Acceuil Santé Acrochordons : les remèdes naturels pour les éliminer

Acrochordons : les remèdes naturels pour les éliminer

Commentaires fermés sur Acrochordons : les remèdes naturels pour les éliminer
Acrochordons

Les acrochordons sont de petites excroissances qui ressemblent à de petites boules. Malgré qu’ils soient bénins, les acrochordons peuvent entraîner des irritations, en cas de frottements répétés. Certes, il existe bien des traitements médicaux, mais dans la plupart des cas, ils sont souvent mal remboursés par la sécurité sociale. Pour ceux qui veulent s’en débarrasser à moindre coût, il est possible d’utiliser des remèdes naturels.

Un acrochordon, c’est quoi ?

Un acrochordon appelé également molluscum pendulum ou polype fibro épithélial, est une formation tumorale cutanée qui ressemble à une petite bulle. C’est une petite excroissance qui peut se trouver au niveau des aisselles, du cou, de l’aine sous les seins, ou d’autres parties du corps.

Concernant leurs dimensions, ces excroissances mesurent moins d’un centimètre. Elles sont de couleur rosée et peuvent être lisses ou ridées.

On ignore encore les causes de l’apparition de ces problèmes de peau, mais il se peut que cela soit dû à des frottements fréquents. Souvent, on constate qu’ils sont présents chez les personnes diabétiques de type 2, en surpoids, les femmes enceintes et les personnes ayant atteint la quarantaine.

Il est à noter que ces boules de chair peuvent toucher aussi bien les hommes que les femmes, quel que soit leur âge. Toutefois, dans la majorité des cas, les adultes qui sont les plus touchés par les acrochordons.

Par ailleurs, les troubles hormonaux ou les changements hormonaux déclenchent également l’apparition des acrochordons sur la peau. Par ailleurs, d’après les recherches scientifiques, ils peuvent être héréditaires.

Les acrochordons peuvent-ils être traités ?

Comme les acrochordons sont bénins, il est inutile de s’inquiéter. Ils ne représentent aucun risque particulier. Il y a quand même des traitements médicaux pour les éliminer. Toute personne souhaitant se les faire retirer peut prendre contact avec leur médecin. Ce retrait est souvent réalisé pour des raisons esthétiques.

Dans certains cas, les acrochordons peuvent être confondus avec les grains de beauté. S’il est difficile de distinguer un acrochordon d’un grain de beauté, une consultation médicale est nécessaire avant de procéder au retrait.

Pour éliminer ce type d’excroissance de la peau, il est possible d’avoir recours à différentes solutions telles que la cautérisation ou la cryochirurgie.

Si vous souhaitez éliminer les acrochordons sans l’intervention d’un professionnel, l’idéal est d’opter pour des remèdes naturels.

Les solutions naturelles consistent généralement à faire sécher l’acrochordon jusqu’à leur rétrécissement voire leur disparition.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre facilitant l’acidification de la peau. Il rend la peau sèche, ce qui va entraîner la chute de l’acrochordon.

Il suffit juste d’appliquer un coton imbibé de vinaigre sur la partie atteinte pendant à peu près quinze minutes. Cette opération est à réaliser quotidiennement, pendant deux semaines.

L’ail

Tout comme le vinaigre de cidre, l’ail peut vous aider à éliminer les acrochordons. Il faut écraser quelques gousses d’ail jusqu’à ce qu’on obtienne une pâte d’une certaine épaisseur. Ensuite, il suffit d’appliquer cette solution sur les petites boules. La partie extérieure doit être couverte d’un pansement. Laissez poser cela pendant la nuit, avant de rincer à l’eau tiède.

L’oignon

À l’instar de l’ail et du vinaigre de cidre, l’oignon peut être utilisé comme remède naturel contre les acrochordons. L’acidité de l’oignon permet de faire disparaître les excroissances.

Il faut couper l’oignon en petits morceaux et ajouter du sel. Ensuite, versez le tout dans un récipient bien fermé. Laissez reposer pendant toute une nuit, et le lendemain mixez cela pour avoir un jus d’oignon salé. Avant d’aller dormir, appliquez ce jus sur les parties atteintes, puis faites un bandage pour couvrir ces zones à traiter. Le lendemain, rincez à l’eau claire.

L’huile de ricin

Pour traiter les acrochordons avec de l’huile de ricin, il faut d’abord laver et sécher les zones présentant des excroissances. Appliquez ensuite l’huile de ricin à l’aide d’un coton. Une fois que toutes les parties sont traitées, utilisez un pansement. Cette opération doit être faite pendant plusieurs jours.

Cette huile de ricin permet ensuite de retirer ou d’enlever l’acrochordon sans laisser de cicatrice.

Bicarbonate de soude et huile de ricin

Le Bicarbonate de soude et l’huile de ricin forment une combinaison efficace pour traiter les acrochordons. Le mélange de ces deux ingrédients permet, de manière efficace, de supprimer ces excroissances cutanées. Le traitement dure environ deux semaines.

Faites un mélange d’une cuillère à café d’huile de ricin et de deux cuillères à café de bicarbonate de soude. Quand vous obtenez une pâte bien épaisse, appliquez-la sur les parties touchées, 3 fois par jour ou pendant toute une nuit.

Les graines de Fenugrec

Le fenugrec ou Trigonella foenum-graecum est un type d’herbacée. Il est utilisé en tant que plante médicinale et en tant que condiment.

Il faut faire tremper les graines de fenugrec dans l’eau une nuit entière et mâcher les graines trempées, tout en veillant à ne pas ingérer plus de 200 g par jour. Ce remède est fortement déconseillé pour les personnes qui souffrent d’anémie ou de maladie de la glande thyroïde.

L’huile d’origan

L’huile d’origan est composée de trois types de substances phénoliques terpénoïdes. Ces dernières sont dotées de grandes propriétés antibactériennes.

Mélangez quelques gouttes d’huile d’origan et avec une autre huile comme huile de ricin. Ensuite, appliquez trois fois par jour sur la zone touchée.

L’huile de coco

L’huile coco est connue pour son efficacité sur les problèmes de peau. Pour soigner un acrochordon, faites un massage de la zone à traiter avec des gouttes d’huile de coco avant de vous coucher. Cette opération est à réaliser pendant plusieurs jours.

Huile essentielle d’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé est antifongique, antibactérienne et purifiante. Pour éliminer les excroissances, diluez quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans une autre huile (coco ou ricin par exemple). Appliquez la solution sur la peau atteinte à l’aide d’un coton tige. Il faut renouveler cette opération tous les jours.

La banane

Ce fruit est connu pour ses propriétés antioxydantes. La peau de banane est une excellente solution pour assécher la peau.

N’oubliez pas de couvrir l’endroit à traiter. Puis, faites un bandage pour bien la fixer une nuit entière. Une opération à renouveler tous les jours jusqu’à la disparition de l’acrochordon.

La vitamine E liquide

La vitamine E est un antioxydant qui maintient la peau toujours en bonne santé. Il faut appliquer de la vitamine E liquide sur les zones où il y a des acrochordons. Vous pouvez trouver de la vitamine D3 liquide dans les pharmacies ou les magasins spécialisés.

L’Aloe vera

Massez les zones atteintes avec le gel d’aloe vera frais. Il faut attendre jusqu’à ce que la peau effectue une absorption complète. Renouvelez l’opération chaque jour pour que le traitement soit efficace.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Les remèdes de grand-mère pour soulager les démangeaisons de Jock

La démangeaison de Jock provoque un certain inconfort chez les personnes touchées. Il exis…