Acceuil Santé Hernie hiatale : les méthodes naturelles pour la soigner

Hernie hiatale : les méthodes naturelles pour la soigner

Commentaires fermés sur Hernie hiatale : les méthodes naturelles pour la soigner
Hernie hiatale

On parle de hernie lorsqu’une partie d’un organe ne reste plus dans la cavité qui la contient. La hernie hiatale est une lésion qui touche le tube digestif. L’estomac peut se déplacer en dehors de sa cavité, ce qui peut causer des problèmes assez graves. En général, le tube digestif passe dans le diaphragme et l’estomac se trouve juste en dessous de ce dernier.

Quelles sont les différentes formes de hernie hiatale ?

La hernie hiatale se présente lorsque la partie haute de l’estomac monte. Ce dernier peut monter à travers le hiatus œsophagien. Cela peut être permanent ou intermittent. On peut distinguer 4 formes de hernie hiatale.

  • Type 1 : on trouve la hernie hiatale par glissement. 85 à 90 % des personnes qui sont atteints de la hernie hiatale sont victimes de ce premier type. Elle se présente par la remontée de la partie haute de l’estomac dans le thorax. Elle peut traverser le hiatus.
  • Type 2 : c’est la hernie hiatale par roulement. Elle se manifeste par le roulement de la partie la plus volumineuse de l’estomac à travers le hiatus. Cela forme une poche, parce que l’œsophage reste en place.
  • Type 3 : il s’agit de la hernie hiatale mixte. Elle se définit par la présence du type 1 et du type 2 en même temps.
  • Type 4 : il s’agit de la hernie de l’estomac en entier. Elle s’accompagne souvent par d’autres viscères comme la rate, les intestins, le pancréas, etc.

Les causes de la hernie hiatale

La majorité des personnes qui sont touchées par la hernie hiatale sont les adultes. Principalement, ce sont les personnes âgées de plus 60 ans qui sont les plus touchées. Cela est causé par le vieillissement. En effet, lorsque l’âge augmente, le diaphragme perd son élasticité, ce qui peut élargir le hiatus et favoriser la montée de l’estomac.

La hernie hiatale est congénitale, notamment pour la hernie de type 2. Cela relève d’un défaut du diaphragme ou du hiatus. Cela peut être un traumatisme.

Ce sont les femmes qui sont plus touchées par la hernie congénitale. En effet, lors des grossesses, l’abdomen exerce des pressions. Cela peut être une cause de la hernie hiatale.

Il existe aussi d’autres facteurs qui peuvent augmenter les risques. Il s’agit de l’obésité, du surpoids, du tabagisme, de la constipation chronique, ou de la toux. Les interventions chirurgicales qui touchent l’estomac ou l’œsophage peuvent aussi causer la hernie hiatale.

Les symptômes de la hernie hiatale

La hernie hiatale peut être asymptomatique dans la majorité des cas. Les symptômes peuvent être différents en fonction du type de hernie hiatale.

Pour la hernie de type 1, on peut constater le reflux gastro-œsophagien. Cela peut provoquer une sensation de brûlure qui remonte le long de l’œsophage. Si cela n’est pas traité, la paroi de l’œsophage peut être irritée par les sucs acides, cela cause l’œsophagite.

Il existe aussi d’autres symptômes secondaires de la hernie hiatale comme une toux récurrente, des maux de gorge, un mauvais goût dans la bouche, un enrouement.

Pour la hernie de type 2, on peut constater une augmentation de volume qui se poursuit dans le temps. Cela peut entraîner des ballonnements, des douleurs gastriques ou thoraciques, une gêne respiratoire (l’augmentation du volume de l’estomac compresse les poumons) ou une anémie (à cause de petits saignements continus). Si cela n’est pas traité, l’estomac qui passe par le hiatus peut subir une torsion. La circulation sanguine qui se trouve dans cet organe peut être coupée, provoquant la mort des tissus. Des vomissements et des douleurs intenses peuvent se présenter.

Lorsque cela se présente, la personne doit subir une intervention chirurgicale.

Les diagnostics nécessaires pour identifier la hernie hiatale

Les symptômes ne suffisent pas pour identifier la hernie hiatale. Il est nécessaire de faire un diagnostic lors d’un examen médical. Le mieux est de faire une radiographie pulmonaire. Pour effectuer une recherche plus précise, il faut faire une fibroscopie. Cela permet de trouver les complications.

Pour visionner le duodénum, l’estomac et l’œsophage, il est nécessaire de procéder à l’examen radiologique.

Méthodes naturelles pour soigner la hernie hiatale

Il existe plusieurs méthodes naturelles qui peuvent être utilisées afin de soigner la hernie hiatale.

Une bonne hygiène de vie

Avoir une bonne hygiène de vie peut être une très bonne solution afin de lutter contre la hernie hiatale. Les mauvaises habitudes sont à éviter au maximum. Il peut s’agir du tabagisme, d’une mauvaise alimentation, ainsi que du stress.

Pour cela, il est plus que nécessaire d’adopter de nouvelles règles, surtout pour les personnes qui présentent déjà des symptômes. Cela peut se faire en mettant en place des règles simples comme :

  • Fléchir les jambes pour se baisser (pour ne pas se courber)
  • Ne pas mettre de pression sur le ventre. Cela évite les remontées acides.
  • Ne pas s’allonger directement après avoir mangé
  • Prendre son temps en mâchant les aliments correctement
  • Surélever la tête du lit ou empiler deux oreillers
  • Ne pas mâcher de chewing-gum
  • Ne pas boire pendant le repas
  • Ne pas trop remplir l’estomac (fractionner les repas)

Modifier l’alimentation

L’alimentation peut être un facteur très dangereux s’il n’est pas modéré. Le surpoids peut faire apparaître la hernie hiatale. Pour modifier son alimentation, il faut commencer par analyser ses habitudes alimentaires.

C’est surtout la graisse abdominale qui comprime l’estomac. Il est possible de faire de l’exercice physique pour brûler tout cela. Il faut également diminuer la consommation de viandes (agneau, bœuf, porc), d’huiles végétales, de beurre, de crème, de margarine, de sauces grasses, de pâtisseries, de chocolat, et de fromages.

Il faut donc manger des aliments pauvres en matières grasses, mais riches en protéines, comme les volailles sans peau, les viandes maigres, les poissons maigres, les fèves, les lentilles, les aliments lactés allégés, etc.

Les aliments riches en fibres sont à prioriser pour une meilleure digestion (fruits et légumes, féculents aux céréales entières, etc.)

Muscler son diaphragme

L’ostéopathe peut être une grande aide afin de remettre à sa place l’estomac qui forme la hernie hiatale. Pendant l’inspiration, l’ostéopathe peut effectuer une pression près du diaphragme. Cela permet de manipuler le muscle de ce dernier, permettant de maintenir l’estomac en place.

Pour renforcer le diaphragme, il faut :

  • S’allonger le ventre vide, les pieds à plat sur le sol et les genoux fléchis
  • Gonfler le ventre en inspirant profondément
  • Former un trou avec la bouche et expirer l’air très lentement (pendant plusieurs dizaines de secondes)
  • Respirer normalement

L’idéal est de reprendre l’exercice au moins trois fois successif.

Utiliser des plantes

Pour traiter les maux digestifs, il existe la phytothérapie qui est très efficace.

La réglisse

La réglisse est très utilisée, car elle agit en tant que protection pour l’estomac contre les effets de l’acide qui s’y trouve. Cette plante facilite également la digestion.

Il faut tenir compte qu’elle peut être néfaste sur le long terme (augmentation de la pression artérielle). Cela est causé par la glycyrrhizine qui se trouve dans la plante.

Afin d’éviter cela, il faut choisir l’extrait standardisé déglycyrrhiziné. Ce dernier est disponible sous forme de gélules ou de comprimés à croquer.

L’idéal est de manger 250 mg à 400 mg, 3 fois par jour, et avant le repas.

Le mauve sylvestre

Le mauve sylvestre est très connu pour sa capacité à lutter contre la constipation, et à calmer les inflammations digestives. Cette plante peut être utilisée par les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.

Il est possible d’utiliser des fleurs séchées pour les personnes qui préfèrent les infusions. Pour cela, il faut verser 2 cuillères à soupe de fleurs dans de l’eau chaude. Il faut prendre 2 à 3 tasses par jour.

Homéopathie

Il est possible d’utiliser l’homéopathie en guise de traitement pour lutter contre la hernie hiatale. Toutefois, il est important de demander conseil à un pharmacien avant d’utiliser un produit.

Souche Nux vomica

On peut trouver deux types de souches homéopathiques Nux vomica. Ils peuvent être utilisés pour éviter le reflux gastro-œsophagien qui est provoqué par la hernie hiatale.

La prise de ce produit doit se faire loin des heures de repas. L’idéal est de manger 5 granules avant et 15 minutes après.

Autres médicaments homéopathiques

On retrouve plusieurs types de médicaments homéopathiques qui agissent sur les ballonnements et les reflux acides comme le Gastrocynésine qui contient du :

  • Carbo vegetalis 4CH
  • Abies nigra 4CH
  • Robinia pseudo-acacia 4CH
  • Nux vomica 4CH

Ces derniers sont présentés sous forme de comprimés.

Il existe d’autres médicaments homéopathiques qui sont présentés sous forme de gouttes buvables comme le Carominthe qui est composé de :

  • Absinthium 3DH
  • Collinsonia canadensis 3DH
  • Artemisia vulgaris 2DH
  • Lupulinum 2DH
  • Nux vomica 4DH
  • Acorus calamus TM
  • Mentha piperita TM
Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Comment équiper votre armoire à pharmacie ?

Dans le foyer, l’armoire à pharmacie est un indispensable pour pouvoir faire face à …