Acceuil Sport Trekking : comment faire face aux imprévus ?

Trekking : comment faire face aux imprévus ?

Commentaires fermés sur Trekking : comment faire face aux imprévus ?

Le trekking est une forme spécifique de randonnée qui se caractérise essentiellement par une longue durée et un itinéraire constitué de zones sauvages et difficiles d’accès. De ce fait, il s’agit d’une activité pour laquelle des imprévus peuvent survenir à n’importe quel moment. Il est donc recommandé de préparer minutieusement son projet de trekking afin de ne pas se retrouver désarmé dans un environnement quasi inconnu et parfois hostile.

Pour cela, il existe un certain nombre de paramètres à prendre en compte dans la préparation d’un trekking. Ceux-ci vont de l’étude du trajet à suivre, à l’organisation de l’hébergement en passant par la préparation du matériel. Nous vous détaillons chacun des points à prendre en compte afin de faire face efficacement aux imprévus pendant son trekking.

Choisissez bien votre matériel

Avant de se lancer dans n’importe quel type de projet, il faut toujours établir les objectifs à atteindre. Le trekking n’échappe pas à cette logique. Prenez toujours le temps nécessaire pour avoir une idée claire des raisons qui motivent votre envie de partir en randonnée. Est-ce que vous êtes motivés par une envie d’évasion ou bien vous avez envie de gravir une montagne entre amis ? Peut-être êtes-vous à la recherche de sensations fortes ou souhaitez-vous prendre de très belles photos de paysage ? Les réponses à ces différentes questions vous permettront de définir le lieu, la durée ainsi que le matériel adéquat pour le trekking.

Par la suite, il faut s’intéresser au parcours ainsi qu’aux difficultés qui vous y attendent. Il faut prendre le temps de définir les endroits où dormir, la nourriture, les vêtements pour se protéger en tenant compte de la météo. Il est particulièrement important de s’attarder sur les types de vêtements à privilégier pour une meilleure expérience de trekking. Ces accessoires occupent une place de choix dans la préparation d’une randonnée.

À cet effet, nous vous recommandons d’opter pour des vêtements qui sont à la fois respirants et imperméables. Il faut pour cela adopter un modèle à trois couches pour se tenir à l’abri des intempéries tout au long du parcours tout en évacuant efficacement la transpiration. La première couche sera donc un t-shirt respirant à utiliser lorsqu’il fait chaud.

La deuxième couche peut être une veste polaire ou une doudoune par exemple. Cette dernière est conçue pour vous permettre de vous apporter de la chaleur et de gérer efficacement la température, particulièrement en période de froid intensif. Elle se porte par-dessus un t-shirt de randonnée afin de se protéger lorsque les températures commencent à chuter. Elle permet même d’évacuer la vapeur d’eau grâce à la maille en polyester qui l’équipe. La doudoune quant à elle peut se choisir avec un isolant synthétique qui garde ses propriétés isolantes même lorsqu’il est humide.

La troisième couche, quant à elle, doit être constituée par un vêtement imperméable. Vous pouvez par exemple opter pour les vestes imperméables CIMALP afin de vous protéger contre la pluie, le vent ou encore la neige. Il s’agit d’un produit qui bénéficie des avantages de la membrane Ultrashell, du traitement déperlant DWR 100% PFC Free, des zips étanches et des poches spéciales. Grâce à cette combinaison, la veste vous protège contre les conditions climatiques les plus difficiles.

trekking, choix du matériel

Les chaussures, le sac, les bâtons de marche… les autres indispensables du trekking

Une fois vos vêtements à disposition, vous pouvez vous concentrer sur le choix des chaussures, du sac à dos, et des bâtons de marche. Il faut opter pour des chaussures fabriquées à partir d’un tissu respirant comme le Gore-Tex. Elles offrent l’avantage d’être plus légères et plus respirantes que les chaussures en cuir. Nous vous recommandons par ailleurs d’essayer à plusieurs reprises vos chaussures avant de partir en randonnée. Il faut faire l’effort de les porter en fin de journée avec les mêmes chaussettes que celles que vous comptez utiliser durant le trekking. Si possible, il faut les mettre pendant plusieurs heures afin de se préparer à toute éventualité.

Le choix du sac à dos n’est pas très compliqué. Il faut que celui-ci soit solide, léger et confortable. Nous vous recommandons d’opter pour un sac dont le poids total n’excède pas 20% de votre poids corporel. Il faut également disposer d’une ceinture ventrale afin de répartir le poids du sac tout le long du corps, afin de soulager les épaules. Inutile de rappeler qu’il est important que le sac à dos puisse transporter tout le nécessaire.

Les bâtons de marche, quant à eux, permettent de soutenir les jambes pendant l’effort. Cela peut s’avérer très utile lors des montées et des descentes. Il est recommandé de choisir des bâtons de marche qui font à peu près 0,7 fois sa taille. Ceux-ci doivent idéalement disposer de poignées en caoutchouc afin d’éviter qu’ils ne deviennent glissants à cause de la transpiration. Pour finir, il faut, au besoin, emporter avec soi un couteau multifonctions, une lampe frontale, une carte, une boussole, une montre, un GPS, un briquet, des cordelettes, un téléphone ou encore un chargeur solaire.

Faites le repérage du parcours avant le départ

L’un des meilleurs moyens de faire face aux imprévus lors d’un trekking est de repérer à l’avance l’itinéraire à suivre. Vos capacités d’adaptation ne suffiront pas à régler tous les problèmes auxquels vous pourriez être confrontés. Il vaut donc mieux être au courant des difficultés afin d’être prêt à les affronter. Il faut donc évaluer le parcours à suivre et définir à l’avance des checkpoints à rallier d’une journée à l’autre. Néanmoins, un repérage à l’avance ne suffira certainement pas. Il faudra également être capable de tracer son chemin, quels que soient le chemin à emprunter ou les conditions climatiques à affronter. Savoir lire une carte ou se repérer à l’aide d’un GPS est donc capital.

Sachez gérer la nourriture et l’eau

Au cours d’une randonnée de promenade, il faut savoir manger et s’hydrater convenablement. Ainsi, il faut toujours prévoir, en plus de son pique-nique, des fruits secs ainsi que des barres énergétiques. Vous pouvez également emporter avec vous une pomme. Oubliez par contre les autres types de fruits. Leur transport pourrait rendre le sac à dos plus lourd à porter. En ce qui concerne l’eau, il faut boire régulièrement, mais par petites gorgées. Boire de trop grandes quantités d’eau d’un seul trait ralentit la réhydratation et vous rend moins léger. Il faut donc prévoir une gourde ou une poche d’eau. Il faut également boire avant chaque départ et à chaque arrivée, afin de faciliter l’élimination des déchets.

Pensez à votre hygiène et aux soins

Faire du trekking ne doit pas impliquer de mettre sa vie en danger. Il faut donc emporter avec soi un ensemble d’accessoires et de produits afin de préserver sa santé et garantir sa sécurité. Il faut déjà penser à son hygiène corporelle et à un système de protection solaire. Il faut également prévoir des kits de premiers secours, des trousses d’assistance médicale, un sifflet ou encore une couverture de survie. Nous vous recommandons d’avoir toujours vos papiers d’identité sur vous, ainsi que de l’argent liquide au cas où vous serez amené à louer un gîte ou payer les soins dans un hôpital où les cartes de crédit ne sont pas acceptées.

trekking, anticiper les imprévus

Prévoyez les différents lieux d’hébergement

Pour les trekkings qui devront s’étaler sur plusieurs jours, il est recommandé de choisir à l’avance les différents endroits où il faudra passer la nuit. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous : un bivouac, un hôtel, un camping ou encore un gîte. Toutefois, il faut comprendre que l’installation d’un bivouac n’est pas permise sur tous les sites. Il faut s’assurer que cela est bien possible avant d’envisager cette solution. Dans le cas contraire, vous serez obligés de vous rabattre sur les hôtels ou gîtes. Enfin, nous vous conseillons de faire votre réservation plusieurs jours à l’avance pour éviter les mauvaises surprises de dernière minute.

Charger plus dans Sport
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Rallye et Covid-19 : quelles nouvelles ?

La Covid-19 a totalement chamboulé les calendriers de la saison 2020. Mais l’évoluti…