Acceuil Business 2021 : l’année pour créer sa société en France ?

2021 : l’année pour créer sa société en France ?

Commentaires fermés sur 2021 : l’année pour créer sa société en France ?

En dépit du contexte actuel qui n’est pas favorable pour les restaurants, les bars, etc., il est tout à fait possible de créer votre entreprise cette année. Pour réaliser ce projet, vous devrez effectuer de multiples démarches qui peuvent paraître laborieuses au premier abord. Néanmoins, grâce à l’impulsion donnée par la loi PACTE sur la volonté d’apporter une aide aux entrepreneurs, les démarches de constitution d’entreprise sont de plus en plus simplifiées et l’accès à un suivi en ligne est effectif. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on constate que l’auto-entrepreneuriat bat des records en France. Alors, comment créer sa société dans l’Hexagone en 2021 ? Nous vous présentons les points essentiels à connaître pour réaliser votre projet cette année.

Créer son entreprise en France : par quoi faut-il commencer ?

La constitution d’une société est un projet qui exige de la réflexion et une grande préparation. Trouver une idée d’entreprise est par ailleurs une étape essentielle pour débuter, mais cela ne suffit pas. Avant de vous lancer dans cette aventure, vous devez vous poser les bonnes questions et établir un plan d’action solide. Sachez que l’univers de l’entrepreneuriat est caractérisé par une forte concurrence et que vous n’êtes certainement pas le seul entrepreneur qui pense avoir trouvé une idée d’affaires révolutionnaire. Pour tirer votre épingle du jeu, il faudra accorder du temps à la préparation de votre projet et vous investir personnellement.

Par ailleurs, sachez qu’il existe plusieurs formalités avant de créer sa société. Il faudra ainsi respecter les étapes préalables à la constitution d’une telle structure. En premier lieu, vous devrez concevoir votre business plan. En d’autres termes, vous devrez faire une étude de marché afin de définir votre marché et votre public cible. Réaliser une étude de marché vous aidera à prendre conscience de la pertinence de votre projet et d’évaluer sa viabilité. La conception de votre business plan vous aidera à mieux sélectionner la forme sociale de votre société. Selon la nature de votre activité et du mode de direction que vous choisirez (seul ou à plusieurs), vous sélectionnerez le statut juridique idéal.

Une fois que l’étape du business plan est passée, vous devrez réaliser les formalités de constitution de la société : la rédaction des statuts, l’immatriculation et RCS, l’obtention de votre numéro SIRET et de votre Kbis. Après la réalisation de ces démarches, vous pourrez commencer à mener vos activités sur le marché.

création entreprise en France en 2021

Comment réaliser les formalités de création d’entreprise ?

Comme nous l’avons mentionné au début de cet article, les démarches de constitution d’une société sont simples et faciles à réaliser, à condition, que vous soyez bien accompagné. De plus, pour savoir comment réaliser les formalités nécessaires, vous devrez choisir le statut juridique de l’entreprise. Cette étape est capitale, car elle vous permettra d’être en règle et de pouvoir satisfaire vos premiers clients.

Aujourd’hui, vous avez la possibilité de créer votre entreprise en ligne en vous rendant sur le site guichet des sociétés, le portail de l’auto-entrepreneur ou en ayant tout simplement recours à un professionnel via une plateforme spécialisée. En général, quelle que soit la forme juridique de votre activité, les démarches que vous remplirez sont :

  • La déclaration de votre activité auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre région,
  • La constitution et l’envoi du dossier de déclaration de votre requête d’immatriculation au RCS.

Si votre activité fait partie de la famille des activités réglementées, vous devrez aussi ajouter une demande d’autorisation pour la création de l’entreprise. Sélectionner le statut juridique adapté à votre projet est très important, car cette décision régira toute l’existence de votre entreprise. En tant qu’entrepreneur, vous pouvez créer une micro-entreprise, une entreprise individuelle (EI/EIRL) ou une société (SARL, EURL, SASU, SAS).

Si vous avez l’intention de vous lancer seul dans cette aventure, il est préférable d’opter pour le statut de micro entreprise. Effectivement, il s’agit d’un régime qui convient bien aux projets de petite envergure en raison du plafond de chiffre d’affaires fixé. En choisissant ce statut, vous pouvez lancer votre activité sans capital social et sans frais de constitution.

Ce régime est donc adapté aux projets de personnes qui ne disposent pas de ressources financières conséquentes pour le démarrage de leurs activités. Cependant, il faut préciser que ce régime juridique ne permet pas de récupérer la TVA sur achat. Mais, il présente des avantages fiscaux très intéressants. Si vous avez des associés, nous vous recommandons de vous tourner vers une forme sociétale (SARL ou SAS) pour protéger votre patrimoine personnel et bénéficier de la protection sociale.

formalités création d'entreprise

Bénéficiez d’aides pour créer votre entreprise en 2021

Afin d’encourager les personnes qui désirent entreprendre et surtout afin de leur simplifier la tâche, des aides à la création d’entreprise sont prévues par l’État et des structures privées. Par conséquent, pour constituer votre société, vous pouvez prétendre aux :

  • dispositifs de BPI France, un organisme placé sous la tutelle de l’état qui accompagne les entrepreneurs dans la recherche de financement et de soutien,
  • subventions de Pôle emploi telles que l’ACRE et l’ARCE (aide à la reprise ou à la création d’entreprise),
  • aides financières proposées par des structures privées.

Connaître et profiter de ces aides peut être bénéfique pour un auto-entrepreneur, car la création d’une société a un coût. Des procédures sont en effet obligatoires auprès du CFE, mais il faut également prévoir des frais annexes en fonction du type d’entreprise et de la nature de votre activité. Ainsi, vous devrez débourser au moins 100 euros pour faire rédiger vos statuts, 45 euros pour le dépôt de votre dossier et 200 euros au moins pour la publication d’un avis dans un journal d’annonces légales.

Si vous décidez de confier la rédaction des statuts de votre entreprise à un avocat expert en droit des sociétés ou à un expert-comptable, vous devrez payer une somme comprise en 900 et 3000 euros en fonction du niveau de complexité de votre structure. Il est donc préférable de vous tourner vers une plateforme web spécialisée pour bénéficier de cette prestation à un coût réduit.

Charger plus dans Business
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

4 conseils pour réduire les coûts d’impression

Au sein d’une entreprise, il n’est pas rare de voir des piles de papier et de …