Acceuil Santé Kératolyse ponctuée : les traitements

Kératolyse ponctuée : les traitements

Commentaires fermés sur Kératolyse ponctuée : les traitements
Traitements pour soigner la kératolyse ponctuée

La kératolyse ponctuée qui touche près de 19 % de la population. Cette infection se manifeste par l’apparition de petits trous au niveau de la plante des pieds ou de la paume de la main. Pour soigner la kératolyse, le patient peut appliquer quelques méthodes.

Kératolyse ponctuée, qu’est-ce que c’est ?

La kératolyse ponctuée est une infection de la peau causée par une bactérie. Elle est également connue sous les dénominations « kératolyse exfoliative » ou « keratolysis sulcatum platare ». Les infections apparaissent sur la paume des mains, entre les orteils et sur la plante des pieds sous forme de petites fosses. Le plus souvent, c’est le pied qui est touché. Cet état concerne en premier les hommes et principalement les adolescents et les jeunes adultes. À cause des infections, la kératolyse ponctuée entraîne une odeur excessive des pieds qu’aucune toilette ne peut enlever.

L’origine connue de la kératolyse ponctuée est la prolifération d’une bactérie corynéforme. Les principales causes de la maladie sont : l’hyperhidrose qui se manifeste par une transpiration excessive ou une sudation répétée, l’humidité fréquente des pieds et une hausse du pH. Tout cela favorise le développement des bactéries.

Par ces multiples causes, les sportifs et les personnes habitant les pays tropicaux, les militaires et les agriculteurs sont les plus concernés par une kératolyse ponctuée. Les personnes qui sont souvent en mouvement sont aussi les plus touchées. Toujours du fait de cette hyperhidrose, le port de chaussures ou baskets fermés, de chaussures de sécurité pendant une longue période peut être à l’origine de l’état. Ces dernières ne laissent pas les pieds respirer et engendrent de l’humidité.

Quels sont les symptômes de la kératolyse ponctuée ?

La désignation « ponctuée » de cette maladie est due au fait que les symptômes de la kératolyse sont ainsi. En effet, les personnes affectées par l’infection présentent des fissures dans la partie supérieure de la peau de leurs pieds ou parfois des paumes de la main.

Dans la plupart des cas, ces fentes ont entre 1 et 3 millimètres de dimension. Les plus grandes peuvent atteindre 7 millimètres. Les infections apparaissent particulièrement sur des zones où l’on s’appuie pour marcher comme les talons ou la pointe des pieds.

À noter qu’elles touchent seulement la partie visible de la peau. Un contact prolongé avec l’eau accentue les symptômes de l’affection.

La kératolyse ponctuée est facilement reconnaissable par sa couleur blanchâtre et sa forme plissée. Elle devient rouge, vert et parfois noir lorsque la maladie s’aggrave. À part les signes visuels de la maladie, cette affection est connue pour entraîner un odeur au niveau des pieds.

Comment identifier la kératolyse ponctuée ?

Au début de l’infection, la kératolyse reste encore méconnue par le patient. Ce n’est qu’une fois que tous les signes apparaissent qu’il prend connaissance de la maladie. À première vue, la maladie présente les mêmes symptômes qu’une mycose ou une transpiration excessive. C’est pour cela que les médecins pensent que c’est le cas. Ce n’est qu’après un diagnostic clinique que ce type de maladie est réellement connu.

Cette opération peut être effectuée par un médecin généraliste ou par un dermatologue. La kératolyse est connue pour ses symptômes qui le différencient des autres infections comme une difficulté à marcher ou une sensation de brûlure au niveau des pieds. Dans d’autres cas, le médecin effectue des examens complémentaires lors du diagnostic. Il s’agit par exemple de prélèvement de peau pour connaitre si l’infection n’est pas due à un champignon.

Le diagnostic de la kératolyse ponctuée peut se faire également par un examen à la lampe de Wood. Cela consiste à faire passer une source de lumière spéciale par la zone touchée.

Quelles mesures préventives pour la kératolyse ponctuée ?

Les mesures préventives suivantes permettent d’éviter l’apparition de la kératolyse ponctuée.

Avoir les pieds secs

L’une des principales causes connues de la kératolyse ponctuée est l’humidité. La première prévention de cette infection est ainsi d’avoir toujours les pieds secs et propres. Les parties entre les orteils doivent être également séchées. Porter des chaussures fermées ou trop serrées pendant une longue durée est à éviter. Il vaut mieux les enlever dès que possible à risque de créer de l’humidité.

Marcher pieds nus

Le fait de marcher pieds nus n’est pas seulement bon pour la santé en général. Il permet également de réduire l’humidité au niveau des pieds et par la suite empêcher la formation des fissures. Cet acte assez inhabituel constitue l’une des mesures préventives simples et efficaces contre la kératolyse ponctuée.

Changer de chaussettes

Les chaussettes peuvent être à l’origine de la transpiration excessive des pieds. Pour éviter cela, il vaut mieux changer souvent de chaussettes. Pour les personnes portant des chaussures de sécurité, l’idéal serait de le faire deux fois par jour. Cette astuce va vous aider à garder les pieds propres et secs. Lors de l’achat, privilégier les chaussettes en coton ou en laine. Pendant le lavage, la température de l’eau doit être de 60 °. Un partage de chaussettes est à éviter.

Ne pas porter les chaussures d’une autre personne

Comme les chaussettes, porter les chaussures de quelqu’un d’autre ou prêter ses chaussures n’est pas très convenable lorsqu’on veut éviter l’apparition de la kératolyse ponctuée.

Quels traitements pour soigner la kératolyse ponctuée ?

À part les mesures préventives, les traitements permettent d’éradiquer la kératolyse ponctuée si la personne est déjà contaminée.

Les médicaments

La kératolyse ponctuée se soigne avec des crèmes antibiotiques en topique. Ces médicaments permettent de combattre les bactéries et éliminent également la mauvaise odeur des pieds en deux semaines. Un médecin peut aussi prescrire à son patient de l’érythromycine, de l’acide fusidique et de la clindamycine. Pour soigner la kératolyse ponctuée, le traitement comprend également un soin contre l’hyperhidrose. Dans la plupart des cas, un antitranspirant composé de chlorure d’aluminium est prescrit pour cela. Chez certaines personnes, l’hyperhidrose disparait après la guérison d’une kératolyse ponctuée.

Les traitements naturels

Une meilleure hygiène des pieds

Le lavage des pieds est déjà une habitude quotidienne pour tout le monde. Pour les personnes atteintes de kératolyse, cet acte devient un traitement naturel pour se débarrasser des lésions. Le nettoyage se fait avec un antiseptique ou du savon. Cette astuce doit être répétée deux fois par jour. Après chaque nettoyage, une chose importante à ne pas oublier est de bien sécher les pieds.

Mieux encore, une autre astuce de grand-mère pour éradiquer cette infection ponctuée qu’est la kératolyse est d’appliquer régulièrement un antitranspirant sur les pieds. Cela doit être effectué plusieurs fois par semaine.

Alterner les chaussures

Changer de chaussures plus souvent n’est pas une habitude pour beaucoup. Pourtant, cela est nécessaire pour soigner naturellement la kératolyse ponctuée et les pieds présentant des fissures. Le fait de porter les mêmes chaussures pendant une longue durée peut être la cause de cette maladie. Pour les personnes souffrant déjà de l’infection, il est vivement recommandé d’alterner les chaussures tous les jours.

Choisir des chaussures de sécurité plus adaptées

Pour permettre aux pieds de bien respirer, des chaussures de sécurité s1 ou s1p sont les plus adaptées. Elles disposent d’assez d’espace pour laisser circuler l’air et éviter l’humidité. La qualité de la matière avec laquelle les chaussures sont fabriquées peut aussi favoriser la dermatite et donc la kératolyse ponctuée. Le plus souvent, ce sont celles qui sont vendues à bon marché qui présentent le plus de risque. Il vaut mieux s’investir dans des chaussures de sécurité plus chères, mais qui offrent du confort et une bonne santé.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Maladie de Morton : les remèdes naturels

La maladie de Morton ou syndrome de Morton se caractérise par une inflammation du pied ent…