Acceuil Maison Comment choisir sa plante dépolluante pour la maison ?

Comment choisir sa plante dépolluante pour la maison ?

Commentaires fermés sur Comment choisir sa plante dépolluante pour la maison ?
dracaenas - plante dépoluante

Dans un monde en plein essor, la pollution ne se limite plus aux gaz sortant d’un échappement d’une voiture ou aux gaz envoyés par de grandes usines. Ce concept s’immisce de plus en plus dans la vie humaine en polluant non intentionnellement l’intérieur de votre maison. Des études ont même montré que l’air dans une maison est actuellement jusqu’à 10 fois plus pollué que celui à l’extérieur.

La capacité des végétaux à absorber des composés chimiques étant connue depuis 1989, nous vous conseillons d’installer des plantes dépolluantes chez vous. Suite à de nombreux tests, l’on a pu identifier les meilleures plantes dépolluantes en fonction de certains critères primordiaux. Face aux polluants pouvant être partout, les plantes dépolluantes purifient votre maison en guise de protection de votre organisme.

Les polluants sont partout

La pollution chimique de l’intérieur d’une maison provient surtout des différents produits riches en additifs chimiques que nous utilisons au quotidien. L’acétaldéhyde est l’additif chimique le plus cancérigène de nos jours. Il peut être contenu dans des produits de l’industrie alimentaire, des parfums, des colorants, des pâtisseries, des cosmétiques et des conservations des fruits et légumes.

Ensuite, le formaldéhyde provient de l’émanation des meubles, des colles de moquette, des fumées de cigarette, des chaudières, des papiers peints, des panneaux de bois aggloméré et des textiles d’ameublement. D’un autre côté, les produits de bricolage et produits ménagers peuvent émettre de l’ammoniac. Le trichloréthylène et le xylène découlent de la présence des peintures, vernis, colles et dégraissants dans un logement.

Les émissions de benzène sont également inévitables puisqu’il provient des peintures, encres, pesticides, imprimeries, colles, caoutchoucs, détergents, plastiques, produits de meuble ou de bricolage, et de fumées de cigarette. Les diverses fumées dans une maison produisent du monoxyde de carbone. La pollution d’une habitation peut également provenir des laques, savons, tapis et moquettes riches en toluène.

Un logement peut également être pollué par des bios contaminants tels que les pollens, les animaux domestiques, les acariens ou les moisissures. Enfin, des activités humaines au quotidien telles que la cuisson peuvent être source de pollution.

Plantes dépolluantes, des effets bénéfiques sur la santé

Les plantes dépolluantes contribuent à la qualité de l’air intérieur grâce à leur effet réducteur des concentrations de Composés Organiques Volatils ou COVs. Du fait de leur couleur verte, elles ont un pouvoir apaisant et relaxant sur l’organisme entier des êtres humains. Ces fameuses plantes absorbent les agents polluants par photosynthèse, elles humidifient l’air, diminuent le stress et rejettent de l’oxygène dans votre logement.

Rassurez-vous, ces plantes bénéfiques sur la santé n’altèreront pas avec votre déco intérieure. Au contraire, elles apporteront une touche de fraîcheur et d’originalité à votre déco. Pouvant être placées dans une corbeille panier ou un joli pot, les plantes vertes assainissent avec soin l’air dans votre habitation. Les risques d’allergie et d’autres maladies causées par les polluants d’intérieur sont ainsi considérablement diminués.

Les plantes dépolluantes

Puisqu’il s’agit d’une plante mettant en jeu votre santé, son choix dépendra un peu plus de son pouvoir dépolluant.

  • Considéré comme étant le meilleur des plantes dépolluantes, le géranium élimine à la fois le xylène, le benzène, l’ammoniac et le formol. Nous vous conseillons de le planter directement pour bénéficier amplement de ses bienfaits sur la santé.
  • L’azalée peut être exploitée dans une salle de bain ou une cuisine grâce à sa capacité à éliminer l’ammoniac, le xylène et le formaldéhyde. Bien qu’elle supporte les fumées, cette plante n’aime pas les excès de chaleur. Pensez à la conserver à une température de 3 à 18 ° C.
  • Les dracaenas font partie des plantes dépolluantes les plus efficaces. Malgré son besoin important en luminosité, son entretien est plutôt facile. Vous pouvez placer un pot de dracaenas dans votre salle de séjour pour éliminer divers COVs tels que le benzène, le formaldéhyde, le TCE et le xylène.
  • Le figuier s’attaque à divers polluants, mais il élimine surtout le formaldéhyde des meubles en bois agglomérés. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons d’installer cette plante dans une cuisine. Le figuier apprécie particulièrement la lumière vive et l’ombre légère.
  • L’aloe vera : est plutôt facile à entretenir. Nécessitant une certaine quantité de lumière pour assurer son rôle dépolluant, l’aloe vera convient à une installation dans une salle de séjour ou dans un bureau. Elle absorbe efficacement le formaldéhyde et le monoxyde de carbone.
  • Sans que vous ne vous y attendiez, le bananier est également une excellente plante dépolluante. Son entretien étant modéré, vous allez devoir l’arroser 2 fois par semaine en été et en printemps, puis une fois en hiver. Ayant un besoin élevé en lumière, le bananier pourra être installé dans un pot profond et large, dans votre salle de bain, salle de séjour, cuisine, chambre ou bureau.
  • L’azalée des fleuristes traite principalement le xylène et le formaldéhyde, puis accessoirement l’ammoniac. Pour préserver son efficacité, il lui faut une lumière intense et une humidité élevée. L’azalée peut être placée dans un pot dans votre salle de bain ou votre cuisine.
  • La magnifique cinéraire des fleuristes est également une plante dépolluante. En plus de décorer l’intérieur de votre logement, elle assure un léger pouvoir dépolluant sur le xylène. Son entretien est assez facile, son substrat doit être maintenu humide. Néanmoins, cette plante n’apprécie pas tout excès d’humidité. Nécessitant une température de 10 à 17 °C, la cinéraire peut être installée dans une cuisine ou une salle de séjour.
  • La fleur de lune possède un puissant pouvoir dépolluant vis-à-vis du TCE, du formaldéhyde, du xylène, de l’ammoniac et du benzène. Elle ne nécessite pas trop de lumière, et est facile à entretenir. Cette plante dépolluante convient à toutes les pièces de la maison.
  • Le palmier d’Arec est particulièrement efficace vis-à-vis du xylène envoyé par une pièce qui vient d’être peinte. Vous devez l’arroser plus régulièrement afin de conserver son pouvoir dépolluant. Cette plante élimine également le formaldéhyde des matériaux de construction.
  • Le raphis s’occupe de l’ammoniac contenu dans les produits d’entretien principalement utilisés en cuisine. En plus d’un, feuillage élégant, cette plante est facile à entretenir.
Charger plus dans Maison
Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Comment doser la quantité des pâtes ?

Les pâtes sont des féculents faciles à cuisiner car étant riches en amidon, elles demanden…