Acceuil Santé Quelle fréquence cardiaque normale en fonction de l’age ?

Quelle fréquence cardiaque normale en fonction de l’age ?

Commentaires fermés sur Quelle fréquence cardiaque normale en fonction de l’age ?
fréquence cardiaque

Le cœur est un organe très essentiel de l’organisme, car il ne peut fonctionner sans lui. Les battements de cœur indiquent la vie (du point de vue biologique). Dès lors, vous maintenez votre santé, si vous avez une fréquence cardiaque normale. Le nombre de battements peut varier en fonction de l’âge. Par ailleurs, plusieurs autres facteurs peuvent également influencer le rythme cardiaque. Cependant, quelle est la fréquence cardiaque normale en fonction de l’âge ?

Dans la suite de l’article, vous aurez mieux connaissance de la notion de fréquence cardiaque. 

Que veut dire une fréquence cardiaque ?

La fréquence cardiaque encore appelée rythme cardiaque représente le nombre de battements de cœur d’une espèce (humaine ou animale) par unité de temps ou par minute. Encore appelés pulsations, les battements de cœur sont considérés comme la mesure de la fréquence cardiaque.

Il peut varier d’une espèce à une autre. Mais ici, nous mettons l’accent sur l’être humain. Même au sein de l’espèce humaine, la fréquence cardiaque n’est pas la même chez tous les individus. Les activités exercées chaque jour sont des facteurs déterminants la fréquence cardiaque : les courses, l’effort, l’entrainement, les travaux au boulot  nécessitent de l’énergie physique. Les besoins physiologiques tels que : le sommeil et le repos médiatique sont également des facteurs. On ne peut parler de fréquence cardiaque normale sans notifier que l’état émotionnel peut influencer le rythme du cœur. Ce dernier varie en fonction des émotions : la peur, le stress, l’anxiété, l’extase, etc. Par ailleurs, le sexe, la corpulence, la forme physique, la prise de médicaments ne sont pas à négliger.

La fréquence cardiaque d’une personne âgée

Au fil du temps, le cœur augmente (légèrement) de volume ou de taille. Cela s’explique par le fait que le cœur d’une personne âgée est de plus grande taille que celui d’un jeune ou d’un petit enfant. L’augmentation de la taille est due à l’augmentation du volume des cellules individuelles du muscle cardiaque.

Le cœur d’une personne âgée a pratiquement le même fonctionnement que celui d’un jeune à la seule différence que le cœur du premier a une fréquence cardiaque (légèrement) plus rapide/forte. Lors des exercices physiques (Sport), la fréquence cardiaque d’une personne âgée augmente moins que celle d’un jeune. C’est également le cas lors d’un effort physique ou d’un entrainement.

Le vieillissement a des effets sur le cœur et les vaisseaux. Mais ces effets peuvent être réduits grâce aux activités physiques (un entrainement régulier d’un sport d’endurance) réguliers. Les exercices favorisent le maintien de la santé cardiovasculaire et garantissent un bon état du tonus musculaire avec l’âge. C’est pour cette raison que les sportifs professionnels sont généralement en bonne santé. Toutefois, vous pouvez également être un sportif en exerçant une activité sportive régulièrement ou une activité physique intense.

Le facteur âge et la fréquence cardiaque

Au repos, la fréquence cardiaque d’un adulte est comprise entre 60 battements et 100 battements/mn (bmp). Une étude prouve que la fréquence cardiaque chez les femmes est très peu élevée en comparaison à celle des hommes.

Les enfants ont un cœur qui bat plus rapidement que celui des adultes. Le nourrisson (nouveau-né) respire par le nez (avant 6 mois). Sa cage thoracique étant petite, il lui faut respirer pour  compenser. Ce qui entraîne donc une respiration plus rapide. Chez le nouveau-né (moins d’une semaine de vie) : la fréquence cardiaque est comprise entre 120 et 160 par minute. La fréquence cardiaque augmente lorsque vous êtes en pleine pratique d’exercice physique. Et encore plus lorsque l’effort est soutenu. La fréquence cardiaque maximale est le seuil que la fréquence cardiaque ne peut dépasser. Théoriquement, on peut faire l’estimation de la fréquence maximale par le calcul ci-après :

  • 196 pulsations (bpm) pour une femme âgée de 30 ans à partir du  calcul 226-âge ;
  • 190 pulsations (bpm) pour un homme âgé de 30 ans à partir du calcul 220 — âge.  

Techniques pour mesurer le rythme cardiaque

Nombreuses sont les techniques pour mesurer la fréquence ou le rythme cardiaque. Nous pouvons noter :

  • La prise du pouls : pour ce faire, il faut presser par dessus (en utilisant l’index et le majeur) une artère pour percevoir une palpation indiquant le battement du cœur. Ce procédé est le plus efficace pour la prise du pouls. Elle s’effectue à divers endroits où l’on peut retrouver les artères (au niveau du cou et du poignet par exemple). Tout dépend de la pression artérielle. Après avoir compté le nombre de battements par minutes, nous vous recommandons de reprendre la prise de pouls pour plus de précisions et faire la moyenne du nombre des battements perçus lors des opérations effectuées ;
  • L’auscultation : consiste à utiliser un stéthoscope pour écouter le cœur afin d’en évaluer le rythme. Les principaux endroits du cœur où elle s’effectue sont : le foyer aortique, le foyer pulmonaire, le foyer apexien et le foyer xiphoïdien ;
  • L’électrocardiographie : cette technique est appliquée grâce à l’électrocardiophe qu’on relie au patient par des électrodes. Il est utilisé pour surveiller de façon automatisée la fréquence cardiaque. L’électrocardiogramme est une représentation graphique (sur papier) de l’activité électrique du cœur. Ce qui peut varier en fonction de l’épaisseur des parois, de la taille et du rythme du cœur.

Qu’est-ce qui peut être lié à la fréquence cardiaque élevée  ?

Lorsque la fréquence cardiaque est élevée, on parle de Tachycardie. Le cœur bat donc plus vite et peut dépasser 100 battements et atteindre même 400 battements. La fréquence cardiaque élevée peut être liée à la  prise de drogue, à une anémie, à une pathologie cardiaque à la fièvre, le stress affectif, etc. Par ailleurs, elle agit négativement sur la santé avec un risque de pulsations faibles. On peut assister également à une maladie cardiovasculaire.

Qu’est-ce qui peut être lié à la fréquence cardiaque faible ?

Lorsque la fréquence cardiaque est faible, il s’agit donc de la Bradycardie. Cela sous-entend que le rythme cardiaque est plus lent que la normale. La fréquence cardiaque faible peut être liée à un déficit ou un excès en potassium, à l’hypertension intracrânienne, à une pathologie cardiaque et autres. En général, ce phénomène est considéré normal chez les personnes âgées, de même que chez le sportif professionnel âgé en ce sens que le rythme cardiaque diminue avec l’âge.

La fréquence cardiaque n’est pas la même chez tous. En passant de l’enfant à l’adolescent et de l’adolescent à l’adulte (y compris les personnes âgées), la fréquence cardiaque n’est pas identique. Elle augmente lorsqu’on pratique un sport et encore plus quand l’activité physique devient intense. Néanmoins, elle ne peut dépasser un seuil considéré comme la fréquence cardiaque maximale.

 

Charger plus dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Quelles sont les 10 maladies les plus courantes chez le chien ?

Actuellement, de nombreux propriétaires de chien souscrivent à une assurance animalière. E…