Acceuil Monde Aung San Suu Kyi, je t’admire !

Aung San Suu Kyi, je t’admire !

8
aung-san-suu-kyi-je-t-admire.jpg

Je profite du lancement récent de mon blog pour rendre un hommage appuyé à Aung San Suu Kyi. Il me semble que le prix Nobel 1991 est le personnage politique le plus admirable que j’observe actuellement. Suu Kyi est une opposante politique locale à la dictature militaire en Birmanie, dont la personnalité et les actions suggèrent le plus grand respect.

Pour mettre dans l’ambiance, il faut savoir que Aung San Suu Kyi vient de passer 12 ans en détention et en assignation à résidence

C’est peut-être grâce à son père, signataire de la constitution birmane, que Suu Kyi s’est transformée en militante politique. En tout cas, son charisme extraordinaire et ses actions engagées pour les droits de l’homme en Birmanie l’ont amené jusqu’à la reconnaissance suprême du Prix Nobel de la Paix 1991.
C’est assez difficile à décrire, mais Suu Kyi entraîne une certaine fascination. Sa grâce naturelle couplée d’une grande intelligence appuyée par un courage hors du commun façonne un personnage singulier qui ne peut pas laisser indifférent. En se plaçant dans le contexte, il faut imaginer le courage qu’il faut afin de s’opposer à la dictature militaire dans un pays politiquement opaque comme la Birmanie. La gente militaire est sans pitié pour les opposants politiques. C’est un miracle si Aung San Suu Kyi est encore en vie, mais il serait temps que les instances internationales se penchent d’un petit peu plus près sur le cas de la militante birmane. Après 12 années de mise au silence, il serait temps d’œuvrer activement à sa libération afin qu’elle puisse s’exprimer de nouveau pleinement.

C’est un modeste appel que je lance pour la libération, mais il existe une vraie injustice qui réduit Aung San Suu Kyi au silence dans son pays. J’applaudis des deux mains, les personnalités qui militent pour la libération de Aung San Suu Kyi, mais il devrait exister encore plus d’actions de ce type. Au niveau international, il est encore possible de l’aperçevoir, comme par exemple lors de la récente oppression des moines birmans lors de leurs manifestations.

Quelques liens à consulter pour en savoir plus sur Aung San Suu Kyi :

  • Dassk est site d’Aung San Suu Kyi.
  • L’inévitable Wikipedia propose sa biographie.
  • Le Figaro relate la rencontre de Patrick Poivre d’Arvor avec Aung San Suu Kyi.
  • Une autre biographie intéressante par La République des Lettres.
  • Infos Birmanie est un site militant sur la situation politique du pays.
  • Il faut aussi connaître le mouvement des bloggers de Free Burma.
Charger plus dans Monde

8 Commentaires

  1. Olivier SC

    13 novembre 2007 à 18:28

    Je découvre, par Netvibes, cet article – il y a donc un moment que tu aurais pu me signaler ce new blog … – et tu sais (?) combien j’aime les billets qui se croisent. Depuis Free Burma – Birmanie Libre, je suis l’actualité française sur ce sujet pour l’opération Blog4Burma.

    Les recoupements peuvent donner du poids ; je ne parla pas en terme de référencement, mais dans le contexte d’une opération. Alors : soyons curieux et lions 😉

  2. Laurent

    14 novembre 2007 à 2:38

    No no je te jure, il est tout neuf. NDD Enregistré le 2 Novembre !

    Puis le référencement, on s’en fout 😉 Ce qui compte c’est de parler de sujets aussi essentiels que la situation en Birmanie. Grâce à ton billet, je vais relayer l’info pour Free Burma.
    Merci pour ton lien.

  3. […] Olivier stossen wir auf eine ungewöhnlich spontane und persönliche Sympathie- Erklärung : Aung San Suu Kyi, je t’admire . – In London wurde ( unterstützt von der BURMA CAMPAIGN , UK ) Richard Shannons theatralisches […]

  4. Free Burma (Birmanie Libre)

    18 novembre 2007 à 1:25

    […] Aung San Suu Kyi, leader d’opposition en Birmanie […]

  5. […] me ramène évidemment vers la Birmanie dont j’ai parlé sur le billet Free Burma et celui de Aung San Suu Kyi. Encore une fois, ça serait magnifique si la dictature pouvait tomber en Birmanie et ça serait […]

  6. Rétrospective 2007

    30 décembre 2007 à 13:58

    […] : je suis un grand admirateur d’Aung San Suu Kyi qui est brièvement apparue lors des manifestations, mais surtout j’ai trouvé que les […]

  7. […] a rencontré Aung San Suu Kyi a deux reprises, mais la teneur de la discussion n’a pas été divulgué. L’émissaire de […]

  8. Pierre Gauvin-Évrard

    15 mars 2010 à 3:29

    11 et 12 mars 2010… Il ne faut surtout pas demander le possible au possible.

Découvrez aussi

Opter pour des funérailles écologiques : respecter la vie après sa mort

À une époque où l’impact écologique de l’homme est dénoncé, force est de constater qu’il p…