Acceuil High-Tech Les dangers de la domotique

Les dangers de la domotique

Commentaires fermés sur Les dangers de la domotique
les-dangers-de-la-domotique.jpg

La domotique regroupe des techniques et appareils capables de contrôles les systèmes d’une maison ou d’une entreprise (chauffage, volets, portes, alarmes, caméras, etc.) Elle apporte des solutions pratiques pour répondre aux besoins de confort et de communication à domicile. Les objets connectés s’utilisent de plus en plus et peuvent être reliés à son smartphone pour recevoir des alertes. L’utilisation de la domotique n’est pas sans dangers et elle peut être détournée à des fins criminelles. Autrement dit, il existe des dangers de la domotique dont il faut se méfier.

Les objets connectés, des mouchards qui vous écoutent

Le premier danger des objets connectés est qu’ils sont des cibles idéales, car ils vous écoutent en permanence. Ce sont des mouchards qui peuvent écouter vos conversations ou siphonner vos données personnelles. Le but des objets connectés est de répondre à tous vos désirs, de ce fait ils vous écoutent. Les services de renseignements peuvent les utiliser pour contrôler leurs micros et surveiller vos conversations. Ainsi, tout appareil intelligent est une cible vulnérable qui collecte vos données sensibles (adresse mail, comptes bancaires, date de naissance, etc.) Le fait que ces objets connectés ne cryptent pas les données échangées sur le réseau est alarmant.

Les objets connectés, une cible potentielle des cybercriminels

Tous les objets connectés sont une faille de sécurité des réseaux domestiques, ils sont exposés aux attaques de cybercriminels. Ils transmettent vos données sur Internet avec les adresses IP non protégées et les hackers peuvent utiliser ces adresses IP pour trouver l’adresse de votre maison. Certains d’entre eux peuvent être contrôlés à distance, les pirates peuvent donc les bloquer et vous exiger une rançon pour les libérer.

Votre maison peut ainsi être attaquée à travers votre télévision connectée, votre thermostat, vos caméras de surveillance, etc. Le piratage des objets connectés est une réalité qu’il faut prendre en compte quand on s’équipe en domotique, il est recommandé de mettre en place des mesures de sécurité pour se protéger des mises sur surveillance et des piratages.

Une violation de la vie privée et un danger sur la santé

La domotique trouve ses applications dans tous les domaines de la vie. Ils enrichissent le Big Data de vos données personnelles et permettent à toute personne avec des compétences de pouvoir accéder à votre position grâce au GPS de votre voiture connectée, de votre smartphone ou de votre montre connectée. Les risques des objets connectés sont bien réels, ils peuvent vous dénoncer sur vos habitudes alimentaires ou votre état de santé par exemple.

Le recours aux objets connectés expose aux radiations électromagnétiques qui peuvent provoquer des troubles du sommeil, migraines, stress, irritations des yeux, diminution de l’appétit, etc. De nombreuses personnes ont développés le syndrome HSEM (hypersensibilité aux ondes électromagnétiques) qui rendent leur quotidien très difficiles. Les zones blanches (dépourvus d’objets émettant des ondes électromagnétiques) se font de plus ne plus rares dans un monde hyper-connecté.

Pour plus d’infos regardez cette vidéo très intéressante sur l’impact de l’hyper-connexion sur notre cerveau

Charger plus dans High-Tech
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Le bon et surtout le mauvais du culte pour Apple

Une partie du succès d’Apple est imputé au rôle de la communauté des utilisateurs. Tout co…