Acceuil Culture Pourquoi et comment retranscrire une messe à la télévision ?

Pourquoi et comment retranscrire une messe à la télévision ?

Commentaires fermés sur Pourquoi et comment retranscrire une messe à la télévision ?
Pourquoi et comment retranscrire une messe à la télévision

Les mémoriaux perpétuant le sacrifice de la Croix ne sont désormais plus limités dans les églises catholiques. Les messes officiées par les prêtres empruntent aujourd’hui une scénographie médiatisée qui est célébrée sur des chaînes de télévision de service public pour une présence à domicile. En simple émission de télévision tous les dimanches matin, cet exercice médiatique anciennement décrié par les théologiens de renom est de plus en plus plébiscité et accepté de tous. En effet, depuis le concile Vatican II, la messe télévisée a trouvé sa légitimité comme toutes émissions de divertissement et de culture où les télés messalisantes peuvent célébrer l’Eucharistie, un sacrément chrétien qui est le point central de la doctrine religieuse chrétienne, actualisant le sacrifice rédempteur du fils de Dieu, Jésus-Christ.

Le jour du Seigneur à la télévision

Rappelons que la première messe télévisée date de 1948 à l’occasion de la messe de Noël à Notre Dame de Paris. La transmission des offices religieux est devenue inédite depuis lors, car en avril 1949, la messe de Pâque le fût également. Toute une équipe de la chaîne de télévision RDF s’était mobilisée pour une retransmission de la messe à la télévision depuis l’église des Carmes à Paris. Et la pandémie du Covid-19 a favorisé encore plus la diffusion de la messe dominicale sur les chaînes de télévision.

En raison du confinement, les messes sont interdites à l’église. L’alternative de l’Église catholique est ainsi la petite lucarne médiatique, la télévision, pour la retransmission des offices religieux à domicile. En effet, les fidèles qui sont généralement des personnes âgées, isolées, souffrantes, sourdes ou malentendantes peuvent assister à la messe, notamment pour les chrétiens sourds et malentendants. Bien qu’ils ne puissent pas entendre les œuvres musicales dans les liturgies chrétiennes, interprétées au cours d’une célébration, ces derniers peuvent célébrer le banquet sacré de la communion grâce à la retranscription en texte de la messe à la télévision.

Pourquoi retranscrire la messe à la télévision ?

C’est en France qu’est diffusée la première messe télévisée au Monde. L’Homélie du cardinal Emmanuel Suhard vient légitimer cette rédemption médiatique où les chrétiens français pouvaient assister à cette messe solennelle et célébrer depuis leur domicile l’esprit de Noël.

Notons qu’avec les avancées techniques et technologiques, il est désormais possible de suivre une messe que ce soit à la télévision ou sur internet. Là est toujours que la messe télévisée s’adresse à certaines personnes en particulier. Ce sont celles qui ne peuvent pas assister physiquement à une célébration eucharistique pour des raisons de santé ou pour une mauvaise constitution physique et se contentent ainsi de la télévision pour se rappeler et célébrer le jour du Seigneur en lisant les sous-titres.

Les fêtes liturgiques et les chants ne sont malheureusement pas accessibles aux personnes sourdes et malentendantes notamment, quand bien même la messe est retransmise à la télévision. Celles-ci ne pourraient pas s’associer à la prière du ou des prêtres si ce n’est toujours grâce au développement des méthodes techniques des médias. Ces personnes peuvent incarner leur foi pendant les messes télévisées par l’entremise de la retranscription de l’ensemble des programmes liturgiques, prières et paroles des intervenants lors de la messe en texte. D’ailleurs, l’audiotypie est l’une des principales raisons de la retranscription de la messe à la télévision.

La transcription de la célébration de la messe à la télévision peut également avoir des fins de traduction. Si nous remontons dans le temps, ce fût toujours en 1948 où Raymond Pichard, un prêtre dominicain et pionnier de la télévision avait pour rôle de traduire la messe récitée en Latin pour la communauté catholique française. En effet, avec la mondialisation, les offices religieux doivent être interprétés en différentes langues pour annoncer la Parole de Dieu, notamment pendant les événements d’importance universelle tels qu’un concile ou le conclave.

Les méthodes de transcription de la messe télévisée

Entre l’accueil par le prêtre, un acte liturgique qui réunit l’assemblée pour une prière commune, la préparation pénitentielle et l’acte pénitentiel, les paroles et la lecture des Évangiles, la prière eucharistique et enfin la communion, le déroulement et la durée d’une messe télévisée est assez longue.

La transcription de la messe télévisée doit ainsi générer un texte fidèle au discours que le prêtre prononce à l’antenne. Effectivement, les erreurs de transcription ne sont pas inévitables, mais le contenu texte peut être découpé automatiquement lors du processus de production, enrichi en métadonnées, codes temporels ou horodatages, sous-titré, et éventuellement traduit pour un meilleur confort de lecture pour les télés messalisantes, en particulier ceux avec une déficience auditive.

La transcription des émissions TV peut également décrire la scène, renseigner la musique utilisée et comporter différents indices. Les sous-titres montrent la partie audio et affichent les indices non vocaux du contenu de l’émission, comme des coups frappés à la porte.

 

 

Charger plus dans Culture
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Culture : les différentes prières de l’Islam

Dans la religion islamique, la prière représente un acte de louange et d’adoration q…