Acceuil Santé Hallux valgus : les traitements naturels

Hallux valgus : les traitements naturels

Commentaires fermés sur Hallux valgus : les traitements naturels
Hallux valgus

L’hallux valgus touche neuf femmes sur dix entre 40 et 50 ans. Il se manifeste par une inclinaison du gros orteil. À la fois gênant et inconfortable, le gonflement change l’esthétique du pied. L’hallux valgus entraine des douleurs et des problèmes lors de la marche. Pour lutter et guérir de cette maladie, il existe plusieurs remèdes naturels.

Hallux valgus, qu’est-ce que c’est ?

L’hallux valgus est une déformation du gros orteil. L’os qui précède l’orteil est incliné. Le mot hallux signifie « gros orteil », tandis que valgus signifie « vers l’extérieur ». Cette maladie est également connue sous le nom de « oignon ». Les personnes atteintes ont une articulation qui se déboite et qui dévie. Elles sentent une douleur et éprouvent des difficultés à porter des chaussures. L’oignon va frotter les chaussures et va causer une irritation. Au quotidien, l’hallux valgus entraine des gènes et se développe avec le temps. Si la déformation continue son évolution, une opération chirurgicale est nécessaire pour remettre les os en place.

L’oignon touche environ 30 % de la population. Ce sont les femmes âgées de 40 et 50 ans qui sont les plus concernées à 90 % des cas contre 10 % des hommes. Pour les femmes, cette déformation est due à plusieurs facteurs dont : la ménopause, le fait de porter régulièrement des talons ou un pied égyptien. Si un parent est déjà atteint de l’hallux valgus, il est fort probable que ses descendants soient également atteints. Selon des études, la danse classique sur pointe est un facteur qui accélère l’apparition de l’oignon. Pour les hommes, cette infection provient d’un surpoids ou de pieds plats.

Quels sont les symptômes d’un hallux valgus ?

L’oignon est tout d’abord disgracieux. C’est la première chose que constate la personne en voyant son orteil gonfler. Vient ensuite les autres symptômes tels que :

  • Les durillons sur la plante des pieds
  • Le gonflement
  • Les douleurs
  • Les rougeurs
  • La difficulté ou dans certaines situations l’incapacité de marcher

Quand l’hallux valgus est à un niveau supérieur, le gros orteil passe au-dessus ou en dessous du deuxième orteil.

Trois sortes de stades d’évolution existent :

  • Si l’inclinaison du gros orteil est de 20 °, il s’agit d’un hallux valgus léger
  • Si l’inclinaison est de 20 ° à 40 °, c’est un hallux valgus modéré
  • Si l’inclinaison est supérieure à 40 °, il s’agit d’un hallux valgus sévère

Quels traitements naturels contre l’hallux valgus ?

L’hallux valgus évolue avec le temps. S’il est encore à un stade léger ou en développement, il est encore possible de le guérir avec des traitements naturels. Il en existe plusieurs.

Les chaussures

Les chaussures constituent le premier remède pour soulager l’hallux valgus. Quelques dispositions sont à prendre quant à leur choix :

  • Choisir des chaussures confortables pour se sentir à l’aise, et qui ne sont pas trop serrées
  • Ne pas porter trop souvent de talons : ils nécessitent une grande pression sur les phalanges du pied. Le plus adapté est un talon de 3 à 4 cm.
  • Changer souvent de types de chaussures : alterner les sandales, les baskets et les talons
  • Marcher pieds nus ou enlever les chaussures le plus longtemps possible

Les petits exercices

Les exercices ont pour objectif de renforcer les muscles du pied et de rendre plus souples les articulations. Pour les personnes souffrant d’un oignon, ils permettent de stopper leur développement. Les exercices consistent à bouger les muscles qui séparent les orteils tout en remuant l’arche du pied. Pour y parvenir, mettre les 2 pieds au sol et lever tous les orteils ou le gros orteil uniquement.

L’ostéopathie

L’ostéopathie a pour objectif de soulager les tensions musculaires. Elle permet de bouger tout le pied et les chevilles. Cette technique aide à réduire les inflammations et empêche l’évolution de la maladie. Dans certains cas, l’oignon survient après une pression différente des phalanges. Le fait de pratiquer l’ostéopathie facilite l’équilibre du poids du corps sur les pieds.

Le massage

Le massage possède beaucoup de bienfaits sur la santé. Pour les personnes atteintes d’hallux valgus, il est un meilleur remède pour atténuer les tensions musculaires et assouplir les articulations du pied. Il est préférable de le faire le soir avant de se coucher ou en fin de journée. Pour plus de résultats, masser le gros orteil, la zone de l’inflammation, la plante des pieds pendant 10 à 15 minutes.

Le port d’une orthèse

Le port d’une orthèse est un moyen efficace pour ralentir le développement de l’oignon, mais également d’aligner le gros orteil. Ce type d’appareil peut être porté tous les jours ou seulement lors des douleurs. En plus de l’immobiliser, il sert à maintenir le pied pour se positionner correctement. Au début, le patient va sentir un certain gène à porter l’orthèse. Ceci va s’améliorer avec le temps et la personne s’y habituera. Différents modèles sont disponibles. Certaines sont à porter uniquement la journée et d’autres sont destinées pour la nuit.

Le sel d’Epsom et la rue officinale

La rue officinale est connue pour être une solution contre les arthrites et le rhumatisme. Quant au sel d’Epsom, il a une vertu thérapeutique contre les tensions artérielles et permet aux muscles de se relaxer. Ces deux substances une fois mélangées constituent un remède naturel efficace pour soigner un oignon. Elles ont l’avantage de soulager les douleurs causées par la maladie et éviter la formation d’un oignon.

Pour ce traitement, faire une infusion avec la rue officinale, le verser ensuite dans de l’eau tiède et ajouter du sel d’Epsom. Pour traiter le malaise, y tremper son pied pendant 20 minutes. Le sel d’Epsom est un antidouleur puissant et un adoucissant pour la peau. Il permet de soulager les tensions au niveau des durillons.

L’huile de lavande

L’huile de lavande est une solution miracle pour soigner l’oignon et prévenir son apparition. Elle a également une capacité à diminuer l’inflammation en plus d’empêcher son évolution. Le produit est mélangé avec de l’huile de tournesol. Voici le processus à suivre pour utiliser ce remède naturel :

  • Prendre 100 g de fleurs de lavande et 75 cl l’huile de tournesol
  • Faire chauffer le mélange au bain-marie pendant 2 heures
  • Ajouter 100 g de fleurs de lavande au mélange et mettre de nouveau le mélange au bain-marie
  • Filtrer en enlevant les fleurs
  • Masser le pied et surtout le gros orteil avec cette huile le soir avant de se coucher

Cette solution peut être utilisée plusieurs fois. Pour la conservation, la mettre dans une bouteille en verre puis laisser dans un endroit obscur et non humide.

Le laurier

Cette plante a la particularité d’enlever le sel responsable de la déformation de l’articulation. Le patient, après l’avoir utilisé, peut constater une diminution du gonflement en une semaine. Le laurier sera utilisé sous forme de tisane que le patient doit boire chaque matin pendant 3 jours. La semaine suivante, refaire le même traitement et ainsi de suite pendant 2 mois.

L’huile essentielle de gaulthérie

L’huile essentielle de gaulthérie a des propriétés anti-inflammatoires. Elle sera appliquée directement sur le gros orteil et sur la partie qui gonfle. Répéter le processus à une fréquence de 3 fois par jour permet de soulager les douleurs et atténuer les inflammations. Pour plus d’efficacité, il est également approprié d’y ajouter de l’huile essentielle de millepertuis.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …