Logo Adicie.com

L’Abbé Pierre expulsé de la crèche !

Par • 29 décembre 2007 • Catégorie: Culture

Le santon est un petit personnage en terre cuite qui garni la crèche de Noël. La patrie du santon est la provence.

Chaque année, des maîtres santonniers fabriquent donc ces figurines. Et comme chaque année, des nouveaux personnages apparaissent. Ceux-ci, tradition oblige, sont tiré de la vie courante. Mais la crèche est avant tout une représentation religieuse, puisqu’elle consiste à reproduire l’étable et la nativité.

santon Abbé PierreCette année, un santonnier Jacques Flore a décidé de reproduire l’Abbé Pierre. Il contacte donc la fondation de ce nom et leur fait part de ce projet. Expliquant qu’une partie de la vente de ces santons sera reversée à la fondation. Vu que la dite Fondation n’y voit pas malice, donne son accord.

Sur le marché de Noël s’est donc vendu à 150 exemplaires de ce nouveau santon.

Et tout à coup, il y a quelques jours, notre Maître Santonnier Jacques Flore reçoit une lettre recommandée AR de l’association Emmaüs, détenteur des droits d’exploitation du nom et de l’image de l’Abbé Pierre lui expliquant qu’elle s’opposait à tout usage commercial de ces santons. Qu’il n’était pas question de faire des bénéfices avec l’éffigie du père fondateur de la dite association.

Bien qu’il a expliqué avoir obtenu l’autorisation de la fondation, il lui a été répondu que c’est à l’association qu’il fallait s’adresser. Autrement dit : Mieux vaut s’adresser au Bon Dieu qu’à ses saints !

Non mais je rêve debout ! Il faudrait encore une fois que les donneurs de leçons fassent un peu une introspection. Et leur rappeler une des citations de l’abbé Pierre : « Quand on s’indigne, il convient de se demander si l’on est digne ».

En effet, en qualité d’association loi 1901 il leur est interdit de faire de la publicité. Or, il n’y a qu’à faire une recherche sur « Abbé Pierre » sur Google, pour s’apercevoir qu’il y a des liens sponsorisés. C’est bien de la publicité non ? Ou alors je n’y comprends plus rien !

Et autant que je sache le film «Hiver 1954 » a certainement fait des bénéfices. Cela ne les a pas dérangés ? A vrai dire c’était du vivant de l’Abbé donc si lui a rien dit, pourquoi aurait-il fait un procès…

Tout ceci me confirme qu’il y a bel et bien un marché de l’humanitaire. J’y reviendrai dans un autre billet 😉 . Qu’au travers de bonnes intentions, il y a un but lucratif pour certaines personnes.

Je trouve cette manière d’agir désolante. Il n’y avait pourtant pas vraiment de but commercial de la part du santonnier, mais plutôt une façon de lui rendre hommage.

Conclusion, les 150 heureux acheteurs ont fait l’affaire de leur vie ! Vu que la production du dit santon a été arrêtée, ils sont en possession d’un « collector » qui se vendra certainement très cher… Et je doute que les vendeurs reversent leurs gains à la communauté Emmaüs.

18 reponses »

  1. D’un côté tu évoques de merveilleux souvenirs familiaux en Provence avec ton histoire de santons, mais de l’autre c’est complètement débile ce que fait Emmaüs.
    Franchement désolant…

  2. Ce matin avant de publier mon billet j’ai cherché sur Google, et bien ils sont déjà en vente les santons de l’Abbé Pierre… :( Il y en a qui tarde pas pour se faire un peu de pognon.

    D’autant que certains santons (ce que l’on appelle habillés), c’est à dire « grand format » souvent on les offre en cadeau.

    Moi à la place de Jacques Flore, l’an prochain je proposerais « Jean-Paul II »… Après tout, religieux ou pas, il a été une figure emblématique de l’église catholique. Et j’attendrais le verdict du Vatican !

    Voilà, un bon scoop publicitaire pour ce santonnier 😉

    L’an dernier la polémique était venu d’un santon représentant la vierge enceinte. Or, même si elle a été fécondée par « Le Saint Esprit » (Bon, son amant après tout on peut l’appeler comme on veut non ??? Oups, je dérape mais j’ai pas pu m’empêcher)… Elle l’a bien porté neuf mois, et il est bien sorti de son ventre non ? Donc je ne vois pas en quoi cela aurait pu être diffamatoire.

    Les adeptes de la crèche auraient pu mettre jusqu’au 24 décembre une femme enceinte et le 25 le bébé dans le berceau. Ou est le blasphème ?

  3. Si les ventes du santon de l’Abbé Pierre marchent bien, on retrouvera bientôt les modèles Made in China en vente sur le Web et du coup Emmaüs l’aura beaucoup plus difficile pour empêcher la vente.

  4. Il suffit de ne pas appeler ce santon Abbé Pierre : c’est un vieux monsieur avec une canne comme on en voit des centaines dans les crèches.

    Simplement ridicule pour 150 santons … et pas sûr que ceci respecte l’état d’esprit de l’intéressé …

    Bref, c’est nul

  5. Bonsoir Tibaud Estienne. Je ne te savais pas lecteur du blog… Donc, c’est vraiment par hasard que j’ai mis un lien vers ton site 😉

    Je n’avais pas pensé à l’option du vieux monsieur. Et tu as raison !

    PS : Il y a une coquille sur la page ou j’ai mis le lien. Tu as écrit : saton (au lieu de santon 😉 )

  6. A mon avis, Tibaud est arrivé sur le blog suite à ton lien
    Il doit surveiller ses referers de près vu la rapidité d’action 😮

  7. En effet, je reçois tous les trackbacks :) merci pour la coquille ^^

  8. Et puis ca ressort aussi sur le hotlinking, petit voyou 😉

  9. mdr tu préfères que je prenne l’image chez moi ? C’est vraiment pas pure flemme que je ne l’ai pas fait.
    Voilà, j’ai up sur mon serveur 😉

  10. No no je suis bien gaulé en bande passante :-)

  11. Ah t’es bien gaulé ? Tant mieux pour ta partenaire 😆

  12. Moi, un mec qui me dit « oh chérie je suis bien gaulée en bande passante », je lui réponds « j’en ai une plus grosse que toi » (bande passante)

    Personnellement je ne suis pas prête à acheter un santon, Abbé Pierre ou pas…

  13. J’ai qu’un pauvre petit mutualisé de taille minimum, donc je ne peux pas me vanter 😛

  14. J’ai entendu dire qu’ un santon à l’effigie de l’Abbé Pierre avait été créé. J’ai aussitôt trouvé l’idée formidable et je le suis promis de foncer sur Google pour trouver le santonnier qui avait eu cette idée géniale.

    Malheureusement, la première chronique que j’y ai découvert faisait état des ennuis qu’une certaine fondation faisait suite à cette idée généreuse. Ainsi, il semble que vous ayez dû cesser cette production.

    Quoi que résident en région parisienne, nous essayons de faire perdurer cette tradition des crèches provençales. A vrai dire, j’ai l’habitude de commander chaque année via internet quelques santons (généralement chez Fousse ou Carbonnel qui les proposent « en ligne ») ce qui fait qu’au fil des ans notre crèche commence a être intéressante. J’affectionne particulièrement les santons « exotiques » : ceux que l’on ne verra certainement pas ailleurs, ainsi l’Abbé Pierre aurait trouvé une place de choix dans notre collection. Si vous pouvez reprendre votre production une fois les péripéties de la fondation terminées, je serais alors heureux de pouvoir en acquérir un.

    Dans l’attente, recevez mon soutien, s’il est nécessaire, dans votre œuvre.

    Si vous me permettez une suggestion, votre site internet ne permet pas la vente en ligne. C’est dommage car bien pratique. Mais il ne permet pas non plus la vente par correspondance, ni de connaître l’ensemble de votre production et vos tarifs. Cela serait un « plus » non négligeable pour permettre aux clients « non provençaux » de s’approvisionner dans l’avenir.

    Bien à vous

  15. Bonjour Philippe,

    Ce site n’est pas celui de Jacques Flore. Malheureusement il a arrêté sa production, donc la seule possibilité qui s’offre à vous pour acquérir ce santon est de fouiller sur les sites de ventes aux enchères. J’ai déjà vu le santon en vente 😉

    Vous pouvez en cliquant sur le lien qui se trouve en citant Jacques Flore dans le billet initial, contacter toutefois le santonnier par mail 😉

  16. Je suis en colere, en effet on trouve ces santons sur ebay avec des encheres qui mettraient l’abbe pierre dans une colere noire.
    Un santon a été vendu 351 €.
    EMMAEUS n’avait peut etre pas prevu que ce santon allait devenir collector.
    Il serait souhaitable qu’EMMAEUS autorise de nouveau la vente des santons pour casser la speculation.

    La speculation n’etait pas dans les idees de l’Abbé PIERRE

    un ATHE

  17. Que faire maintenant ? Ce n’était pas dans l’esprit de l’Abbé Pierre mais c’est la réalité.

    Il faut contacter les responsables de l’association pour leur dire de faire marche arrière 😉

    A ce propos, je suis allé dans un resto d’un petit village en Provence ou j’ai vu le santon sur la cheminée. Je pense que les proprios n’ont pas idée qu’ils ont un « collector »… :)

  18. Oui je vois en effet en lisant la polémique que Emmaüs n’a rien compris à rien !
    Surtout si l’on retrouve des collectors sur des sites de ventes aux enchères (pour ne pas les citer, lol!) à 351 Euros ! Le comble !
    Je suppose qu’Emmaüs n’a même pas eu l’idée de s’y associer et de créer justement un santon pour mémoire !
    Par les temps qui courrent ça aurait pu aider bien des malheureux……
    En ce moment il y en a un à ce jour en vente à déjà ….81 Euros et il reste plus de 3 jours d’enchères……
    Magali