Acceuil Santé Paupières gonflées : quelles causes et traitements ?

Paupières gonflées : quelles causes et traitements ?

Commentaires fermés sur Paupières gonflées : quelles causes et traitements ?
paupières gonflées

Avoir les paupières gonflées est handicapant et désagréable en plus du fait que cela nous défigure. Il s’agit d’une partie de notre visage assez vulnérable qui provoque des démangeaisons. Il suffit qu’il y ait une petite inflammation pour que l’œil prenne une couleur rougeâtre et qu’il s’en suive comme symptôme des larmoiements. En plus de la douleur que peut causer un œil gonflé, il peut également ne pas du tout faire mal. Cap sur les paupières gonflées afin de répondre à vos différentes interrogations sur le sujet.

Quels sont les symptômes et les causes des gonflements de paupières ?

L’excès de liquide à l’intérieur des tissus cutanés entraîne le gonflement des paupières. La peau d’une paupière étant véritablement fine, le gonflement des paupières s’observe à l’extérieur de nos yeux. Le gonflement peut se situer en dessus des paupières, en dessous des paupières ou parfois aux deux niveaux. On assiste également à des larmoiements, à une sensation de douleur ou encore une sensation de corps étranger dans les yeux.

Les causes d’une paupière gonflée peuvent être diverses. Il peut s’agir d’un œdème à l’intérieur des tissus conjonctifs se retrouvant autour de l’œil. Autrement dit, une conjonctivite. Une inflammation de la membrane transparente recouvrant le globe oculaire des yeux est la manière dont se manifeste la conjonctivite. Il est important de se rapprocher d’un médecin pour confirmer l’infection.

Un gonflement des paupières peut être également dû à l’orgelet. Apparaissant sous la paupière et sous forme de couleur rouge comme symptômes, l’inflammation est causée par une infection bactérienne. La manifestation de cette maladie se constate par une inflammation produisant du pus et qui gagne du terrain au niveau du bord libre de la paupière. Comme autre infection oculaire, nous avons la blépharite. Cette inflammation provoque un corps gras secrété par les glandes de Meibomius (cils). Ces glandes se trouvent à l’intérieur des paupières, car elles sont localisées dans l’épiderme de chaque paupière. Nous avons également le chalazion qui est causé par une saturation des glandes de Meibomius et qui fait partie des causes des paupières gonflées. Cette infection oculaire se forme lorsque le canal qui relie les glandes est bouché. Un médecin est sollicité dans ce cas pour bénéficier d’un traitement.

Des allergies peuvent également être la cause de l’irritation des paupières. Entre autres allergènes, le maquillage, le pollen, les squames d’animaux domestiques, la poussière ou encore le démaquillant. Afin de se protéger, les yeux produisent de l’histamine. Il s’agit d’une amine dérivée capable de provoquer le gonflement et la dilatation des vaisseaux sanguins. Le constat qui s’en suit est la couleur rougeâtre que prennent les yeux et les larmoiements.

Le gonflement des paupières peut être également dû à de petites causes telles que le manque de sommeil. Il peut être également dû à une infection oto-rhino-laryngologie. C’est une infection due à la manifestation inflammatoire autour de l’oreille, de la gorge et du nez. Les inflammations peuvent être simples ou assez complexes. Les infections peuvent être juste un rhume, une angine, une bronchite, une sinusite et beaucoup d’autres en plus. Face à ces infections, l’organisme met en branle la défense immunitaire provoquant ainsi le gonflement de la paupière ou celui de l’œil.

Comment prévenir le gonflement de paupière ?

Les désagréments causés par un gonflement de paupière sont tout à fait évitables. La solution réside dans une hygiène de vie de qualité, quand bien même un peu difficile. Disposer d’un meilleur système immunitaire réside dans les soins apportés à son corps.

Le premier conseil que nous vous prodiguons est de boire assez d’eau. L’eau est un partenaire santé nécessaire qui joue un rôle préventif contre le gonflement des paupières. En vous hydratant assez au cours de la journée, vous évitez une accumulation de sang dans les environs des yeux. Buvez 10 à 15 verres d’eau par jour. L’humidité permet entre autres de diminuer la sensation de douleurs ou d’inconfort liée aux infections oculaires.

L’alimentation est un élément de prévention des paupières gonflées. En effet, nous vous recommandons de ne pas consommer des aliments trop gras, trop salé ou encore de consommer de l’alcool. En mangeant sainement et bien équilibré, vous réduisez les risques liés à la rétention d’eau. Une diminution de la quantité de sodium est également préventive contre le gonflement des paupières.

Évitez de vous frotter les paupières ainsi que vos cils avec des mains impropres au cours d’une journée, peu importe les circonstances. Veillez toujours à vous laver les mains autant que possible, mais plus encore lorsque vous quittez les toilettes ou les transports en commun. De plus, évitez également de frotter vos paupières pendant plusieurs minutes même si vous ressentez des démangeaisons.

Dormez correctement. L’organisme demande 7 à 9 heures de sommeil par jour au cours d’une nuit. Ainsi en faisant le plein d’énergie, vous éloignez de vous les paupières gonflées, les yeux rouges et les cernes éventuels.

Comment se débarrasser du gonflement des paupières ?

Les allergènes peuvent provoquer le gonflement des paupières. Par conséquent, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Vous pourrez ainsi faire un bilan allergologique pour déterminer l’allergie. Si les résultats prouvent qu’un lien existe entre l’allergène et votre gonflement des paupières alors, éloignez-vous de lui autant que possible. Par la suite, pensez à un traitement allergique avec des médicaments.

Les anti-inflammatoires et les antibiotiques sont de mises lorsque le gonflement des paupières est en rapport avec une infection bactérienne (orgelet, blépharite, conjonctivite…). Ce traitement permet d’éliminer les agents pathogènes dans votre organisme. Les douleurs et les désagréments s’atténueront. De plus, les anti-inflammatoires ou les antibiotiques peuvent vous éviter des complications pouvant survenir. Consulter votre médecin pour bénéficier du traitement adéquat.

Vous pouvez vous servir également des traitements de grand-mère. À l’aide de compresses de menthe, de thé noir ou encore de camomille, vous pouvez résoudre cette gêne. Comme traitement populaire, il suffit de faire une infusion de ces différents éléments dans de l’eau chaude et ensuite mettez dans les tasses les compresses. Une fois que les compresses deviennent froides, mettez-les sur vos yeux. Laissez les compresses agir pendant un moment.

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Savon au lait de chèvre : un allié de taille pour une peau purifiée !

Si vous avez tendance à avoir une peau à imperfections, alors vous aurez tout intérêt à vo…