Logo Adicie.com

La suppression de la pub sur les chaines TV publiques… Et si c’était l’arbre qui cache la forêt ?

Par • 13 janvier 2008 • Catégorie: Média

Lors de sa dernière conférence de presse Nicolas Sarkozy, président de la république Française, a annoncé qu’il allait supprimé la publicité sur les chaines de télévisions publiques.

Alors que nous n’avions jamais entendu parlé d’une telle possibilité, cette annonce est parue comme un « effet de massue » auprès des concernés. Mais que cache finalement cette mesure ?

Je m’interroge ! J’espère me tromper dans mon analyse, l’avenir nous le dira.

Dans un premier temps, j’ai entendu tout de même au journal télévisé de France 2 la ministre de la culture Madame Christine Albanel, interrogée sur le sujet par David Pujadas dire je cite :

« Nous avions évoqué plusieurs pistes au mois d’aout 2007 avec Monsieur le Président, mais nous en avons plus parlé. Cette décision est une décision du Président de la république, donc nous nous y plierons, et nous trouverons les moyens pour compenser ce manque à gagner ».

D’une part, je suis surpris d’apprendre que finalement les ministres ne servent pas à grand chose, vu que Nicolas Sarkozy décide tout seul dans son coin, et annonce ses décisions quand bon lui semble… Mais passons sur ce fait.

Mais quand je réfléchi je me dis : Pourquoi une telle mesure ? Je n’ai trouvé qu’une alternative à mon interrogation :

– Soit notre président souhaite avoir la main-mise sur la télévision publique, qui représente tout de même France2-3-4-5-et O… En disant : Ne vous inquiétez pas je financerais le manque à gagner d’environ (25 %) par une taxe sur les fournisseurs d’accès Internet, et téléphonie mobile… Soit, mais enfin, si la mesure se met en place cette année, et qu’il arrive à financer ce moment… Qui nous dit que l’an prochain le discours ne sera pas :

« Si vous souhaitez plus de crédit, il faudra faire passer les messages que je veux faire passer ». Interdiction de publier des reportages allant à l’encontre de ma politique, de ma vie privée etc… Bref, un message politique aseptisé.

– Soit notre président souhaite avoir la main-mise sur la télévision privée. En leur disant : « La publicité que j’ai retiré aux chaines publiques c’est vous qui avez récupéré les clients, donc plus de chiffres d’affaire… Et si vous allez à l’encontre de mes idées : Et bien je réouvre les vannes, et je re-permet aux chaines publiques de diffuser de la publicité.

Dans les deux cas : Il est clair que le gouvernement cherche à avoir une main-mise sur les médias.

Après enquête sur le passé de Nicolas Sarkozy, j’ai trouvé que le témoin de son mariage avec Cécilia était : Martin Bouygues ! Donc je révise ma position : Il y a donc une troisième possibilité : La main-mise sur tous les médias. Car, sauf si je me trompe, TF1 est bien la chaîne de Bouygues non ? Et ils ont déjà comme « patron virtuel » Nicolas Sarkozy. La preuve des journalistes publient de manière anonyme sur les dessous de TF1, et voilà la chaine en émoi !

Partant de cette analyse je m’interroge sur les intentions de notre nouveau président.

Comment installe-t-on une dictature ?

  • On fait croire à plus de pouvoir d’achat
  • On satisfait les plus pauvres
  • On fait en sorte que les riches deviennent plus riches
  • On applique une politique qui veut que l’on sélectionne les meilleurs
  • On met la main sur les médias pour qu’ils fassent passer son message

Bizarre il y a deux ans, je disais : « Entre Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen c’est choisir entre la peste et le choléra »… Puis le temps passant, j’ai cru que par ses promesses qu’il serait peut-être finalement la personne qui empêcherait mon pays de franchir le pas en trop pour qu’il ne se retrouve pas dans le gouffre. Faut dire aussi que l’on a pas eu trop le choix. Ou un dictateur qui a toujours revendiqué ses intentions, ou une présidente qui en 2 mois aurait mis la France au rang des pays les plus pauvres, ou Nicolas Sarkozy :( (Vu que les seuls qui à mon avis étaient capables de tenter de redresser l’économie, je veux dire : Simone Veil, ouJacques Delors ne se sont pas présenté.

Donc, j’assume mon choix, car il est hors de question pour moi de ne pas voter. Je suis donc en droit aujourd’hui de pousser mon coup de gueule ! Ou va-t-on ? Vers une dictature ????

En reprenant les items cités plus haut :

  • Augmentation du pouvoir d’achat ? : Je le cite : « Comment voulez-vous que je vous en donne plus ? Les caisses sont vides ». Travaillez plus…
  • Satisfaction des plus pauvres : On augmente les allocations familiales, le RMI, mis en place de la franchise pour les RMIstes, les moins de 18 ans, les femmes enceintes…On donne l’impression aux moins riches que l’on s’occupe d’eux, histoire de les faire taire. Car on sait que la révolution vient d’un peuple qui a faim.
  • Les riches deviennent plus riches : On va baisser le taux du bouclier fiscal, on accorde des réductions de charges aux patrons qui feront travailler plus les ouvriers.
  • Politique d’immigration : L’immigration choisie ! On commence par raccompagner à la frontière les soit disant « non productifs » et on ira chercher dans les pays les meilleurs éléments (comme si chez nous on avait pas des cerveaux), mais qui nous dit que demain il ne fermera les frontières pour éviter la fuite des cerveaux ?
  • Main-mise sur les médias : Là on est en plein dans le sujet…

Il est temps de rappeler la définition d’une dictature :

« Régime politique où un homme seul, parfois un groupe d’hommes plus ou moins étendu (parti, caste, armée, groupe religieux, etc.) exerce le pouvoir, généralement sans limite légale ou constitutionnelle, soit que la loi ou la constitution ne lui impose pas de limite, soit qu’il ne les respecte pas. « 

Source Wikipédia

S’il est le seul a prendre les décisions, et imposer ses quatre volontés : Et bien on va bientôt y être… Il rappelle sans cesse : Ce que j’ai dit dans ma campagne je le ferais. Comprendre : De gré ou de force j’imposerai mes décisions !

Et pour faire croire qu’il se soucie de la population, il demande à sa Ministre de La Recherche Valérie Pécresse de réunir des bloggeurs pour faire passer son message : Il faut qu’Internet rentre dans tous les foyers. Mais pourquoi donc des bloggeurs ? Et pas des professionnels de l’Internet ? Tout simplement pour que ceux-ci relaye l’information sur leur site. Et ça a marché ! Une tentative de main-mise sur Internet ? On peut se poser aussi la question aujourd’hui.

On comprend mieux maintenant les voyages aux Emirats Arabes, la visite de Kadhafi, la visite en Chine… Il va prendre des conseils auprès de ceux qui imposent leurs décisions contre vents et marrées.

Alors oui, c’était sympa l’époque où la télévision n’était pas envahie par la publicité. Oui, oui, les jeunes cela a existé… Mais, je préfère aujourd’hui me dire : Si la publicité sur les chaines publiques sont le prix à payer pour préserver la démocratie : Et bien d’accord ! Je dis : « Continuez à entrecouper les émissions ou les films de messages publicitaire ». Après tout ça me permet de faire une pose : Internet, pipi, boissons… Mais surtout je pourrais encore croire que les journalistes ne sont pas les pantins du pouvoir !

27 reponses »

  1. C’est bête de dire ça mais la publicité garantissait une indépendance vis-à-vis du pouvoir quand le pouvoir des publicitaire, le pouvoir de la finance n’était pas confondu avec le pouvoir politique.
    Aujourd’hui, la droite décomplexée de Sarkozy est difficile à différencier de la décomplexitude des grands groupes, d’ailleurs amis de Sarkozy.

    Ce qui est à craindre, comme vous dites, c’est qu’il y ait une plus grande dépendance vis-à-vis du pouvoir. Certes.

    Mais peut-être, aussi, et surtout une baisse de la qualité des chaines publiques. Et il s’agirait aussi dans le même temps d’un cadeau aux chaines privées (?) ?
    Sans vouloir trop loin, on sait que sur la TNT & le système classique, quelques chaines appartiennent à des amis du pouvoir. Ne plus diffuser de publicités sur les chaines publiques ferait-il monter le prix de la publicité ? Baisser la qualité ou du moins la capacité à financer des programmes qui font de l’audimat (car la qualité peut se trouver pour pas cher, c’est vrai) ?
    Selon moi, soit on aboutira à une ultra-dépendance des chaînes (si le financement suit, donc) soit on aboutira à une baisse de la qualité, qui permettra ensuite une privatisation sans vagues.

  2. Beaucoup de fautes…
    « des publicitaireS »… »Sans vouloir VOIR trop loin »… »Et il s’agirait (aussi) dans le même temps »

  3. bien que pertinente, je trouve que ton analyse occulte un point important, je m’explique

    la refonte du cahier des charges de la télévision publique et la suppression de la publicité ne sont-elles pas des pretextes pour virer Patrick De Carolis, qui, comme tout le monde le sait, n’est pas dans les petits papiers de Superflic! je me mets un instant à sa place: président d’un grand groupe de télévision, je me bats depuis près de deux ans pour obtenir une troisième coupure pub. A l’annonce de l’arrivée au pouvoir d’un des meilleurs pote de mon principal rival, c’est pas la joie mais je n’ai d’autres choix que de fermer ma gueule et de faire le dos rond. La régie publicitaire de France Télévision représente tout de même 800 emplois… Peu avant sa conférence de presse, Supermanipulateur des médias m’ordonne de retransmettre ce non-évenement. Et là, j’apprends en direct, au même titre que des millions de français et de ma ministre de tutelle, que ce pour quoi je me bats depuis deux ans va être annihiler en moins de temps qu’il ne faut pour le dire! Hônnetement, si j’étais à sa place, j’aurai démissionner tout de suite. Et là, qu’est ce qu’il fait De Carolis? Il s’empresse de dire que cette décision est dans la droite lignée de sa nouvelle politique éditorialiste…Faut-il cependant lui jeter la pierre? Moi je pense que oui dans le sens ou son éviction est inéluctable. Qu’il ouvre sa gueule et dise le fond de sa pensée, un truc genre « monsieur le Président, après avoir nommé Nonce Paolini, un de vos plus proches collaborateur pendant la campagne, à TF1, après avoir affiché publiquement les liens étroits qui vous unissaient à Martin Bouygues (j’en veux pour preuve le lapsus de PPDA qui au soir de votre élection parlait de faire la fête!!!!!) et après avoir réussi en partie à retrocédé le journal Le Monde à votre nouveau meilleur ami Arnaud Lagardère, vous vous appreter à prendre le contrôle de France Télévision. Pire encore! Vous savez pertinemment que s’il n’y a plus de publicité sur le service public, il ne vous restera que deux options: la première étant d’augmenter significativement la redevance (manque à gagner de près d’un milliard d’euros) et la deuxième sera de privatiser France 2 ou France 3. Mais comme chacun le sait, vous avez décidé de faire des prochaines élections municipales un enjeu national et aucune de ces deux mesures ne sera prise avant le mois de mars » Si c’était moi, j’aurai rajouté « pauvre merde » à la fin mais je pense que De Carolis est mieux éduqué et plus posé que moi.
    Dernière petite précision, c’est Bernard Arnault (pdg de LVMH) qui était le témoin de Superflic à son mariage avec Cécilia en 1996 (cf Marianne de cette semaine). c’est comme qui dirait kif-kif la bourrique

  4. L’ogre : Pour le témoin à son mariage j’ai trouvé l’info sur wikipédia :

    « Cécilia Ciganer-Albéniz, lorsqu’en qualité de maire de Neuilly, il la marie à l’animateur de télévision Jacques Martin. Elle quitte ce dernier pour Nicolas Sarkozy en 1989 : elle obtient le divorce et l’épouse en octobre 1996. Ils ont pour témoins Martin Bouygues et Bernard Arnault. Leur fils, Louis, naît en 1997. »
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy#Vie_priv.C3.A9e

    Soit je veux bien qu’il est était le témoin de Cécilia mais cela n’empêche pas qu’ils soient des amis 😉

    Après je suis d’accord avec on analyse sur de Carolis. Mais malheureusement pour nous personne actuellement n’est capable de dire ce qu’il pense directement à Superflic 😉

    Et c’est bien là le danger… D’où mon analyse : Si tout le monde ferme sa gueule, on lui donne les pleins pouvoirs et dans quelques mois on se retrouve dans le cas d’une dictature :( Faut pas oublier l’histoire de France… Et comment Hitler : « Avec de bonnes intentions au départ à instituer un pouvoir absolu »…

    D’où le titre de mon billet : « Qu’est ce que cela cache ? »… Si on interroge les français la majorité est contente d’une telle décision. Chouette plus de pub… Mais il faut réfléchir aux conséquences : Aujourd’hui il supprime les pubs, demain il fait quoi ? (A part se marier, mais ça je m’en fout comme de ma première chaussette)… Il contrôle les informations sur Google actualité ? (A ce propos le lien que j’ai mis sur le livre de TF1 ce matin il était dans Google actualité dans les premiers billets, cet après midi il avait disparu… ) C’est la première fois que je vois ça ! Heureusement que j’avais bookmarqué sinon j’aurais cru que j’avais rêvé :(

    Mon billet n’est pas tant « pour ou contre la suppression de la pub », mais plus sur : « Attention il prend les décisions tout seul »… Et donc a réfléchir sur ce que demain il pourra imposer en toute impunité.

  5. Bé dis donc, t’es remonté comme une pendule! Seulement, je crois que tu t’emportes un peu vite. Il me semble que Superflic a déjà les pleins pouvoirs (ou presque), c’est constitutionnel. De plus, comment veux tu qu’une quelconque opposition ouvre sa gueule? Superflic est tellement malin que l’opposition, il l’a faite entrer au gouvernement. Quand Fadela Amara dit que les tests ADN c’est dégueulasse ou quand Rama Yade s’offusque de la venue de Khadafi en France… C’est grâce à cette opposition latente qu’il arrive à justifier sa ligne de conduite. En pratiquant l’ouverture, il fait rentrer le renard dans le poulailler pour mieux l’observer, l’analyser et le comprendre. De fait, il est le plus à même à contre attaquer. L’ Empire contre-attaque, Darth Vader c’est Superflic et Luke Skywalker c’est nous à la différence que Superflic n’est pas notre père…
    Je trouve aussi que tu vas un peu vite en besogne lorsque tu compares une certaine manipulation médiatique que pourrait faire Nicolas (que veux-tu, ils ont tous une érection quand ils lui serrent la main) et la politique propagandiste d’Hitler! Il y a encore des médias indépendants en France et des gens comme toi et moi qui peuvent s’exprimer en toute liberté et je ne pense pas que les flics débarqueront un jour chez moi pour me foutre en taule parce que j’ai écrit sur mon blog que Superflic est le plus grand des manipulateurs, des hypocrites, des menteurs ou des arrivistes que la cinquième République ait connu!
    Enfin, attention à ne pas confondre une dictature médiatique et une dictature politique! Je crois que les habitants nord-coréens (qui eux vivent dans une vraie dictature) auraient pas mal de chose à nous apprendre. Ca me rappelle ces abrutis de parisiens (et ces baltringues de journalistes parisiannistes) qui se disaient « pris en otage » lors des derniers mouvements sociaux. On aurait peut-être dû les retenir prisonniers au fin fond de la jungle colombienne, histoire de leur montrer ce qu’est véritablement un otage

  6. Sarko a regardé Le Parrain puisque c’est Don Corleone (Marlon Brando) qui dit à son fils (Al Pacino) : « garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près. »

    Quand à l’affaire de la suppression des publicités sur les chaînes publiques, je n’ai pas regardé d’assez près le dossier pour y porter un jugement valable, mais d’instinct il me semble que l’omniprésident tente évidemment tout pour mettre la main mise sur tous les médias.
    L’enjeu des chaînes publiques est immense, ne faisant aucun doute qu’il faut se les s’approprier.
    Bush a fait de même avec Fox News qui a distillé sa bonne parole et largement contribué à sa deuxième élection, ainsi qu’à la légitimité de la guerre en Irak.
    Quand à la dictature politique, il faudrait déjà faire sauter les 2 parlements pour avancer cette théorie, mais la dictature médiatique n’est pas exclue.
    Cependant, c’est un fait que les journalistes sont majoritairement de gauche (seulement 6% de journalistes de droite en France), mais Sarko est malin car il fait copain-copain avec les patrons de presse, donc le pauvre journaliste n’a qu’à fermer sa gueule et garder ses opinions politiques pour lui s’il veut garder son job.

  7. Hum la publicité à la tv moi j’ai toujours connu et c’est pratique les pauses pipi. Mais en effet j’aime pas beaucoup cette suppression, sa sent le contrôle comme tu le dis, mais aussi l’arnaque, au lieu que se soit les gens qui veulent faire leur pub sa va nous retomber sur la gueule puisque au final c’est nous qu’on paye. C’est injuste.
    Sinon pour parler du président actuel c’est quand même un des rares qui tient plus ou moins ses promesse enfin en tout cas qui suis ses idées comme il le disait, donc si une majorité de gens on voté faut pas venir se plaindre. (Il faut dire que vu les cons qui y avait on avait pas trop le choix, surtout au 2eme tour)
    Bref pour dire que rien ne m’étonne, pour une fois qu’un président manœuvre clairement selon son programme. Après c’est juste qu’on va se faire rouler ^^

  8. @Serge : « Hum la publicité à la tv moi j’ai toujours connu et c’est pratique les pauses pipi. »

    Normal, je te parle d’un temps que les moins de 30 ou 40 ans ne peuvent pas connaitre :)
    Dans ma jeunesse, il n’y avait que TMC qui diffusait de la pub… Et on trouvait cela bizarre, pour ne pas dire anormal. (Mais bon, à mon époque la TV était en noir et blanc, puis est arrivé « la couleur »)

    Comme je le dis dans mon billet : Oui, j’ai voté Sarkozy ! Oui on avait pas le choix. Oui, je suis d’accord avec toi c’est la première fois qu’un président fait ce qu’il a annoncé. La seule chose qui me chagrine c’est qu’il prend les décisions tout seul, et les impose après à son gouvernement.

    Oui, c’est nous qui allons payer l’addition. Vu que son intention c’est de taxer : Les FAI et les opérateurs de téléphone portable. Donc on peut comprendre qu’il dise à sa ministre de la Recherche : Il faut qu’Internet rentre dans tous les foyers !

    Il nous a promis un pouvoir d’achat plus élevé : Ah ? Et comment on va l’obtenir ? Avec des taxes en plus, un bouclier social (en préparation : qui te permettra d’être remboursé de tes frais médicaux en fonction de tes revenus), en taxant un peu plus les propriétaires de véhicules ? En taxant un peu plus les malades ?

    C’est justement parce que j’ai voté, que j’estime justement avoir le droit de me plaindre. Car il ne respecte pas ce qu’il a promis. Et surtout, la suppression de la pub (qui revient à faire main basse sur les médias), ça il s’est bien gardé de nous le dire pendant sa campagne !

  9. @Serge : je suis d’accord avec toi sur le fait que Sarkozy met un point d’honneur à tenir son programme. Si cela ne tenait qu’à lui, je suis sûr qu’il aurait fait bien plus encore. Par contre, il n’est pas maître de tous les éléments et les facteurs bloquants ou ralentissants sont nombreux. Du coup, ça lui retombe sur la patate dès qu’il y a quelque chose de travers, mais c’est la récolte de son omniprésence.
    En tout cas, c’est clairement le moins pire, malgré ce que ses détracteurs peuvent dire car si Ségolène Royal était passée, je n’ose imaginer le désastre !

    Pour revenir au débat, c’est évident qu’il va falloir financer par un moyen ou un autre les chaînes publiques et directement ou indirectement cela va retomber sur le porte-monnaie du consommateur.
    Plus j’y pense et plus je me dis que c’est une idée saugrenue que d’enlever la pub.
    En plus, il va falloir pisser dans une bouteille s’il n’y a plus de coupure entre le JT et le film 😛

  10. « En plus, il va falloir pisser dans une bouteille s’il n’y a plus de coupure entre le JT et le film « MDR !!! C’est les fabriquants de « pistolets » et autres accessoires médicaux pour « pause-pipi »  qui vont faire fortune. Ils vont nous en fabriquer avec des petites fleurs, des gadgets vibrants… Voilà, une idée de business  😉  Accessoires pour « pause-pipi devant la TV »…  En vente via le web, pour plus de discrétion cela devrait marcher !

  11. Mdrr oui, et le tout avec des taxes pour le gouvernement histoire de savoir qui regarde la tv et donc la propagande.D’ailleur si on vire la pub que vont t-il bien pouvoir diffuser à la place ? 2 films en plus dans la journée, des petites émissions genre cartoon, ou de la propagande ?Geoffrey => En effet moi je suis jeune 18 ans, donc pour moi tf1, fr2, fr3, canal +, arte, et m6 existent depuis toujours ^^

  12. @Serge : Je comprend tout ! 18 ans…

    Donc on peut presque dire que tu es né :

    – Devant la TV
    – Une souris d’ordinateur dans une main
    – Le téléphone portable dans l’autre

    Alors te parler de la TV en noir et blanc, sans pub, pour toi c’est la préhistoire :(

    Bon, ça m’arrange pas tout ça… Je viens de prendre un sacré coup de vieux ! snifff !

  13. Alors là, il y a des choses que je ne cromprends pas et après mûres reflexions que je ne comprendrais jamais!Je tiens à te préciser cher Geoffrey (en toute amitié) que ce n’est pas parce que tu as voté Superflic à la présidentielle que tu as le droit de te plaindre! C’est uniquement parce que tu es un citoyen comme les autres. Si je suis ton raisonnement, les millions de français qui ont voté (comme moi du reste) pour l’andouille de bravitude n’auraient pas le droit de se plaindre ou pis, que leurs griefs ne seraient pas légitimes! De plus, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant dans le fait qu’il prenne ses décisions tout seul. Nous sommes dans une république ou c’est le Président qui prend les décisions, le premier ministre et les ministres ne sont là que pour les faire appliquer. C’est le fondement même de le Vèmme République. Je te le concède, c’est difficile à croire après 12 années de chiraquisme ou c’était le président qui prenait les décisions mais c’était au premier ministre d’en assumer la déclaration et les conséquences! Crois tu réellement que Villepin avait lancé son idée du CPE sans en avoir parlé au préalable à Chirac? Je pense plutôt que l’idée venait de Chirac et qu’il a décidé en son âme et conscience d’envoyer son premier ministre au charbon! Du reste, toutes les critiques se sont tournées vers Villepin et non vers ChiracEnfin à tous ceux qui disent que Superflic met un point d’honneur à tenir son programme, je leur soumettrai deux exemples flagrants et non partisans. Le premier quand Superflic annonce dans son programme (discours de Périgueux) :  » Je veux un Etat exemplaire en matière d’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes… Je veux que le principe de la parité tel qu’il s’applique à la politique, s’applique aussi aux représentants du personnel dans les entreprises ». Si on fait le point, on s’aperçoit qu’après le remaniement consécutif aux législatives, sur 32 membres du gouvernement, il n’y a que 11 femmes (7 ministres et 4 secretaires d’Etat). Deuxième exemple (et je m’arrêterais ici non sans vous avoir dit que j’ai d’autres exemples en boîte…), quand Superflic annonce : « Je serai le Président de la hausse du pouvoir d’achat ». RRRRRRRR. La réponse ne s’est pas faite attendre très longtemps :  » S’agissant du pouvoir d’achat, qu’est ce que vous attendez de moi? Que je vide des caisses qui sont déjà vides?… Réduire le débat politique français à la seule question du pouvoir d’achat, c’est absurde, d’autant plus absurde que j’étais le seul à en parler ». Et oui, Monsieur le Président, vous étiez le seul à en parler et c’est en partie pour cela que vous avez été élu. Les Français vous attendaient au tournant sur la question du pouvoir d’achat et vous êtes entrain de vous vautrer royalement ( aucun rapport avec la Bravitude…). Il n’y a qu’à regarder le dernier sondage BVA Orange L’Express : 48% de mécontents contre 45% de satisfaits… Ah! mais c’est peut-être parce que ce sondage n’a pas été dilligenté par l’Ifop (institut qui, je le rappelle, est détenu par Florence Parisot) Prends garde Superflic, le vent tourneOGRESQUEMENT

  14. l’ogre et Geoffrey, vos commentaires m’inspirent pleins de commentaires supplémentaires, mais je vais de ce pas écrire un billet sur le sujet Sarkozy.

  15. moi, je crois qu’avec les élections américaines, Superflic rique d’être ma meilleure source d’inspiration cette année (mes papiers les plus acides peut-être..) L’avenir nous le dira

  16. @l’orgre :  Il ne faut pas déformer mes propos ;)Je tiens à te préciser cher Geoffrey (en toute amitié) que ce n’est pas parce que tu as voté Superflic à la présidentielle que tu as le droit de te plaindre!

    Ou ai-je dit ça ??

    ?Relis bien, J’ai : Parce que j’ai VOTE j’ai le droit de me plaindre. C’est pas la même chose. C’est ma conception des choses. On me demande de faire un choix, je m’exprime. Ceux qui n’ont pas voté pour moi cela veut dire : « Faites ce que vous voulez, tout me conviendra ». (ça un résumé de ma pensée, sinon le commentaire va être trop long »).J’ai dit effectivement que j’avais voté Sarkozy, dans mon billet aussi et je m’en suis expliqué pour faire passer mon message. C’est tout !

    Son discours sur la parité, c’était : Homme/Femme salaire égal. Et là, oui, il a demandé qu’une loi soit passée… Bon, il faut du temps, mais on y arrivera. Après qu’il n’y est pas le même d’homme et de femme dans le gouvernement ne me choque pas, on ne va pas non plus faire 50/50 simplement pour amuser la galerie. Et pour y arriver il faudra encore un peu de temps, je t’invite à lire mon billet : http://www.adicie.com/archives/54

    Pour ce qui est du pouvoir d’achat, ben oui, il a dit « Je serais le président du pouvoir d’achat…  » Et aujourd’hui, il dit : « J’ai rien dans les caisses, donc je peux pas tenir ma promesse ». Et comme je l’ai dit dans un précédent commentaire : Ce n’est pas en alourdissant les charges et les taxes qu’il va y arriver.

    Si tu penses que le rôle du président c’est de dire : « Voilà, il cela sera comme ça et pas autrement », je me demande bien à quoi sert : l’assemblée nationale et le sénat (sans parler des ministres)….

    Demain il va décider tout seul dans son coin : « Je vais supprimer les publicités sur Internet ». Et tout le monde s’inclinera !
    Finalement c’est une façon de gouverner. Au lieu de promulguer les lois, je demande qu’elles soient faites sur mesure, suivant mes désidératas d’abord !

    Après il dira (au moins il sera en adéquation avec sa mesure) : « Je veux que les journalistes me soumettent leur billet pour approbation ».

    Et là aussi on devrait s’incliner ?

    Personnellement quand je me rafraichis la mémoire sur le rôle du Président, je ne vois pas ou il est indiqué : « Prend seul les décisions et impose sa volonté »! http://www.elections-presidentielles-2007.org/pratique/texte-constitution.html

    J’en resterai là pour ce billet.

  17. Je sort un peu du sujet mais bonGeoffrey =>Oui je suis né devant la tv ^^ par contre le pc seulement depuis 2001 et le portable depuis septembre dernier par obligation. Je suis un cas à part.

  18. @Serge : Pas de soucis pour le hors sujet…. Tu es un extra-terrestre alors ! mdr… Comme Britney

  19. Comment installe-t-on une dictature ?
    On fait croire à plus de pouvoir d’achat
    > Non… c’est hors-sujet

    On satisfait les plus pauvres
    > tout le monde s’y est essayé de la gauche à la droite

    On fait en sorte que les riches deviennent plus riches
    > ce n’est certainement pas la priorité d’un dictateur. un dictateur serait plus attiré par la main mise sur les militaires…

    On applique une politique qui veut que l’on sélectionne les meilleurs
    > pour mes enfants, ben oui, je souhaite avoir les meilleurs professeurs et les meilleurs médecins. Pour ma femme, je souhaite le meilleur gynécologue. Pour moi même, je dois être naïf de préférer un dentiste qui a fait de bonnes études plutôt que de préférer un feignant qui a raté ses examens…

    On met la main sur les médias pour qu’ils fassent passer son message
    > parce que Miterrand ne l’a pas fait en son temps, penses-tu… ?

    désolé d’aller à contre-courant mais le droit de réponse sert surtout à cela, non ;o)
    honnêtement, je suis également CONTRE cette décision hâtive de supprimer la pub dans le service public mais je pense aussi que ce n’est pas une raison pour tout décrier à tout-va…

  20. @Thierry : « désolé d’aller à contre-courant mais le droit de réponse sert surtout à cela, non ;o) »

    Pourquoi faire valoir son droit de réponse ? Si ici, il fallait aller uniquement dans le sens du billet Laurent ne permettrait pas les commentaires.

    Vous n’êtes pas d’accord avec moi, mais cela ne m’empêche pas de prendre note de votre commentaire, ni ne m’offusque.

    Chacun son point de vue, je respecte.

    Je n’ai pas décrié à tout va : J’exprime seulement mes inquiétudes. C’est tout. Je n’oblige personne a avoir la même perception que moi. 😉

  21. C’est clair que le contrôle des médias est une indication d’un chemin qui s’éloigne de la démocratie.
    L’exemple de Mitterrand dont parle Thierrry est flagrant. A l’époque, c’était une sorte de pensée unique qui était dictée par un semblant de président qui se prenait plutôt pour un roi.
    Comme j’ai indiqué plus haut, avant d’établir une dictature dans tous les sens du terme, il faudrait descendre les 2 assemblées. Ca me semble peu probable.
    Par contre, la France me semble plutôt proche d’une plutocratie (un petit groupe qui dirige) car entre la suprémacie de l’ENA au sein des institutions et le petit cercle qui gravite autour du pouvoir cela laisse peu de place aux alternatives. Les Etats-Unis sont un parfait exemple de plutocratie (c’était d’ailleurs le sujet de mon mémoire de fin d’études).
    Même sans aller jusqu’au extrèmes que Geoffrey évoque, il semble bon d’alarmer l’opinion publique sur le type d’information qui est dévoilée.
    Je prépare un long billet sur la censure en France et franchement c’est affolant.

  22. Oui, bien sûr Laurent il faudrait dissoudre les deux assemblées. Quand on veut éliminer ton conjoint il y a deux méthodes :

    – Soit tu empoisonnes son café et c’est radical
    – Soit tu lui fais ingurgiter du poison à petite dose, puis tu augmentes les doses au fur et à mesure pour qu’un jour il décède et que tu hérites sans que personne n’est rien à redire : le pauvre il était malade 😉

    Donc, ma réflexion est sur le long terme… Petit à petit tu restreins les libertés, tu imposes des lois au fur et à mesure, et un jour tu te retrouves pieds et poids liés. Donc il faut rester vigilant.

    Parce que mine de rien… La suppression de la pub entraine : Des taxes sur les FAI, les ordinateurs, les téléphones portables…

    Et juste après on t’annonce : Une taxe sur les nuitées Hotel 4 étoiles (sous prétexte de récolter des fonds pour entretenir notre patrimoine culturel)… Bon 2 euros c’est pas grave, non bien sûr aujourd’hui… Mais cela veut dire :

    – Demain se sera sur toutes les nuitées
    – Et puis pourquoi rester à 2 euros ? On l’a tout de même bien vu avec la CSG qui devait être provisoire…
    – L’interdiction de fumer a obliger des établissements à fermer (bars à chicha).

    Suivant ce principe : Oh, c’est pas beaucoup, c’est pas grave… C’est pour le bien de tous.

    On te fait tout avaler et un jour tu te retrouves « Gros Jean comme devant ».

  23. Mais au moins on a mis de la vaseline avant de t’enculer. Ca fait moins mal quand ça vient petit à petit en glissant :)
    Clair qu’il faut rester vigilant et c’est aussi pour ne plus fermer sa gueule que ce blog a vu le jour.
    Il faut que le genre citoyen décalé et vigilant prenne plus d’ascencion car pour l’instant les voies qui s’élèvent vraiment restent marginales. Dans la presse classique je cite : Canard Enchaîné, Marianne, Charlie Hebdo. A la télévision c’est le zéro absolu. Reste les blogs sur Internet, mais ça fait peu pour élever la voix.
    Quand aux médias classiques, il faut abandonner toute idée de vigilance accrue. Il y a parfois des petits pêts foireux, mais c’est anecdotique par rapport aux scandales en cours qui foutent le pays et le reste du monde en l’air.

  24. « Mais au moins on a mis de la vaseline avant de t’enculer. Ca fait moins mal quand ça vient petit à petit en glissant :) »
    PTDR… Je l’ai pensé très fort, mais j’ai pas osé le dire en termes aussi cru !

  25. Ha la la le relativisme.
    Eh oui, il faut lire les petits articles des suppléments du Monde par exemple, pour avoir des informations inédites ou peu connues.
    En attendant, demain c’est Canard 😉

  26. […] l’heure ou le gouvernement veut supprimer les publicités à la TV, il m’arrive de penser que finalement cela sera une bonne chose pour l’égalité des […]

  27. Je suis pour la suppression des publicités pendant les films.