Acceuil Santé Poils incarnés : comment s’en débarrasser ?

Poils incarnés : comment s’en débarrasser ?

Commentaires fermés sur Poils incarnés : comment s’en débarrasser ?
Poils incarnés

Après une séance d’épilation, il arrive que des boutons rouges apparaissent soudainement sur la peau. Désagréables et parfois même douloureux, les poils incarnés sont l’ennemi de tous, surtout ceux qui adorent avoir la peau plus lisse. Mal traités, ces derniers peuvent impacter sur la santé du tissu cutané. C’est pour cette raison qu’il importe d’effectuer quelques gestes préventifs pour éviter que ces poils apparaissent. Le cas échéant, il s’avère nécessaire de les traiter et de les éliminer aussitôt que possible. Pour ce faire, vous avez à votre disposition de nombreuses méthodes naturelles.

Poil incarné : tout ce qu’il faut savoir

Avant d’en venir au fait, il est important de faire le point sur ce concept. En effet, il s’agit d’une pilosité qui n’arrive pas à pousser normalement après une séance de rasage ou d’épilation électrique. En d’autres termes, le poil est incapable de passer à travers la barrière cutanée et fini par pousser sous la peau.

Par conséquent, la zone des poils incarnés devient plus foncée (rouge), sensible, et parfois très douloureuse. Cela provoque également des rougeurs, des enflures et des démangeaisons autour de celle-ci. Dans le pire des cas, il est possible que des papules (bosses rondes) ou des pustules (petites bosses remplies de pus) apparaissent dans la zone du poil incarné.

Mais quelles sont les causes de la formation de ces poils incarnés ? Effectivement, on compte plusieurs facteurs :

  • Le type de peau : les personnes avec une peau épaisse sont les plus concernées.
  • La forme et l’aspect du poil : les poils en tire-bouchon, frisés, épais ou fins ont souvent du mal à passer la barrière du derme.
  • Les méthodes d’épilation utilisées : rappelons que les poils incarnés font leur apparition après une séance d’épilation. Évidemment, certaines personnes ne supportent pas les lames de rasoir ou l’épilateur électrique. Pour d’autres, c’est l’emploi de la cire qui ramollit leurs poils et rend difficile (voire anormale) leur repousse.
  • Une peau trop sèche et une repousse dans la mauvaise direction sont également des facteurs pouvant causer des poils incarnés.

Dans le cas où les poils incarnés ne seraient pas soignés convenablement, ils peuvent engendrer des inflammations douloureuses. A priori, il y aura l’apparition des petites rougeurs. Si l’infection n’était pas encore contrôlée, cela pourrait favoriser la formation d’un kyste. À ce stade, le mieux est de faire appel à un médecin pour obtenir des traitements plus adéquats. En procédant ainsi, vous évitez les risques d’aggraver la situation.

Bon à savoir : les poils pubiens et ceux de la barbe sont susceptibles de pousser sous la peau, car ils sont souvent plus épais par rapport aux autres pilosités. En outre, les personnes ayant des cheveux bouclés, crépus ou épais sont les plus touchées par ce type d’infection que ceux qui ont des cheveux fins et raides.

Les remèdes naturels pour se débarrasser des poils incarnés : lesquels ?

Technique rapide, simple et efficace

Si vous voulez vous débarrasser des poils incarnés rapidement, vous devez bien hydrater la zone concernée en utilisant : soit une compresse humidifiée d’eau chaude (ou d’eau d’hamamélis), soit une crème riche en acide salicylique. En procédant ainsi, vous ramollissez votre peau ; ce qui permettra à ces poils de faire surface. Et une fois que c’est fait, il suffit de retirer les poils sortant avec une pince à épiler stérilisée et désinfectée.

L’eau oxygénée

Avant de tirer le poil incarné avec une pince à épiler, il est recommandé de traiter la zone subissant une inflammation avec un coton trempé dans de l’eau oxygénée.

Après avoir trempé le coton, il suffit de le fixer imbibé sur la partie concernée durant quelques heures, voire toute une nuit. Vous pouvez utiliser un pansement pour fixer plus efficacement le coton.

Une fois le temps de pause passé, il faut appuyer délicatement sur la plaie pour faire sortir le poil. Pour finir, vous devez désinfecter la zone puis ôter les poils avec une pince à épiler.

Masque d’argile verte

Très plébiscitée, l’argile verte compte parmi les meilleurs pour éliminer les poils incarnés. Son mode d’emploi est relativement simple : il suffit d’appliquer une couche épaisse d’argile verte sur la zone concernée comme un masque. Après quelques minutes de pause, rincez ! Vous allez remarquer ensuite que les poils vont remonter petit à petit vers la surface de la peau. Il ne vous reste plus qu’à les ôter avec une pince.

Les huiles essentielles

Cela va de soi, l’usage des huiles essentielles représente une solution efficace pour traiter les poils incarnés. Dans un premier temps, il est conseillé d’associer quelques gouttes d’huile végétale avec une goutte de thym ou d’eucalyptus. Avec ce mélange, vous serez en mesure de ramollir la peau et de la désinfecter.

En outre, vous pouvez utiliser l’huile d’arbre à thé pour empêcher l’infection de se répandre et réduire l’enflure. Son utilisation est simple : vous n’avez qu’à diluer l’huile de Tea Tree en la mélangeant avec de l’eau. Ensuite, il suffit d’appliquer la solution sur la zone d’inflammation à l’aide d’un coton.

Sinon, il est également possible d’utiliser de l’huile d’olive. Mélangé avec du sucre (ou du miel), ce dernier peut s’avérer efficace pour hydrater la peau et éliminer les bactéries. Dans cette lancée, vous devez appliquer la pâte obtenue à partir de ce mélange sur la zone et effectuer un mouvement circulaire. À la fin, il suffit de rincer avec de l’eau tiède.

Lotion naturelle contre les poils incarnés

Vous pouvez créer une lotion chez vous pour traiter les poils incarnés. Pour ce faire, vous devez vous munir de ces ingrédients : 1 litre d’eau, 5 clous de girofle, et un demi-citron. Ensuite, il faut faire bouillir l’eau et ajouter le jus du demi-citron, ainsi que les clous de girofle.

Après une nuit d’infusion, vous devez le filtrer et appliquer la lotion sur la zone des poils incarnés à l’aide d’un coton. Il ne vous reste plus qu’à attendre que les poils sortent et ensuite, passer à l’épilation.

Quels gestes préventifs pour éviter les poils incarnés ?

Voici quelques astuces de beauté qui vous aideront à éviter l’apparition de poils incarnés :

  • Lorsque vous prenez une douche, veillez à utiliser un gant de toilette pour enlever les peaux mortes.
  • Essayez de vous raser dans le sens où les poils poussent et non l’inverse (à rebrousse-poil).
  • Vous devez opter pour une technique d’épilation qui correspond à votre type de peau.
  • Si possible, n’utilisez pas des rasoirs à 3 lames, car ils coupent le poil trop en profondeur.
  • N’oubliez pas d’appliquer une mousse de rasage ; cela apaisera votre épiderme.
  • Il convient également de réaliser un gommage à grains une fois par semaine. Cela est dans le but d’adoucir l’épiderme et de déboucher les pores de la peau par lesquels les poils doivent sortir. À ce point, vous pouvez opter pour un gommage au sel, au sucre, ou au miel.
  • Vous devez impérativement nourrir votre peau de manière régulière pour que celle-ci devienne plus souple ; ce qui facilitera la sortie des poils. Dans ce cas-ci, le mieux est de vous servir des huiles et des crèmes nourrissantes.

Épilation laser : une autre solution contre les poils incarnés ?

Cette solution est plus ou moins coûteuse. Cependant, avec cette méthode, vous pouvez être sûr de vous débarrasser des poils incarnés pour de bon. Vous ne risquerez plus d’en avoir.

En effet, l’épilation laser désigne une méthode d’épilation radicale et très profonde. Cette dernière peut endommager le follicule pileux ; ce qui mène à un arrêt de repousse. Malgré le fait que l’épilation au laser requiert beaucoup de temps (notamment des semaines) et de traitements, celle-ci offre des résultats probants et semi-permanents.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …