurs. D’où l’autre dénomination de la maladie « jambes lourdes ». Si ce phénomène touche principalement les femmes, il n’est pas rare de voir des hommes souffrant de rétention d’eau. Lorsque l’œdème devient plus grave, il s’attaque aux organes internes tels le foie ou l’estomac.

Outre les symptômes cités auparavant, d’autres symptômes peuvent apparaître comme :

  • Une douleur au niveau des muscles et des articulations engendrant une difficulté à bouger
  • Des démangeaisons dans certains endroits du corps
  • Une prise de poids
  • Un changement de couleur de la peau à cause d’une mauvaise circulation sanguine
  • L’existence de cellulite aqueuse due à une mauvaise circulation lymphatique et veineuse
  • Une sensation de chaleur dans les zones concernées par la rétention

Une autre manière plus simple de reconnaître une rétention d’eau consiste à presser les zones enflées avec le doigt. Si la personne souffre d’œdème, une marque creuse apparaît sur cet endroit.

À quoi est due la rétention d’eau ?

L’œdème se manifeste par un excès d’eau que l’organisme n’arrive pas à évacuer. Lorsqu’elle s’accumule trop, une pression est exercée sur les vaisseaux sanguins. C’est pour cette raison que la maladie est accompagnée d’une mauvaise circulation sanguine.

Cette maladie peut être due à deux facteurs. Le premier concerne une rétention d’eau bénigne qui ne présente aucun risque pour le patient. Cette maladie passagère peut être causée par une consommation importante de sel ou une allergie à certaines substances. Elle provient également de la consommation de médicaments ou le fait d’être assise trop longtemps.

Une rétention d’eau peut être aussi à l’origine d’une maladie plus grave. En effet, les liquides se propagent dans tout l’organisme à cause des maladies comme une insuffisance cardiaque ou rénale, un problème respiratoire, une présence de caillots dans le sang ou une malnutrition. Si le patient souffre de l’une d’entre elles, le mieux est de consulter un médecin.

Comment guérir naturellement l’œdème avec les plantes ?

Les plantes constituent des remèdes naturels plus qu’efficaces pour évacuer l’excès d’eau dans le corps. Pour ce faire, le patient dispose de plusieurs choix.

Le pissenlit

Le pissenlit est connu pour être un véritable diurétique. Son rôle dans l’organisme est d’aider le corps à éliminer l’excès d’eau. Par ce bienfait, le gonflement causé par la maladie est réduit. Le fait d’utiliser cette plante permet en même temps de réduire le sel responsable de la rétention d’eau. Pour les femmes souffrant de ballonnements prémenstruels, le pissenlit est également une astuce de grand-mère pour les apaiser grâce au magnésium contenu dans la plante.

La préparation du pissenlit pour soigner l’œdème est la suivante :

  • Dans un bol contenant de l’eau chaude, mettre une cuillère à café de pissenlit
  • Laisser macérer pendant une dizaine de minutes
  • Boire l’infusion durant la journée

Il est important de préciser que le pissenlit n’est pas adapté avec certains médicaments. Avant de choisir cette plante comme remède, il vaut mieux demander conseil à son médecin.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est connu pour ses vertus thérapeutiques, dont celui d’éliminer l’excès d’eau dans le corps. De plus, il procure du potassium à l’organisme. Le liquide convient principalement pour les jambes et chevilles gonflées. Dans ce contexte, il convient de faire un bain de pied avec de l’eau chaude et du vinaigre de cidre. Pour ce traitement, la quantité des produits utilisés doit être de parts égales. À noter que ce remède naturel permet en même temps d’enlever les odeurs des pieds.

Pour utiliser le vinaigre de cidre comme remède de grand-mère contre la rétention d’eau, il faut suivre les étapes suivantes :

  • Prendre un verre d’eau et y ajouter une cuillère à café de vinaigre de cidre
  • Consommer le mélange deux fois par jour

Le persil

Le persil est un diurétique naturel comme le pissenlit. Ce produit peut être utilisé seul contre la rétention d’eau ou ajouté à d’autres substances comme le citron. À la fin, vous obtiendrez un véritable remède naturel contre les excès d’eau dans le corps. Le persil se prépare comme suit :

  • Verser deux cuillères à soupe de persil séché dans un bol contenant de l’eau bouillante
  • Laisser infuser quelques minutes
  • Boire le liquide à une fréquence de 2 fois par jour

Si vous décidez d’ajouter du citron au persil, l’agrume doit être mélangé à la plante.

Le jus de citron

Une consommation journalière de jus de citron permet d’évacuer l’eau dans l’organisme. Cet agrume a également un autre bienfait qui est celui d’éliminer les toxines dans le corps. Il peut être consommé jusqu’à ce qu’il y ait une amélioration. Pour utiliser ce produit, le processus est le suivant :

  • Dans un bol contenant de l’eau chaude, verser deux cuillères à soupe de jus de citron
  • Ajouter du sucre ou du miel et bien mélanger
  • Boire ensuite le jus une fois par jour

La vigne rouge

Le plus souvent, la rétention d’eau est accompagnée d’un problème de circulation sanguine. Le rôle de la vigne rouge dans ce cas est de régler ce déséquilibre. Par ailleurs, la plante aide à l’évacuation du surplus d’eau et stoppe la rétention.

Suivez la recette suivante pour ce remède de grand-mère :

  • Faire bouillir un verre d’eau et y mettre 5 g de feuilles de vigne rouge
  • Infuser pendant une dizaine de minutes
  • Boire le jus trois à quatre fois par jour

Les feuilles de vigne rouge peuvent être remplacées par des feuilles de cassis ou des feuilles séchées d’hamamélis.

Quels régimes alimentaires pour soigner la rétention d’eau ?

Un régime sans sel

En général, une personne doit consommer 4 à 6 g de sel par jour. Lorsque cette ration est dépassée, le sel se concentre dans les tissus. D’ailleurs, la consommation de ce produit est l’une des causes de l’accumulation de liquide. Une alimentation sans sel fait partie des traitements naturels recommandés pour soigner cette maladie. À noter qu’un excès de ce produit peut entrainer également une hypertension artérielle ou un AVC.

Plus de protéines

Un problème nutritionnel ou un manque de protéines peuvent être à l’origine des gonflements dans plusieurs parties du corps. En effet, lorsque le corps ne reçoit pas assez de protéines, l’eau dans le corps va s’installer dans les tissus et causer l’excédent d’eau dans le ventre et les jambes. Pour y remédier, il est recommandé de privilégier les aliments riches en protéines comme les viandes blanches et le soja. Toutefois, les charcuteries ne conviennent pas du fait qu’ils contiennent du sel.

Quels autres remèdes pour traiter naturellement la rétention d’eau ?

À part les plantes et les aliments, suivre quelques bonnes habitudes est un moyen pour éliminer le surplus d’eau dans le corps.

Les huiles essentielles

Utiliser les huiles essentielles pour éliminer l’eau est une bonne idée. Elles ont des propriétés drainantes, circulatoires ou encore toniques. Utilisées comme huile de massage, les huiles essentielles permettent de réduire rapidement les gonflements. Pour cela, vous avez le choix entre l’huile essentielle de cyprès, l’huile essentielle de genévrier commun ou l’huile essentielle de lentisque pistachier. Il faudra ensuite poursuivre la préparation par :

  • Mélanger 25 ml d’huile de macadamia avec l’une de ses huiles essentielles
  • Prendre 20 à 30 gouttes du mélange pour masser les zones enflées deux à trois fois par jour
  • Renouveler l’opération tous les jours pendant une semaine

Les diurétiques naturels

La consommation de diurétiques naturels permet de soigner naturellement une rétention d’eau. Ils jouent un rôle essentiel dans l’élimination des liquides du corps. Ainsi, les aliments suivants doivent être privilégiés :

  • Les légumes contenant beaucoup d’eau comme le concombre, la tomate, la pastèque
  • Les légumes ayant des feuilles vertes telles que le chou, l’artichaut, le poireau, le fenouil, le céleri

Le drainage lymphatique

Pour les adeptes de remèdes de grand-mère, le drainage lymphatique est une solution adéquate contre la rétention d’eau. Cela consiste à pratiquer un massage afin de favoriser la circulation sanguine dans les vaisseaux lymphatiques. Le traitement peut être effectué par le patient, mais il est plus convenable de faire appel à un professionnel comme un kinésithérapeute.

Faire de l’exercice

Une technique toute simple pour éliminer l’eau accumulée dans le corps est de faire des exercices. Même si cela parait trop anodin, il aide énormément à avoir une meilleure circulation sanguine. Pour ce faire, il suffit de bouger de temps en temps ou de faire une marche quotidienne d’une demi-heure par jour.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes naturels pour éliminer un kyste sébacé

En plus de l’acné, les kystes sébacés figurent également parmi les indésirables en matière…