Acceuil Finance Célibataire : comment réduire vos impôts ?

Célibataire : comment réduire vos impôts ?

Commentaires fermés sur Célibataire : comment réduire vos impôts ?

Sans conteste, les célibataires figurent parmi les plus grands contribuables en France. En effet, le paiement de l’impôt se fait en fonction du nombre de personnes dans le foyer fiscal. En tant que célibataire, vous risquez donc de payer un peu plus que les autres. Impôts fonciers, taxe d’habitation, impôt sur le revenu… la charge fiscale est assez conséquente. Il existe toutefois des moyens pour les célibataires de réduire quelque peu leurs impôts. Quels sont-ils ?

Célibataires : pourquoi paient-ils plus d’impôt ?

En France, les textes sont bien clairs. Le calcul de l’impôt sur le revenu se fait sur la base du principe de la progressivité. Cela implique que plus vous gagnez d’argent, plus vous serez imposable. Par conséquent, moins vous aurez de charges, plus on vous taxera. La fiscalisation sera ainsi basée sur le foyer fiscal ou le quotient familial. C’est la raison pour laquelle les familles nombreuses ont moins d’impôt à payer par rapport aux familles plus réduites.

C’est donc une évidence que le célibataire est lésé dans cette situation. En effet, il n’aura comme seule charge que lui-même. Il ne bénéficiera donc normalement pas de réduction d’impôts. Il existe cependant quelques dérogations sur ce sujet et pour comprendre comment payer moins d’impôts en tant que célibataire, il est conseillé de faire appel aux services d’un cabinet de gestion de patrimoine. Il saura vous conseiller sur la meilleure solution à adopter en fonction de votre cas. Il est en effet important de connaître parfaitement chaque solution pour en tirer le meilleur profit. Vous pourrez par la suite choisir la méthode de défiscalisation qui vous convient le plus.

Réduction fiscale

Payez moins d’impôts grâce à l’immobilier

L’investissement dans l’immobilier figure parmi l’une des possibilités de réduction d’impôt. C’est d’ailleurs l’un des placements les plus sûrs, que vous soyez célibataire ou non. Il existe aujourd’hui un large panel de propositions d’investissements. Parmi les plus populaires, il y a le dispositif de la loi Pinel, qui permet d’économiser jusqu’à 6 000 euros d’impôt par an. Le dispositif Malraux est tout aussi intéressant puisque la défiscalisation est d’autant plus importante. Elle le sera particulièrement pour un investissement dans des monuments classés historiques.

Dans certains cas, vous pourrez même obtenir jusqu’à 100 % de réduction. Ce genre d’investissement est alors conseillé aux célibataires ayant des revenus imposables élevés entre 41 et 45 %. Si vous êtes déjà propriétaire, vous pourrez opter pour la location en meublé non professionnel (LMNP). Vous pourrez ainsi bénéficier de déduction sur les revenus fonciers. En effet, se déclarer en déficit foncier jouera énormément sur la réduction de vos impôts.

Investissez dans une PME

Voilà une autre solution permettant de réduire ses impôts et celle-ci est fortement encouragée par l’État. Investir dans une PME ou une jeune entreprise permet de réduire de 18 à 30 % ses impôts. La mesure est valable aussi bien pour un investissement indirect que pour la souscription de parts de fonds de défiscalisation.

Un célibataire qui investit dans une PME peut bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 25 %. L’investissement est toutefois limité à 50 000 euros. Dans le cas d’une reprise, cette réduction sera de l’ordre de 20 000 euros pour les célibataires. Pour un investissement dans une entreprise de presse, le célibataire peut bénéficier d’une réduction d’impôt atteignant les 30 %.

L’inconvénient de ce type d’investissement est que le souscripteur est engagé pour une période de cinq ans. Les fluctuations sur le marché peuvent également rendre l’investissement incertain.

Épargnez pour votre retraite pour réduire votre revenu imposable

Cette pratique permet de s’orienter non pas vers la réduction de l’impôt sur le revenu, mais sur la réduction du revenu imposable. Ainsi, vous paierez automatiquement moins d’impôts. Pour ce faire, vous pouvez opter pour le plan d’épargne retraite individuel (PERin) ou le PERP (plan d’épargne retraite populaire).

Le principe est un peu similaire à la souscription d’une assurance-vie. Toutefois, souscrire à un PERin entraînera le blocage du capital versé jusqu’au départ à la retraite. En revanche, vous bénéficierez largement d’une réduction d’impôt, particulièrement durant la période d’accumulation de l’épargne, notamment durant les versements périodiques. Ce sont les primes versées qui seront alors déduites du revenu imposable.

Attention, cette méthode de défiscalisation n’est pas conseillée à tous les célibataires. Elle n’est intéressante que lorsque la tranche d’imposition est élevée. L’avantage fiscal en sera autant.

réduire ses impôts quand on est célibataire

Faites des dons à des associations ou à des partis politiques

Les donations sont également un bon moyen de réduire ses impôts, particulièrement si vous êtes célibataires, donc sans charges. Vous pourrez alors vous tourner vers les associations pour réaliser vos dons et aspirer à une réduction d’impôt. Cette mesure a pour objectif d’encourager les citoyens à participer aux associations caritatives.

Pour que la réduction d’impôt soit effective, il est nécessaire de faire bénéficier les associations reconnues d’utilité publique. Sans quoi, votre action risque de ne pas être considérée. Et puisque vous donnez une partie de votre revenu, vous pourrez aspirer à une réduction pouvant aller jusqu’à 66 % du montant versé.

Il en est de même pour les partis politiques. Effectuer des dons aura également pour conséquence la réduction d’impôt. Financer les partis politiques vous sera alors bénéfique, particulièrement en pleine période de campagne. Cela permettra d’ailleurs aux politiciens d’être redevables envers les citoyens.

Soutenez vos parents en leur apportant une aide financière

Un célibataire n’ayant à charge que sa propre personne, il peut participer à celles de ses parents ou grands-parents. C’est d’ailleurs une obligation alimentaire imposée par la loi. En leur fournissant une aide financière, une personne célibataire ou non peut prétendre à une réduction d’impôts. En effet, il y a une augmentation des charges.

Deux conditions sont pourtant à respecter pour que la réduction soit effective. Il faudra d’abord prouver que les parents ont réellement besoin d’aide financière. Il faut ensuite présenter les justificatifs des aides à travers les factures, les virements, les chèques…

Charger plus dans Finance
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Crédit : comment calculer la somme que l’on peut emprunter ?

Pour pouvoir réaliser un projet personnel, comme un projet immobilier, vous allez sans dou…