Acceuil Santé Arrêtez de fumer avec l’auriculothérapie

Arrêtez de fumer avec l’auriculothérapie

0

Étymologiquement, auriculothérapie veut dire « soigner par l’oreille ». Cette thérapie a été inventée dans les années 50, par le médecin français Paul Nogier. Elle s’est très vite fait connaître dans l’univers des médecines curatives. On l’assimile à l’acupuncture, dérivée de la médecine chinoise. Découvrez ce qu’est réellement l’auriculothérapie et comment elle peut vous permettre d’arrêter de fumer.

Qu’est-ce que l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est un traitement qui consiste à implanter de petites aiguilles sur l’oreille pour induire une action réflexe. Dans cette thérapie, on considère en effet l’oreille comme une carte du corps, qui représente tous les organes humains. L’auriculothérapie part du principe que l’oreille a la même forme qu’un fœtus à l’envers. Pour cela, des points sont identifiés sur cette zone du corps et c’est à ces emplacements précis que sont implantées les aiguilles. Chacun de ces points renvoie à un organe par réflexe.

L’auriculothérapie est recommandée dans le traitement de nombreuses pathologies, qui se manifestent par des douleurs chroniques ou aiguës. Il s’agit par exemple des maladies digestives, rhumatismales, neurologiques, du sommeil, de l’anxiété, etc. On se sert également de cette thérapie pour se libérer de ses addictions de toute sorte. Pour sa pratique, l’auriculothérapie nécessite l’utilisation de plusieurs outils ayant des rôles bien définis. Il s’agit notamment :

  • des aiguilles semi-permanentes (très fines et petites, qui restent en place entre 1 à 2 semaines),
  • des aimants pour la stimulation électromagnétique,
  • des aiguilles à usage unique,
  • des fréquences laser infrarouges,
  • des aimants pour la stimulation électromagnétique,
  • d’impulsions électriques, etc.

Selon les professionnels, les aiguilles peuvent être remplacées par des patchs, à différents points. Ces patchs sont ensuite reliés à des microsphères magnétiques, qui assurent le diagnostic et le traitement de plusieurs sortes de maux.

fonctionnement auriculothérapie

Les avantages de l’auriculothérapie pour les fumeurs qui cherchent à arrêter de fumer

Arrêter de fumer par la méthode de l’auriculothérapie vous offre de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une méthode simple à mettre en œuvre. Elle ne nécessite pas d’intervention ou de manipulation douloureuse. Il suffit en effet que le praticien mette en place les aiguilles, aimants ou patchs pour que la séance débute. De plus, en suivant cette thérapie, vous pourrez vaquer normalement à vos occupations habituelles. Quelques séances (2 à 3 en moyenne pour les cas standards) espacées dans le temps permettent de mener à terme ce traitement.

À savoir que l’auriculothérapie ne possède aucun effet toxique sur l’organisme, car elle ne fait pas intervenir de substances chimiques potentiellement dangereuses. Comparativement à plusieurs autres traitements de sevrage qui exigent l’utilisation de produits à fortes odeurs, très souvent difficiles à supporter, l’auriculothérapie est indolore et inodore. Les techniques qu’elle emploie sont non invasives. L’un des avantages les plus appréciés de l’auriculothérapie, pour ceux qui veulent arrêter de fumer, est son coût relativement abordable. Cette méthode est accessible pour tous les budgets.

De plus, il s’agit d’une méthode reconnue par l’OMS (depuis les années 90) dans le traitement de diverses pathologies. En tant que telle, l’auriculothérapie vous offre une certaine garantie concernant le résultat escompté, lorsque vous la réalisez chez un professionnel réputé en la matière.

Comment commencer l’auriculothérapie si vous souhaitez arrêter de fumer ?

Pour arrêter de fumer grâce à l’auriculothérapie, vous devez dans un premier temps, faire une première consultation chez un auriculothérapeute. Ce professionnel pourra procéder à un diagnostic précis pour mettre en place le traitement adéquat pour vous. Pour cela, il réalise tout d’abord la découverte psychologique du patient à travers un échange. À l’issue de cet échange, le professionnel peut définir votre niveau de dépendance, votre degré de motivation et vous explique en détail le déroulement de la thérapie. La deuxième phase de la consultation consiste à repérer vos points auriculaires reliés au système nerveux.

Pour vous aider à vous défaire de votre addiction à la cigarette, plusieurs techniques sont employées par les auriculothérapeutes. On relève, par exemple, la technique du laser doux pour stimuler les points du pavillon auriculaire connectés au système nerveux. Pour accompagner cela, le professionnel réalise des massages circulaires à des endroits bien définis. Chacune des séances de traitement par l’auriculothérapie dure en moyenne 30 minutes.

Le principal but de la thérapie est d’agir sur le manque physique de nicotine et de le faire disparaître de façon progressive. À la fin du traitement, lorsqu’il est une réussite, vous perdrez tout plaisir de fumer. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est recommandée pour tous les types de fumeurs. Que vous soyez débutant ou gros fumeur, l’auriculothérapie est pratique pour faire disparaître la dépendance. De plus, l’auriculothérapie permet au patient sous traitement d’éviter la prise de poids qui caractérise la période de sevrage au tabagisme chez plusieurs personnes. Un accompagnement est généralement proposé après la thérapie pour vous soutenir et suivre votre évolution après le sevrage définitif.

patient auriculothérapie

Les risques et les effets secondaires associés à l’auriculothérapie

Outre ses nombreux avantages pour arrêter de fumer, l’auriculothérapie possède quelques risques et effets secondaires. En fonction des personnes, cette thérapie peut en effet entraîner de légers saignements ou encore des douleurs locales sur les zones où sont implantées les aiguilles. De plus, chez les femmes enceintes à partir du 7e mois, certains points maternels peuvent être confondus à des points fœtaux.

Durant le traitement, certaines pratiques peuvent exposer les patients à des risques de saignement avec l’utilisation des aiguilles. Il s’agit notamment de l’utilisation d’écouteurs intra-auriculaires, de coton-tige, de boucles d’oreilles, etc. De même, tous les gestes brusques pouvant déplacer l’une des aiguilles dans le conduit auditif. Les professionnels recommandent généralement qu’elle soit accompagnée d’un traitement médical en bonne et due forme pour optimiser ses chances de réussite. De plus, dans certains cas, l’auriculothérapie possède naturellement des limites et des contre-indications. Il s’agit notamment des cas :

  • d’infection locale de l’oreille,
  • de pathologie psychiatrique déstructurante,
  • de traitement psychiatrique lourd,
  • d’absence de diagnostic posé par un auriculothérapeute.

En résumé, l’auriculothérapie repose sur la stimulation de points réflexes sur l’oreille pour soigner des maux comme la dépendance à la cigarette. Son application doit nécessairement se faire par un professionnel compétent pour éviter les risques d’éventuels effets secondaires.

Charger plus dans Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

60 − = 53

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …