Acceuil Maison Quelles sont les aides pour les poêles à granulés et les poêles à bois ?

Quelles sont les aides pour les poêles à granulés et les poêles à bois ?

Commentaires fermés sur Quelles sont les aides pour les poêles à granulés et les poêles à bois ?
Les aides pour les poêles à granulés et les poêles à bois

Il existe différents appareils et systèmes de chauffage sur le marché, et le choix se rapporte souvent à l’efficacité du chauffage, aux différents travaux qu’il faut effectuer, mais également au montant du chauffage. Le poêle à granulés, ou poêle à pellets, et le poêle à bois s’inscrivent comme étant des systèmes de chauffage les plus sollicités par l’État français, du fait qu’il s’agit d’une installation de chauffage écologique. Des aides financières sont disponibles pour l’installation de la poêle à granulés, notamment pour inciter les ménages à opter pour le chauffage de leur logement au moyen de la poêle à granulés. Quelles sont ces aides ? Comment bénéficier de ces aides ? Nous vous présentons tout.

Les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier des différentes aides financières

Les aides en termes d’énergie visent à inciter les ménages, surtout les ménages ayant des faibles revenus, à opter pour une installation énergétique éco pour son système de chauffage. Parmi les installations de chauffage subventionnées : le poêle à granulés et le poêle à bois. Mais pour bénéficier de ces aides, il est primordial de remplir les conditions suivantes :

  • Pour les travaux d’installation énergétique du logement, il est requis de faire appel aux services d’un artisan reconnu garant de l’environnement ou RGE. Puisqu’ici, il est question de la poêle à granulés, le professionnel certifié qualibois est privilégié pour obtenir les aides financières, mais aussi pour avoir un bon rendement des travaux de votre chauffage au bois ;
  • Par rapport à la spécificité de la poêle à granulés, ou du chauffage au bois, il doit au minimum avoir un taux de rendement d’énergie de 70 %, ainsi que des émissions faibles de particules et de monoxyde de carbone.

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’un chauffage à poêle ?

Il est vrai qu’une installation de chauffage éco pour son logement est plus coûteuse qu’une installation de chauffage traditionnelle.

Outre le chèque énergie, dont vous pouvez connaître le montant du chèque énergie pour 2022, un ménage peut bénéficier du :

  • Maprimerenov’, une prime provenant de l’agence nationale de l’habitat ou l’Anah ;
  • La subvention Habiter Mieux, qui est toujours délivrée par l’Anah ;
  • La prime énergie ;
  • La réduction du taux de la TVA de 5,5 % ;
  • L’éco-prêt à taux zéro pour faciliter l’acquisition de la poêle à bois.

Voici un descriptif de certaines de ces aides ainsi que les conditions à remplir pour en bénéficier.

Les aides « Maprimerenov » de l’Anah

Maprimerenov n’a été mise en œuvre qu’en 2020. Avant cette date, chaque logement de France pouvait bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Énergétique pour les travaux d’installation énergétique, y compris l’installation de chauffage.

Maprimerenov de l’Anah se rapporte aux travaux d’installation de tout type de chauffage de logement. Ainsi pour ceux qui rêvent de mettre en place un chauffage en bois dans leur maison, il ne leur suffit que de porter attention aux conditions suivantes :

  • Vous pouvez être soit le propriétaire du logement soit le locataire ;
  • Le logement doit avoir été terminé il y’a une quinzaine d’années ;
  • Le logement à un titre de logement principal ;
  • Les différents travaux pour l’installation de système de chauffage doivent avoir été exécutés par un artisan du RGE. Il est à souligner que cette dernière condition est très importante.

Le montant des aides allouées n’est cependant pas le même pour tous les ménages. Son taux, et donc son montant dépend du niveau de revenus des ménages. Ainsi, le montant de la prime est plus conséquent pour les ménages ayant des revenus jugés faibles, soit 3000 euros, par rapport aux ménages ayant des revenus intermédiaires, qui est de 1 500 euros.

Le projet « Habiter Mieux » de l’Anah

Il s’agit d’un programme d’aides financières où l’installation de poêle à granulés peut être éligible. Mais encore une fois, des conditions doivent être respectées :

  • Le logement est âgé d’au moins 15 ans, c’est-à-dire que les travaux de construction du logement ont pris fin il y a 15 ans ;
  • Les travaux d’énergie, notamment l’installation de poêle à granulés a favorisé l’accroissement du taux de performance énergétique. L’évolution de ce taux doit au moins être de l’ordre de 25 % ;
  • Les critères sur les revenus des ménages doivent être respectés. Pour bénéficier des aides de l’Anah, les revenus des ménages doivent se situer en dessous d’un seuil défini. Cependant, le seuil des revenus bénéficiaires des aides financières n’est pas généralisé, mais dépend de la situation géographique du logement et du nombre de personnes composant le ménage. Mais à titre indicatif, le taux des aides financières pour un poêle à granulés ou un chauffage au bois se situe entre 35 % et 50 %.

 La prime Effy ou la prime énergie

Pour vos travaux d’installation de poêles de chauffage, vous pouvez également souscrire à la prime énergie. Ici aussi, le montant des aides versées dépend du niveau de revenus des ménages, des travaux à réaliser pour l’installation du chauffage, et aussi de la zone de localisation du logement.

Pour un poêle à granulés ou à buches, la prime est entre 1000 euros et 625 euros. Il en va de soi que ce sont les ménages ayant des revenus très modestes qui peuvent bénéficier des aides à montant élevé.

L’éco-prêt à taux zéro

L’installation d’un poêle à bois est éligible au dispositif éco-prêt à taux zéro jusqu’à un montant de 30 000 euros. Le montant du prêt pour l’installation unique d’un poêle à bois peut atteindre 15 000 euros avec une durée de remboursement étalée sur 15 ans. Ce plafond varie entre 25 000 et 30 000 euros selon les travaux réalisés en parallèle à l’installation.

Il faut savoir le remboursement des intérêts du prêt pour l’installation d’un poêle à bois est à la charge de l’État. La demande de l’éco-prêt se fait auprès d’une banque proposant et habilitée à délivrer l’offre.

La réduction du taux de la TVA de 5,5 %

Un taux de TVA de 5,5 % est appliqué sur les travaux d’installations de la poêle à bois, à commencer par l’achat des matériaux jusqu’aux frais de la main d’œuvre.

Tous les ménages sont éligibles à ce dispositif, et cela, sous réserve du respect des conditions précitées plus haut.

Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Quel modèle de canapé installer dans votre salon ?

Installer un canapé dans son salon, qu’il soit en tissu, en cuir ou en velours, permet d&r…