Acceuil Maison Chaudière biomasse individuelle : fonctionnement

Chaudière biomasse individuelle : fonctionnement

Commentaires fermés sur Chaudière biomasse individuelle : fonctionnement
Chaudière biomasse individuelle

Les forêts sont présentes sur une grande partie du territoire français. Du fait de son faible coût et de sa facilité d’approvisionnement, les appareils de chauffage utilisant ce combustible, comme la chaudière biomasse individuelle, suscitent l’intérêt de nombreux particuliers. La chaudière biomasse individuelle est à la fois économique et écologique.

Chaudière biomasse individuelle : c’est quoi exactement ?

Une chaudière biomasse individuelle est un appareil de chauffage qui fonctionne comme les chaudières à gaz ou à fioul. Elle se différencie par l’utilisation principale du bois comme combustible. C’est pour cette raison que la chaudière biomasse individuelle est classée comme un dispositif de chauffage écologique. De plus, le bois est moins polluant par rapport aux autres combustibles.

Le terme « biomasse » fait référence à la transformation de déchets d’origine animale et végétale. Pour la chaudière biomasse individuelle, elle utilise le bois et ses dérivés (des écorces de bois, de la sciure, des granulés, des plaquettes) comme combustible. Elle peut recevoir également des résidus organiques tels que les coques de fruits et les pailles.

Les utilisateurs de chaudière biomasse constatent un rendement important comparé à d’autres types d’appareils de chauffage. Ils bénéficient d’une réduction considérable de leurs dépenses en énergie. Comme les chaudières habituelles, la chaudière biomasse peut être reliée à des équipements de chauffages classiques tels qu’un producteur d’eau chaude sanitaire ou un radiateur.

Quels sont les différents types de chaudières biomasses individuelles ?

La chaudière biomasse individuelle s’utilise de la même manière qu’une chaudière classique. À la place du gaz ou du fioul, le bois est brulé afin de créer de la chaleur. Il existe deux modes de chargement pour une chaudière biomasse individuelle : chargement automatique et chargement manuel.

Le chargement automatique

Pour une chaudière biomasse à alimentation automatique, l’approvisionnement en combustible se fait automatiquement. Il suffit de placer le bois dans un récipient.

Une chaudière biomasse à chargement automatique nécessite plus d’espace pour installer le matériel destiné au stockage du bois. Ce type de matériel a une autonomie de plusieurs jours et quelques mois pour certaines.

Le chargement manuel

Comme son nom l’indique, l’alimentation en combustible pour cette chaudière biomasse se fait manuellement. Ayant une autonomie entre 4 et 8 heures, l’utilisateur doit l’approvisionner de combustible chaque fois qu’il allume l’appareil.

La chaudière à alimentation manuelle demande plus de force surtout si l’utilisateur choisit des buches de bois comme combustible. Quant au processus, il est identique à une cheminée classique.

Quels combustibles pour une chaudière biomasse individuelle ?

Les chaudières biomasses individuelles se présentent sous différentes formes et modèles. Elles acceptent trois différentes sortes de bois.

Les buches de bois

Les buches de bois sont les plus utilisées pour approvisionner les chaudières biomasses individuelles. Du fait de leur grande taille et de leur poids assez lourd (1 kg par buche environ), elles demandent un endroit assez espacé pour le stockage. Ces combustibles ne se sèchent pas facilement et gardent un taux d’humidité plus ou moins élevé pendant une durée relativement conséquente.

Leur transport est plus difficile par rapport aux granulés de bois. Les buches de bois sont vendues en stère qui équivaut à 1000 et 1500 kWh d’énergie.

Les granulés de bois

On appelle également ce type de combustible « pellets », car ils ressemblent à des petits cylindres de couleur marron qui mesurent entre 6 à 9 mm de diamètre. Les granulés de bois sont faits à partir de copeaux de bois et de résidus de scierie.

Grâce à leur petite taille, les granulés de bois ne demandent pas beaucoup d’espace pour leur stockage. Ce type de combustible est vendu dans des sacs hermétiques. Certaines sociétés peuvent les livrer à domicile en cas de besoin.

Les plaquettes de bois

Appelées aussi bois déchiquetés, les plaquettes de bois sont des déchets de bois provenant des forêts et des ateliers de bois (menuiserie, scierie). Avec leur petite taille comprise entre 0,5 et 3 cm, il est plus facile de les manipuler. En ce qui concerne leur prix, elles coutent moins cher, mais offrent un bon rendement aux utilisateurs. Les plaquettes de bois sont disponibles en Mètre cube Apparent de Plaquettes ou MAP.

Comment fonctionne une chaudière biomasse individuelle ?

Le chaudières biomasse individuelle est installée une chambre de combustion où le bois va bruler et produire de la chaleur. Cette chaleur va ensuite rejoindre le logement par une conduite pour finir au radiateur. Le niveau de chaleur varie selon la quantité de combustible utilisée, le type de combustible et le modèle de l’appareil. En ce qui concerne l’eau chaude sanitaire, la chaleur reste dans un ballon.

Lorsque l’utilisateur en a besoin, il suffit d’ouvrir le robinet pour avoir de l’eau chaude. Quant à la fumée produite par le bois, elle sera évacuée par un conduit de cheminée. La cendre du bois va finir dans un bac situé dans la chaudière. Ce bac doit être vidé régulièrement. Contrairement à une chaudière au gaz ou à fioul, une chaudière au bois n’a pas de résidu liquide ou gazeux.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une chaudière biomasse individuelle ?

Les avantages

Le nombre d’utilisateurs de chaudière biomasse individuelle n’a cessé d’augmenter ces dernières années. La raison est qu’elle offre beaucoup d’avantages.

Un chauffage au bois

Il s’agit de l’un des principaux avantages d’une chaudière biomasse. En effet, les forêts recouvrent près de 30 % du territoire français. L’approvisionnement en combustible pour cette chaudière est plus facile. Selon des études effectuées par l’ADEME ou Agences de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie, les forêts s’accroissent deux fois plus que ce qui a été coupé.

Moins de pollution

Le bois utilisé comme combustible est moins polluant par rapport aux autres combustibles comme le gaz ou le fioul domestique. De plus, ce type de combustible est plus écologique. Ce qui convient parfaitement aux exigences actuelles qui sont de privilégier l’énergie verte. Avec la biomasse, la transformation des déchets est possible. Les foyers qui utilisent cette énergie participent en même temps à la protection de l’environnement.

Un coût plus bas

Le prix du bois utilisé comme combustible pour une chaudière biomasse individuelle est nettement inférieur. Le gaz coute deux fois plus cher et le fioul domestique coute trois fois plus cher que le bois. Le fait d’opter pour ce type de chaudière permet de diminuer la consommation d’énergie et de réduire en même temps la facture de chauffage.

Une éligibilité aux aides financières de la rénovation énergétique

Les foyers ayant opté pour une chaudière à bois sont éligibles aux différentes primes énergies que propose l’État. Ce financement permet de bénéficier d’aides financières et d’un prêt à taux zéro.

Les inconvénients

Outre ses nombreux avantages, une chaudière biomasse individuelle a quelques inconvénients. Il est important de les prévoir avant d’opter pour ce type d’appareil de chauffage.

Un coût d’installation plus cher

Les chaudières biomasses individuelles sont parmi les appareils de chauffage les plus chers du marché. En effet, le prix d’une chaudière coute en moyenne 3000 € pour un modèle d’entrée de gamme et peut s’élever jusqu’à 25 000 €. Il s’agit du prix de l’appareil uniquement. Pour son installation, un budget supplémentaire est encore à prévoir.

Un appareil destiné à un grand espace

Les appareils de chauffage comme les chaudières biomasse ne sont pas adaptés à des appartements. Ils sont seulement destinés à une maison individuelle du fait de leur taille assez imposante. En plus de l’espace requis pour l’installation du matériel, il est nécessaire d’avoir un endroit pour stocker les combustibles. Pour cela, l’utilisateur doit avoir au minimum un espace de 6 à 8 m².

Comment choisir une chaudière biomasse individuelle ?

La chaudière biomasse individuelle est présente sous différents modèles. Tous les appareils n’offrent pas les mêmes conforts et n’ont pas les mêmes qualités. Certains sont plus polluants que d’autres. Avant de procéder à son achat, il est important de considérer quelques critères importants.

La norme NF EN 303,5

La chaudière biomasse doit avoir la norme NF EN 303,5. Cet appareil de chauffage obtient cette norme s’il répond à deux critères importants : un rendement minimum exigé et des émissions saisonnières de Composé Organique (CO), de Composé Organique Volatile COV et d’autres particules. La norme NF EN 303,5 est l’une des conditions à remplir pour être éligible aux aides financières de l’État.

Le label Flamme Verte

Comme la norme NF EN 303,5, le label Flamme VERTE est requis pour tous les appareils qui vont bénéficier de primes énergies. Il est visible sur les chaudières biomasse individuelles avec la mention « classe de performance énergétique » inscrite sur une étiquette à 7 étoiles. Un appareil ayant ce label peut justifier sa performance, son rendement et sa capacité à être moins polluant.

Quelles aides financières pour l’achat d’une chaudière biomasse individuelle ?

L’installation d’une chaudière biomasse permet de bénéficier d’aides financières et de primes énergies qui sont octroyées par l’État. Les objectifs consistent en une rénovation énergétique et une sensibilisation de la population sur les économies d’énergie. Les primes énergies offertes par l’État sont les suivantes :

  • La Prime Éco Énergie Auchan : d’une valeur maximum de 4000 €
  • Ma Prime Rénov (ANAH) : jusqu’à 10 000 €
  • L’EcoPrêt : un prêt Travaux avec un taux d’intérêt de 0 %
  • Une TVA réduite avec un taux de 5,5 % sur tous les travaux d’installation et sur la fourniture

Pour obtenir ces aides financières, les bénéficiaires doivent remplir certaines conditions dont : être propriétaire d’une maison fondée depuis plus de 2 ans, être un résident de la France et avoir engagé un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la réalisation des travaux d’installation de l’appareil.

En ce qui concerne la chaudière biomasse individuelle, le matériel doit avoir les critères ci-dessous :

  • Un rendement énergétique supérieur ou égal à 70 %
  • Un taux de concentration de monoxyde de carbone inférieur ou égal à 0,3 %
  • L’obtention du label Flamme Verte
  • Un indice de performance environnementale inférieur ou égal à 2
Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Tout savoir sur la capacité d’emprunt et son calcul

Réaliser un projet immobilier nécessite un budget important. Si le montant nécessaire pour…