Acceuil Santé Le kéfir de lait : les bienfaits et les dangers

Le kéfir de lait : les bienfaits et les dangers

Commentaires fermés sur Le kéfir de lait : les bienfaits et les dangers
Faire du lait de Kéfir

Kéfir, qui vient du mot Caucase « keyif » pour « bien-être » ou « meilleur qualité » en français. Une méthode de conservation utilisée dans la région Caucase depuis des siècles pour préserver la durée de consommation du lait en y ajoutant des graines de kéfir et à laisser fermenter. Non seulement la fermentation permet de conserver le lait jusqu’à sa consommation, mais le rend également plus nutritif.

Assimilable à un yaourt à boire naturel, le kéfir de lait est un produit laitier qui fait de nombreux adeptes en raison des bienfaits nutritifs qu’il procure pour la santé, sans parler de ses propriétés diététiques et ses vertus à caractères probiotiques pour le système digestif. Cela n’empêche pas qu’une trop forte consommation de kéfir de lait n’est pas sans danger pour la santé.

Qu’est-ce que le kéfir ?

Prendre du lait et le faire fermenter avec des graines de kéfir permet d’augmenter la durée de vie du lait.

Le kéfir est une boisson fermentée faite à partir de lait ou d’eau (jus de fruits sucrés) et de graines de kéfir, un levain composé essentiellement de levures et de bactéries lactiques, les lactobacilles. Des bactéries à Gram positif produisant de l’acide lactique comparable à celui présent dans notre corps.

Les grains de kéfir sont une accumulation de plusieurs espèces de micro-organismes vivants. Elles sont également constituées de polysaccharide, de lipide et de quelques acides aminés. Pendant le processus de fermentation, les graines de kéfir vont se nourrir du sucre présent dans le lait et briser le lactose ainsi que certaines protéines. La boisson devient ainsi légèrement gazeuse et contient une infime quantité d’alcool, aux environs de 1 %, en raison de la transformation du lactose en gaz carbonique et en éthanol lors de la fermentation. Relative au mode de préparation et à la durée de fermentation du kéfir de lait, 24 heures généralement, la quantité d’alcool présent dans cette boisson de lait fermenté varie plus ou moins.

D’un côté, une trop longue fermentation peut faire que le produit fermenté soit impropre à la consommation. Le kéfir dit de « fort », qui a connu une longue durée de fermentation est utilisé par les industries comme conservateur naturel.

Que contient le kéfir de lait ?

Une boisson probiotique à base de lait ou de jus de fruit fermenté, le kéfir présente des effets extrêmement bénéfiques pour le système digestif ainsi que pour la flore intestinale. Il existe en effet plusieurs types de kéfir dont le plus courant est celui du lait. Il s’agit ainsi du kéfir de lait qui peut être fait à partir de lait de vache, de lait de chèvre ou de lait de brebis. Toutefois, le lait doit obligatoirement être du lait entier.

L’utilisation de lait alternatif tel que le lait de coco, le lait d’amande, le lait de soja, le lait de riz, etc. reste une solution, mais il est recommandé de n’utiliser que du lait animal pour faire du bon kéfir et en soutirer tous les effets positifs pour la santé.

Les graines de kéfir sont ajoutées au lait pour permettre la fermentation de la boisson en fermentant le sucre présent dans le lait puis en décomposant la caséine. Une protéine issue du lait difficilement digérée par notre système digestif. Les graines de kéfir vont ainsi permettre de réduire la teneur en lactose du kéfir de lait en la transformant en acide lactique. En ce sens, même les personnes intolérantes au lactose contenu dans le lait et les produits laitiers peuvent consommer du kéfir de lait en raison de cette faible quantité de sucre par rapport au yaourt naturel.

La quantité de probiotiques contenue dans le kéfir de lait est également trois fois supérieure à celle présente dans le yaourt. Le kéfir de lait présente tout autant :

  • Différentes espèces de bonnes bactéries ;
  • Des vitamines A, B et K2 une vitamine essentielle pour l’absorbation des calciums dans les os
  • Du potassium
  • De l’acide folique
  • De bonnes protéines
  • Des souches antimicrobiennes des lactobacilles

Kéfir de lait, une source saine d’aliments : pourquoi la consommation du kéfir de lait est-elle favorable à l’organisme ?

Le kéfir de lait est riche de bienfaits pour la santé, notamment en raison des probiotiques qui condensent à la fois des apports en nutriments, mais aussi des bactéries favorables à la digestion.

Le kéfir de lait est en effet dense en nutriments, en vitamine B, en protéines, en potassium, en calcium et en K2. Le calcium pour la solidification des os, les protéines pour le renforcement des muscles, le potassium pour renforcer la santé cardiaque.

La consommation de kéfir présente des vertus pour la flore intestinale. De même, les micro-organismes vivants composant ce produit laitier fermenté renforcent le système immunitaire de tout le corps.

Il peut être cité d’autres bienfaits du kéfir de lait.

  • Un moyen de prévention et de traitement de la diarrhée, notamment à la suite d’un traitement par antibiotique
  • Une ressource pour l’amélioration du taux de bactéries saines transitant dans le système gastro-intestinal et pour améliorer le transit intestinal
  • Une solution pour améliorer le système immunitaire
  • Un moyen pour prévenir ou réduire les infections gastro-intestinales
  • Une aide à l’équilibre des bactéries intestinales déréglées par les antibiotiques
  • Un moyen de prévention et de traitement du cancer

Le kéfir permet également :

  • De traiter et prévenir des infections vaginales
  • D’améliorer la qualité de vie des personnes sujettes à une maladie inflammatoire de l’intestin
  • De combattre les allergies
  • De baisser la tension artérielle
  • De combattre l’anémie

Quels sont les éventuels dangers présentés par la forte consommation de kéfir ?

Bien que le kéfir de lait dispose de plusieurs bienfaits et vertus pour la santé, il peut également présenter certains dangers, notamment dans le cas d’une trop grande consommation du produit laitier fermenté.

Différents inconforts intestinaux peuvent résulter d’une grande consommation de kéfir de lait, il peut s’agir d’une crampe abdominale ou d’une constipation. Ces effets secondaires sont pour la plupart constatés au début de la consommation de kéfir puisque le corps commence à s’y habituer.

En revanche, il est nécessaire de préciser qu’en raison de la présence de probiotiques dans cette boisson, sa consommation en trop grande quantité peut être dangereuse. Les bactéries et micro-organismes vivants contenus dans le kéfir peuvent perturber la flore intestinale s’ils sont en trop grandes quantités. Les effets secondaires se traduisent par des difficultés à se concentrer, une sensation de confusion, des troubles de l’estomac et des gaz.

Il faut savoir que les risques de consommation d’aliments comportant des probiotiques sont terrifiants. Une colonie entière de lactobacilles se forment dans l’intestin et produire une forte quantité d’acide D-lactique. Une forme inhabituelle d’acide lactique qui va attaquer les neurones du cerveau et favoriser la perte de mémoire, les processus de base de la pensée et la notion de perte de temps.

Généralement, l’intestin grêle ne sécrète qu’une faible quantité d’acide D-lactique grâce aux microbiotes intestinale. Des bactéries intestinales favorables à l’organisme, contrairement aux lactobacilles issus des probiotiques externes, contenus dans les aliments. Le sucre présent dans les aliments se transforme en d’autres composants et les probiotiques génèrent ensuite de l’acide D-lactique. Il faut savoir que l’acide traverse la paroi intestinale pour passer dans le sang et monter vers le cerveau.

Selon une étude, tous produits consommables riches en probiotiques sont assimilables à des médicaments et non à des compléments alimentaires. En effet, le kéfir de lait est sans risque dans la mesure où il est consommé avec modération.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Ulcère à l’estomac : les traitements naturels

L’ulcère à l’estomac peut toucher tout type de personne. Cette maladie est douloureuse et …