Acceuil Sport Trois pays organisateurs pour la Coupe du monde de football 2026 ?

Trois pays organisateurs pour la Coupe du monde de football 2026 ?

Commentaires fermés sur Trois pays organisateurs pour la Coupe du monde de football 2026 ?
coup du monde de football

C’est une première : la FIFA a attribué l’organisation de la Coupe du monde de football 2026 à 3 pays, formant un immense ensemble territorial, les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Est-ce une bonne idée ? Pour vous, Adicie a creusé cette nouvelle sportive pour le moins étonnante.

Un marché nord-américain plus demandeur

Hormis le Mexique, le trio ne semble, à première vue, pas très porté vers le football. Sa population préfère ses sports rois : le football (… américain), le baseball aux Etats-Unis ou le hockey sur glace au Canada.

Mais la dernière Coupe du monde de football féminin a prouvé que les mentalités évoluaient et que ce sport est désormais un enjeu commercial et culturel important (y compris aux Etats-Unis), contrairement à 1994, pour l’édition de la Coupe du monde aux Etats-Unis.

D’autre part, de plus en plus de joueurs prestigieux viennent jouer outre-Atlantique, contribuant à populariser le football, comme Zlatan Ibrahimović à Los Angeles ou André-Pierre Gignac, qui excelle avec les Tigres UANL.

Le secteur de l’entertainment dans les starting-blocks

La population nord-américaine semble plus réceptive et globalement favorable à l’organisation de la Coupe du monde de football en 2026.

Ensuite, la Coupe du monde passe à un format de 48 équipes, donc devrait générer plus d’audience et de recettes issues des droits télévisés. À titre d’exemple, si TF1 a déboursé 60 millions d’euros pour l’attribution des droits pour la dernière Coupe du monde, la chaîne en a gagné environ 80 millions en recettes publicitaires.

Est-ce pour cette raison que les grandes manœuvres ont commencé chez les équipementiers ? Nike a prolongé son contrat jusqu’en 2026 avec le Nigeria. Adidas a fait de même avec l’Allemagne.

Même au Canada, le pays du trio organisateur qui semble le moins porté sur le football, l’engouement des marques de transport, d’hôtelerie ou de divertissement est significatif. Ainsi, Party Casino a mené une enquête, qui a révélé que 71% des Canadiens sondés apprécient l’idée de co-organiser une Coupe du monde. L’engouement canadien pour les jeux vidéo comme Pro Evolution Soccer ou les machines à sous dédiées au football (comme Soccer Safari ou Score!) prouve que désormais, c’est le temps de faire la fête… et de ne plus parler de soccer, mais bien de football ! Les sites permettant la recherche de bonus au Canada proposent qui plus est de belles opportunités pour jouer sans se ruiner.

Des précédents logistiques pour faire taire les critiques

L’organisation a donc été confiée aux trois pays nord-américains. Un choix étonnant de la part de la FIFA, car le Mexique avait accueilli la compétition en 1986 et les Etats-Unis en 1994.

Les détracteurs dénoncent de trop grandes distances sur trois pays immenses.

Mais il existe (ou existera) des précédents encourageants prouvant que les grands problèmes logistiques peuvent être surmontés : ainsi, le Japon et la Corée du Sud ont co-organisé la Coupe du monde de football en 2002. Pourtant une mer séparait les deux pays.

Le Qatar organise l’épreuve en 2022. Il a conçu des stades révolutionnaires climatisés pour surmonter les hautes températures du pays pendant la compétition.

A priori incongru, le choix d’attribution de la Coupe du monde 2026 se justifie car le marché nord-américain est plus demandeur de football qu’avant (ce qui n’a pas échappé au secteur de l’entertainment), malgré quelques réserves dues à la logistique. 

Charger plus dans Sport
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Défoulez-vous en pratiquant l’airsoft !

On a tout entendu concernant l’airsoft ! Souvent méconnu, les personnes qui en parle…