Acceuil Santé Les remèdes les plus efficaces contre la sècheresse vaginale

Les remèdes les plus efficaces contre la sècheresse vaginale

Commentaires fermés sur Les remèdes les plus efficaces contre la sècheresse vaginale
Sècheresse vaginale

Parler de sécheresse vaginale est assez difficile et considéré comme tabou pour beaucoup de femmes. C’est un problème qui touche le tiers de la population. Si la meilleure méthode de combattre cette maladie est de demander conseil auprès d’un gynécologue, il existe d’autres solutions pour y remédier.

Sécheresse vaginale, qu’est-ce que c’est ?

La sécheresse vaginale est une maladie qui touche plus de 25 % des femmes, jeunes ou âgées. Elle concerne principalement celles qui sont dans une période qui précède la ménopause.

Chez une femme, le vagin secrète des lubrifiants. Ces substances ont plusieurs rôles dont nettoyer le vagin, éliminer les cellules mortes et hydrater l’extérieur du vagin et les petites lèvres. La quantité de cette sécrétion varie en fonction de l’activité sexuelle de chaque femme et de son cycle menstruel. D’autres facteurs entrent en jeu dans sa production tel que les hormones, les médicaments, la génétique et la psychologie. Cette hydratation permet à l’appareil génital féminin d’être douce et souple. En cas de sécheresse vaginale, la lubrification n’existe plus et des symptômes spécifiques commencent à apparaitre chez la femme. Cette maladie n’est pas très grave et peut être soignée de façon naturelle. La sécheresse intime se manifeste de deux façons : permanente ou seulement pendant les rapports sexuels.

Quelles sont les causes d’une sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale est due à plusieurs facteurs. Elle peut provenir d’un déséquilibre hormonal, de certains médicaments ou de facteurs psychologiques.

Problème hormonal

Les troubles hormonaux apparaissent dans certains stades de la vie d’une femme et principalement :

  • Pendant les trois premiers mois de la grossesse
  • Pendant les périodes d’allaitement
  • Après la ménopause
  • En cas de maladie touchant les ovaires

Consommation de certains médicaments tels que

  • Les contraceptifs
  • Les médicaments contre les allergies
  • Les produits pour guérir l’acné
  • La consommation d’antidépresseurs
  • Le traitement contre le cancer (chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie). Ces médicaments peuvent être la cause d’une ménopause précoce chez la femme.

Les facteurs psychologiques comme

  • Un problème de sexualité au niveau du couple
  • Un manque de désir sexuel
  • Une dépression
  • Les autres causes
  • La consommation excessive d’alcool, de drogue et de cigarette
  • Le stress
  • Un problème alimentaire
  • L’inexistence d’activité physique ou de sport
  • Un problème au niveau de la toilette intime (trop de toilette ou douche vaginale)
  • Certaines maladies comme le diabète ou la sclérose en plaques
  • Les infections vaginales et les maladies sexuellement transmissibles

Comment se manifeste une sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale se manifeste de différentes façons. Les signes les plus courants sont les suivants :

  • Des douleurs pendant les rapports sexuels : la patiente a une sensation de brulure ou de douleur au niveau du vagin. Certaines femmes présentent des saignements.
  • Une démangeaison vaginale
  • Des mictions douloureuses
  • Des fissurations au niveau du vagin
  • Une sensation de douleur lors des frottements pendant le rapport sexuel

Quels sont les remèdes les plus efficaces contre la sécheresse vaginale ?

Les habitudes à adopter

La toilette intime

Certaines mauvaises habitudes pendant la toilette intime sont une des causes de la sécheresse vaginale. Pour éviter que cela se produise, il existe de bons gestes à adopter. L’utilisation de gel douche classique est à éviter. Ces produits contiennent des substances qui peuvent irriter le vagin. Le mieux est d’opter pour des produits conçus spécialement pour la toilette intime. Un gel douche avec un pH entre 5 et 7 est recommandé dans ce sens. Dans le cas échéant, l’eau tiède suffit pour nettoyer le vagin. Un nettoyage extérieur du vagin (vulve et lèvres) est seulement nécessaire. En touchant l’intérieur, cela peut détruire la flore vaginale.

Le cycle menstruel

La menstruation est une période très délicate pour toute femme. L’utilisation de serviettes non adaptées ou certaines mauvaises habitudes auront des effets non souhaités sur la partie intime. Le plus important à tenir en compte pendant cette période est le choix des serviettes hygiéniques. Il est recommandé d’acheter des produits qui ne contiennent pas beaucoup de matières plastiques. Outre les serviettes, l’utilisation des tampons n’est pas très adaptée pour les personnes souffrant de sécheresse vaginale. Ces produits absorbent la flore vaginale et déshydratent l’appareil génital.

Quant à l’utilisation des protèges slips, le fait de les porter quotidiennement n’est pas recommandé. Ils causent une diminution des lubrifiants vaginaux.

L’habillement

Les sous-vêtements constituent des habits importants pour une femme. Le choix du type de tissu avec lequel ils sont fabriqués doit être tenu en compte en cas de sécheresse intime. Certains slips confectionnés avec des fibres synthétiques sont surtout à éviter. Ils ont des impacts négatifs sur le vagin et causent de l’infection. Le plus adapté est de porter des culottes en coton. Ces modèles empêchent le frottement et l’irritation du vagin. Pour ce qui est des habits, les vêtements trop serrés sont déconseillés. S’habiller de la sorte entraine des frottements entrainant une sécheresse.

Le régime alimentaire

Le régime alimentaire joue un rôle important dans la guérison de la sécheresse vaginale. Dans ce contexte, consommer des produits qui sont riches en matière grasse est le plus adapté pour une femme souffrant de ce déséquilibre. Ces produits permettent de sécréter plus de lubrifiants vaginaux. Les acides gras sont présents dans les potirons crus, les graines de sésame, les graines de tournesol et surtout dans les poissons comme la sardine, le saumon, le hareng, le thon ou le maquereau. La consommation de suppléments alimentaires est également conseillée. En plus de favoriser la production de lubrifiants, elles sont des solutions efficaces pour adoucir les muqueuses vaginales.

Les solutions naturelles

L’huile essentielle de sauge

L’huile essentielle de sauge possède du phytoœstrogène indispensable pour le bon fonctionnement de l’appareil génital de la femme. Elle sert aussi à régler les problèmes hormonaux. Pour utiliser le produit pour apaiser la sécheresse vaginale, il suffit de mélanger une goutte d’huile essentielle de sauge avec 10 gouttes d’huile végétale. La solution est à appliquer sur le bas du ventre le matin et le soir. Il faut toutefois noter que cette astuce naturelle n’est pas adaptée chez les femmes souffrant d’un cancer.

Les huiles végétales

Les huiles végétales ne servent pas uniquement à la cuisine. Elles ont également des propriétés curatives notamment dans la guérison de sécheresse vaginale. Ces huiles augmentent l’équilibre de la muqueuse et aident dans la production des lubrifiants vaginaux.

La patiente peut utiliser l’huile d’olive, l’huile de noix ou l’huile de lin. L’huile de coco est aussi efficace.

Le gel d’aloe vera

L’aloe vera est très connu pour ses propriétés curatives et ses bienfaits pour la santé. Il est souvent utilisé pour régler les problèmes dermatologiques. Chez la femme, le gel d’aloe vera est une solution efficace pour lutter contre la sécheresse vaginale.

Cette plante aide à soulager les démangeaisons causées par l’infection et guérit les inflammations. Son gel hydrate naturellement le vagin. Elle est appliquée sur les zones extérieures du vagin.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est efficace pour soulager les démangeaisons provoquées par la maladie. Il suffit de prendre un bain de siège d’eau froide ou tiède et d’y ajouter 1 à 2 cuillères à soupe de ce produit, de répéter le même processus 2 à 3 fois par jour. Il n’est plus nécessaire de rincer après, mais se sécher simplement avec une serviette.

Boire de l’eau

Boire de l’eau n’est pas seulement indispensable pour la santé. Il a également des impacts positifs sur l’hydratation vaginale. Pour éviter les problèmes de sécheresse vaginale, boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour est recommandé. Une consommation excessive de caféine et d’alcool aggrave les symptômes de la maladie.

Le calendula

Le calendula est une plante aux multiples vertus. Connu surtout pour son efficacité contre l’assèchement de la peau, il peut être utilisé pour les problèmes de sécheresse intime. Le calendula rend souples et douces les parties externes du vagin tout en soulageant les irritations et les démangeaisons.

La vitamine C

La vitamine C est un antioxydant naturel. Elle améliore l’élasticité de la muqueuse vaginale et empêche leur dessèchement. Pour ce faire, la consommation de certains fruits comme les agrumes (citron et orange), la goyave, la fraise, la papaye est fortement recommandée. Idem pour les légumes tels que les choux, le cresson et les légumes verts. Ces produits apportent beaucoup de bienfaits à sa la partie intime.

Arrêter de fumer

La consommation de cigarette est l’une des principales raisons du manque de lubrification vaginale. Le monoxyde de carbone a des effets néfastes sur la santé et en particulier sur le vagin en diminuant son hydratation. La meilleure solution pour y remédier est de réduire la consommation de cigarette ou d’arrêter complètement de fumer. Cela rendra cet organe plus souple et évite la sécheresse intime.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une solution efficace pour traiter la sécheresse intime. La substance est appliquée sur la partie intime sous forme d’injection. Ce traitement permet un assouplissement de la muqueuse vaginale et favorise son hydratation.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes naturels pour éliminer un kyste sébacé

En plus de l’acné, les kystes sébacés figurent également parmi les indésirables en matière…