Acceuil Santé Les remèdes naturels contre les cors aux pieds

Les remèdes naturels contre les cors aux pieds

Commentaires fermés sur Les remèdes naturels contre les cors aux pieds
Cors aux pieds

Si vous remarquez de petites tumeurs dures et douloureuses au niveau de vos pieds, il se peut que ce soit des cors. Il importe de souligner qu’il ne s’agit pas d’une maladie de la peau. En sus, ce type de durillon ne représente aucun danger pour la santé. Les cors correspondent à une réaction normale du corps. Mais même s’ils s’avèrent être inoffensifs, ils restent gênants et inesthétiques. Pour éliminer les cors, il existe plusieurs remèdes naturels.

Les cors : de quoi parle-t-on ?

Les cors sont des zones épaisses et dures qui se trouvent sur la peau. Autrement dit, le cor désigne un épaississement et un durcissement au niveau de l’épiderme. Hommes ou femmes, tous types de personnes sont susceptibles d’être affectés par ce type de callosité. C’est par le biais de cet épaississement que votre corps vous communique de la friction et de la pression qu’endure votre peau.

On trouve fréquemment ce type de durcissement sur les pieds, plus précisément sur les orteils et dans les zones d’appuis de la plante des pieds. Par rapport au cal, les cors sont plus petits et plus durs. De plus, ils provoquent plus de douleurs que le cal. Il faut également savoir que ces durillons peuvent engendrer une irritation.

Ce type de callosité se caractérise par une petite tuméfaction (apparemment arrondie), et une pointe en forme de cône enfoncée dans les couches profondes de la peau. Mais cela varie selon le type de cors. Il y a :

  • Les cors durs : ce type de cors est le plus fréquent. Celui-ci se démarque des autres par de petites zones concentrées de peau dure. Il se localise dans la zone la plus large de la peau épaissie.
  • Les cors mous : ce dernier se singularise par son aspect blanchâtre (ou grisâtre) et sa texture moelleuse. Le plus souvent, on le remarque au niveau des orteils.
  • Les germes de cors : ce sont les plus petits, mais également les plus douloureux. De manière générale, ce type de durillons se manifeste au bas du pied. Souvenez-vous que : plus ils prennent de l’épaisseur, plus ils sont pénibles.

Quels sont les facteurs des cors aux pieds ?

Les cors sont engendrés par une répétition de frottements sur une zone. Concernant les durillons aux pieds, la principale cause de leur formation réside dans le choix des chaussures. En effet, la plupart des personnes affectées par ce type de callosité portent des chaussures qui ne leur sont pas adéquates. C’est-à-dire trop serrés ou assez larges. Le port de ces derniers peut entraîner une déformation des orteils ou des frottements répétés.

En outre, d’autres paramètres peuvent également être à l’origine de cette callosité. Cela peut être la pratique d’un sport qui exige un mouvement répétitif. Pour les dames, c’est surtout le port des talons hauts. Quoi qu’il en soit, il est préférable de commencer par changer ces habitudes avant de faire recours aux remèdes de grand-mère.

Les cors aux pieds : comment y remédier naturellement ?

les remèdes de grand-mères proposés ci-dessous visent à ramollir le durillon et à soigner l’inflammation de la zone concernée :

  • Le bicarbonate : l’usage de ce produit permet de soulager les callosités que vous avez sur les pieds. Dans cette lancée, vous devez préparer un mélange de bicarbonate (1/4) et d’eau (3/4). Appliquez ensuite la solution obtenue durant une demi-heure, et puis rincez.
  • La camomille : possédant des propriétés médicinales, cette plante s’avère également être pratique contre les cors aux pieds. Dans ce cas-ci, vous allez préparer une infusion de camomille. Pour ce faire, vous aurez besoin de : 1 tasse d’eau chaude, 1 cuillère à café de jus de citron, et 1 gousse d’ail. En les mélangeant, vous obtiendrez une pâte en cataplasme. Appliquez-la sur la zone et répétez cette action jusqu’à ce que les cors se dissipent.
  • L’ail : vous en avez sans doute dans votre cuisine. Celui-ci compte parmi les plantes les plus efficaces pour guérir les cors aux pieds. En effet, ce dernier contient des substances ayant des propriétés antifongiques et antibactériennes capables de contrer cette callosité. Le mode d’emploi est simple : il suffit de prendre une gousse tranchée d’ail et de frotter directement le cor avec. Autrement, vous pouvez également mélanger quelques gousses avec du miel et ensuite, les mettre sur les callosités. Pour les garder fixés sur vos pieds, il sera nécessaire d’utiliser un bandage.
  • Le vinaigre blanc : grâce à son acidité et ses propriétés antibactériennes ainsi qu’antifongique, le vinaigre blanc est en mesure de ramollir les cors aux pieds et de guérir l’inflammation sur la zone. Pour l’utiliser, vous devez mélanger une dose de vinaigre blanc avec trois doses d’eau (par exemple : 100 ml de vinaigre et 300 ml d’eau). Une fois que la solution est prête, appliquez-la directement sur le cor tout en frottant. Il faudra ensuite couvrir la zone avec une bande durant toute la nuit. Ce geste doit être répété jusqu’à ce que le cor disparaisse.

En outre, vous pouvez également tremper quelques feuilles de poireau dans du vinaigre durant 24 h. Ensuite, il faut les mettre sur les cors toute la nuit. Il faudra répéter cette opération tant que la callosité ne soit pas vaincue.

  • Le citron : tout comme le vinaigre, le citron s’avère également être très acide et efficace pour soigner ces callosités. Le principe est simple : vous devez simplement placer une rondelle de citron sur la zone concernée tous les soirs et la recouvrir d’une bande avant de vous mettre au lit. Une fois de plus, il faut répéter cette action jusqu’à ce que vous obteniez un résultat.

Soigner les cors aux pieds : quelles huiles essentielles utiliser ?

Il existe plusieurs huiles essentielles efficaces contre les durillons aux pieds. Dans cette optique, vous allez combiner trois types d’huiles essentielles pour obtenir une synergie. Grâce à celle-ci, vous serez en mesure d’éliminer définitivement les cors ainsi que les autres callosités. Les ingrédients nécessaires sont :

  • 60 gouttes d’huile essentielle de térébenthine (dotée d’un caractère détersif et corrosif) ;
  • 40 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre (celle-ci possède des propriétés analgésiques permettant l’augmentation d’afflux sanguin par vasodilatation. Ce qui stimule un effet d’anesthésie et de chaleur) ;
  • 40 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (utile pour contrer l’infection, inhiber la réaction inflammatoire et favoriser la réparation des tissus).

Le mode d’emploi est simple : il suffit d’appliquer 1 ou 2 gouttes du mélange sur le cor 2 fois par jour (matin et soir) jusqu’à sa disparition.

Bon à savoir : cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants (-6 ans), aux personnes ayant un cancer hormono-dépendant, aux individus ayant une tension élevée, aux asthmatiques, et aux personnes faisant de crise d’épilepsie.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Dans certains cas, il importe de faire recours aux traitements prescrits par les médecins. Cela s’avère être nécessaire si :

  • Les remèdes de grand-mère ne fonctionnent pas sur la victime ;
  • Le patient est diabétique ;
  • La peau de la personne affectée s’avère être fragile ;
  • L’individu souffre d’une maladie artérielle périphérique.

Il importe également de consulter un médecin lorsque les douleurs provoquées par les cors sont plus graves. Il en est de même en cas d’enflure, de rougeur inhabituelle, d’écoulement de pus, ou de drainage.

Dans ces cas-là, sachez que le médecin va vous recommander des crèmes hydratantes, des pommades spécifiques ou d’autres médicaments. Ces remèdes visent à soulager et à faire disparaître ces cors aux pieds.

Dans certains cas, il est nécessaire de se rendre chez un pédicure-podologue pour réaliser une ablation. Cependant, cette procédure trouve rarement application.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …