Acceuil Maison Tout sur la mise en place d’un jardin potager

Tout sur la mise en place d’un jardin potager

Commentaires fermés sur Tout sur la mise en place d’un jardin potager
Jardin potager

La mise en place d’un jardin potager nécessite une bonne organisation. Cela permet de faciliter le développement des cultures pour avoir de bons rendements. Un jardin potager bien installé peut limiter les risques de maladie au niveau des plantes. Il existe plusieurs formes de potager. Il est également possible de combiner ces formes de potager, mais aussi des groupes de cultures. Il est nécessaire de connaître les bases de la mise en place d’un jardin potager, pour ensuite y ajouter une touche personnelle.

Identification du bon emplacement du jardin potager

La détermination de l’emplacement idéal pour un jardin potager est une étape très importante. Cela peut être assez difficile. Pour y parvenir, il est nécessaire de bien respecter les règles de base.

L’idéal est de choisir un endroit qui ne se trouve pas trop loin de votre logement. Il faut savoir qu’un jardin potager a besoin d’un entretien régulier. C’est pour cette raison qu’il est préférable de choisir un emplacement assez proche et facile d’accès.

Pour faciliter les séances d’arrosage et gagner du temps, il est nécessaire que l’emplacement du jardin potager soit à proximité d’un point d’eau.

Il faut également prendre en compte la pente du sol pour éviter les érosions. L’idéal est de choisir un terrain plat, pour ceux qui débutent. Il ne faut pas oublier de contrôler la qualité du sol.

Jardin potager : Les préparations en amont

Il est nécessaire de faire une préparation en amont pour pouvoir réussir son potager. Une bonne organisation est également nécessaire pour assurer une récolte à travers les saisons. Les préparations peuvent être faites sur papier.

Il faut commencer par établir une liste des plantes à cultiver (fruits, légumes, etc.). Il ne faut pas oublier de tenir compte de la saison lors du choix des plantes. Une bonne organisation est nécessaire pour chacune de ces plantes. Il s’agit de préciser les informations nécessaires pour ces derniers (l’espacement nécessaire avec les autres plantes, le besoin d’exposition, le temps de pousse, etc.). Pour que le potager soit réussi avec succès, la prise en compte de toutes ces données s’avère être nécessaire.

La réalisation d’un plan de potager est également nécessaire pour effectuer un travail bien fait et vite fait.17

Comment dessiner un plan de potager ?

Tout le monde peut effectuer un plan de potager. Cela ne nécessite pas d’avoir des compétences en art ou en dessin. Il suffit de faire un simple schéma assez clair, et qui respecte une échelle pour un potager.

Il est important de marquer sur le croquis les éléments d’aménagement fixes comme les allées principales, et les points d’eau. Il faut que ces allées soient assez spacieuses afin de répondre aux besoins de déplacement lors des travaux d’entretien ou des séances d’arrosage.

Il faut savoir qu’un jardin potager en pente peut rencontrer des phénomènes de cuvette et de lessivage. Afin d’éviter cela, il faut placer les cultures perpendiculaires à la pente.

Il est également nécessaire de dessiner une composition de planche de culture pour contenir des légumes. Ces planches devront être assez larges et assez pratiques pour un entretien et une récolte facile.

Les végétaux de grande taille doivent être éloignés des autres plantes, car ils peuvent faire trop d’ombrage. Il faut en tenir compte lors de l’établissement du plan.

Choisir la bonne forme pour son potager

Le choix de la forme de potager se fait en fonction de la culture et de la place à consacrer au jardin potager. Les plus connus sont le jardin potager en carré surélevé et le jardin potager en ligne.

Le jardin potager en carré surélevé

Un jardin potager en carré surélevé est idéal pour une petite surface à aménager. Il faut savoir qu’il existe des plantes qui ne peuvent pas être cultivées sur cette forme de culture.

Malgré cela, ce jardin potager en carré surélevé offre plusieurs avantages. Lorsque le sol est en surélévation, il est drainé (il peut se réchauffer plus rapidement et il refroidit plus lentement). La forme du jardin potager en carré facilite la rotation des cultures, ainsi que les associations des végétaux d’une manière plus efficace. Avec cette forme, il est possible de planter des légumes d’une manière plus dense afin d’optimiser le rendement des petits espaces.

Le jardin potager en carré surélevé préserve également la santé du dos (vu que la terre est plus haute).

Pour rendre le jardin potager en carré plus fonctionnel, l’idéal est de le concevoir sur des dimensions : 120 x 120 cm. Il faut ensuite diviser la zone en 16 parcelles carrées (30 cm de côté), et les séparer par des allées (minimum 60 cm).

Pour optimiser l’organisation du jardin potager, il est possible de mettre en place un abri de jardin.

Le jardin potager en ligne

Un jardin potager en ligne est composé par des planches rectangulaires. Il est idéal pour ceux qui ont un sol fertile et profond. Ce type de potager nécessite de la place, et il présente plusieurs avantages. Il est connu pour être facile à mettre en place. Il est également économique, car il peut accueillir un grand nombre de plantes.

Les structures de ce type de jardin potager peuvent résister pendant une durée assez longue. Il peut convenir à tous types de végétaux, et même les plus difficiles à cultiver. Il est également adapté aux semis.

Pour avoir un meilleur rendu, la disposition des planches doit se faire sur une largeur de 1,2 m (longueur au choix). L’espace doit être séparé par des allées principales (minimum 60 cm de large) et des allées secondaires (minimum 30 cm de large).

Quelles sont les sections indispensables pour un jardin potager ?

Un jardin potager doit être sectionné, car certaines plantes ont des besoins spécifiques qu’il faut satisfaire.

La rotation de cultures s’anticipe plus facilement lorsque le jardin potager est sectionné. Cela limite la propagation des insectes nuisibles et des maladies ; cette méthode évite aussi l’épuisement de la terre.

Pour une rotation sur 4 ans, il faut diviser le jardin potager en 4 sections :

  • Il faut une première section pour les légumes-fruits comme les melons, les courges et courgettes, le piment, l’aubergine, le potiron, etc. Ces derniers ont besoin de compost.
  • Une seconde section pour les légumes-racines comme les navets, les carottes, les betteraves, les endives, ou les radis. Ces derniers n’ont besoin que de la moitié du compost de la première section.
  • Une troisième section pour les légumes-feuilles comme les choux, les épinards, les salades, les brocolis ou les poireaux.
  • Une quatrième section pour les légumineuses qui permettent d’améliorer le sol. Ce sont les haricots, les fèves, les pois ou les lentilles. Les engrais verts peuvent être utilisés sur cette zone (comme la moutarde, le colza, ou le trèfle) pour régénérer le sol.

Les bonnes associations de plantes pour un jardin potager

Pour une meilleure organisation de potager, il est possible d’associer certaines cultures. Il est possible de placer des choux près du céleri ou des tomates. Il est aussi intéressant de placer près des carottes des échalotes, de l’ail, des oignons ou des poireaux. Près des choux-raves, des radis et des navets, il est possible de planter des laitues.

Dans une même section, il existe des associations à éviter. Dans la première section, il ne faut pas associer les concombres avec les tomates et les courgettes. Dans la seconde section, il ne faut pas planter côte à côte, sur plusieurs rangs, des carottes. Dans la troisième section, il est préférable de ne pas planter plusieurs variétés de choux côte à côte sur plusieurs rangs. Dans la quatrième section, il ne faut pas planter des haricots à rames à côté des haricots nains.

Il faut également éviter de planter des salades à côté du persil et du céleri. Les légumineuses ne se plantent pas à côté des échalotes, des oignons, des poireaux et de l’ail.

Les outils indispensables pour un jardin potager

Pour la préparation du sol

Les outils de base servent à bien préparer le terrain afin qu’il soit bien soigné et riche. Pour retourner le sol et creuser des trous, l’utilisation de la bêche est nécessaire. Elle contribue à l’élimination des mauvaises herbes et l’aération du sol. Pour les sols caillouteux et durs, l’utilisation d’une fourche-bêche est idéale.

Afin de rafraîchir le sol, il faut utiliser une pelle. Pour affiner et aplanir la surface avant les plantations et les semis, il faut utiliser un râteau.

Pour faire les semis et les plantations

Pour un jardin potager bien organisé et bien propre, il faut un cordeau (corde reliée à deux bâtons). Cet outil délimite les rangées de semis. Une pelle plantoir est aussi indispensable pour faire des trous.

Pour l’entretien

Pour l’entretien du jardin potager, il faut un arrosoir, un sécateur taille et un pulvérisateur.

Il faut également des équipements de protection comme des maques, des gants, des lunettes de protection, une combinaison de jardinage, etc.

Et le plus indispensable est l’abri de jardin. Il faut que ce dernier soit suffisamment résistant pour maintenir les cultures en sécurité.

Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Maitrise d’oeuvre : définition

La mise en œuvre d’un projet de construction n’est pas toujours aussi simple, qu’il s’agis…