Acceuil Santé Comment maintenir l’équilibre intestinal ?

Comment maintenir l’équilibre intestinal ?

Commentaires fermés sur Comment maintenir l’équilibre intestinal ?

L’intestin joue un rôle important dans la protection de tout l’organisme et le maintien d’une bonne santé. Le système intestinal et la santé du ventre sont intimement liés. Il est en effet étroitement lié à notre système digestif et abrite la quasi-totalité de nos cellules immunitaires. Ces fonctions aident le métabolisme à mieux lutter contre de nombreuses maladies. Dans ce contexte, comment maintenir son équilibre intestinal ?

Les causes du déséquilibre intestinal

Les causes du déséquilibre de notre microbiote intestinal sont nombreuses. Voilà pourquoi nous devons faire attention à nos habitudes journalières et à ce que nous consommons.

Une alimentation inadaptée

Une alimentation déséquilibrée et malsaine peut impacter dangereusement notre flore intestinale. Celle-ci détient une action primordiale dans la digestion et l’assimilation des nutriments. Elle fermente et dégrade en effet différents composés alimentaires tels que les acides aminés et les fibres qui favorisent le renouvellement des cellules de l’intestin. Voilà pourquoi une alimentation trop sucrée ou trop grasse nuit au bon fonctionnement de notre intestin, tout comme les régimes d’exclusion et la consommation démesurée d’alcool.

causes déséquilibre intestinal

Les maladies

Les invasions bactériennes affaiblissent notre flore intestinale. Suite à une gastro-entérite, notre corps évacue en effet tout ce qu’il peut pour se défendre, même les bonnes bactéries qui la composent. Cette action entraîne la modification du profil de la flore, qui n’a plus les mêmes capacités à combattre les agents pathogènes. Des intrus peuvent alors intégrer la barrière intestinale, perturbant le système de tolérance et engendrant de nombreuses réactions inflammatoires et/ou allergiques. En cherchant sur internet, notamment sur le site de Nutripure, vous trouverez les meilleurs conseils pour vous prémunir des réactions en question.

L’environnement et les médicaments

Un environnement riche en toxines ou pollué peut altérer votre flore intestinale, tout comme un climat de stress qui perdure. La médecine et la recherche ont en effet révélé que le stress cause des troubles fonctionnels et organiques sur le système digestif. Les médicaments, quant à eux, ne font pas toujours bon ménage avec notre flore intestinale. Les antibiotiques, par exemple, détruisent toutes nos bactéries, même celles qui nous protègent.

Probiotiques et prébiotiques pour reconstituer sa flore intestinale

Probiotiques et prébiotiques désignent des fibres alimentaires stimulant l’activité ou la croissance des ferments lactiques de notre côlon. Non digestibles, ils agissent positivement sur notre flore intestinale et peuvent remédier au déséquilibre de cette dernière.

Les probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries ou des micro-organismes qui contribuent à la reconstitution de notre flore intestinale. Consommées en quantité suffisante et en fréquence régulière, ces bactéries vivantes viennent booster notre microbiote intestinal. Elles sont en partie apportées par l’alimentation et restent naturellement présentes dans le corps. Les bactéries lactiques figurent parmi les probiotiques principaux. Ces micro-organismes comprennent les bifidobactéries, les lactobacilles et certains streptocoques. Yaourt fermenté, choucroute, produits à base de soja fermenté, kéfir, produits laitiers… Nombreux sont les aliments riches en probiotiques.

En compléments alimentaires, les probiotiques apportent au minimum 10 milliards de bactéries par prise. Vous pouvez les consommer sous forme de gélules ou de poudre. La levure de bière active est également un probiotique. Elle renferme des champignons microscopiques non pathogènes qui assurent la digestion de l’amidon des céréales et du sucre. Ce composant crée ainsi un milieu riche en vitamines et en protéines, et essentiellement en vitamines B. Les laboratoires pharmaceutiques ont, en fonction des troubles ressentis, élaboré des compléments alimentaires pour traiter la constipation, la diarrhée ou le syndrome de l’intestin irritable.

Les prébiotiques

Les prébiotiques sont connus pour accroître l’activité et la croissance des probiotiques. Il s’agit de fibres solubles qui ne sont pas digérées dans l’intestin grêle, pour faire office de nourriture préférentielle aux probiotiques. Ceci dit, si vous prenez des probiotiques, il s’avère nécessaire de consommer également des prébiotiques. Vous recoloniserez ainsi votre flore intestinale en bactéries protectrices. Ne limitez donc pas la consommation d’aliments prébiotiques comme l’orge, le blé, les asperges, le seigle, les artichauts, l’ail, les bananes et les oignons.

Soigner son hygiène de vie

Pour reconstituer sa flore intestinale, les aliments trop riches en graisses ou en sucre, la cigarette, le café… sont à proscrire du quotidien. Une alimentation en quantité suffisante et de qualité est en effet nécessaire pour faire survivre et multiplier les bactéries probiotiques, éradiquant par la même occasion les micro-organismes nuisibles. Consommez des fruits, des céréales complètes et des légumes cuits, puis modérez la viande rouge et la charcuterie contenant beaucoup d’acides gras saturés. Réduisez également les aliments gras et le sucre, comme le beurre ou la crème. Le microbiome requiert un soin journalier. Pour conserver son équilibre, il est judicieux de suivre quelques recommandations :

  • se coucher à une heure fixe reste capital. Dormez environ huit heures par nuit et privilégiez le sommeil réparateur entre 20h et 4h.
  • Manger une nourriture variée et saine permet de diversifier les microbes intestinaux dans votre organisme.
  • Préférer une alimentation riche en fibres végétales (artichauts…) et prébiotiques.
  • pour les personnes qui souffrent souvent de troubles intestinaux, éviter autant que possible les boissons stimulantes telles que l’alcool et le café. Les plats épicés sont également déconseillés.

Il est également important de prendre son temps pour mâcher et manger. Chaque nutriment ne sera que mieux assimilé. La pratique d’une activité physique régulière est aussi essentielle pour limiter votre stress et rester en forme.

probiotiques prébiotiques flore intestinale

Limiter la prise d’antibiotiques

Les antibiotiques déséquilibrent la diversité et la quantité des bactéries intestinales. Très utiles pour combattre les infections, ces médicaments ne parviennent malheureusement pas à distinguer les bonnes et les mauvaises bactéries. Étant donné l’action des antibiotiques sur le système digestif, la levure Saccharomyces boulardii sera recommandée. La flore intestinale correspond à un véritable écosystème abritant plus de 100 000 milliards de bactéries. La solution pour la reconstituer ? Consommez des probiotiques et privilégiez une alimentation variée et riche. Vous renforcez ainsi votre immunité, et donc votre santé.

L’équilibre intestinal est donc indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme. Tout le monde peut profiter d’une hygiène de vie saine, il suffit d’adopter les bonnes habitudes. Ne repoussez pas à demain vos efforts et ne vous découragez pas. Ils ne seront que bénéfiques pour votre santé et votre bien-être.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Quelles sont les différentes étapes du bain du bébé ?

Les nouveaux parents appréhendent souvent le bain du bébé, surtout pour un nouveau-né. Il …