Logo Adicie.com

Victoire surprise d’Hillary Clinton dans le New Hampshire

Par • 9 janvier 2008 • Catégorie: Monde

Hillary Clinton, sénatrice de New York, a relancé la campagne électorale des primaires démocrates grâce à une courte victoire dans le New Hampshire.

Après sa défaite dans l’Iowa, Clinton était abattue, jusqu’à apparaître à moitié sanglotante dans une interview télévisée. De plus, elle était devancée de 16 points dans les sondages par l’étonnant Barack Obama.

Les résultats partiels de l’élection du New Hampshire du 8 janvier montrent Clinton en tête avec 39 % des suffrages et Obama qui la talonne avec 37 %. John Edwards recueille seulement 17 % des votes.

Ainsi, la course à l’investiture démocrate est totalement relancée, mais ce qui me frappe surtout ce sont les propos des analystes qui attribuent cette victoire aux sanglots télévisés de Clinton.
Il paraît que cette marque d’humanité aurait contribué à regagner une partie de l’électorat féminin perdu dans l’Iowa.
Durant l’interview, elle cachait difficilement des sanglots tout en avouant que la campagne électorale était extrèmement difficile.

Mon opinion est simplement que si le vote tient à une paire de larmes, je me dis que la démocratie est encore plus mal en point que je ne le pense car les électeurs sont de vrais pantins manipulés à coups d’effets médiatiques.

Où sont donc les vraies pensées politiques rassembleuses qui motivent un électorat au-delà de toute ambiguïté et influence primaire ? Les électeurs sont tellement désoeuvrés qu’il s’en remettent à des sanglots pour prendre leur décision ?
Bref, je vais garder mes tirades politiques pour plus tard car il est un peu tôt pour mon cerveau embrumé d’une nuit trop courte.

Ah oui, j’allais oublier : c’est le puant sénateur McCain qui l’a emporté du côté des Républicains avec 37 % des voix devant Mitt Romney (32 %) et Rudolph Giuliani (9 %). Sur ce plan-là, je dois dire que si McCain est vraiment relancé (il avait perdu dans l’Iowa) et qu’il gagne l’élection finale, nous sommes mal barrés pour voir une différence avec le désastre Bush.

Pour finir, le blog d’Olivier SC est à surveiller pour ceux qui veulent suivre car il inclut des liens intéressants sur les élections américaines.

4 reponses »

  1. @ Laurent : Moi, j’ai besoin d’éclaircissement pour donner mon avis ! A part que (sauf si je me trompe), c’est les « grands électeurs » qui choisissent le « Président »…. Peux-tu m’expliquer un peu plus en détail la manière dont se passe une élection aux Etats-Unis.

    Une première analyse, je pense que l’élection se jouera entre : « Une femme, et un homme de couleur » (dans le deuxième cas ne voyait pas un jugement raciste de ma part, juste une réalité).
    Vu qu’on ne peut encore pas aujourd’hui (notre mentalité n’a pas encore assez évoluée à mon goût) dire simplement : Un homme !

    Par contre, au delà des idées politiques Obama me semble bien parti pour arriver « prem’s » ;)

  2. Personnelement, je verrais bien Hillary Clinton être la première présidente du pays.

    Les primaires (en ce moment) désignent les candidats des 2 partis. Ce sont les membres des partis qui désignent leurs candidats.

    Quand à l’organisation de l’élection du président, elle est différente de chez nous à cause de la vaste étendue du territoire (difficulté de communication à l’époque) et l’inégalité de population entre les Etats.
    Le système des grands électeurs est simple : il y a au minimum 2 sénateurs par Etat plus un nombre proportionnel de représentants (comme nos députés) en fonction du nombre d’habitants.

    Le truc dont je ne me rappelle pas c’est pourquoi focaliser sur un état comme le New Hampshire qui ne doit pas compter beaucoup de grands électeurs. Je vois plutôt les Etats les plus peuplés comme la Californie, New York ou le Texas comme décisifs.
    Faut que je fasse quelques recherches sur le sujet.

  3. Merci Laurent pour les explications.

    Pourquoi le New Hampshire ? Peut-être parce qu’il se passe le même phénomène inexpliqué qu’en France.

    Je sais (il faudra que je retrouve le nom), qu’il y a un village en France ou à chaque élection le résultat est très proche (à 1 ou 2 points près), du résultat national. Pourquoi ? On ne le sait toujours pas ! Et à chaque élection, les journalistes font « les sorties des urnes » de ce village pour avoir la tendance, voire le résultat avant l’heure ;)

  4. Ah ben la réponse est plus simple que je le pensais. En fait, le New Hampshire constitue la première primaire; c’est donc pour cela que l’élection est intéressante malgré les 4 grands électeurs de l’Etat.
    Dans l’Iowa, c’était un caucus, sorte d’assemblée où l’on discute des programmes. Le truc c’est que je n’avais pas du tout intérprété l’Iowa comme cela car je croyais qu’il s’agissait d’un véritable vote.
    Conclusion, ça veut dire que dalle cette courte victoire dans le New Hampshire et les médias se taillent encore des turluttes à ne pas savoir que dire et nous mettant dans la confusion.
    C’est bien cette élection, ça va me faire bûcher mes anciens cours :)