Acceuil Santé Gencives rétractées : quelles sont les remèdes ?

Gencives rétractées : quelles sont les remèdes ?

Commentaires fermés sur Gencives rétractées : quelles sont les remèdes ?
Gencives rétractées

L’Institut national de recherche dentaire et crâniofaciale, à travers ses études, a conclu qu’il existait une relation entre la santé dentaire de l’homme et sa santé dans sa totalité. En effet, une mauvaise hygiène dentaire peut avoir des répercussions sur l’organisme, ne citons seulement que les problèmes de digestion. Une mauvaise hygiène dentaire peut être la cause de différents problèmes bucco-dentaires, tels que l’apparition des caries sur une dent, les plaques dentaires, une mauvaise haleine, mais aussi la rétraction des gencives. De manière simple, cette maladie dentaire entraîne la diminution progressive des gencives, ou des tissus gingivaux. Les gencives rétractées peuvent avoir comme symptômes la sensibilité dentaire, des saignements au niveau des gencives ou aussi la coloration en rouge des gencives. Ces symptômes réunis peuvent vous conduire à la conclusion d’une rétraction des gencives. Mais quelles en sont les causes, comment faire pour soigner de manière naturelle les gencives rétractées, et comment faire pour avoir une bonne hygiène dentaire ?

C’est quoi la récession gingivale ?

Notre bouche est composée non seulement d’éléments visibles, mais aussi d’éléments invisibles à l’œil nu. En effet, la bouche héberge des micro-organismes, composés d’une part de bactéries inoffensives, qui sont bénéfiques à la santé, et d’une autre part des bactéries qui peuvent altérer la santé. Il est donc important de toujours garder et d’adopter une hygiène saine dentaire pour notamment éliminer ces bactéries nocives, pour éviter la mauvaise haleine, les caries dentaires, ainsi que des problèmes plus importants au niveau des gencives comme la parodontite, ou encore la récession gingivale, qui peut se terminer par le déchaussement dentaire.

La récession gingivale, ou le recul des gencives est bien une maladie due à la prolifération des bactéries nocives dans la bouche. La récession dentaire s’explique ainsi par l’accumulation de ces bactéries au niveau des dents et des gencives. Ces bactéries provoquent ainsi une inflammation des gencives qui conduit à la destruction des tissus de soutien gingivaux.

Ce processus fait que les dents peuvent s’écarter des gencives, ou faire de la récession gingivale. Durant cette récession, les racines dentaires s’exposent, et des poches dans la gencive se forment, où les bactéries nocives s’accumulent. Dans ce cas, il s’agit d’une parodontite, ayant comme symptômes des saignements au niveau des gencives et aussi le déchaussement de manière progressive des dents.

Quelles sont les causes de la récession gingivale ?

Nous avons souligné plus haut que la récession gingivale est causée par la parodontite, qui est une inflammation buccale attaquant de manière progressive l’appareil de support des dents ou les gencives. La parodontite est en effet une maladie qui est causée par le manque d’hygiène buccale. Une bonne hygiène buccale s’assimile au brossage des dents au quotidien, l’utilisation d’un fil dentaire pour nettoyer en profondeur les dents, ainsi que les bains de bouche.

L’accumulation des bactéries nocives sur les dents et sur les gencives est une des causes de l’inflammation des gencives. De manière progressive, les dents tendent à s’écarter de son support, c’est-à-dire les gencives. Cet écartement dentaire crée ainsi des poches sur les gencives où d’autres bactéries viennent s’accumuler qui conduisent à l’apparition de la maladie gingivite.

Mais d’autres causes peuvent également influer sur l’apparition de la maladie et provoquer son développement, outre une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

  • Le changement des hormones chez les femmes : en effet, tout au long de la vie d’une femme, elle peut constater que ses gencives sont plus sensibles à certains moments, tels qu’à l’adolescence, lorsqu’elle est enceinte, lorsqu’elle entre en phase de ménopause. Des chercheurs se penchent déjà sur l’explication de la relation existante entre hormone et gingivale ;
  • Le diabète, où la maladie parodontale s’assimile comme étant un des effets de la maladie, c’est-à-dire du diabète. Cela s’explique par le fait que les diabétiques sont plus exposés aux différentes infections, par rapport aux autres. Un diabétique a donc plus de probabilité d’avoir une gingivite ;
  • La carence en vitamine, notamment la vitamine C, qui se traduit le plus souvent par une mauvaise santé au niveau de la bouche et des dents ;
  • La consommation de certains médicaments, dont la composition peut entraîner la sécheresse au niveau de la bouche. Il peut également être cité comme médicaments causes de gingivite certains médicaments de contraception oraux, les antidépresseurs et les médicaments qui visent à soigner les maladies cardiaques. Les composants de ces médicaments peuvent favoriser la récession des gencives ;
  • Le facteur génétique, où certaines personnes sont génétiquement plus enclines à développer la maladie des gencives.

Comment se manifeste la gingivite ou la récession dentaire ?

Plusieurs symptômes sont à observer avant de conclure à la maladie des gencives. Cependant, il est toujours conseillé de rester en alerte lorsqu’un des symptômes suivants apparait, puisque cela signifie déjà un dérèglement au niveau buccal et en matière d’hygiène dentaire.

Ainsi, les symptômes de la récession dentaire sont :

  • Le saignement occasionnel des gencives au moment du brossage des dents ;
  • Des douleurs au niveau des dents au moment de la mastication.

Ces deux symptômes sont les premiers symptômes qui doivent déjà alerter la personne. Au fur et à mesure que la gingivite progresse d’autres symptômes font leur apparition, tels que :

  • Une mauvaise haleine, qui est persistante même après brossage et l’application de bain de bouche ;
  • Le gonflement des gencives, et qui prend une couleur apparente rouge foncé ;
  • Le saignement fréquent des gencives, que ce soit au moment des repas, lors de la mastication, ou au moment du brossage ou au moment du nettoyage des dents au moyen d’un fil dentaire ;
  • La sensibilité des dents au froid ou à la chaleur. C’est-à-dire des sensations de douleur lorsqu’une personne boit une boisson chaude ou qu’elle mange une glace par exemple ;
  • La sensation d’inconfort lors de la mastication ou des dents en mouvement.

Donc, si vous présentez ces différents symptômes, ne tardez plus à prendre rendez-vous chez votre dentiste ou à suivre les traitements naturels que nous proposons plus bas pour combattre la gingivite ou la récession dentaire.

Comment soigner la gingivite ou la récession dentaire ?

En cas de récession des gencives, deux options en générale se posent à vous. La première option consiste à aller prendre un rendez-vous chez le dentiste et le laisser se charger des choses. La seconde option quant à elle consiste à traiter de manière naturelle la gingivite.

Faire suivre sa santé dentaire par un dentiste

Il est vrai que faire un tour chez le dentiste n’est pas un moment d’enthousiasme pour la plupart des gens. Cependant, faire suivre sa santé dentaire par un spécialiste qu’est le dentiste est très important, car une mauvaise santé au niveau dentaire peut également être à l’origine de différents problèmes de santé chez une personne comme des problèmes digestifs ou des problèmes pulmonaires.

Ainsi, le traitement de la gingivite chez le dentiste se passe comme suit, de manière générale :

  • Nettoyage des dents en profondeur : cette première étape consiste à faire un « détartrage et surfaçage radiculaire ». Il est question de gratter le tartre qui se situe au niveau des gencives (en dessous et en dessus de la ligne) ;
  • Le nettoyage et l’assainissement au bain de bouche, à la fois pour éliminer les microbes que les bactéries. Le dentiste peut également prescrire des bains de bouche qui visent à tuer les bactéries dans la bouche et éliminer les poches de bactéries au niveau des gencives ;
  • La prise d’antibiotique, cela va de soi puisqu’il s’agit avant tout d’une infection microbienne ;
  • Les greffes, il ne s’agit cependant pas d’une pratique généralisée. Les greffes aident à la régénération des gencives et de l’os.

En plus du traitement chez le dentiste, il reste nécessaire pour celui qui souffre de gingivite d’adopter les bons gestes en termes d’hygiène dentaire et buccale.

Suivre un traitement naturel pour combattre la gingivite

La gingivite se présente comme étant une grave maladie, puisqu’elle peut conduire jusqu’au déchaussement de la dent en cas de non-traitement. Heureusement, il existe différents traitements qui aident à combattre les problèmes liés à la gingivite. Pour ce faire, il vous suffit de suivre un traitement pour garantir la santé de vos dents. Le commencement du traitement doit se faire le plus tôt possible, c’est-à-dire dès que vous sentez qu’une dent est en mouvement durant la mastication.

Un traitement à base de thé vert

La consommation d’une tasse de thé vert chaque jour aide à diminuer les poches à bactéries dans les gencives, améliore le rattachement des dents aux gencives. De plus, le thé vert contribue activement à diminuer les saignements au niveau des gencives.

En ce sens, il est conseillé de consommer du thé vert sur une longue période.

Un traitement à base d’huile de traction

Il s’agit en effet de faire un bain de bouche avec de l’huile de sésame ou de l’huile de noix de coco, tous les jours pendant à peu près 15 à 20 minutes. En effet, l’huile de traction ou l’huile d’extraction aide à éliminer les bactéries nocives dans la bouche et par conséquent, limite les maladies dentaires et buccales. De plus, l’huile de traction neutralise la mauvaise haleine.

Un traitement par la vitamine C

Il a été souligné plus haut le fait que la gingivite, ou la récession des dents pouvait résulter d’une carence en vitamine C. Donc, pour combattre ou pour prévenir la maladie, il est normal de faire appel à la vitamine C.

Il est alors conseillé de consommer plus d’aliments riches en vitamine C, tels que les fruits jaunes (orange, citron), mais aussi les choux de Bruxelles, les brocolis, les choux frisés. En effet, la consommation d’aliment riche en vitamine C contribue à réduire le saignement des gencives et aussi l’inflammation au niveau des gencives.

Le bain de bouche à base d’huile d’origan

L’huile d’origan peut également réduire les bactéries et les microbes qui se trouvent dans notre bouche, de par la présence d’éléments antifongique et antibactérien dans l’huile. Un bain de bouche régulier avec l’huile d’origan contribuerait ainsi à éliminer les bactéries nocives dans la bouche.

Un traitement par l’Aloe Vera

L’application de l’Aloe Vera, que ce soit en dentifrice, en gel, en bain de bouche, sur les gencives enflammées peut réduire cette inflammation et améliore les conditions bucco-dentaires de la personne. Il est ainsi conseillé par les experts de prendre 100 mg d’Aloe Vera par jour et d’en appliquer sur les gencives pour guérir la gingivite.

Il existe différents traitements pour combattre et soigner la gingivite. Cependant, les soins doivent se faire très tôt, dès les premiers symptômes de la maladie. Il est également à souligner que la santé en général d’une personne se base sur sa santé bucco-dentaire. Donc il est très important d’adopter les bons gestes en termes d’hygiène bucco-dentaire.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Dyshidrose : les remèdes naturels

La dyshidrose est une maladie de la peau touchant à la fois les pieds et les mains. Cette …