Acceuil Business Logistique : les normes d’emballage

Logistique : les normes d’emballage

0

Afin de faciliter le stockage et l’expédition d’un produit et pour assurer sa protection, il est important de bien l’emballer. Il s’agit d’un aspect qui tient une grande importance dans le cycle de distribution. Certaines réglementations doivent être respectées, pour éviter les risques, que ce soit au niveau de la qualité de la marchandise livrée, que pour le respect de l’environnement. Le respect des normes d’emballage permet également d’assurer la satisfaction des consommateurs. Mais quelles sont donc les conditions qui encadrent l’emballage des marchandises ? Découvrez dans cet article toutes les règles à suivre.

Emballage de marchandises : que dit la loi ?

La législation vous oblige à suivre une réglementation rigoureuse pour tous vos produits. En effet, afin de pouvoir les commercialiser et les expédier, vous devez respecter certaines normes concernant l’emballage. Il existe 3 normes à suivre pour les emballages. Tout d’abord la norme UNE EN 22248 exige que les colis soient enveloppés d’un emballage plein et complet, préalablement testé avec un essai de choc par chute libre. C’est à l’aide de ce test qu’il est possible d’attester qu’un emballage est résistant pour assurer que sa qualité soit conforme à la norme. Cet essai est réalisable en une ou plusieurs fois. Ensuite, il y a la norme UNE EN ISO 2234, qui est une norme internationale. Elle vous oblige à réaliser des essais en superposition de colis ou essais de gerbage. Ce procédé permet d’identifier 3 choses : les caractéristiques de l’emballage, son niveau de protection et sa résistance. La dernière norme est l’UNE EN ISO 2233. C’est également une norme internationale, attestant que l’emballage utilisé pour un produit est bien testé par gerbage et choc vertical.

Les cercleuses automatiques pour vos colis

Pour vous aider à mieux cercler vos colis et respecter les normes, il est recommandé d’utiliser des cercleuses automatiques. Le mécanisme dont elles sont dotées vous aide dans toutes vos opérations de cerclage, afin de rendre la tâche rapide et facile. Les cercleuses automatiques de petite cadence peuvent assurer jusqu’à 27 cerclages en seulement une minute. Il existe également des modèles de moyenne cadence, pouvant atteindre jusqu’à 30 cerclages par minute. Celles à grande cadence peuvent, quant à elles, assurer jusqu’à 65 cerclages par minute. Ces dernières sont idéales pour l’imprimerie, la presse et le routage. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous procurer les cercleuses automatiques Bulteau Systems pour cercler rapidement vos colis de toutes formes (caisses, bacs, boîtes…).

Il existe aussi différents modèles de machines à cercler en fonction de vos usages et de vos besoins. En effet, vous pouvez trouver des cercleuses automatiques spécialement conçues pour vos colis en boîtes, bacs, caisses, etc. Vous pouvez également trouver une machine pour des caisses multiformats, des convoyages par rouleaux en acier, des cercleuses pour cercler des paquets de magazines et des journaux, ou encore des cercleuses pour l’industrie graphique.

Emballage de produits

Les différents niveaux d’emballage

L’emballage est un terme utilisé pour désigner l’enveloppe d’un produit, afin de mieux le protéger de tout danger. L’emballage tient donc un rôle majeur dans le cycle de stockage et de distribution. En effet, c’est grâce à ce dernier qu’un produit peut circuler en toute sécurité. 3 niveaux de classification existent : l’emballage primaire, secondaire et tertiaire.

L’emballage primaire correspond au contenant en relation directe avec le produit. Il est destiné à la petite UVC (unité de vente consommateur). Cette catégorie regroupe les flacons, les bouteilles et les pots en plastique, mais aussi l’emballage primaire des produits chimiques, de l’huile, etc. Il peut également s’agir d’un flacon, d’un pot en verre pour les liqueurs et parfums, eu encore d’une boîte, d’un sac en carton ou autres matériaux, comme le plastique ou le chanvre. Ces derniers sont destinés à emballer des jouets, du sucre, du ciment ou encore du riz. L’utilisation d’une machine à cercler vous permettra de bien protéger vos emballages primaires.

L’emballage secondaire est également obligatoire pour acheminer le produit jusqu’aux rayons de vente. Il est destiné à des UVC d’une taille plus grande que pour la première catégorie. Il peut s’agir de films plastiques étirables, de films plastiques thermorétractables ou de la sacherie qui peut être fabriquée à base de plastique ou de papier, comme les sacs imprimés des magasins. Généralement, ces emballages se présentent sous forme de films plastiques avec une partie transparente pour permettre aux consommateurs de visualiser le produit à l’intérieur. Ils sont également équipés d’une poignée pour transporter le pack, comme pour les packs de bouteilles d’eau.

L’emballage tertiaire, qui est aussi qualifié de packaging logistique, est destiné à protéger et à faciliter le transport d’un produit de l’entrepôt au magasin. Ce type d’emballage a pour rôle de faciliter et d’accélérer les différentes opérations de manutention. Il sert également de protection du produit pendant son stockage et est aussi indispensable pour protéger l’environnement contre les divers risques, notamment les radiations, la pollution et l’intoxication. On retrouve dans cette catégorie les caisses de transport, les cartons, les palettes, qui peuvent être fabriquées avec du plastique, du bois ou du métal. Les conteneurs aériens, maritimes et terrestres sont également considérés comme des emballages tertiaires.

Les facteurs à étudier pour choisir une machine d’emballage

Le bon choix d’emballage aide à limiter les coûts qui y sont liés, avec les dépenses directes comme la gestion des déchets et les achats de matériaux. Il réduit également les coûts indirects avec la charge sur la manutention, le processus de packing, le stockage et les risques de pertes et de dommages. Différents aspects sont à étudier pour choisir la meilleure machine d’emballage, notamment les caractéristiques du produit, qui peut être solide, liquide ou gazeux. Le poids, le volume, la stabilité et la fragilité du produit sont également à considérer pour bien choisir. Il faut aussi savoir s’il est rigide ou se déforme facilement, s’il est périssable, etc. Le processus de production d’un produit permet en outre d’identifier le type d’emballage à utiliser. Les formats utilisés sont à choisir en fonction du processus de conditionnement, qui peut être automatique ou manuel.

emballage entrepôt

La manutention pendant le stockage et le transport sont également des aspects à étudier, ainsi que la hauteur d’empilement et la durée de stockage, mais aussi le mode de transport, pour éviter les vibrations qui peuvent affecter le produit. Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte le volume de chargement et de déchargement que l’emballage doit subir jusqu’à son arrivée dans les mains du consommateur. Les différentes conditions comme l’humidité et la température ne sont pas non plus à négliger. Il faut ainsi prendre en compte toutes les conditions lors de la phase de transport et du stockage du produit.

Les emballages doivent également être respectueux de l’environnement. En effet, il faut favoriser les conditionnements avec des matériaux recyclables ou réutilisables. Un autre facteur à considérer est le point de vente du produit. En effet, la place du produit en magasin et lors de la manutention doit être étudiée. Il est par exemple conseillé de privilégier les emballages qui facilitent le déballage ou l’unboxing pour un produit électronique.

Enfin, le choix de la machine doit prendre en compte les normes techniques comme l’ISO ou l’UNE, ainsi que la norme internationale NIMP-15. Vous aurez également à consulter les normes liées à l’environnement et aux régulations, qui comprennent le marquage et la manutention de marchandises dangereuses, comme l’Accord européen pour les produits dangereux par route (ADR).

Charger plus dans Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 4 =

Découvrez aussi

Conception de site web : l’importance du prototype

Telle la construction d’une maison qui nécessite la réalisation d’un plan déta…