Acceuil Maison Mère de vinaigre de cidre : la recette

Mère de vinaigre de cidre : la recette

Commentaires fermés sur Mère de vinaigre de cidre : la recette
Recette de mère de vinaigre de cidre

La consommation de vinaigre de cidre présente différents avantages en termes de santé. Il peut être cité que le vinaigre de cidre est un stimulant de la digestion et aide à améliorer la flore intestinale, en plus de ses bienfaits sur le système nerveux et sur le cœur. Mais le vinaigre de cidre n’est pas uniquement réservé à la consommation. Il peut servir de nettoyant, d’élément de base pour soigner les animaux. Il devient ainsi nécessaire de consommer du vinaigre de cidre bio, sans additif. Faire sa propre mère de vinaigre de cidre est ainsi la réponse pour avoir à la fois un vinaigre à moindre coût et bio. Pour la recette, elle est facile à faire, avec comme ingrédient principal du jus de pomme. Voici donc une recette de grand-mère, qui avec le temps reste une des meilleures recettes, pour faire soi-même sa mère de vinaigre de cidre à base de jus de pomme.

Comment faire une mère de vinaigre de cidre ?

Avant de commencer, il est à savoir que la mère de vinaigre de cidre est différente en consistance du vinaigre de cidre. La mère est plutôt du type solide et visqueux, alors que le vinaigre, comme nous le savons, est un liquide. La mère de vinaigre de cidre est produite par des bactéries, au cours d’une fermentation lors de la fabrication du vinaigre de cidre.

Bon à savoir : le vinaigre de cidre a été produit pour la première fois en France, avant de se propager dans différents pays.

Voici comment faire soi-même sa mère de vinaigre de cidre. La recette est la suivante :

  • L’ingrédient principal pour faire une mère de vinaigre de cidre est le jus de pomme, de préférence non pasteurisé. Donc, il est préférable de presser vous-même vos pommes pour en extraire le jus. Il vous faudra pour notre recette un litre de jus de pomme ;

Bon à savoir : les caractéristiques des pommes que vous utilisez définissent le taux d’alcool du vinaigre de cidre. Les pommes sucrées donneront un cidre avec un niveau d’alcool élevé, et des pommes douces permettront d’avoir un cidre beaucoup plus fort.

  • Une fois les pommes pressées, versez le jus dans une bouteille en verre, ou un bocal. Il est à noter que le contenant du jus doit être en verre, ou dans une bouteille faite en matériaux résistants à l’acide ;
  • Placez par la suite, pour fermer la bouteille en verre, un ballon. L’utilisation du ballon s’explique par le fait qu’il permettra de contenir le gaz carbonique qui s’échappe tout au long du processus, pour notamment protéger le contenu de la bouteille en verre ;
  • La bouteille remplie de jus de pomme est alors à placer dans une pièce de la maison avec une température ambiante qui se situe entre 20 à 22 °C ;
  • Laissez reposer le mélange pour une période maximale d’un mois et demi. Cette période de repos dépend de la température de la pièce dans laquelle la bouteille a été placée, mais aussi de la teneur en sucre des pommes utilisées pour avoir le jus. Cette période correspond notamment à la période de transformation du sucre en alcool, pour ainsi obtenir du cidre ;
  • Quand vous obtenez le cidre, mettez le cidre dans un récipient qui présente un col plus large, par rapport à son corps. Cela peut être un bocal pour fruits, ou tout bonnement un vinaigrier ;
  • Une fois le cidre versé dans le vinaigrier, ou dans le bocal, placez un torchon sur le dessus pour éviter que de la poussière ou des insectes n’entrent dans le contenant ;
  • Le cidre est donc à laisser comme tel pendant un mois. Vous verrez qu’une partie plus solide et visqueuse s’est formée tout au fond du vinaigrier ou du bocal. Il s’agit en fait de la mère de vinaigre de cidre, issue de la fermentation des bactéries acétiques. Il est préférable de laisser la préparation continuer sa fermentation et la laisser mûrir, pour avoir une mère de vinaigre plus épaisse.

L’intérêt de la mère de vinaigre est qu’elle peut être prélevée de la première préparation de cidre, pour en faire un autre, dans une autre bouteille en verre. Pour ce faire, prenez un peu de mère de vinaigre de cidre, avec un peu de cidre et mettre les deux liquides dans une bouteille en verre.

La mère de vinaigre peut être mise de côté, c’est-à-dire stocker, pour une utilisation ultérieure. Dans le cas par exemple où vous voulez refaire du vinaigre de cidre, mais que votre mère de vinaigre de cidre est encore en maturation, mais que vous ne voulez pas recommencer le processus de fabrication de la mère, alors vous pouvez utiliser la mère de vinaigre de cidre que vous avez mis de côté.

Note : un signe pour connaître que la préparation est prête est qu’elle dégage une odeur plutôt acide.

Comment faire une mère de vinaigre de cidre s’il nous manque l’ingrédient principal qui est la pomme ?

Pas de panique, vous pouvez faire votre mère de vinaigre de cidre même sans avoir de pommes dans votre cuisine. Il vous suffit de remplacer les pommes, plus précisément le jus de pomme par du cidre bio, avec 3 à 4 °C d’alcool, et du vinaigre de cidre bio.

Pour la quantité, le cidre bio doit remplir la bouteille en verre au 4/5, tandis que le vinaigre de cidre doit la remplir au 1/5. Pour mieux comprendre, si la bouteille en verre peut contenir cinq litres d’eau, alors vous mettez quatre litres de cidre bio et un litre de vinaigre de cidre à mélanger dans la bouteille.

Le reste de la recette est similaire avec la recette qui utilise du jus de pomme.

Par contre, si vous avez des restes de pommes dans votre cuisine, vous pouvez les utiliser pour faire du vinaigre de cidre. Le mélange pour obtenir du vinaigre de cidre est composé de pelures de pommes, de trognons, de sucre (une cuillère à soupe pour environ 230 ml d’eau) et de l’eau. Les matières solides doivent remplir les ¾ de la bouteille en verre, auxquelles sera par la suite ajouté l’eau et le sucre.

Comment conserver la mère de vinaigre de cidre et le vinaigre de cidre ?

Pour la conservation de la mère de vinaigre de cidre et du vinaigre, il est préférable de les mettre dans un endroit fraîs et à l’abri de la lumière. Ils peuvent par exemple être placés dans une armoire de la cuisine.

Mais surtout, le contenant du vinaigre de cidre doit être une bouteille qui résiste à l’acide, donc soit en verre, soit en grès.

Petits conseils :

  • Vous pouvez apporter un goût supplémentaire à votre vinaigre de cidre si vous le voulez. Pour ce faire, prenez du vinaigre de cidre, et soit du romarin, une feuille de laurier, une feuille-de-sauge soit une tige de thym et faites bouillir le mélange ;
  • Si vous avez obtenu un vinaigre de cidre trop fort à votre goût, ne le jetez pas immédiatement. En faisant bouillir votre vinaigre de cidre, vous pourrez obtenir un vinaigre plus doux.
Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Quel modèle de canapé installer dans votre salon ?

Installer un canapé dans son salon, qu’il soit en tissu, en cuir ou en velours, permet d&r…